Inclusio a acheté un immeuble de dix appartements à Hamont-Achel

(ABM FN) Inclusio a finalisé l’acquisition d’un nouvel immeuble de dix appartements dans la commune de Hamont-Achel. C'est ce qu'a annoncé l'investisseur immobilier à vocation social mardi soir.

Inclusio note que le loyer annuel avoisine 60.000 euros, soit environ 500 euros par mois en moyenne par appartement.

Il s’agit pour le groupe côté en bourse d’une première opération dans la province de Limbourg, et au passage d’une collaboration avec une nouvelle agence immobilière sociale.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture en légère hausse, tiré par Argenx

(ABM FN) Séance teintée de vert ce mardi à la bourse de Bruxelles, où le Bel20 a gagné 0,3 pour cent, renouant au passage avec les 3.800 points.

La séance a été marquée une nouvelle fois par la faiblesse des volumes échangés, et par l’absence de publications majeurs. En dehors de l’indice principal, Azelis et Nyxoah ont certes vu leurs résultats salués, tandis qu’Ageas est attendu au rapport demain matin.

De l’autre côté de l’Atlantique, le fabricant de puces mémoires Micron Technology, tout comme Nvidia hier, a déçu en disant s’attendre à une baisse de ses revenus.

Assurément, les investisseurs étaient déjà focalisés sur la publication de l'inflation US pour le mois de juillet qui seront publiés demain à 14h30 et qui sont attendus à 8,7 pour cent par le consensus Reuters, contre 9,1 pour cent en juin.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Philippe Ledent d’ING s’attend à ce que les chiffres qui seront publiés "ne soient pas de nature à modifier la volonté de la Fed à en remettre une couche et à augmenter de 75 points de base ses taux en septembre".

L’économiste ajoute "qu'il serait sans doute caricatural de considérer un potentiel reflux de l’inflation "comme un feu vert pour un resserrement monétaire moins agressif de la Fed".

Pour les marchés, Philippe Ledent estime que la mauvaise surprise viendra surtout d'une nouvelle accélération de l’inflation en juillet, "ce qui serait perçu comme un signe de l’incapacité de la Fed à faire baisser les prix malgré les hausses de taux décidées ces derniers mois".

L’économiste d’ING s’attend à ce que la Banque centrale continue ses mesures de resserrement monétaire tant que les conditions le permettent, tandis que les fenêtres d’opportunité de hausses de taux diminueront à mesure que les variables macro-économiques évolueront.

"A savoir, lorsque l’économie aura suffisamment ralenti que pour voir la dynamique de l’emploi et les pressions sur les salaires baisser, composante importante dans l’inflation américaine".

Du côté des devises, l’euro gagnait 0,3 pour cent à la clôture des bourses européennes, à 1,022 dollar.

Hausse également de mise pour le baril, à l’image du Brent pour livraison en octobre qui a gagné 1 pour cent à 97,5 dollars.

Sur le front obligataire, les rendements des dettes souveraines ont progressé légèrement ce mardi. Le dix ans allemand a gagné 3 points de base au-dessus de 0,90 pour cent. Gains similaires pour le dix ans belge qui pointait à 1,52 pour cent en début de soirée.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, la biotech Argenx, poids lourd du Bel20, a gagné 2,7 pour cent et ce faisant, a signé la plus forte hausse de l’indice, suivi par Elia.

Ageas, qui est attendu au rapport avec ses résultats demain matin en avant bourse, a perdu 0,3 pour cent. Dans une note, ING dit s’attendre à ce que les résultats de l'assureur aient baissé en glissement annuel, et note que le consensus table sur l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’actions.

UBS a abaissé son objectif de cours pour Proximus de 13,90 à 13,30 euros avec une recommandation à "conserver" inchangée sur l’opérateur télécom. L'action a gagné 0,2 pour cent à 13,2 euros.

