Séance terne pour les bourses européennes

(ABM FN) Les bourses européennes sont plus ou moins à l'équilibre lundi, malgré un accord sur le relèvement du plafond de la dette américaine.

L'indice STOXX Europe 600 perd moins de 0,1 pour cent à 461,24 points à la mi-journée. Le DAX allemand reste inchangé à 15.983,99 points. Le CAC 40 français baisse de 0,1 pour cent à 7.314,49 points. Le FTSE britannique reste fermé.

Bien qu'un accord ait été conclu entre le président américain Joe Biden et le président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy, l'accord doit encore être approuvé par le Congrès, ce qui ne semble pas être une tâche facile.

"Les investisseurs attendront probablement que l'accord [sur le relèvement du plafond de la dette] soit approuvé par le Congrès avant d'augmenter leur exposition au risque", ont déclaré les analystes d'UniCredit.

En outre, Wall Street est toujours fermée aujourd'hui en raison du Memorial Day et à Londres, les opérateurs boursiers profitent également d'un long week-end. Par conséquent, les volumes de transactions sur les bourses européennes qui ont ouvert sont également faibles.

L'euro/dollar se traite à 1,0718 et le pétrole est presque inchangé autour de 72,65 dollars dans les échanges exclusivement électroniques.

Il n'y a pas de grands mouvements de cours ce lundi. À Paris, Unibail-Rodamco-Westfield gagne 1,2 pour cent et Teleperformance 1,0 pour cent. À Francfort, Porsche est en hausse de 2,7 pour cent et Continental est en baisse de 1,3 pour cent.

 Dernière clôture à Wall Street

L'indice S&P 500 a augmenté de 1,3 pour cent à 4.205,45 points vendredi dernier, grâce à l'optimisme suscité par la possibilité d'un accord sur la dette au cours du week-end, et le Nasdaq a gagné 2,2 pour cent à 12.975,69 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: peu de mouvement à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue plus ou moins à l'équilibre ce lundi. L'indice Bel20 baisse de 0,05 pour cent pour atteindre 3.650,49 points.

Les investisseurs devront se passer de Wall Street et de Londres aujourd'hui. Les deux places boursières sont fermées.

Le week-end dernier, un accord a été conclu aux États-Unis entre le président Joe Biden et le président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy sur le relèvement du plafond de la dette.

Toutefois, cet accord doit encore être approuvé par le Congrès américain, ce qui est loin d'être acquis. Selon Joe Biden, tant les démocrates que les républicains ont édulcoré l'accord pour y parvenir, et il s'agit donc d'un accord équitable. Mais des voix critiques se font entendre dans les deux camps.

L'agenda des marchés boursiers est complètement vide aujourd'hui. Wall Street et Londres étant fermés, les volumes de transactions seront également faibles.

L'euro/dollar se traite à 1,0725 lundi et le pétrole augmente d'un demi pour cent.

Actions en hausse et en baisse

Aperam arrive en tête de l'indice Bel20 avec une hausse de 2,1 pour cent. WDP est en hausse de 0,8 pour cent. La plus forte baisse est celle d'Ackermans & Van Haaren, avec un recul de 1,5 pour cent. L'action est cotée ex-dividende et compte tenu de cela, le cours est en hausse. UCB baisse de 0,8 pour cent.

Dans le BelMid, Euronav augmente de 1,9 pour cent. Econocom gagne 1,4 pour cent, tout comme Xior. Retail Estates chute de 0,3 pour cent après une mise à jour trimestrielle. Kinepolis et IBA perdent respectivement 0,6 et 0,5 pour cent.

Parmi les actions du BelSmall, MDxHealth gagne 2,4 pour cent et Jensen 2,2 pour cent. Mithra perd 0,9 pour cent. QRF et Quest for Growth perdent un pour cent. Mithra a nommé Christian Homsy, fondateur de Celyad, comme nouveau président.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert en hausse ce lundi, après qu'un accord sur le relèvement du plafond de la dette ait été conclu aux États-Unis ce week-end. Cet accord doit encore être approuvé par le Congrès, ce qui s'annonce difficile.

L'indice Bel20 a ouvert lundi à 3.669 points, après avoir clôturé vendredi à 3.652 points.

Dans l'indice principal, toutes les actions étaient en hausse, avec en tête Aedifica et KBC, qui gagnaient 1,3 et 0,8 pour cent.

Intervest enregistrait la plus forte hausse du BelMid avec un gain de 1,3 pour cent et Home Invest augmentait de 1,0 pour cent. Azelis perdait 1,6 pour cent.

Onward Medical arrivait en tête dans le BelSmall avec un gain de 1,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 attendu en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est attendue en légère hausse lundi, suite à un accord de principe sur le plafond de la dette américaine. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 étaient en légère hausse environ une heure avant l'ouverture du marché. Wall Street restera fermée aujourd'hui en raison du Memorial Day et les traders à Londres sont également en congé aujourd'hui.

Le Bel20 a tout de même progressé de 0,7 pour cent à 3.652,16 points vendredi. Sur une base hebdomadaire, l'indice principal a néanmoins baissé de 2,2 pour cent. Wall Street a clôturé dans le vert vendredi.

Les investisseurs ont été portés vendredi par l'optimisme quant à un relèvement du plafond de la dette américaine. Le président américain Joe Biden et le président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy ont annoncé samedi soir un accord de principe sur le relèvement du plafond pour les deux prochaines années, jusqu'après l'élection présidentielle.

Pour obtenir l'accord des Républicains, Joe Biden a toutefois dû promettre de procéder à des coupes budgétaires.

Tous les détails ne sont pas encore clairs et McCarthy a déclaré qu'"il y a encore beaucoup de travail à faire". Certains républicains ont déjà réagi avec déception, estimant que McCarthy avait trop cédé et pas assez négocié au cours des négociations. Biden a déclaré qu'aucune des deux parties n'avait obtenu tout ce qu'elle voulait.

Le plafond actuel de la dette s'élève à 31 400 milliards de dollars et, sans un accord au début du mois de juin, les États-Unis ne seraient probablement pas en mesure de faire face à leurs obligations. La secrétaire d'État Janet Yellen a lancé plusieurs avertissements à ce sujet au cours des dernières semaines.

Par ailleurs, l'accord sur le relèvement du plafond de la dette doit encore être approuvé par le Sénat et la Chambre des représentants. Et ce n'est pas encore une affaire réglée.

Joe Biden a préconisé l'approbation de cet accord afin d'éviter "un défaut de paiement catastrophique" qui entraînerait une récession économique.

En Asie, les principaux indices sont pour la plupart dans le vert ce matin, l'indice japonais Nikkei se négociant même à son plus haut niveau depuis 1990 avec un gain d'environ 1 pour cent. En revanche, l'indice Hang Seng de Hong Kong est le plus discordant avec une perte de plusieurs dixièmes de pour cent et l'indice se négocie à son niveau le plus bas de l'année.

Pour l'année en cours, le rendement de l'indice Hang Seng est désormais dans le rouge de 5,5 pour cent, tandis que l'indice Nikkei a en fait augmenté de près de 20 pour cent.

Le sentiment positif suscité par l'accord sur la dette a fait grimper les contrats à terme sur le pétrole américain de près d'un pour cent, à 73,33 dollars le baril ce matin.

En revanche, la livre turque s'échangeait à son plus bas niveau ce matin, suite à la réélection du président Recep Tayyip Erdogan.

Les investisseurs ont peu confiance dans les politiques économiques d'Erdogan, qui fait pression sur la banque centrale turque depuis un certain temps pour qu'elle continue à réduire les taux d'intérêt en dépit d'une inflation élevée.

Les banques centrales occidentales augmentent actuellement leurs taux d'intérêt afin de ralentir l'inflation.

Ce matin, la lire était cotée à son plus bas niveau historique et 1 dollar valait environ 20 lires. Au début de l'année 2022, ce rapport de change était encore de l'ordre de 13.

En raison du Memorial Day, le calendrier macroéconomique est presque vide aujourd'hui.

Nouvelles des entreprises

KBC Ancora a décidé de verser un dividende intérimaire de 3,31 euros par action. L'action sera cotée ex-dividende le 6 juin. Aucun dividende final ne sera payé.

Retail Estates a vu son bénéfice EPRA s'améliorer au cours du dernier exercice 2022/2023 et a augmenté son dividende. Le bénéfice EPRA s'est élevé à 6,34 euros par action, soit une hausse de 9 pour cent par rapport à l'année précédente.

Mithra Pharmaceuticals a nommé Christian Homsy, ancien CEO et cofondateur de Celyad, au poste de président.

Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 1,3 pour cent à 4.205,45 points vendredi, l'indice Dow Jones a gagné 1,0 pour cent à 33.093,34 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 2,2 pour cent à 12.975,69 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Mithra désigne Homsy comme président

(ABM FN) Mithra Pharmaceuticals a nommé Christian Homsy, l'ancien PDG et cofondateur de Celyad, au poste de président. C'est ce que Mithra a annoncé lundi.

David Solomon a été nommé PDG Mithra au début du mois d'avril. La semaine dernière, le nouveau CEO a présenté une mise à jour stratégique, un accord avec les prêteurs Highbridge et Whitebox, ainsi qu'un retard dans le traitement du Donesta par la FDA américaine.

La demande de Donesta auprès de la FDA sera déposée au second semestre au lieu du premier. "Un petit retard", a déclaré le CEO.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

La livre turque au plus bas après la réélection d'Erdogan

(ABM FN) Le président Recep Tayyip Erdogan a remporté l'élection présidentielle en Turquie dimanche.

Erdogan a pris le dessus sur son adversaire Kemal Kilicdaroglu en remportant plus de 52 pour cent des voix. Lors du premier tour, aucun des candidats n'a réussi à obtenir la majorité absolue.

Les investisseurs n'ont pas confiance dans les politiques économiques d'Erdogan, qui fait depuis longtemps pression sur la banque centrale turque pour qu'elle continue à réduire les taux d'intérêt malgré une inflation élevée.

Les banques centrales occidentales, au contraire, procèdent actuellement à des hausses de taux d'intérêt pour ralentir l'inflation.

Ce matin, la lire était cotée à son plus bas niveau historique et 1 dollar vaut vaut environ 20 lires. Vers le début de l'année 2022, ce rapport de change était était encore d'environ 13.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Un tentative d'accord sur le plafond de la dette américaine

(ABM FN) Un accord de principe a été trouvé sur le relèvement du plafond de la dette américaine.

Le président américain Joe Biden et le président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy sont parvenus hier soir à un accord de principe sur le relèvement du plafond pour les deux prochaines années, jusqu'à la fin de l'élection présidentielle.

Pour obtenir l'accord des Républicains, Joe Biden a dû promettre de procéder à des coupes budgétaires.

Tous les détails ne sont pas encore clairs et McCarthy a déclaré qu'"il y a encore beaucoup de travail à faire". Certains républicains ont déjà réagi avec déception, estimant que McCarthy avait trop cédé et pas assez négocié au cours des négociations.

Biden a déclaré qu'aucune des deux parties n'avait obtenu tout ce qu'elle souhaitait et que tout le monde avait été contraint d'édulcorer.

Le plafond actuel de la dette s'élève à 31.400 milliards de dollars et, sans un accord au début du mois de juin, les États-Unis ne seraient probablement pas en mesure de faire face à leurs obligations. La secrétaire d'État Janet Yellen a lancé plusieurs avertissements à ce sujet au cours des dernières semaines.

Par ailleurs, l'accord sur le relèvement du plafond de la dette doit encore être approuvé par le Sénat et la Chambre des représentants.

Joe Biden a appelé à l'approbation de l'accord afin d'éviter "un défaut catastrophique" qui entraînerait une récession économique.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Le programme boursier

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 5 juin 2023.

LUNDI 29 MAI 2023
09:00 Ackermans & van Haaren - ex-dividende

MARDI 30 MAI 2023
00:00 Fountain - Assemblée annuelle
00:00 Recticel - Assemblée annuelle
00:00 Moury Construct - Assemblée annuelle
09:00 Elia - ex-dividende

MERCREDI 31 MAI 2023
09:00 Ageas - ex-dividende

JEUDI 1 JUIN 2023
09:00 Euronav - ex-dividende
09:00 Recticel - ex-dividende

VENDREDI 2 JUIN 2023
- Aucun point à l’ordre du jour

LUNDI 5 JUIN 2023
00:00 EVS - Réunion extraordinaire des actionnaires
09:00 What's Cooking - ex-dividende

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Au menu cette semaine: la saga de la dette américaine et des indicateurs économiques

(ABM FN) La semaine prochaine, la question de la dette américaine devrait atteindre son point d’orgue, alors qu'un accord de principe doit encore être approuvé par le Congrès.