Dans le BelMid, Azelis s’est envolé de 6,9 pour cent à 22,9 euros après que le distributeur de produits chimiques ait relevé ses perspectives. Degroof Petercam a réagi positivement et a augmenté l’objectif de cours à 26,00 euros. La banque d’affaires met toutefois en garde contre un possible ralentissement de la croissance au cours des prochains trimestres.

Le spécialiste de l’immobilier logistique Montea, qui a annoncé pour 90 millions d'euros de nouveaux investissements, a progressé de 0,4 pour cent.

Jefferies a majoré l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros avec une recommandation "à conserver" inchangée. Pas de quoi empêcher l’action de perdre 3,5 pour cent à 6,17 euros.

Parmi les petites actions référencées dans le BelSmall, Nyxoah a gagné 2,3 pour cent. Au rapport ce matin, le spécialiste de l'apnée du sommeil a publié des résultats "pas très surprenants" pour reprendre les termes de Degroof Petercam. Au second trimestre, les ventes du groupe ont augmenté fortement, tandis que la perte a légèrement diminué.

À noter que le spécialiste de la facturation pour entreprises Unifiedpost a chuté de 9,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 17 août 2022.

MERCREDI 10 AOÛT 2022

07:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 17 AOÛT 2022

07:00 Avantium - Résultats semestriels

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street attendue en baisse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient débuter la journée de mardi pratiquement à l'équilibre. Plus d'une demi-heure avant l'ouverture, les contrats à terme sur le S&P500 affichaient une baisse de seulement 0,2 pour cent. 

Le calme règne, mais c'est probablement temporaire, pense Jim Reid, analyste chez Deutsche Bank. Les investisseurs attendent déjà le taux d’inflation américain pour juillet, qui sera publié mercredi après-midi.

Selon Pimco, le marché s'attend à ce que l'inflation de juillet soit de 0,2 pour cent ou de 8,8 pour cent en glissement annuel, ce qui sera nettement inférieur au chiffre de 1,3 pour cent en glissement mensuel enregistré un mois plus tôt. "Cela est principalement dû à la baisse des prix des matières premières et suggère que l'inflation a atteint un pic de 9,1 pour cent en juin", notent les économistes de Pimco.

Greg McBride, analyste chez Bankrate.com, estime que la chute des prix des matières premières depuis mi-juin est de bon augure pour un meilleur rapport sur l'inflation. "Bien que le chiffre global semble bien meilleur, la véritable mesure pour savoir si l'inflation a atteint un sommet est ce qui arrive aux prix sous-jacents qui excluent les mouvements volatils des prix de l'alimentation et de l'énergie", explique encore McBride.

Et sur ce plan, il est encore trop tôt pour se réjouir, pense Pimco. Selon le gestionnaire d'actifs, l'inflation sous-jacente va perdre un peu de son élan, mais un pic n'est pas encore en vue. Pimco prévoit une inflation sous-jacente de 0,3 pour cent en glissement mensuel, mais le risque existe que cela atteigne 0,4 pour cent. Le consensus est de 0,5 pour cent. 

"Néanmoins, un chiffre plus bas ne sera toujours pas une grande nouvelle pour la Fed", ajoutent les économistes, soulignant les facteurs temporaires qui pourraient entraîner une légère baisse de l'inflation, notamment une baisse des prix des billets d'avion et des voitures d'occasion.

La confiance des petits entrepreneurs américains a légèrement augmenté en juillet. C'est ce qui ressort mardi des chiffres de la Fédération nationale des entreprises indépendantes. L'indice de confiance est passé de 89,5 en juin à 89,9 en juillet.

Les coûts de la main-d'œuvre aux États-Unis ont fortement augmenté au deuxième trimestre, tandis que la productivité a diminué.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0239. Le pétrole est devenu légèrement plus cher.

Actualités des entreprises

Groupon a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2022 et s'est enfoncé davantage dans le rouge, ce qui a obligé la société à réduire ses coûts et à licencier 500 employés.

Micron Technology a émis mardi un avertissement relatif à ses performances pour les trimestres à venir. En raison de facteurs macroéconomiques et de perturbations de la chaîne d'approvisionnement, Micron est devenu plus prudent quant à la demande de DRAM et de NAND.

 "Nous nous attendons à un marché difficile pour le quatrième trimestre [actuel] de 2022 et le premier trimestre de 2023", déclare Micron. Parallèlement, dans un communiqué de presse distinct, Micron a annoncé son intention d'investir 40 milliards de dollars dans la construction de nouvelles usines aux États-Unis jusqu'en 2030. L'action Micron devrait ouvrir en baisse de plus de 5 pour cent.

Lundi, le marché a été surpris par un avertissement de Nvidia. L'action a clôturé en baisse de plus de 6 pour cent hier et devrait perdre plus de 3 pour cent cet après-midi.Palantir Technologies est également devenu plus prudent, s'attendant à ce que son taux de croissance tombe au niveau le plus bas depuis que l'entreprise de logiciels est cotée en bourse. L'action devrait ouvrir en baisse de 2,0 pour cent.

Il semble également que l'engouement pour les actions dites mèmes soit terminé pour un certain temps. Bed Bath & Beyond, qui avait gagné près de 40 pour cent lundi, devrait ouvrir en baisse de 1 pour cent mardi. Les actions GameStop et AMC Entertainment semblent également ouvrir dans le rouge.

Clôture sur Wall Street

Lundi, il y avait peu de mouvements à New York. Le S&P 500 a baissé de 0,1 pour cent à 4.140,06 points, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 32.832,54 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 12.644,46 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: le bénéfice net d’Ageas attendu en hausse

(ABM FN) Ageas devrait avoir vu son bénéfice augmenter au cours des six premiers mois de cette année, tandis que le marché prévoit l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’actions. C’est ce qui ressort du consensus des analystes compilé par l’assureur, en vue des résultats de mercredi matin. 

Selon les analystes, Ageas devrait avoir bouclé le premier semestre sur un bénéfice net de 499 millions d’euros, en ce inclus les effets RPNi, du nom de cet instrument financier résultant de l’héritage de Fortis. 

L’année dernière, l’assureur avait réalisé sur la même période un bénéfice net de près de 407 millions d’euros.

Le ratio Solvabilité II est estimé, par les analystes, à 206 pour cent à la fin du mois de juin.

Le deuxième trimestre comprendra, selon l’analyste Jason Kalamboussis d’ING, une dépréciation, "probablement forte" sur les activités en Turquie, tandis que les résultats au Royaume-Uni seront "médiocres".

Ageas devrait également avoir vu ses résultats baisser en Asie, suite aux confinements, prévoit l’analyste d’ING.

Pour autant, les pertes en capital devraient rester contenues, poursuit l’analyste. 

Kalamboussis pense qu’en regard des résultats du deuxième trimestre, il deviendra clair que la réalisation de l’objectif d’un bénéfice net d’un milliard d’euros cette année sera plus difficile à atteindre. 

Programme de rachats d’actions

Les investisseurs et analystes porteront une attention particulière sur l’annonce d’un éventuel nouveau programme de rachat d'actions. 

“Avec un nouveau PDG, les rachats d'actions ne sont plus une évidence comme par le passé”, temporise  cependant l’analyste Jason Kalamboussis d’ING. 

“Bien qu’il soit réticent, et avec des résultats du deuxième trimestre qui seront probablement mauvais, il est possible que [le nouveau PDG] annonce un programme de rachat, étant donné l’absence de fusions et acquisitions”, fait toutefois remarquer l’analyste.

Un programme de rachat d’action de 150 millions d’euros, tel que réalisé par le passé, ne représente que 1,8 pour cent de la capitalisation boursière. “Cela reste pâle en comparaison avec ce qu’offrent les assureurs néerlandais”. 

Si l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’action n’est pas le scénario privilégié par ING, c’est néanmoins celui pris en considération par le consensus, reconnaît Kalamboussis. 