Le président américain Joe Biden et le président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy sont parvenus hier soir à un accord de principe sur le relèvement du plafond de la dette pour les deux prochaines années, à savoir jusqu'à la fin de l'élection présidentielle.

L'accord sur le relèvement du plafond de la dette doit toutefois encore être approuvé par le Sénat et la Chambre des représentants, ce qui n'est pas acquis.

Joe Biden a appelé à ce titre à l'approbation de l'accord afin d'éviter "un défaut de paiement catastrophique" qui entraînerait une récession économique.

A l'agenda macro-économique

En parallèle, si le gros de la saison des résultats est derrière nous, le calendrier macroéconomique sera assez chargé la semaine prochaine.

La journée de lundi promet d'être relativement calme, Wall Street étant fermée pour cause de Memorial Day. La bourse de Londres sera également fermée, ce qui ne sera pas le cas des autres places boursières européennes, bien qu’un certain nombre de pays célèbrent la Pentecôte. Euronext sera ainsi ouvert comme d'habitude.

Mardi matin, les investisseurs auront un premier aperçu de l'évolution des prix à la production et de la confiance des producteurs aux Pays-Bas. La confiance des consommateurs en Europe sera également de la partie, ainsi que les données sur l'inflation en Espagne. La confiance des consommateurs aux États-Unis sera également à l'ordre du jour, ainsi que les prix de l'immobilier déterminés par l’indice Case Shiller au titre du mois de mars.

Mercredi, nous en saurons plus sur les ventes au détail au Japon en avril et sur l'indice des directeurs d'achat en Chine pour le mois de mai, calculé par le gouvernement.

En France, les chiffres de l'inflation pour mai sont attendus, ainsi que la croissance économique définitive pour le premier trimestre. En Allemagne, les chiffres du chômage et les chiffres préliminaires de l'inflation pour le mois de mai seront publiés. Aux États-Unis, le nombre de nouvelles demandes hebdomadaires de prêts hypothécaires sera annoncé, ainsi que le rapport ADP sur l'emploi, l'indice des directeurs d'achat de Chicago ou encore, les offres d'emploi pour le mois d'avril.

Jeudi, ce sera au tour des indices des directeurs d'achat sondés par S&P Global pour l'Asie, l'Europe et les Amériques. Les chiffres préliminaires de l'inflation en Europe pour le mois de mai et le taux de chômage seront également examinés. Aux États-Unis, les demandes de soutien hebdomadaires sont à l'ordre du jour, de même que les données sur les coûts de main-d'œuvre, les dépenses de construction et les stocks hebdomadaires de pétrole.

Et si les chiffres de la production industrielle française suivront en fin de semaine, l'attention sera principalement portée sur les chiffres de l'emploi de mai aux États-Unis.

Encore quelques résultats d’entreprises

Alors que la saison des résultats est quasiment terminée, quelques noms familiers seront encore au rapport aux États-Unis.

On pense à Hewlett Packard et à HP Inc mardi, suivis de Salesforce mercredi. Jeudi soir, ce sera l'heure des résultats de Broadcom, qui a récemment signé deux nouveaux contrats avec Apple, ce dernier ayant fait état d'un "accord à un milliard de dollars".

À Bruxelles, l'agenda est rempli d'assemblées annuelles et de cotation ex-dividende. Ackermans, Elia et Euronav sont des noms bien connus qui détacheront leurs coupons ces prochaines jours.

Au Pays-Bas, AEX Aalberts, Aegon et Van Lanschot coteront ex-dividende lundi et durant la semaine, les assemblées annuelles des assureurs ASR et NN Group sont programmées.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

L’essentiel de la semaine en bourse: le Bel20 lesté de 2,3 pour cent.

(ABM FN) Alors que la tendance n'a assurément pas été à la prise de risque, la bourse de Bruxelles a clôturé la semaine à 3.652 points vendredi soir, actant un repli de 2,3 pour cent sur l’ensemble de la semaine.

La semaine écoulée a été rythmée essentiellement par le psychodrame du relèvement du plafond de la dette américaine, alors que la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a agité à plusieurs reprises le spectre d’un défaut de paiement début juin.

Les discussions entre la Maison Blanche et le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, se sont déroulées de manière productive la semaine dernière, mais il n'y a pas eu de fumée blanche.

"Bien qu'il y ait peu de chances que les États-Unis manquent à leurs obligations de paiement le 1er juin, le risque de défaut existe", souligne Axel Botte, stratège de marché chez Ostrum Asset Management.

"Un défaut de paiement des États-Unis aurait des conséquences immédiates pour les ménages américains et les investisseurs du monde entier", ajoute Botte, selon qui le risque de défaillance est certes plus élevé cette année qu'au moment de la crise de la dette en 2011.

Point culminant des inquiétudes, Fitch Ratings a placé jeudi sous surveillance négative le rating “AAA” des Etats-Unis, justifiant que les pourparlers ont augmenté le risque que le gouvernement manque à ses obligations de paiement. Fitch a certes déclaré qu'elle s'attendait à ce qu'une solution soit finalement trouvée.

"Depuis la crise financière de 2008, ce type d'avertissement n'a plus l'effet qu'il avait auparavant", a commenté pour sa part Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets, qui table lui aussi sur un accord concernant le plafond de la dette.

Du côté des entreprises, Nvidia a assurément attiré toute l’attention des investisseurs et a constitué le point positif de la semaine. Les commentaires  du fabricant de puces ont alimenté l'espoir que l'intelligence artificielle générative entraînera une nouvelle période de croissance pour certaines grandes entreprises technologiques.

"Les résultats de Nvidia et surtout les perspectives pour le trimestre en cours ont dépassé les attentes les plus optimistes. Non pas d’un peu, mais de manière très importante, a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, qui a qualifié “d’exceptionnels” les résultats annoncés. 

Sur le plan macroéconomique, les investisseurs avaient rendez-vous vendredi avec l’inflation de base dite PCE aux Etats-Unis. Corrigée des prix volatils de l’alimentaire et de l’énergie, elle a accéléré en avril, pointant à 4,7 pour cent, contre 4,6 pour cent en mars et attendus par les économistes.

Cet indicateur n’est autre que le baromètre privilégié par la Fed dans son processus décisionnel sur les hausses de taux. 

Et comme les chiffres de l'inflation américaine montrent une accélération sur tous les fronts, "cela alimente les partisans parmi les directeurs de la Réserve fédérale de ne pas lâcher le bouton des taux d'intérêt tout de suite", a commenté Philip Marey, analyste de marché chez Rabobank, à ABM Financial News vendredi. 

Après la publication des données sur l'inflation, les probabilités que la Réserve fédérale relève ses taux d'intérêt en juin sont passées de 48 à 53 pour cent.

Du côté des devises, le billet vert a profité de son caractère de valeur refuge cette semaine pour s'apprécier de 0,7 pour cent à 1,072 dollar pour 1 euro. Du côté de l’énergie, les prix du gaz sont tombés à un plus bas de deux ans, tandis que le pétrole de Brent s’est apprécié de 1,6 pour cent.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, peu de valeurs affichent un gain sur l’ensemble de la semaine, à l'exception notable de KBC qui a gagné 3,5 pour cent, et de Galapagos dont les gains sont toutefois limités à 0,3 pour cent.

Sans raison apparente, UCB en revanche a chuté de 5,9 pour cent, tandis que D’Ieteren, qui a confirmé ses prévisions annuelles 2023 et a connu un solide début d’année selon les analystes, a perdu 2,1 pour cent.

Hors indice principal, mention spéciale à Deceuninck qui a bondit de près de 11,7 pour cent. Le spécialiste des profilés en PVC semble avoir surfé sur une opinion favorable du célèbre analyste boursier hollandais Geert Schaaij du magazine boursier Beursgenoten, selon qui l’action est une opportunité spéculative.

Lesté de 15 pour cent, Atenor est resté pour sa part dans le dur après une semaine déjà difficile la semaine passée. Semaine difficile également pour Kinepolis et Exmar, en baisse de l’ordre de 8 pour cent.

Répertorié dans le Bel Small, Onward Médical, qui a bénéficié d’une opinion positive dans “Nature”, a gagné plus de 17 pour cent, là où QRF a chuté de 12,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Un dividende de 3,31 euros par action chez KBC Ancora

(ABM FN) La holding cotée KBC Ancora a annoncé vendredi soir sa décision de verser un dividende intérimaire de 3,31 euros par action.

L'action sera cotée ex-dividende le 6 juin.

Aucun dividende final ne sera versé, a fait savoir la holding.

En parallèle, KBC Ancora remboursera par anticipation le 31 mai 2023 une partie d’un emprunt dont l'échéance finale est fixée au 31 mai 2024.

Le remboursement anticipé porte sur 70 millions d'euros pour un prêt total de 143 millions d'euros.

Cela réduira le montant total des prêts en cours de 243 à 173 millions d'euros. Comme le remboursement est basé sur la position de liquidité existante, l’opération n'a pas d'impact sur la dette nette de KBC Ancora, a déclaré la société.

KBC Ancora est une société cotée en bourse qui détient 18,6 pour cent des actions de KBC Groupe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture dans le vert

(ABM FN) Dans le rouge une bonne partie de la séance, la bourse de Bruxelles a été en mesure d’inverser la tendance, sous l’impulsion de Wall Street.

Le Bel20 a gagné 0,7 pour cent à 3.652,16 points. Sur l’ensemble de la semaine, l’indice vedette de la bourse de Bruxelles se voit toutefois lesté de 2,2 pour cent.

Entre le plafond de la dette et l’inflation pour avril, l’agenda américain a été une nouvelle fois au coeur de l’attention des investisseurs ce vendredi.

Directeur de la stratégie d’investissement chez BNP Paribas, Philippe Gijsels souligne que le débat sur le plafond de la dette américaine entretient la nervosité des marchés.

"Régulièrement, des échos nous parviennent selon lesquels les deux camps se rapprochent d’un terrain d’entente, suivis quelques heures plus tard d’une dépêche indiquant qu’il reste quelques obstacles à surmonter. Évidemment, cela n’aide pas".

Le président américain Joe Biden et le président républicain de la Chambre des représentants Kevin McCarthy se rapprocheraient d'un accord, les deux parties n'ayant qu'un écart de 70 milliards de dollars sur les dépenses, selon des sources proches des pourparlers.

"Bien qu'elles commencent à montrer des signes d'inquiétude, les actions ont été relativement résistantes, sachant qu’elles sont rassurées par le fait que les décideurs politiques ont souligné l'urgence de parvenir à un accord", a commenté de son côté  Candice Tse de Goldman Sachs Asset Management. 

En parallèle, les investisseurs avaient rendez-vous avec l’inflation de base dite PCE aux Etats-Unis. Corrigée des prix volatils de l’alimentaire et de l’énergie, l’indice des prix à la consommation a accéléré en avril à 4,7 pour cent, contre 4,6 pour cent en mars et attendus par les économistes.

Cet indicateur n’est autre que le baromètre privilégié par la Fed dans son processus décisionnel sur les hausses de taux. Le marché parie à ce titre à hauteur de 60 pour cent sur une nouvelle de 25 points de base début juin lors de la prochaine réunion de la Réserve Fédérale.

A 4,55 pour cent, soit un plus haut depuis début mars, le rendement du deux ans américain progressait encore en début de soirée.

Sur le marché des changes, l’euro reculait en début de soirée à 1,0705 dollar. Au même moment, le pétrole de Brent pour livraison en juillet gagnait 1 pour cent à 77 dollars le baril.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, Melexis a tiré profit de l'engouement entourant le secteur des semi-conducteurs pour s’adjuger 3,1 pour cent. En hausse de 2,5 pour cent, Sofina s’est également distingué.

KBC a gagné pour sa part 0,7 pour cent à 61,6 euros, alors que Kepler Cheuvreux a abaissé son objectif de cours de 94,00 à 92,00 euros sur le bancassureur.

En bas de tableau, Ageas a abandonné 0,2 pour cent.

Dans le BelMid, bien aidé par un avis positif, Montea a pris 3,4 pour cent, là où Orange Belgium a perdu 1,4 pour cent.

Repli de 1,1 pour cent à 27,1 euros pour Fluxys Belgium. Kepler Cheuvreux a abaissé ce vendredi son objectif de cours sur le gestionnaire du réseau de gaz belge, ramené de 32,5 à 30,00 euros, avec une recommandation "à conserver" maintenue.

Nyxoah a gagné 2,6 pour cent du côté du BelSmall, où Sequana Medical a chuté de 3,6 pour cent.

Wall Street en forte hausse

A la clôture des indices européens, le vert était également de rigueur à Wall Street, où le S&P 500 gagnait plus de 1 pour cent et le Nasdaq près de 2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le programme boursier

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 5 juin 2023.

LUNDI 29 MAI 2023
09:00 Ackermans & van Haaren - ex-dividende

MARDI 30 MAI 2023
00:00 Fountain - Assemblée annuelle
00:00 Recticel - Assemblée annuelle
00:00 Moury Construct - Assemblée annuelle
09:00 Elia - ex-dividende

MERCREDI 31 MAI 2023
09:00 Ageas - ex-dividende

JEUDI 1 JUIN 2023
09:00 Euronav - ex-dividende
09:00 Recticel - ex-dividende

VENDREDI 2 JUIN 2023
- Aucun point à l’ordre du jour

LUNDI 5 JUIN 2023
00:00 EVS - Réunion extraordinaire des actionnaires
09:00 What's Cooking - ex-dividende

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street donnée en légère hausse à l’ouverture

(ABM FN) Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en légère hausse ce vendredi. 

A une demi-heure de l'ouverture, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 glanaient ainsi 0,1 pour cent, et ceux sur le Nasdaq 0,2 pour cent.

Outre l'incertitude entourant le plafond de la dette américaine, de nouvelles données sur l'inflation étaient au menu cet après-midi. 

Il en ressort que l'inflation de base dite PCE a progressé de 4,7 pour cent en avril, contre 4,6 pour cent en mars et 4,6 pour cent attendu par les économistes.

La Fed considère pour rappel l'indice des prix de base, à savoir corrigé des prix volatiles de l’énergie et de l’alimentaire, comme la principale mesure de l'inflation et un bon baromètre de sa politique monétaire. 

En parallèle, les salaires des Américains ont augmenté de 0,4 pour cent sur une base mensuelle en avril, tandis que les dépenses de consommation ont augmenté de 0,8 pour cent.

Les nouvelles commandes de biens durables ont, elles, augmenté de manière inattendue, à savoir de 1,1 pour cent en glissement mensuel, contre une hausse de 0,8 pour cent anticipée.

Cet après-midi, l'enquête de l'Université du Michigan sur la confiance des consommateurs suivra encore, tandis que les négociations sur le relèvement du plafond de la dette devraient se poursuivre ce week-end. 

Le point d’orgue ne devrait être atteint que peu avant le 1er juin, la secrétaire d'État Janet Yellen ayant fixé cette date comme échéance, après laquelle les États-Unis ne pourront plus honorer certaines factures.

Sur le marché des changes, l’euro pointe à 1,0734 dollar, tandis que le pétrole augmente de l’ordre du pour cent.

Actualité des entreprises

Si aucun résultat d'entreprise n'est à l'ordre du jour ce vendredi, les valeurs technologiques pourraient faire l'objet d'un regain d'intérêt. Cette année, les grands noms du secteur en particulier attirent l'attention sur fond de hausses importantes de leurs cours. Cette semaine, Nvidia a notamment accentué ses gains, après que l'entreprise ait confirmé que l'intelligence artificielle contribue de manière significative à la croissance du secteur technologique. En hausse de 24 pour cent sur la seule séance de jeudi, la firme se rapproche désormais du club sélect des entreprises dont la capitalisation boursière dépasse les 1.000 milliards de dollars.

L'action Nvidia devrait ouvrir en légère hausse vendredi.

Une dernière séance en hausse 

Le S&P 500 sort d’une séance en hausse de 0,9 pour cent jeudi à 4.151,28 points. Le Dow Jones a perdu en revanche 0,1 pour cent à 32.764,65 points tandis que le Nasdaq a bondi de 1,7 pour cent à 12.698,09 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Mise à jour boursière: le Bel20 comble ses pertes

(ABM FN) Dans l’attente de l’inflation américaine, la bourse de Bruxelles comble ses pertes, à l’image du Bel20 qui voit son repli initial ramené à 0,1 pour cent à 3.622 points.

Au sein du Bel20, Melexis tire profit de l'engouement entourant le secteur des semi-conducteurs pour gagner 1,6 pour cent. En hausse de 1,4 pour cent, WDP est également bien orienté.

A l’inverse, D’Ieteren lâche 1,6 pour cent, au lendemain de la publication par la holding de son rapport d’activité trimestriel, dans laquelle la holding confirme ses prévisions annuelles. Le CEO a toutefois annoncé qu’il ne fallait pas s’attendre à une IPO de Belron. 

Lesté de 2,4 pour cent, seul UCB fait moins bien. La laboratoire enchaîne au passage sa cinquième séance consécutive de nette baisse.

KBC évolue pour sa part à l'équilibre, alors que Kepler Cheuvreux a abaissé son objectif de cours de 94,00 à 92,00 euros sur le bancassureur.

Dans le BelMid, bien aidé par un avis positif, Montea gagne 2,5 pour cent, là où Kinepolis poursuit son repli des derniers jours, lesté de 1,8 pour cent.

Repli de 1 pour cent à 27,10 euros pour Fluxys Belgium. Kepler Cheuvreux a abaissé ce vendredi son objectif de cours sur le gestionnaire du réseau de gaz belge, ramené de 32,5 à 30,00 euros, avec une recommandation "à conserver" maintenue.

Nyxoah augmente de 2,6 pour cent du côté du BelSmall, où QRF chute de 4 pour cent.

On notera que sur le marché des changes, le dollar, considéré comme valeur refuge par les investisseurs, recule en marge de potentielles percées dans les négociations sur le relèvement de la dette américaine.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler vise moins haut pour Fluxys

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé ce vendredi son objectif de cours sur Fluxys, ramené de 32,5 à 30,00 euros. La recommandation "à conserver" sur le dossier est maintenue.

Selon Kepler, Fluxys Belgium, le gestionnaire du réseau de gaz belge, opère sur un marché "mature" dont les perspectives de croissance sont pour l'instant "limitées". 

Certes, le bureau d’étude souligne que le modèle entièrement réglementé dans lequel opère Fluxys, soutenu par un régime réglementaire mature, avec des résultats stables, fournit le mix parfait entre profil défensif et une grande visibilité des dividendes stables. 

Toutefois, les perspectives de croissance limitées et un environnement de taux d'intérêt en hausse rendent le dossier moins attrayant, estime Kepler. 

“Etant donné que Fluxys Belgium est un pure player du dividende, son rendement de 5,1 pour cent est moins attrayant dans l'environnement actuel des taux d'intérêt”.

Kepler note que le développement éventuel de l'hydrogène et l'intégration de l'infrastructure CO2 pourraient relancer la croissance et le profil d'investissement du groupe. 

“Cependant, nous n'avons pas modélisé cette possibilité car elle n'est pas incluse dans le plan décennal du groupe”.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

L’Europe boursière dans le rouge à la mi-journée

(ABM FN) Les marchés boursiers européens reculent légèrement ce vendredi midi, dans l'attente des données cruciales sur l'inflation américaine.  

Vers midi, l’Euro Stoxx 600 perdait ainsi 0,1 pour cent à 456,10 points, le DAX allemand 0,3 pour cent à 15,746,50 points, le CAC 40 français 0,2 pour cent à 7.215,92 points et enfin le FTSE britannique 0,1 pour cent à 7.563,03 points.

Alors que l’inflation américaine est attendue en milieu d’après-midi, les prévisions pour l'inflation de base américaine pour avril s’élèvent à 0,3 pour cent sur une base mensuelle, et de 4,6 pour cent sur une base annuelle, soit en ligne avec les chiffres de mars.

Il a été annoncé que les ventes au détail au Royaume-Uni ont augmenté plus que prévu sur une base mensuelle en avril, tandis que la baisse en mars a été révisée à la hausse.

Cet après-midi aux États-Unis, les commandes de biens durables et la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan seront également publiées.

Du côté de l'énergie, le pétrole progresse de 0,6 pour cent à 72,22 dollars le baril de WTI pour livraison en juillet,  et de 0,4 pour cent à 76,52 dollars pour ce qui est du Brent.

Du côté des devises, l’euro augmente légèrement à 1,0736 dollar, contre 1,0727 ce matin ou encore 1,0719 à la clôture de Wall Street hier soir.

Nouvelles des entreprises

Unibail-Rodamco-Westfield, qui poursuit son désendettement avec la vente de deux propriétés, l'une aux États-Unis et l'autre en Europe, perd 1,7 pour cent.

A Paris, huit actions de l’indice principal sont dans le vert, pour 14 à Francfort. 

Les pertes sont toutefois limitées, même si Teleperformance perd encore 3,2 pour cent à Paris, tandis que RWE et Deutsche Bank reculent de 4,1 pour cent, et Zalando de 3,9 pour cent.

Wall Street donnée en baisse

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse ce vendredi, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 reculant de 0,2 pour cent.

Ce même S&P 500 sort d’une séance en hausse de 0,9 pour cent vendredi à 4.151,28 points. Le Dow Jones a perdu en revanche 0,1 pour cent à 32.764,65 points tandis que le Nasdaq a bondi de 1,7 pour cent à 12.698,09 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles à nouveau en baisse

(ABM FN) La Bourse de Bruxelles recule encore ce vendredi en fin de matinée, le Bel20 lâchant un demi pourcent à 3.609 points.

Le président américain Joe Biden et le président républicain de la Chambre des représentants Kevin McCarthy se rapprochent d'un accord sur le plafond de la dette américaine, les deux parties n'ayant qu'un écart de 70 milliards de dollars sur les dépenses, selon des sources qui suivent de près les pourparlers.

Selon les économistes, il ne s'agira pas d'un projet de loi de plusieurs centaines de pages, qui pourrait prendre des jours aux législateurs pour le rédiger, le lire et le voter, mais d'un accord allégé comportant quelques données clés.  

Les négociateurs devraient élaborer des "chiffres de base" pour les principales dépenses, et laisser aux législateurs le soin de décider des détails dans les mois à venir.

Entre-temps, il semble que l'économie américaine résiste remarquablement bien, et ce malgré des taux d'intérêt plus élevés. 

"L'argument selon lequel nous sommes assurés d'entrer en récession ne tient pas la route", estime dans ce sens Rick Rieder, directeur des investissements à revenu fixe chez Blackrock. 

Sur le marché des changes, l'euro pointe à 1,073 dollar.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, mention spéciale à WDP qui progresse de 1,1 pour cent, et à Barco qui gagne 0,9 pour cent.

Alors que Kepler Cheuvreux a abaissé son objectif de cours pour KBC, ramené de 94,00 à 92,00 euros, la valeur recule de 1,2 pour cent. UCB signe une nouvelle fois le plus net repli, en baisse de 1,6 pour cent.

Dans le BelMid, Recticel gagne 2,2 pour cent et Montea 1,7 pour cent. Kinepolis, par contre, perd 1,9 pour cent.

Nyxoah augmente de 2,6 pour cent du côté du BelSmall, où Mithra chute de 3,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

Plus

Analyse boursière: ING abaisse légèrement l'objectif de cours pour Azelis

(ABM FN) ING a légèrement abaissé l'objectif de cours pour l'action Azelis de 35,00 à 34,00 euros, et maintenu la recommandation d'achat. C'est ce qui est ressorti d'un rapport d'analyste de la banque publié vendredi.

ING a ainsi ajusté les valorisations suite aux récents résultats du premier trimestre 2023. Cela inclut également l'augmentation de capital de 200 millions d'euros de la semaine dernière.

Grâce à cette transaction, ING estime que le risque que l'actionnaire principal EQT vende une partie des actions d'Azelis a diminué.

En outre, ING se félicite de la diligence d'Azelis en matière d'acquisitions, dans un contexte de forte vague de consolidation.

La banque maintient donc la recommandation d'achat pour Azelis, car la valorisation actuelle ne reflète pas le potentiel de croissance de la société, a déclaré l'analyste Stijn Demeester.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux abaisse l'objectif de cours pour KBC

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours pour KBC de 94,00 à 92,00 euros, et maintenu la recommandation d'achat.