La recommandation d’ING est à "conserver" sur l’action Ageas, avec un objectif de cours de 45,00 euros. 

L’action était en hausse de 0,1 pour cent mardi à 43,29 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: le Bel20 en légère baisse

(ABM FN) Dans un marché marqué par la faiblesse des volumes échangés, le Bel20 perdait 0,2 pour cent vers 14 heures, autour des 3.800 points.

Le repli de l'indice principal serait encore plus grand s’il ne pouvait compter sur le bon comportement de son poids lourd qu’est Argenx, qui gagne 1,4 pour cent en haut de tableau.

Ageas, qui est attendu au rapport avec ses résultats demain matin en avant bourse, évolue à l'équilibre. Dans une note, ING dit s’attendre à ce que les résultats de l'assureur aient baissé en glissement annuel, et note que le consensus table sur l’annonce d’un nouveau programme de rachat d’actions.

UBS a abaissé son objectif de cours pour Proximus de 13,90 à 13,30 euros avec une recommandation à "conserver" inchangée sur l’opérateur telecom. L'action perdait 0,9 pour cent vers 14 heures à 13 euros.

Dans le BelMid, Azelis s'envole toujours de 9 pour cent au-dessus des 23 euros après la publication de solides résultats semestriels, le distributeur de produits chimiques ayant par ailleurs relevé ses perspectives. Degroof Petercam a réagi positivement et a augmenté l’objectif de cours à 26,00 euros. La banque d’affaires met toutefois en garde contre un possible ralentissement de la croissance au cours des prochains trimestres.

Le spécialiste de l’immobilier logistique Montea, qui a annoncé pour 90 millions d'euros de nouveaux investissements, progresse de 0,1 pour cent.

Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros avec une recommandation "à conserver" inchangée. Pas de quoi empêcher l’action de perdre 3,3 pour cent à 6,2 euros.

Parmi les petites actions référencées dans le BelSmall, Nyxoah fait course en tête avec un gain de 6,6 pour cent. Au rapport ce matin, le spécialiste de l'apnée du sommeil a publié des résultats "pas très surprenants" pour reprendre les termes de Degroof Petercam. Au second trimestre, les ventes du groupe ont augmenté fortement, tandis que la perte a légèrement diminué.

À noter que le spécialiste de la facturation pour entreprises Unifiedpost lâche 7 pour cent en bas du tableau.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en légère baisse

(ABM FN) Dans l'ensemble, les bourses européennes étaient en légère baisse mardi. Cependant, il n'y a pas beaucoup de mouvement et les volumes d'échanges sont faibles en raison de la période des vacances.

Les investisseurs attendent principalement le taux d'inflation américain qui est à l'ordre du jour ce mercredi.

À l'heure du déjeuner, l'indice principal STOXX Europe 600 est en baisse de 0,4 pour cent, à 437,37 points, le DAX allemand affiche une perte de 0,6 pour cent à 13.603,66 points et le CAC 40 français est en recul de 0,2 pour cent à 6.510,66 points. Le FTSE 100 britannique est en légère hausse à 7.484,57 points.

Selon Pimco, le marché s'attend à ce que l'inflation de juillet soit de 0,2 pour cent ou de 8,8 pour cent en glissement annuel, ce qui sera nettement inférieur au taux de 1,3 pour cent en glissement mensuel enregistré un mois plus tôt. "Cela est principalement dû à la baisse des prix des matières premières et suggère que l'inflation a atteint un pic de 9,1 pour cent en juin", ont déclaré les économistes de Pimco.

L'agenda d'aujourd'hui est pratiquement vide.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0237 et le pétrole devient presque un pour cent moins cher.

Actualités des entreprises

Il n'y a pas eu beaucoup de nouvelles concernant les entreprises aujourd'hui. En Belgique, Azelis a publié ses résultats en avant bourse, qui ont été bien accueillis et Degroof Petercam a augmenté l'objectif de cours. L'action augmente de plus de 8 pour cent à Bruxelles.