Les analystes de KBC estiment que le ratio CET1 de KBC atteindra un solide 15,9 pour cent en 2023, ce qui laisse de la place pour une autre distribution spéciale  de dividende aux actionnaires en 2024, même si le seuil du ratio CET1 reste à 15 pour cent en 2024.

Le cours actuel de l'action KBC offre un niveau d'entrée attractif, selon Kepler. En effet, l'action se négocie à des multiples historiquement bas

Par conséquent, la croissance des coûts a probablement atteint son maximum au premier trimestre. De plus, la réduction progressive des activités de KBC Ireland entraînera une baisse des coûts d'ici à la fin de 2025.

Bien que Kepler Cheuvreux ait été déçu par le niveau des revenus nets d'intérêts de KBC au premier trimestre, une amélioration est attendue pour les trimestres à venir. Selon Kepler, les revenus nets d'intérêts ne devraient pas atteindre leur maximum avant la fin de l'année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: la bourse de Bruxelles ouvre à l'équilibre

(ABM FN)  L'indice Bel20 a ouvert plus ou moins à l'équilibre vendredi matin à 3.626,67 points.

Dans le Bel20, Aperam enregistre la plus forte hausse avec 2 pour cent. UCB enregsitre la plus forte baisse avec une perte de près de trois pour cent.

Pour le reste du marché, il n'y a pas de grands mouvements.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Ouverture à l’équilibre attendue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait entamer la journée de vendredi à l'équilibre. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 évoluaient à l'équilibre une heure avant l'ouverture du marché.

Bruxelles a de nouveau été sous pression jeudi. Le Bel20 a chuté de 0,8 pour cent pour atteindre 3.627 points.

La mise à jour trimestrielle du fabricant américain de microprocesseurs Nvidia a été décisive pour l'humeur du marché. Les investisseurs ont été surpris par les perspectives de revenus bien meilleures que prévu, lors de l'aftermarket de mercredi. L'intérêt marqué des géants de la technologie, tels que Microsoft et Google, pour les programmes d'intelligence artificielle tels que ChatGPT explique la forte croissance attendue.

Cette nouvelle a fait grimper en flèche le cours de l'action Nvidia. À Wall Street, le Nasdaq,  marché des valeurs technologiques, a grimpé de 1,7 pour cent hier soir, tandis que l'indice Dow Jones a perdu 0,1 pour cent, en partie à cause des inquiétudes suscitées par l'approche du plafond de la dette américaine. L'agence de notation Fitch a placé la note AAA des États-Unis sous "surveillance négative", ce qui signifie qu'un défaut de paiement est possible.

"Depuis la crise financière de 2008, ce type d'avertissement n'a plus l'effet qu'il avait auparavant", a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets, qui compte toujours sur un accord concernant le plafond de la dette, bien qu'un accord soit susceptible d'être repoussé au cours du week-end.

L'agence de presse Reuters a rapporté jeudi, sur la base de sources, que des progrès avaient été réalisés dans les négociations entre les leaders du Congrès et le président Joe Biden.

Asie et pétrole

En Asie, il a été annoncé ce matin que l'inflation de base au Japon a atteint en mai son plus haut niveau depuis 1982.

L'indice Nikkei à Tokyo a grimpé de 0,7 pour cent ce matin, reprenant son impressionnant rallye. Cette année, le marché boursier japonais a déjà progressé de près de 20 pour cent et l'indice principal se négocie à son plus haut niveau depuis le début des années 1990.

Selon l'investisseur Warren Buffet, les actions japonaises sont encore bon marché, l'expert boursier soulignant notamment le niveau élevé des dividendes et des rachats d'actions.

Les autres principaux indices asiatiques sont également dans le vert, mais les gains restent modestes. Hong Kong est fermé aujourd'hui en raison d'un jour férié.

Les contrats à terme sur le pétrole américain ont baissé de 3,4 pour cent pour atteindre 71,83 dollars le baril à New York jeudi soir.

Les marchés pétroliers ont perdu du terrain jeudi après qu'un haut responsable russe ait minimisé la perspective de nouvelles réductions de production lors de la réunion de l'OPEP+ au début du mois prochain. Le vice-premier ministre russe Alexander Novak ne s'attend pas à ce que des mesures supplémentaires soient annoncées lors de la réunion de l'OPEP+ le 4 juin, a rapporté Reuters.

Les pays de l'OPEP+ ont déjà annoncé début avril des réductions de production de plus d'un million de barils par jour d'ici au mois de mai, la Russie promettant de continuer à réduire sa production de 500.000 barils par jour jusqu'à la fin de l'année.

À 14h30 aujourd'hui, toute l'attention se tourne vers l'inflation américaine PCE en avril, un indicateur crucial de la politique monétaire de la Réserve fédérale à laquelle les marchés ont pu réagir violemment au cours de l'année écoulée.

Nouvelles des entreprises

Ascensio, spécialisée dans la location d'immeubles commerciaux en périphérie des villes, a vu ses revenus locatifs augmenter de 6,1 % par rapport à l'année précédente pour atteindre 25,1 millions d'euros au cours des six derniers mois. En conséquence, le bénéfice EPRA est passé de 16,2 millions d'euros à 17,5 millions d'euros au cours de la même période de l'année précédente. Le bénéfice EPRA par action est passé de 2,46 à 2,65 euros.

Oxurion a annoncé avoir recruté les 108 patients randomisés ciblés pour l'essai clinique de phase 2 partie B KALAHARI pour l'œdème maculaire diabétique (OMD).

Wall Street

Le S&P 500 a gagné 0,9 pour cent à 4.151,28 points jeudi, l'indice Dow Jones a baissé de 0,1 pour cent à 32.764,65 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 1,7 pour cent à 12.698,09 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Un nombre suffisant de patients pour l'étude de phase 2 KALAHARI Oxurion

(ABM FN) Oxurion a annoncé jeudi soir qu'elle avait recruté 108 patients randomisés ciblés pour l'essai clinique de phase 2, partie B, de KALAHARI sur l'œdème maculaire diabétique (OMD).

Compte tenu du grand intérêt manifesté par les chercheurs et les patients, il est probable que d'autres patients seront recrutés pour l'étude, a annoncé Oxurion.

La société a également confirmé que les principaux résultats de l'étude KALAHARI seront communiqués au quatrième trimestre 2023.

Les résultats de cette étude, qui évalue le THR-149 pour le traitement de l'OMD par rapport à la norme de soins actuelle, l'aflibercept, pourraient, s'ils sont positifs, fournir une alternative importante pour jusqu'à 50 pour cent des patients atteints d'OMD qui ne répondent pas de manière optimale aux thérapies anti-VEGF actuelles.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Le programme boursier

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 2 juin 2023.

VENDREDI 26 MAI 2023
09:00 D'Ieteren - ex-dividende
17:45 Retail Estates - Résultats annuels

LUNDI 29 MAI 2023
09:00 Ackermans & van Haaren - ex-dividende

MARDI 30 MAI 2023
00:00 Fountain - Assemblée annuelle
00:00 Recticel - Assemblée annuelle
00:00 Moury Construct - Assemblée annuelle
09:00 Elia - ex-dividende

MERCREDI 31 MAI 2023
09:00 Ageas - ex-dividende

JEUDI 1 JUIN 2023
09:00 Euronav - ex-dividende
09:00 Recticel - ex-dividende

VENDREDI 2 JUIN 2023
- Aucun point à l’ordre du jour

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Une subvention de 1,5 million d'euros pour Avantium

(ABM FN) Le spécialiste des bioplastiques Avantium a annoncé jeudi soir avoir obtenu une subvention de 1,5 million d'euros pour participer à une étude visant à démontrer la conversion électrochimique du CO2 en matières plastiques durables.

La subvention sera ventilée sur quatre ans, avec une première tranche en septembre 2023.

Dans le cadre du programme HICCUPS, pour lequel la subvention sera versée, Avantium extraira le CO2 du biogaz produit lors du traitement des eaux usées. 

Elle en tirera le plastique PLGA, une bonne barrière contre l'oxygène et l'humidité, et qui peut également être recyclé, composté à domicile et se décomposer dans la mer. 

Selon Avantium, ce matériau peut constituer une alternative au polyéthylène, qui est fabriqué à partir d'hydrocarbures fossiles.  

Avantium sera le chef de file du consortium. Parmi les autres partenaires figurent l'université d'Amsterdam et plusieurs entreprises et institutions de différents pays européens.

Le programme HICCUPS a reçu une subvention totale de cinq millions d'euros au titre du programme Horizon Europe.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Bénéfice en hausse au premier semestre pour Ascensio

(ABM FN) Ascensio a annoncé jeudi soir en après-bourse avoir clôturé le 1er semestre de son exercice fiscal décalé sur une hausse de son bénéfice, et se dit confiant dans sa capacité à verser un dividende inchangé.

Spécialisé dans la location de surfaces commerciales logées en périphérie des villes, Ascensio a vu ses revenus locatifs augmenter en glissement annuel de 6,1 pour cent à 25,1 millions d’euros.

Il en découle un résultat EPRA en hausse à 17,5 millions d’euros, contre 16,2 millions d'euros un an plus tôt. Vu sous un autre angle, le résultat EPRA par action pointe à 2,65 euros contre 2,46 euros.

Le bénéfice net se monte lui à 22,2 millions d’euros, contre 44,0 millions un an plus tôt. Un repli lié à l’écart de réévaluations positives.

Le taux d’occupation atteint sur la période 97,2 pour cent, contre 96,5 pour cent au 30 septembre 2022.

Ascensio informe par ailleurs que la juste valeur de son portefeuille immobilier s’élevait à 748,6 millions d’euros en fin de trimestre, contre 738,9 millions un an plus tôt.

Le ratio d’endettement EPRA a augmenté à 45,3 pour cent, contre 44,4 pour cent au 30 septembre 2022.

Prévisions 

Compte tenu des bons résultats du semestre et sans préjudice d’une dégradation substantielle du contexte macroéconomique, qui impacterait significativement les résultats de la Société, Ascencio estime pouvoir distribuer pour l’exercice en cours un dividende au minimum en ligne à celui de l’exercice précédent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture dans le rouge malgré D’Ieteren

(ABM FN) Après avoir chuté la veille, la bourse de Bruxelles a encore battu en retraite ce jeudi, à l’image du Bel20 qui a perdu 0,8 pour cent à 3.627 points.

La séance a été marquée par le bon comportement de D’Ieteren qui a confirmé ses prévisions annuelles. Le secteur de la technologie a par ailleurs été à la fête tant en Europe qu’aux Etats-Unis, dans la foulée des résultats publiés par Nvidia, le géant des semi-conducteurs, qui se voit porté par l’IA.

Pour le reste, la tendance n’est pas à la prise de risque, tandis que se poursuit le psychodrame de la dette américaine à l’approche de la date fatidique du 1er juin, qui pourrait voir les Etats-Unis faire défaut en cas d’absence d’un accord sur le relèvement du plafond.

"Le doute commence à miner le moral des investisseurs", relève Bernard Keppenne, "un doute qui touche aussi les agences de rating", ajoute l’économiste en chef de CBC Banque, faisant référence à Fitch Rating qui a placé sous surveillance négative le rating triple A de la dette américaine.

"Les négociateurs se parlent toujours, ce qui en soit est déjà une bonne nouvelle, mais qui n’est plus suffisant en regard de l’imminence de l’échéance".

Un doute qui accentue encore plus le mouvement à la hausse du taux en dollar à 1 mois, passé au-dessus des 6 pour cent, ajoute Keppenne. Les taux à deux et dix ans étaient également en hausse ce soir à la clôture.

A noter encore que si le PIB américain a progressé de 1,3 pour cent au premier trimestre, soit davantage que prévu, l’Allemagne est entrée en récession durant la même période, une première depuis la pandémie pour la locomotive de l’économie européenne qui a pâti des coupures de gaz russe.

Du côté de l’énergie et des devises, le pétrole chutait de 2,7 pour cent à la clôture des indices européens, autour des 76 dollars le baril de Brent. Au même moment, l’euro reculait légèrement à 1,072 dollar.

Demain, les investisseurs prendront le pouls de l’évolution de l'inflation PCE aux Etats-Unis, cet indicateur considéré comme prépondérant pour la Fed.

Actions en hausse et en baisse

En hausse de 3,6 pour cent, D’Ieteren a été salué pour avoir confirmé ses prévisions annuelles ce matin. A la lecture de la mise à jour trimestrielle, Degroof Petercam est d’avis que la maison mère de Belron a bien débuté l'année, raison pour laquelle la banque d’affaires a maintenu son conseil d’achat sur la valeur.

Lesté de 2,3 pour cent, Solvay a fait la grimace en bas de tableau. Le chimiste belge a pu pourtant compter sur un rehaussement de son objectif de cours par Degroof Petercam, qui évoque les effets positifs de la scission attendue en décembre de cette année.

En baisse de 2,7 pour cent, seul UCB a fait moin bien.

Hors indice principal, mention spéciale à Azelis qui a gagné 2,2 pour cent, là où Intervest Offices a perdu 2,9 pour cent. Le groupe immobilier a reçu l'autorisation de ses actionnaires pour augmenter son capital.

Agfa Gevaert a également abandonné 3,1 pour cent.

Mithra, qui a envoyé une lettre à ses actionnaires ce matin, n’a pas convaincu le marché à la vue d’un repli de 10 pour cent. ING se veut plutôt confiant.

Dans le BelSmall, Onward Medical, la medtech spécialisée dans le développement de thérapies innovantes de stimulation de la moelle épinière, a bondi de 11 pour cent, en marge de la publication d’un article positif dans ''Nature''.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices européens, New York était bien orienté, et singulièrement le Nasdaq qui prenait 1,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le programme boursier

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 2 juin 2023.

VENDREDI 26 MAI 2023
09:00 D'Ieteren - ex-dividende
17:45 Retail Estates - Résultats annuels

LUNDI 29 MAI 2023
09:00 Ackermans & van Haaren - ex-dividende

MARDI 30 MAI 2023
00:00 Fountain - Assemblée annuelle
00:00 Recticel - Assemblée annuelle
00:00 Moury Construct - Assemblée annuelle
09:00 Elia - ex-dividende

MERCREDI 31 MAI 2023
09:00 Ageas - ex-dividende

JEUDI 1 JUIN 2023
09:00 Euronav - ex-dividende
09:00 Recticel - ex-dividende

VENDREDI 2 JUIN 2023
- Aucun point à l’ordre du jour

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Vers une ouverture en trombe pour le Nasdaq

(ABM FN) Les marchés boursiers américains vont ouvrir en ordre dispersé ce jeudi, avec des gains importants pour les valeurs technologiques, dans le sillage de Nvidia qui a confirmé que l'intelligence artificielle est en mesure de contribuer fortement à la croissance du secteur.

A une demi-heure de l'ouverture, les contrats à terme sur l'indice S&P 500 progressaient de 0,8 pour cent, et le Nasdaq de 2,3 pour cent. Le Dow Jones devrait lui ouvrir en légère baisse.

L'incertitude concernant le plafond de la dette américaine persiste. "La perspective que le gouvernement américain soit incapable de faire face à ses obligations financières continue d'avoir un impact crucial sur le sentiment des marchés d'actions mondiaux", a déclaré Hargreaves Lansdown.

Des inquiétudes concernant un éventuel défaut de paiement qui ont poussé les rendements des obligations d'État à un mois à plus de 7 pour cent, et ce alors que l'agence de notation Fitch a placé sous surveillance la note de crédit des États-Unis.

Les déclarations du fabricant de puces Nvidia ont alimenté l'espoir que les programmes d'intelligence artificielle ouvrent une nouvelle période de croissance pour certaines grandes entreprises technologiques. Selon KeyBank Capital Markets, les prévisions de revenus de Nvidia "sont à la hauteur du battage médiatique entourant l'IA générative".

Au rayon des indicateurs macro-économiques, des statistiques portant sur la région de Chicago ont montré que l'indice de la Fed est passé de -0,37 en mars à +0,07 en avril. Une deuxième estimation a par ailleurs révisé le taux de croissance de l'économie américaine dans son ensemble à 1,3 % au premier trimestre, contre 1,1 pour cent précédemment. Ce taux reste nettement inférieur à celui du trimestre précédent de 2,6 pour cent.

Le nombre d'inscriptions hebdomadaires au chômage la semaine passée a également été revu à la hausse, de 225.000 à 229.000 unités.

Du côté de l’énergie, les prix du pétrole reculent à l’image du WTI pour livraison en juillet qui perd 1,5 pour cent à 73,28 dollars, et Brent de 1,3 pour cent à 77,33 dollars.

Sur le marché des changes, l'euro pointe à 1,0728 dollar, contre 1,0754 à la clôture de Wall Street mercredi soir. “L'incertitude autour du plafond de la dette soutient le dollar qui est considéré comme une valeur refuge”, a commenté UniCredit.

Nouvelles des entreprises

Donné en hausse de 29 pour cent à l'ouverture, Nvidia dit s'attendre à un revenu record de 11 milliards de dollars au deuxième trimestre, par rapport à son précédent record de 8,3 milliards. Les analystes tablaient sur une augmentation limitée de 6,7 à 7,2 milliards de dollars. L'accent mis par les grandes entreprises telles que Microsoft et Google sur les programmes d'IA entraînera une hausse des ventes à court terme, a déclaré Jensen Huang, l'un des principaux dirigeants de l'entreprise. Les analystes d'ING et de Degroof Petercam ont qualifié cette nouvelle de très bonne pour le secteur.

Snowflake, fournisseur de logiciels de stockage de données en nuage, devrait chuter en revanche de 13,5 pour cent, après avoir annoncé hier soir une perte décevante de 226 millions de dollars, malgré une forte croissance de son chiffre d'affaires. Le bénéfice ajusté est toutefois ressorti supérieur aux attentes. Les perspectives sont, elles, inférieures aux attentes.

Si Best Buy a fait moins bien que prévu en termes de ventes, ses bénéfices se sont révélés supérieurs aux prévisions au premier trimestre. Le chiffre d'affaires est passé de 10,6 milliards à 9,5 milliards de dollars, et le bénéfice par action de 1,57 à 1,15 dollar, là où les analystes tablaient sur 1,10 dollar. Le détaillant américain de produits électroniques est donné en hausse de 6 pour cent à l’ouverture.

American Eagle Outfitters plonge pour sa part de 20 pour cent en avant-bourse, après que la société ait déclaré qu'elle s'attendait à ce que les ventes du deuxième trimestre soient inférieures de plusieurs pour cent à celles de l'année précédente.

Compte tenu des revenus plus élevés que prévu, Nutanix gagne 1 pour cent en avant-bourse. La mise à jour de Splunk est également bien accueillie.

Dernière clôture en baisse à Wall Street

L'indice S&P 500 a perdu 0,7 pour cent mercredi à 4.115,24 points, le Dow Jones 0,8 pour cent à 32.799,92 points et le Nasdaq 0,6 pour cent à 12.484,16 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: D’Ieteren permet au Bel20 de limiter la casse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue en baisse ce jeudi après-midi, à l’image du Bel20 qui lâchait 0,4 pour cent vers 14 heures à 3.640 points.

L’indice principal se voit pourtant soutenu par D’Ieteren, en hausse de 4,2 pour cent, qui a confirmé ses prévisions annuelles ce matin. A la lecture de la mise à jour trimestrielle de l'entreprise, Degroof Petercam est d’avis que D'Ieteren a bien commencé l'année, raison pour laquelle la banque d’affaires a maintenu son conseil d’achat sur la valeur.

Alors que le secteur de la tech est bien orienté après les résultats de Nvidia publiés hier soir, Melexis prend 1,9 pour cent.

Lesté de 2,4 pour cent, Solvay fait en revanche la grimace en bas de tableau. Le chimiste belge peut pourtant compter sur un rehaussement de son objectif de cours par Degroof Petercam, qui évoque les effets positifs de la scission attendue en décembre de cette année.

Hors indice principal, mention spéciale à IBA qui progresse là où Intervest Offices perd près de 3 pour cent. Ce dernier a reçu l'autorisation de ses actionnaires pour augmenter son capital.

Mithra peine à convaincre le marché à la vue d’un repli de plus de 7 pour cent. Le spécialiste de la santé féminine a publié ce matin une  mise à jour stratégique pourtant bien appréciée par ING.

Bond de 14 pour cent pour Onward Médical, la medtech spécialisée dans le développement de thérapies innovantes de stimulation de la moelle épinière, qui se voit recherchée en marge de la publication d’un article positif dans ''Nature''.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Intervest reçoit l'autorisation d'augmenter son capital

(ABM FN) Intervest Offices & Warehouses a encore reçu l'autorisation des actionnaires d'augmenter son capital lors d'une assemblée générale extraordinaire.

Pour ce faire, une autre assemblée générale extraordinaire a dû être organisée le 24 mai, étant donné que le quota de participation requis n'avait pas été atteint lors de l’assemblée générale du 26 avril.

Cela signifie que, pendant une période de cinq ans, la société peut augmenter le capital, éventuellement en plusieurs fois, de 50 pour cent de 266,4 millions d'euros pour l'augmentation publique de capital, de 20 pour cent de ce montant pour le dividende optionnel et de 10 pour cent de ce montant pour les apports en nature.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse jeudi, alors qu'un accord sur le relèvement du plafond de la dette américaine ne se soit pas concrétisé.

L'indice STOXX Europe 600 augmente de 0,2 pour cent à 458,00 points jeudi vers midi, le DAX allemand baisse de 0,1 pour cent à 15.829,90 points, le CAC 40 français de 0,2 pour cent à 7.242,63 points, le FTSE britannique chute de 0,2 pour cent, à 7.614,44 points. L'AEX à Amsterdam augmente d'environ un demi pour cent.

Pendant ce temps, les négociations sur le plafond de la dette américaine se poursuivent comme d'habitude.

Certains pensent qu'il y a de fortes chances que la Chambre des représentants et le Sénat ne parviennent pas à un accord avant la semaine prochaine, quelques heures avant la date limite du 1er juin fixée par la secrétaire au Trésor, Janet Yellen.

Fitch Ratings a placé la note AAA des États-Unis sous surveillance négative et a déclaré que les négociations sur le plafond de la dette ont augmenté le risque que le gouvernement ne parvienne pas à payer certaines de ses obligations.

Toutefois, Fitch a également déclaré qu'il s'attendait toujours à ce qu'une solution soit trouvée.

L'économie allemande est entrée en récession technique au premier trimestre de cette année, après une contraction de 0,3 pour cent. La confiance des entreprises françaises est tombée à son plus bas niveau depuis avril 2021, avec un indice de 100 en mai.

Le pétrole se traitait à la baisse jeudi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en juillet baissait de 1,2 pour cent à 73,45 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en juillet valait 77,55 dollars, en baisse de 1,1 pour cent.

L'euro/dollar se traitait à 1,0734 contre 1,0741 en début de séance,  ou encore à 1,0754 hier soir.

Actualités des entreprises

A Amsterdam, les cours des actions ASML, ASMI et Besi enregistraient de fortes hausses après une mise à jour trimestrielle bien appréciée du fabricant de puces graphiques Nvidia. A Paris, STMicroelectronics enregistrait un gain de 1,6 pour cent.

Sur le marché parisien, on notait pas de grands mouvements, à l'exception du cours de l'action Teleperformance, qui chutait de 2,5 pour cent.

À Francfort, l'action Commerzbank baissait de 2,8 pour cent, celles de Porsche 3,9 pour cent et celle de Beiersdorf 2,0 pour cent. L'action Siemens enregistrait la plus forte hausse avec un gain de 2,1 pour cent.

Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en hausse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 ont augmenté de 0,3 pour cent.

L'indice S&P 500 a clôturé en baisse de 0,7 pour cent à 4.115,24 points ce mercredi. L'indice Dow Jones a baissé de 0,8 pour cent à 32.799,92 points. La bourse technologique Nasdaq a perdu 0,6 pour cent à 12.484,16 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: D'Ieteren surperforme dans un Bel20 légèrement rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évoluait encore dans le rouge ce jeudi, le plafond de la dette américaine continuant à jouer un rôle en arrière-plan.

L'indice Bel20 baissait de 0,2 pour cent à 3.650 points.

Fitch Ratings a placé la note AAA des États-Unis sous surveillance négative et a déclaré que les négociations sur le plafond de la dette ont augmenté le risque que le gouvernement ne parvienne pas à payer certaines de ses obligations.

Toutefois, Fitch a également déclaré qu'il s'attendait toujours à ce qu'une solution soit trouvée.