Dans le CAC40 français, Alstom prend la tête avec un gain limité de 0,8 pour cent. L'action Michelin chute de 1,8 pour cent.

Dans le DAX allemand, Daimler Trucks se distingue, mais là aussi, la hausse est modeste, à 1,2 pour cent. L'action Zalando chute de 3,1 pour cent.

Les résultats trimestriels de Continental entraînent une perte de plus d'un pour cent. Les résultats de l'équipementier automobile étaient conformes aux résultats préliminaires et n'ont donc pas apporté de surprise, selon les analystes de RBC.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir à l'équilibre ou en légère hausse mardi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Azelis excelle, le Bel20 à l’équilibre

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en légère hausse mardi matin, lors d'une journée de négociation plutôt calme. En fin de matinée, le Bel20 tournait autour de 3.801,73 points. 

Le calme règne, mais c'est probablement temporaire, estime Jim Reid, économiste chez Deutsche Bank. Demain, lorsque les chiffres de l'inflation américaine seront publiés, le tableau pourrait être différent. D'ici là, c'est soit le calme avant la tempête, soit le vrai début des vacances d'été, pense Reid. 

La plupart des analystes considèrent le rebond des marchés d'actions comme une reprise du marché baissier, avec un potentiel de hausse limité, fait remarquer l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. 

Les marchés boursiers américains et européens sont toujours en baisse par rapport aux sommets atteints en janvier, ajoute toutefois l’analyste.

L'agenda macroéconomique et celui des entreprises sont à peine remplis aujourd'hui. 

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0241. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, KBC est en tête avec un gain de 1,2 pour cent, tandis que Sofina perd 1,8 pour cent. 

UBS a abaissé son prix cible pour Proximus de 13,90 à 13,30 euros avec une recommandation Conserver inchangée. L'action chute de 0,3 pour cent.

Dans le BelMid, Azelis s'envole de 8,4 pour cent après de solides résultats semestriels, le distributeur de produits chimiques ayant également relevé ses perspectives. Degroof Petercam a réagi positivement et a augmenté l’objectif de cours à 26,00 euros. La banque met en garde contre un possible ralentissement de la croissance au cours des prochains trimestres.

Montea gagne 0,6 pour cent, après 90 millions d'euros de nouveaux investissements. 

Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. Cependant, l'action perd 2,0 pour cent. 

Mithra chute de 4,5 pour cent. Lundi, l'action a encore gagné 11 pour cent, après que la FDA a approuvé l'Haloette de la biotech. Mithra a également annoncé hier un nouveau financement de 100 millions d'euros. 

Parmi les petites actions, Balta augmente de 5,1 pour cent. Unifiedpost renonce à 4,3 pour cent. 

Nyxoah est venu selon Degroof Petercam avec des résultats pas très surprenants. Le spécialiste de l'apnée du sommeil a vu ses ventes augmenter fortement au deuxième trimestre, tandis que la perte a légèrement diminué. L'action gagne 4,4 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Degroof Petercam augmente l’objectif de cours pour Azelis

(ABM FN) Degroof Petercam a augmenté l’objectif de cours pour Azelis de 24,00 à 26,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce que révèle mardi un rapport de l'analyste Luuk van Beek après les résultats semestriels du distributeur de produits chimiques. 

Les résultats opérationnels d'Azelis ont été supérieurs aux attentes, a déclaré l'analyste, tandis que le bénéfice par action a été conforme aux attentes. 

Azelis est également devenu considérablement plus positif au sujet de l'ensemble de l'exercice financier, et a relevé les perspectives. L'EBITA ajusté en 2022 devrait se situer entre 410 et 425 millions d'euros. "Modestement plus que prévu", estime Van Beek, qui tablait déjà sur 401 millions d'euros avant l'augmentation des perspectives, mais le consensus des analystes était encore de 371 millions d'euros.

Les nouvelles perspectives impliquent un EBITA ajusté de 137 à 182 millions d'euros au second semestre de cette année. Ce chiffre est inférieur à celui du premier semestre, mais reste supérieur de 32 à 43 pour cent à celui du second semestre de 2021, précise Van Beek.

L'analyste prévoit de relever légèrement ses valorisations, mais il met également en garde contre un ralentissement significatif de la croissance au cours des prochains trimestres.

L'action Azelis s’envolait de 8,3 pour cent mardi matin à 23,20 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: pas de grandes surprises chez Nyxoah

(ABM FN) Le rapport semestriel de Nyxoah n'a pas apporté de grandes surprises. C'est ce qu'a déclaré mardi l'analyste Laura Roba de Degroof Petercam.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a été plus élevé que celui du premier trimestre, comme la direction l'avait également communiqué à l'avance, souligne Roba. "Ces résultats sont encourageants et montrent que Nyxoah avance dans la bonne direction."

Nyxoah est également en passe de réaliser une marge brute plus élevée cette année qu'en 2021, ajoute Roba.

Au cours du dernier trimestre, Nyxoah a activé 11 nouveaux sites en Allemagne, contre trois au premier trimestre. 

Toutefois, "si la situation du marché ne s'améliore pas et que les liquidités restent limitées, nous ne prévoyons pas de redressement des prix", estime Roba, qui pense néanmoins que l'entreprise dispose de ressources suffisantes jusqu'en 2025, ce qui devrait également suffire pour répondre au lancement aux États-Unis. Il sera alors possible de lever des capitaux frais. Roba pense que Nyxoah sera rentable en 2028.

Degroof Petercam a une recommandation d'achat pour Nyxoah avec un objectif de prix de 32,50 euros. L'action était en hausse de 1,9 pour cent mardi matin à 9,93 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre dans le calme

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la journée de mardi sans grands mouvement. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 était coté à 3.798,85 points. 

Dans l'indice principal, Cofinimmo est en tête avec un gain de 0,9 pour cent, tandis que D'Ieteren perd 0,7 pour cent.

Dans le BelMid, Azelis grimpe de 7,4 pour cent à la suite de solides résultats semestriels, le distributeur de produits chimiques ayant relevé ses perspectives. 

Montea gagne également 1,0 pour cent, après 90 millions d'euros d'investissements. 

Mithra chute de 4,4 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Balta progresse de 4,1 pour cent. MDxHealth perd 2,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les dirigeants d'AB InBev vendent des actions

(ABM FN) BR Global Investments a vendu des actions d'AB InBev. Ceci ressort d'une notification à l'autorité de régulation FSMA. 

Le fonds est lié aux directeurs et anciens directeurs d'AB InBev: Roberto Moses Thompson Motta, Paulo Alberto Lemann, Cecilia Sicupira et Claudio Garcia.

Au total, 304.663 actions ont été vendues au prix de 52,17 euros chacune. Le montant total concerné s'élève à près de 15,9 millions d'euros. 

La vente a eu lieu le 3 août, hors bourse. 

La FSMA a signalé la vente tard dans la soirée de lundi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture dans la calme en vue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir sans grands mouvements mardi, après l'essoufflement de Wall Street lundi soir.

Lundi, l'indice Bel20 était encore en hausse de 1 pour cent, après que les rendements obligataires aient légèrement baissé suite au choc du rapport sur l'emploi américain de vendredi. Sur Wall Street, les principaux indices ont clôturé à l’équilibre, malgré que la séance ait commencé positivement.

Un avertissement sur les ventes du géant des puces Nvidia a, entre autres, pesé sur le sentiment. Les actions de Nvidia ont chuté de 6 pour cent.

“Les marchés sont encore en train de digérer le rapport sur l'emploi de vendredi”, a déclaré Kiran Ganesh, stratégiste chez UBS. Selon certains analystes, la croissance de l'emploi, supérieure aux prévisions, est le signe que l'économie américaine n'est effectivement pas en récession, ce qui est une bonne nouvelle. D'un autre côté, ce serait également une raison pour la Réserve fédérale de relever les taux de manière plus agressive.