Entre-temps, les négociations sur le plafond de la dette américaine se poursuivent comme d'habitude.

Certains pensent qu'il y a de fortes chances que la Chambre des représentants et le Sénat ne parviennent pas à un accord avant la semaine prochaine, quelques heures avant la date limite du 1er juin fixée par la secrétaire au Trésor, Janet Yellen.

L'économie allemande est entrée en récession technique au premier trimestre de cette année, après une contraction de 0,3 pour cent.

En effet, le ralentissement économique est déjà en cours, a conclu Frank Vranken de Bank Edmond de Rothschild. Il suffit de regarder l'évolution des prix des matières premières pour s'en convaincre. Tous les prix des principaux métaux, à l'exception de l'or, sont en perte cette année.

Il en va de même pour les prix de l'énergie. Les prix du pétrole menacent de continuer à chuter, ce qui explique pourquoi l'Arabie saoudite a récemment mis les spéculateurs en garde.

Lors de la prochaine réunion de l'OPEP+, il pourrait être décidé de réduire davantage la production. La question est toutefois de savoir si cela aidera les membres du cartel, car en fin de compte, selon Vranken, c'est toujours l'économie qui l'emporte. Si la demande ralentit réellement, les réductions de production ne seront d'aucune utilité.

Surtout, les investisseurs attendent déjà avec impatience la publication de l'inflation PCE  demain aux États-Unis. Cela devrait confirmer la baisse de l'inflation.

L'euro/dollar se traitait à 1,0724.

Actions en hausse et en baisse

L’action D'Ieteren augmentait de 2,6 pour cent après la publication d'une mise à jour trimestrielle. Selon Degroof Petercam, D'Ieteren a donc bien commencé l'année. Raison pour laquelle la recommandation d'achat est maintenue.

Ce matin, Degroof a relevé son objectif de cours pour Solvay, citant les effets positifs de la scission attendue en décembre de cette année. Solvay baissait néanmoins de 2 pour cent.

IBA augmentait de 1,9 pour cent, mais Intervest chutait de 2,5 pour cent.

Mithra chutait de plus de 9 pour cent après une mise à jour stratégique bien appréciée par ING.

Onward Medical voyait son cours augmenter de plus de 12 pour cent après un article positif dans ''Nature''.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Degroof Petercam relève l'objectif de cours pour Solvay

(ABM FN) Degroof Petercam a relevé jeudi son objectif de cours pour Solvay de 132,00 euros à 148,00 euros, et a maintenu la recommandation d'achat.

L'analyste Frank Claassen estime que la scission de Solvay en deux sociétés cotées séparément, EssentialsCo et SpecialtyCo, devrait entraîner une réévaluation de SpecialtyCo.

Historiquement, Solvay a souvent été considéré comme trop large et trop complexe et l'action a donc été évaluée aux faibles multiples des entreprises chimiques diversifiées.

Toutefois, cela ne tenait pas compte des perspectives de croissance très fortes de la division ''Materials'', qui représentera plus de 60 pour vcent de SpecialtyCo.

Les entreprises du secteur de la chimie de spécialité dans ce segment se négocient généralement à des multiples d'EBITDA à deux chiffres. Cela peut sembler trop élevé pour Solvay, étant donné que SpecialtyCo ne deviendra pas un "pure play" mais comprendra également la majeure partie de la division Solutions.

En fait, la scission à venir devrait effacer toute décote de conglomérat.

Jusqu'à présent, l'amélioration significative des performances n'a pas du tout conduit à une réévaluation ou à une réduction de la décote par rapport aux concurrents, a souligné Degroof.

L'action Solvay baisse de 2,0 pour cent ce jeudi matin, à 100,90 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: la mise à jour de Mithra bien appréciée

(ABM FN) Le CEO David Horn Salomon, qui est à la tête de Mithra depuis le début du mois d'avril, a fourni une mise à jour stratégique bien appréciée. Et c'est quelque chose qui manquait jusqu'à présent. C'est ce qu'ont déclaré les analystes d'ING ce jeudi.

Mithra pourrait enregistrer un flux de trésorerie positif en 2026, prévoit le CEO. Cela pourrait même se produire dès 2025, lorsque certains paiements d'étape seront effectués.

Cette année, le ‘cash burn’ devrait s'élever à environ 60 millions d'euros.

Outre la nouvelle augmentation de capital de 2,5 millions d'euros, qui a lieu aujourd'hui, la société aura accès à 12,5 millions d'euros de la tranche C du prêt convertible avec Highbridge et Whitebox. Cette tranche C est assortie d'un taux d'intérêt de 9 pour cent, mais n'est pas encore utilisée.

Un refinancement complet de la dette est prévu pour le second semestre 2023. Compte tenu des taux d'intérêt actuels, ING estime que Mithra sera plus cher que le taux moyen de 6 pour cent qu'elle paie actuellement.

En outre, le retard de Donesta aux États-Unis annoncé aujourd'hui n'affecte pas l'ambition de Mithra d'obtenir des autorisations de marché d'ici le premier semestre 2024, estime ING.

Cependant, Mithra n'a pas donné de nouvelles ce jeudi sur un accord commercial potentiel pour le Donesta aux États-Unis, qui était prévu pour le premier semestre de cette année.

Perspectives Estelle

Mithra s'attend à ce que les ventes d'Estelle atteignent 12 millions d'euros cette année, contre 9 millions d'euros en 2022, puis doublent en 2024 et 2025.

D'ici 2029, l'entreprise s'attend à ce que les ventes d'Estelle de Mithra atteignent 130 millions d'euros. Le dernier consensus compilé par la société prévoyait des ventes maximales d'environ 300 millions d'euros en 2030, a noté ING.

L'action Mithra baisse de 8,7 pour cent ce jeudi, à 2,46 euros.

ING a une recommandation d'achat avec un objectif de cours de 22,00 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: D'Ieteren démarre sur les chapeaux de roue

(ABM FN) D'Ieteren a démarré l'exercice financier 2023 en force. C'est ce qu'ont conclu jeudi les analystes de Kepler Cheuvreux.

Selon Kepler, il était particulièrement important, lors de la publication des résultats trimestriels de D'Ieteren, de constater que ses nouvelles acquisitions, PHE et TVH, affichaient de bonnes performances. Et ce, malgré la cyberattaque dont a été victime TVH.

Belron a poursuivi sur sa lancée, avec un chiffre d'affaires en hausse de 12 pour cent à 1,41 milliard d'euros, soit un peu plus que les 1,39 milliard d'euros attendus, avec une contribution de toutes les régions.

D'Ieteren Automotive a connu une forte reprise, avec un chiffre d'affaires en hausse de 41 pour cent à 1,362 milliard d'euros, dépassant les attentes de 1,20 milliard d'euros.

PHE a connu un trimestre tout aussi solide, ce qui a été plutôt une bonne surprise. Le chiffre d'affaires a augmenté de 19,5 pour cent, dont 13,9 pour cent de croissance organique, pour atteindre 654 millions d'euros. Les attentes n'étaient que de 627 millions d'euros.

TVH Parts a souffert d'une cyberattaque très discutée qui a débuté le 19 mars. La plupart des problèmes ont été résolus au bout de trois semaines et les opérations étaient à nouveau pleinement opérationnelles le 17 avril. L'impact sur le second semestre devrait donc être assez limité.

Les ventes de Moleskine ont baissé de 8 pour cent ou de 9,8 pour cent sur le plan organique, en raison d'une gestion plus prudente des stocks aux États-Unis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: la bourse de Bruxelles ouvre à l'équilibre

(ABM FN)  L'indice Bel20 a ouvert plus ou moins à l'équilibre à 3.659,67 points jeudi matin, après avoir clôturé à 3.656,28 points mercredi.

Dans le Bel20, D'Ieteren, enregistre la plus forte hausse avec un gain de 3,3 pour cent, après avoir publié ses résultats trimestriels. Melexis enregistre également un bon résultat avec une hausse de 1,7 pour cent. Ailleurs en Europe, les actions du secteur des puces sont également bien orientées, suite à l'énorme hausse du cours de l'action de Nvidia mercredi après la publication de ses résultats.

Parmi les petites actions, Jensen et Nyxoah se distinguent avec des gains de 2,3 et 2,6 pour cent, respectivement. L'exception positive, cependant, est Onward Medical avec un bond de 9,0 pour cent après une publication positive dans "Nature". Mithra perd 8,4 pour cent après une mise à jour de son nouveau CEO.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Une publication démontre l'efficacité de la thérapie ARC d'Onward Medical

(ABM FN) Onward Medical a présenté une publication dans "Nature" montrant qu'une interface cerveau-ordinateur sans fil, un implant cérébral, aide à restaurer la capacité de marcher chez les patients souffrant de lésions de la moelle épinière.

Les chercheurs de la société ont rapporté qu'un BCI implanté, combiné à la thérapie ARC d'Onward, a permis à un individu de mieux contrôler quand et comment il bougeait ses jambes paralysées.

La publication dans "Nature" fait partie d'une étude de faisabilité clinique en cours sur la sécurité et l'efficacité préliminaire de la stimulation de la moelle épinière contrôlée par le cerveau après une lésion de la moelle épinière.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Mithra fait appel à Highbridge et Whitebox

(ABM FN) Mithra a assuré sa position financière pour l'instant grâce à une augmentation de capital et explorera des options stratégiques pour les génériques.

Le nouveau CEO David Horn Solomon a fait le point sur l'entreprise dans une lettre adressée aux actionnaires jeudi. Il y annonce qu'il est parvenu à un accord pour actualiser les termes de l'accord avec Highbridge et Whitebox.

Il s'agit d'une première étape pour rétablir la situation financière de Mithra.

Après des négociations fructueuses avec les deux prêteurs, Mithra aura accès à 12,5 millions d'euros de la tranche C.

Les prêts convertibles existants avec un prix de conversion variable ont été renégociés avec succès à un nouveau prix de conversion fixe de 2,75 euros. Cela correspond à une prime de 25 pour cent par rapport au prix de la nouvelle série d'actions souscrites par Highbridge et Whitebox.

Démontrant un fort soutien à la croissance à long terme de Mithra, ces deux parties ont choisi de souscrire 2,5 millions d'euros d'actions nouvelles à émettre à un prix d'émission de 2,20 euros, soit une décote de 14 pour cent.

L'augmentation de capital devrait être finalisée dans le courant de la journée.

Retard

La demande de Donesta auprès de la FDA américaine sera déposée au second semestre au lieu du premier. "Un léger retard", a déclaré le PDG. Pour l'Europe, le calendrier reste inchangé, avec une demande qui devrait être déposée en 2024.

Fin avril, la trésorerie de Mithra s'élevait à environ 26 millions d'euros. Dans le même temps, les dépenses de recherche et de développement prévues pour 2023 s'élèvent à environ 60 millions d'euros.

Grâce à ce nouveau capital, ainsi qu'à l'accès à des liquidités supplémentaires par le biais de la facilité de prêt modifiée, Mithra a renforcé sa position financière au point de pouvoir négocier les droits de commercialisation de Donesta aux États-Unis et d'envisager des options pour l'installation CDMO.

Dans sa lettre, le CEO présente trois priorités commerciales à court terme.

Il s'agit de l'obtention des ressources financières dont l'entreprise a besoin, des discussions avancées en vue de conclure un accord de licence pour les droits de commercialisation du Donesta aux États-Unis et, enfin, de l'exploration des options possibles pour se recentrer plus nettement sur l'activité principale.

Mithra a l'intention de se recentrer sur les domaines où elle peut être la plus compétitive. En ce qui concerne les génériques, d'autres options stratégiques sont à l'étude, y compris une cession éventuelle.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Le Bel20 attendu en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en hausse ce jeudi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 étaient en hausse de plusieurs dixièmes de pour cent environ une heure avant l'ouverture du marché.

Le géant des puces électroniques Nvidia a dépassé légèrement les attentes en après-bourse mercredi, évoluant en hausse jusqu'à 25 pour cent dans la bourse électronique, tandis que l'agence de notation Fitch a jeté un regard critique sur la dette souveraine américaine.

Mercredi, le Bel20 avait encore baissé de 2 pour cent en raison des craintes concernant l'impact de l'impasse actuelle autour du plafond de la dette américaine, dont la date limite du 1er juin approche.