Selon les analystes de SEB, le marché estime désormais à près de 70 pour cent la probabilité d'une troisième hausse de 75 points de base des taux en septembre.

Pendant ce temps, le commerce spéculatif des actions dites ‘mèmes’ a de nouveau saisi les investisseurs sur Wall Street. Les investisseurs actifs sur les médias sociaux se concentrent principalement sur les actions qui sont fortement dépréciées par les investisseurs professionnels, qui prennent ensuite des positions longues afin de déclencher une dépréciation.

La banque d'investissement Goldman Sachs a calculé qu'un panier des 20 actions les plus chères de Wall Street a augmenté de près de 20 pour cent au cours des neuf derniers jours de bourse. 

Les actions de Bed Bath & Beyond étaient en hausse de 38 pour cent lundi. Vendredi, Bed Bath & Beyond a également clôturé en hausse de près de 33 pour cent. D'autres valeurs dites ‘mèmes’, telles que AMC Entertainment et GameStop, ont également le vent en poupe avec des gains allant jusqu'à 10 pour cent.

Au Japon, ce matin, la plupart des indices boursiers marquent le pas, à l'exception de l'indice Nikkei à Tokyo, qui a perdu environ 1 pour cent. Le responsable de cette baisse est l'investisseur technologique Softbank, qui a vu ses investissements cotés en bourse mis sous pression le trimestre dernier, ce qui a entraîné une perte de plus de 23 milliards de dollars. 

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont stables ce matin. Lundi soir, les contrats à terme ont clôturé en hausse de 2 pour cent à 90,76 dollars le baril.

Les investisseurs sont déjà tournés vers mercredi, lorsque le taux d’inflation américain pour juillet sera annoncé. En juin, l'augmentation des prix à la consommation sur une base annuelle était de 9,1 pour cent. 

En attendant, l’agenda macroéconomique est presque vide.

Actualités des entreprises

Aedifica développe une crèche et un centre de soins résidentiels en Finlande. Selon Aedifica, l'investissement total s'élève à 16 millions d'euros, avec un rendement locatif brut moyen d'environ 5,5 pour cent.

Nyxoah a réalisé un chiffre d'affaires de 935.000 euros au dernier trimestre, contre 170.000 euros à la même période l'année précédente.

Le chiffre d'affaires d'Azelis a augmenté de 54,2 pour cent pour atteindre un peu plus de 2 milliards d'euros au cours du premier semestre 2022, dont 27,6 pour cent sur base organique.  Le bénéfice brut s'est élevé à 488,6 millions d'euros, soit une croissance de 64,9 pour cent, dont 37,7 pour cent sur une base organique. Le distributeur de produits chimiques est également devenu plus positif pour tout cette année. 

Jefferies a augmenté l’objectif de cours pour Bpost d'un euro à 7,00 euros tout en maintenant la recommandation ‘Conserver’.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent lundi à 4.140,06 points, l'indice Dow Jones a progressé de 0,1 pour cent à 32.832,54 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,1 pour cent à 12.644,46 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Montea investit 90 millions d'euros

(ABM FN) Montea a investi 90 millions d’euros dans l'achat de quatre sites. C’est ce qu’a annoncé l’investisseur en immobilier logistique mardi matin. 

Trois sites se trouvent aux Pays-Bas et le dernier dans le sud de la France. 

Au total, il s'agit d'environ 152 000 mètres carrés de terrain, avec environ 76 000 mètres carrés d'espace de stockage, de mezzanines et de bureaux. 

Cela augmente le portefeuille de Montea de 4,5 pour cent. 

Ces investissements offrent un rendement net immédiat d'environ 4,8 pour cent ou un loyer total d'environ 4,3 millions d'euros pour une durée garantie de 11 ans. 