Fitch a émis un "rating watch" négatif sur la note de crédit des Etats-Unis. L'agence a déclaré que le risque qu'il n'y ait pas d'accord sur le relèvement du plafond d'ici le 1er juin a augmenté, ce qui pourrait amener les États-Unis à manquer à certaines de leurs obligations.

"Les enjeux politiques sont considérables", a déclaré Bob Diamond, d'Atlas Merchant Capital, à la chaîne de télévision économique CNBC. "Je pense qu'il ne fait aucun doute qu'un défaut de paiement serait une décision terrible, pour le dollar, pour les obligations d'État américaines, pour notre marque et notre réputation. Toutefois, je considère que les chances que cela se produise sont extrêmement faibles".

À Wall Street, les investisseurs ont décidé de jouer la carte de la prudence mercredi soir, même si les pertes ont été limitées. L'indice principal S&P 500 a clôturé en baisse de 0,7 pour cent. L'indice Nasdaq a également chuté de plus d'un demi pour cent, alors que les contrats à terme sur l'indice technologique sont passés au vert de près d'un et demi pour cent ce matin.

A Wall Street, Nvidia a enregistré des ventes record en après-bourse , tandis que les perspectives promettaient également des ventes record, grâce à l'impact de l'intelligence artificielle, ou IA.

Jensen Huang, l'un des principaux dirigeants de Nvidia, a déclaré que l'accent mis sur l'intelligence artificielle par les grandes entreprises technologiques telles que Microsoft et Alphabet entraînerait une hausse des ventes à court terme. En mars dernier, il a été déclaré que la contribution de l'IA au chiffre d'affaires avait été modeste jusqu'à présent, mais qu'elle deviendrait "assez importante" au cours de l'année à venir. Le fabricant de puces table désormais sur un chiffre d'affaires trimestriel de 11 milliards de dollars pour le trimestre en cours, alors qu'il n'a jamais dépassé 8,3 milliards de dollars jusqu'à présent.

En revanche, les actions de Snowflake, fournisseur de logiciels de stockage de données en nuage, ont chuté de 12 pour cent après la publication de chiffres décevants.

En Asie, l'indice Hang Seng à Hong Kong était en baisse de plus de 2 pour cent ce matin. Seul l'indice Nikkei à Tokyo a gardé les pieds au sec avec un gain de quelques dixièmes de pour cent.

Le contrat à terme de juillet pour le baril de pétrole brut West Texas Intermediate a clôturé en hausse de 2 pour cent à 74,34 dollars le baril à New York mercredi soir.

Les investisseurs attendent aujourd'hui une estimation de la croissance économique américaine pour le trimestre en cours, l'indice de la Fed de Chicago et les ventes de logements à venir.

Nouvelles des entreprises

D'Ieteren a réitéré ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2023, suite à une mise à jour du premier trimestre. Les revenus combinés de D'Ieteren ont augmenté de 45,1 pour cent pour atteindre 3,83 milliards d'euros au premier trimestre. La croissance a été de 20,3 pour cent à périmètre constant, y compris la contribution de PHE.

Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé en baisse de 0,7 pour cent à 4.115,24 points mercredi. L'indice Dow Jones a baissé de 0,8 pour cent à 32.799,92 points. Le Nasdaq a cédé 0,6 pour cent à 12.841,6 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

D'Ieteren maintient ses perspectives pour 2023

(ABM FN) D'Ieteren a réitéré jeudi ses perspectives pour l'ensemble de l'année 2023, à la suite d'une mise à jour du premier trimestre.

Le chiffre d'affaires combiné de D'Ieteren a augmenté de 45,1 pour cent pour atteindre 3,83 milliards d'euros au premier trimestre, pour une croissance de 20,3 pour cent à périmètre constant, y compris la contribution de PHE.

D'Ieteren Automotive a enregistré une croissance de 40,5 pour cent de son chiffre d'affaires pour atteindre 1,36 milliard d'euros, grâce à des acquisitions. David Vagman, analyste chez ING, n'avait tablé que sur une augmentation des ventes de 27 pour cent.

Le marché belge des voitures neuves s'est remis des bas niveaux de 2022, avec des immatriculations brutes en hausse de 27,5 pour cent par rapport à l'année précédente, pour atteindre 131.484 unités. La part de marché de D'Ieteren Automotive a augmenté de 68 points de base pour atteindre 22,3 pour cent.

Au contraire, le chiffre d'affaires du fabricant d'ordinateurs portables Moleskine a chuté de 8,0 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 25,4 millions au premier trimestre. Vagman avait tablé sur une hausse de 12 pour cent des ventes.

La baisse est principalement attribuable au canal de vente en gros, surtout dans les Amériques, où certains clients clés de la vente au détail et en ligne gèrent leurs stocks avec plus de prudence.

TVH a été victime d'une cyberattaque le 19 mars. Depuis le 5 avril, les systèmes sont progressivement devenus opérationnels et, depuis le 17 avril, les opérations ont été entièrement rétablies.

En conséquence, le chiffre d'affaires trimestriel s'est élevé à 378,7 millions d'euros, soit une baisse de 1,5 pour cent par rapport à la même période de l'année précédente. Depuis la reprise des activités, le chiffre d'affaires de TVH se redresse rapidement. Par conséquent, l'impact de l'attaque sur l'ensemble de l'année devrait être limité, selon D'Ieteren.

Le chiffre d'affaires total de PHE pour le premier trimestre s'est élevé à 654,3 millions d'euros, soit une augmentation de 19,5 pour cent. Cette performance résulte d'une croissance organique de 13,9 pour cent et d'une croissance de 5,6 pour cent provenant des acquisitions.

Le groupe D'Ieteren maintient ses prévisions de bénéfice ajusté avant impôts d'environ 900 millions d'euros en 2023, en ligne avec le consensus des analystes. La cyberattaque contre TVH n'a donc pas entraîné de révision à la baisse des attentes.

Les perspectives incluent environ 20 millions d'euros de coûts d'intérêts supplémentaires liés à l'émission du nouveau prêt à terme de Belron.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Le programme boursier

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 1 juin 2023.

JEUDI 25 MAI 2023
00:00 Ascencio - Résultats du 2e trimestre
00:00 Mithra - Assemblée annuelle
00:00 MDxHealth - Assemblée annuelle
00:00 What's Cooking - Assemblée annuelle
00:00 D'Ieteren - Assemblée annuelle

VENDREDI 26 MAI 2023
09:00 D'Ieteren - ex-dividende
17:45 Retail Estates - Résultats annuels

LUNDI 29 MAI 2023
09:00 Ackermans & van Haaren - ex-dividende

MARDI 30 MAI 2023
00:00 Fountain - Assemblée annuelle
00:00 Recticel - Assemblée annuelle
00:00 Moury Construct - Assemblée annuelle
09:00 Elia - ex-dividende

MERCREDI 31 MAI 2023
09:00 Ageas - ex-dividende

JEUDI 1 JUIN 2023
09:00 Euronav - ex-dividende
09:00 Recticel - ex-dividende

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Bruxelles en forte baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé en forte baisse mercredi, tous les composants du Bel20 terminant la journée dans le rouge.

Entre autres, le sentiment a été négativement affecté mercredi par des données d'inflation plus élevées que prévu au Royaume-Uni. L'inflation britannique s'est élevée à 8,7 pour cent, alors que les économistes prévoyaient 8,2 pour cent. C'est beaucoup plus que ce que les analystes, mais aussi la Banque d'Angleterre, avaient prévu.

Cela explique en partie pourquoi le sentiment n'est pas au beau fixe aujourd'hui. Les déclarations de politique de taux d'intérêt qui ont accompagné les décisions de la Banque d'Angleterre au cours des derniers mois indiquaient qu'en cas de pressions inflationnistes persistantes, un nouveau resserrement de la politique monétaire serait nécessaire.

Selon KBC Economics, ces chiffres susciteront déjà de nombreuses discussions au sein de la banque centrale. "Deux membres de la politique monétaire ont déjà voté pour laisser les taux inchangés, estimant que l'impact du choc énergétique s'estompait. D'autres membres de la politique monétaire, dont le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Bailey, et l'économiste en chef Pill, ont récemment adopté une position plus prudente. Quoi qu'il en soit, les chiffres de l'inflation publiés aujourd'hui montrent clairement que la Banque d'Angleterre a encore beaucoup de temps pour débattre", estime la KBC.

Sur le plan macroéconomique, les chiffres relatifs à la confiance des entreprises belges se sont notamment distingués aujourd'hui. Ainsi, la confiance des entreprises belges a fortement chuté en mai. "L'affaiblissement s'est produit dans toutes les industries étudiées, à l'exception du commerce, où l'indicateur de confiance a fortement augmenté pour le troisième mois consécutif.

Alors que l'indice de confiance était encore cité à -12,1 en avril, il était encore à -14,3 en mai, soit une détérioration de 2,2 points.

En Allemagne, l'indice Ifo s'est avéré beaucoup plus faible que les économistes ne l'avaient prévu. Cela met fin à six mois de hausse de l'optimisme, et c'est un autre signe que les inquiétudes concernant la croissance remplacent l'optimisme du début de l'année, a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING.

L'euro/dollar se traitait à 1,0759 mercredi, tandis que le prix du baril de pétrole Brent a augmenté pour atteindre 78 dollars le baril. Il a été révélé aujourd'hui que les stocks américains de pétrole brut ont diminué la semaine dernière, selon l'agence américaine de l'énergie EIA.  Au cours de la semaine qui s'est achevée le 19 mai, les stocks de pétrole brut ont diminué de 12,4 millions de barils pour atteindre 455,2 millions de barils.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, aucune action n'a réussi à trouver le vert. Galapagos a chuté de 1,4 pour cent après que le géant de la biotechnologie ait annoncé qu'il avait administré le premier patient dans le cadre d'une étude sur l'efficacité et la sécurité du médicament GLPG3667 pour les patients atteints de dermatomyosite.

Umicore a été la plus forte baisse, perdant 3,7 pour cent. Sofina a perdu 3 pour cent.

Jefferies a abaissé son objectif de prix pour KBC, mais la société de bancassurance a limité la perte à 0,3 pour cent. Barclays a abaissé son objectif de cours pour AB InBev. Le brasseur, un poids lourd de l'indice, a chuté de 2 pour cent.

VGP a perdu du terrain dans le BelMid, mais a également été cotée ex-dividende. VGP et Allianz ont annoncé une quatrième transaction réussie. La transaction a une valeur de 253 millions d'euros.

EVS a gagné 2,1 pour cent, si l'on tient compte de la cotation ex-dividende. Home Invest a augmenté de 2,4 pour cent et Deceuninck de 4,5 pour cent. Après que les actions aient déjà augmenté de plus de 9 pour cent lundi suite à un rapport positif de l'expert boursier néerlandais Geert Schaaij, Degroof Petercam a également publié une analyse positive aujourd'hui.

Sequana Medical a augmenté de 6,6 pour cent et Belysse a chuté de 9 pour cent.

Wall Street

Le S&P 500 s'échangeait à 4.111 points, soit une baisse de 0,8 pour cent, ce mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le programme boursier

(ABM FN) Voici les principaux points de l'agenda financier belge jusqu'au jeudi 1 juin 2023.

JEUDI 25 MAI 2023
00:00 Ascencio - Résultats du 2e trimestre
00:00 Mithra - Assemblée annuelle
00:00 MDxHealth - Assemblée annuelle
00:00 What's Cooking - Assemblée annuelle
00:00 D'Ieteren - Assemblée annuelle

VENDREDI 26 MAI 2023
09:00 D'Ieteren - ex-dividende
17:45 Retail Estates - Résultats annuels

LUNDI 29 MAI 2023
09:00 Ackermans & van Haaren - ex-dividende

MARDI 30 MAI 2023
00:00 Fountain - Assemblée annuelle
00:00 Recticel - Assemblée annuelle
00:00 Moury Construct - Assemblée annuelle
09:00 Elia - ex-dividende

MERCREDI 31 MAI 2023
09:00 Ageas - ex-dividende

JEUDI 1 JUIN 2023
09:00 Euronav - ex-dividende
09:00 Recticel - ex-dividende

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Baisse de la confiance des chefs d'entreprise en Belgique

(ABM FN) La confiance des chefs d'entreprise belges a baissé en mai. C'est ce qu'ont révélé ce mercredi les chiffres de la Banque nationale.

Alors qu'en avril l'indice de confiance était encore enregistré à 7,8 négatif, en mai il était de 9,2 négatif, soit une détérioration de 1,4 point.

"Le fléchissement s’observe dans tous les secteurs d’activité sondés, à l’exception du
commerce où l’indicateur de confiance remonte nettement pour le troisième mois consécutif.", a déclaré la BNB.

L’augmentation de la confiance est la plus vive dans le secteur de la distribution de véhicules automobiles et dans le commerce d’articles textiles. L’ensemble du commerce bénéficie d’une très forte révision à la hausse des anticipations en
matière de demande et, de manière plus limitée, d’emploi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,5 pour cent, une demi-heure avant la cloche d'ouverture.

La secrétaire d'État au Trésor, Janet Yellen, avait déjà prévenu qu'un défaut de paiement au début du mois de juin est "très probable". Le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a déclaré avoir eu une conversation "productive" avec le président Joe Biden lundi. Néanmoins, il y a eu peu de signes de progrès dans les négociations mardi, ce qui a considérablement déprimé l'humeur.

Selon Bloomberg, le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a déclaré mardi qu'il restait du travail à faire avant que les deux camps ne parviennent à un accord. Les investisseurs, quant à eux, semblent de plus en plus attentifs à une solution "5 pour 12". Aujourd'hui, les négociations devraient se poursuivre.  McCarthy prévoit même de rencontrer Biden tous les jours jusqu'à ce qu'une solution au plafond de la dette soit trouvée.

Sur le plan macroéconomique, l'attention se portera cet après-midi sur les demandes hebdomadaires de prêts hypothécaires, les stocks de pétrole et, plus tard dans la soirée, les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt seront publiées.

L'euro/dollar se traitait à 1,0790 mercredi après-midi.

 Les prix du pétrole sont en hausse d'environ un pour cent. Mardi, les prix du pétrole étaient également en hausse grâce au ministre saoudien de l'énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, qui a averti que les traders ne devaient pas spéculer sur une nouvelle baisse des prix du pétrole.

Selon Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets, une nouvelle réduction de la production par l'OPEP+ devrait être prise en compte.

Cet après-midi, les stocks hebdomadaires de pétrole sont à l'ordre du jour.

Nouvelles des entreprises

L'action Abercrombie & Fitch ouvre en hausse de 16,5 pour cent après la publication de résultats trimestriels meilleurs que prévu. Les ventes ont augmenté et la chaîne de mode a renoué avec les bénéfices au cours du dernier trimestre.

 Nvidia et Snowflake publieront leurs résultats en après-bourse. Nvidia fera l'objet d'une grande attention, compte tenu de l'augmentation considérable du cours de l'action cette année et peut-être d'une plus grande clarté sur la monétisation de ses aspirations en matière d'IA.

L'action Nvidia est attendue en baisse de 1,4 pour cent et celle de Snowflake de 0,9 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a clôturé en baisse à 4.145,58 points mardi, l'indice Dow Jones a chuté de 0,7 pour cent à 33.055,51 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 1,3 pour cent à 12.560,25 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était toujours dans le rouge mercredi après-midi, en raison des inquiétudes concernant la possibilité de trouver à temps une solution au problème du plafond de la dette américaine.

Pour l'instant, les deux camps politiques ne sont pas parvenus à se mettre d'accord sur une solution.

L'indice Bel20 chute de 1,7 pour cent pour atteindre 3.668 points.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, seul Galapagos réussit à évoluer dans le vert. L'action augmente de 0,8 pour cent après que Galapagos ait annoncé avoir administré le premier patient dans le cadre d'une étude sur l'efficacité et la sécurité du médicament GLPG3667 pour les patients atteints de dermatomyosite.

Umicore enregistre la plus forte baisse, perdant 5 pour cent. Sofina perd 3,5 pour cent,
Jefferies a abaissé l'objectif de cours pour KBC, mais la compagnie de bancassurance limite la perte à 0,8 pour cent. Et Barclays a réduit l'objectif de cours pour AB InBev. Le brasseur, un poids lourd de l'indice, perd 2,0 pour cent.

VGP perd 3,6 pour cent dans le BelMid, mais est également cotée ex-dividende. Si l'on tient compte de cet élément, l'action est en légère hausse. VGP et Allianz ont annoncé une quatrième transaction réussie. L'accord a une valeur de 253 millions d'euros.

EVS gagne jusqu'à 1,6 pour cent, si l'on tient compte de la cotation ex-dividende. Home Invest augmente de 2,4 pour cent.

Celyad augmente de 3,7 pour cent et Qrf baisse de 3,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes évoluaient en baisse ce mercredi car aucun accord n'a encore été trouvé sur le plafond de la dette. Cette situation accroît la nervosité des investisseurs.

L'indice STOXX Europe 600 baisse de 1,5 pour cent à 459,20 points mercredi vers midi mercredi, l'indice allemand DAX de 1,5 pour cent à 15.906,00 points, le CAC 40 français de 1,6 pour cent à 7.258,40 points. Le FTSE britannique chute de 1,6 pour cent à 7.640,48 points.

La secrétaire d'État au Trésor, Janet Yellen, avait déjà prévenu qu'un défaut de paiement au début du mois de juin est "très probable". Le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a déclaré avoir eu une conversation "productive" avec le président Joe Biden lundi. Néanmoins, il y a eu peu de signes de progrès dans les négociations mardi, ce qui a considérablement déprimé l'humeur.

Selon Bloomberg, le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a déclaré mardi qu'il restait du travail à faire avant que les deux camps ne parviennent à un accord. Les investisseurs, quant à eux, semblent de plus en plus attentifs à une solution au tout dernier moment.

Les négociations devraient se poursuivre aujourd'hui.

Sur le plan macroéconomique, l'attention s'est portée mercredi sur les chiffres de l'inflation au Royaume-Uni. Les prix à la consommation au Royaume-Uni ont augmenté plus rapidement que prévu sur une base annuelle en avril, bien que l'augmentation soit beaucoup moins importante qu'en mars, lorsque les prix étaient encore à deux chiffres. L'inflation de base s'est établie à 6,8 pour cent en avril, contre 6,2 pour cent le mois précédent.

En Allemagne, l'indice Ifo s'est révélé être beaucoup plus bas que les économistes ne l'avaient prévu. Cela met fin à six mois d'optimisme croissant, et c'est un autre signe que les inquiétudes concernant la croissance remplacent l'optimisme du début de l'année, a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING.

Ce soir, le marché pourrait réagir aux minutes de la Fed.

Le prix du pétrole a augmenté mercredi. Le prix du contrat à terme West Texas Intermediate de juillet a augmenté de 2,1 pour cent à 74,42 dollars, tandis que le prix du contrat à terme Brent de juillet a augmenté de 1,9 pour cent à 78,26 dollars.

Mardi, les prix du pétrole ont augmenté grâce au ministre saoudien de l'énergie, le prince Abdulaziz bin Salman, qui a averti que les traders ne devraient pas spéculer sur une nouvelle baisse des prix du pétrole. Selon Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets, une nouvelle réduction de la production par l'OPEP+ devrait être prise en compte.

L'euro/dollar se traitait à 1,0781 contre 1,0780 en début de séance ou encore à 1,0770 hier soir. 

Nouvelles des entreprises

Le régulateur britannique CMA a ciblé cinq grandes banques pour avoir prétendument enfreint les règles de la concurrence, y compris Deutsche Bank et HSBC. Deutsche Bank et Citi ont indiqué qu'elles coopéraient pleinement à l'enquête et ont également admis leur rôle. 

Deutsche Bank ne sera donc pas condamnée à une amende, tandis que Citi, en cas d'amende, peut compter sur une réduction des pénalités. L'action Deutsche Bank baisse de 1,8 pour cent et celle de HSBC de 2,3 pour cent.

Les bourses de Paris et de Francfort étaient dominées par le rouge. À Paris, 29 actions enregistraient des pertes de plus de 1 pour cent et à Francfort, 24.

 Ouverture à Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir sans changement mercredi.

L'indice S&P500 a perdu 1,1 pour cent à 4.145,58 points mardi, l'indice Dow Jones a chuté de 0,7 pour cent à 33.055,51 points et le Nasdaq a perdu 1,3 pour cent à 12.560,25 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: la bourse de Bruxelles évolue dans le rouge

(ABM FN) La bourse bruxelloise évolue en forte baisse ce mercredi en raison des inquiétudes accrues concernant le plafond de la dette américaine

L'indice Bel20 perd 1,6 pour cent à 3.670 points.

Globalement, les marchés boursiers évoluent dans le rouge, note KBC. Ces pertes reflètent l'incertitude concernant les négociations sur le plafond de la dette américaine.

Aucune solution au plafond de la dette n'est encore en vue.

Le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, a déclaré qu'il comptait s'entretenir avec Biden tous les jours jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée.

Le 1er juin, la secrétaire d'État au Trésor, Janet Yellen, a récemment souligné que Washington ne serait plus en mesure de faire face à toutes ses obligations.

"Notre scénario de base reste que le plafond de la dette sera finalement levé ou suspendu, bien qu'un accord puisse survenir à la dernière minute et pourrait entre-temps causer une instabilité du marché beaucoup plus importante que celle attendue actuellement par le marché", a déclaré Dubravko Lakos, stratège en chef pour les actions américaines chez JPMorgan dans un rapport.

En Europe, l'accent est mis sur l'économie. "Le PIB de la zone euro a probablement augmenté au deuxième trimestre grâce à la bonne santé du secteur des services. Toutefois, l'industrie manufacturière freine fortement l'élan de l'économie dans son ensemble", a déclaré Cyrus de la Rubia, économiste en chef chez Hamburg Commercial Bank, en réaction aux données des directeurs d'achat publiées mardi.

"Les entreprises allemandes de ce secteur en particulier sont fortement freinées, car les nouvelles commandes ont chuté encore plus fortement qu'en France et l'indice manufacturier est lui aussi fortement orienté à la baisse."

L'euro/dollar se traitait à 1,078.

Le baril de pétrole Brent se traitait à 77 dollars mercredi, soit plus de 1 pour cent de plus qu'hier.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, seul Galapagos est capable de se maintenir plus ou moins à l'équilibre. Umicore enregistre la plus forte baisse, perdant environ 4 pour cent.

Jefferies a abaissé l'objectif de cours pour KBC, mais la compagnie de bancassurance limite la perte à un demi pour cent. Et Barclays a réduit l'objectif de cours pour AB InBev. Le brasseur, un poids lourd de l'indice, perd 2,0 pour cent.

VGP perd 3,5 pour cent, mais est également cotée ex-dividende.

Deceuninck est toujours faiblement évalué, selon Degroof Petercam. L'action est en hausse de 0,4 pour cent. EVS gagne jusqu'à 1,1 pour cent, ajusté pour une cotation ex-dividende.

Mithra, une petite capitalisation, augmente de près de 3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Deceuninck toujours faiblement évalué

(ABM FN) Le marché évalue Deceuninck à un niveau trop bas. C'est ce que pense l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam.

La capitalisation boursière de la participation de Deceuninck dans la société turque Ege Profil s'est élevé à elle seule à 270 millions d'euros. Selon Kippers, cela signifie que la valeur des activités européennes et américaines de Deceuninck est presque nul.

Kippers maintient la recommandation d'achat pour Deceuninck avec un objectif de cours de 3,90 euros. L'action Deceuninck continue à se traiter à des multiples très bas.

Les perspectives pour la construction ne sont évidemment pas brillantes, mais le Green Deal et les mesures que Deceuninck met en œuvre soutiendront la marge, estime Kippers.

Les investisseurs continuent également de s'interroger sur la participation turque. Toutefois, sa contribution à l'EBITDA passera de 57 à 41 pour cent, a déclaré Kippers.

En outre, le début de l'année pour Ege Profil a été très bon avec des revenus en hausse de 58 pour cent, alors que la lire s'est dépréciée de 25 pour cent.

La marge EBIT a même doublé pour atteindre plus de 30 pour cent au cours du premier trimestre. Grâce à la bonne tenue des volumes et à la baisse des coûts des matières premières, Ege Profil est en bonne voie pour réaliser un premier semestre record, a indiqué Kippers.

Deceuninck a également lancé un petit programme de rachat d'actions afin de respecter ses engagements envers le management et les employés.

Le plan est limité à 100.000 actions.

Le 9 mai, Ege Profil a également lancé un programme de rachat d'actions, limité à environ 2 pour cent des actions en circulation.

L'action Deceuninck était en hausse de 0,4 pour cent à 2,34 euros, ce mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20
Crypto