“Les achats s'inscrivent dans le plan de croissance Track'24, avec lequel Montea vise à réaliser la plus grande croissance de son histoire d'ici 2024”, a expliqué l'entreprise. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies retire PostNL de sa liste d'achat

(ABM FN) Jefferies a abaissé sa recommandation pour PostNL d’Acheter à Conserver et l’objectif de cours est passé de 3,50 à 2,50 euros, tandis que l’objectif de cours pour Bpost a été augmenté de 6,00 à 7,00 euros avec une recommandation Conserver maintenue. C'est ce qui ressort mardi d’un rapport sectoriel de la banque d'investissement Jefferies.

Selon l'analyste David Kerstens, les entreprises postales du Benelux ont donné une image mitigée au deuxième trimestre, en raison de l'impact de l'inflation élevée et de la baisse des dépenses de consommation.

Par exemple, l'EBIT de Bpost a chuté de 21 pour cent au cours des six derniers mois, les effectifs ayant été réduits pour amortir l'impact de l'inflation. PostNL a vu son EBIT chuter de 78 pour cent et a tenté de retenir ses employés à l'approche de la haute saison.

En conséquence, Bpost voit désormais des risques limités pour les perspectives, tandis que PostNL a dû abaisser ses attentes de 16 pour cent de plus, remarque Kerstens. L'analyste a retiré PostNL de la liste d'achat, en raison de l'impact plus important d'un ralentissement des volumes de colis et de l'augmentation des coûts de la main-d'œuvre et du carburant.

L'action de PostNL a clôturé la journée de lundi en baisse de 0,2 pour cent à 2,60 euros, tandis que Bpost a chuté de 4,5 pour cent à 6,39 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Azelis enregistre une forte hausse de ses résultats

(ABM FN) Azelis a vu ses résultats augmenter considérablement au cours du premier semestre 2022 et les perspectives pour cette année sont bien supérieures au consensus. C'est ce que révèlent mardi les chiffres du distributeur belge de produits chimiques. 

“Je suis heureux de présenter un ensemble de résultats solides pour le premier semestre de 2022. Conformément à ce que nous avions annoncé plus tôt cette année, la dynamique positive du premier trimestre s'est poursuivie au deuxième trimestre”, déclare le PDG Joachim Müller dans le communiqué. 

Le chiffre d’affaires a augmenté de 54,2 pour cent pour atteindre un peu plus de 2 milliards d'euros, dont 27,6 pour cent sur base organique.

Le bénéfice brut s'est élevé à 488,6 millions d'euros, soit une croissance de 64,9 pour cent, dont 37,7 pour cent sur base organique.

Le bénéfice net a augmenté de 198 pour cent pour atteindre 141,7 millions d'euros. Cette augmentation est due à la croissance des revenus, à l'évolution positive des marges et à la baisse des coûts de financement. 

L'EBITA ajusté a atteint 242,6 millions d'euros. C'est 90,7 pour cent de plus qu'un an auparavant. La marge s'est améliorée, passant de 9,7 à 12,0 pour cent.

Le flux de trésorerie disponible s'est élevé à 139,2 millions d'euros, soit une hausse substantielle par rapport aux 80,0 millions d'euros du premier semestre 2021.

Le ratio d'endettement est passé de 5,4 à la fin du mois de juin 2021 à 2,3 à la fin du mois de juin de cette année.

Outlook 

Une fois de plus, Azelis parvient à surprendre le marché.

Azelis prévoit désormais un EBITA ajusté de 410 à 425 millions d'euros pour 2022. 

Le consensus des analystes, compilé par le distributeur lui-même, est de 370 millions d'euros cette année. 

Lors de la publication des chiffres du premier trimestre, Azelis a déclaré qu'elle dépasserait d'au moins 10 pour cent le consensus des analystes de 325 millions d'euros qui prévalait alors. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Nyxoah voit son chiffre d’affaires augmenter fortement

(ABM FN) Nyxoah a enregistré une forte hausse de son chiffre d’affaires au deuxième trimestre, alors que la perte a diminué. C’est ce qui ressort de la mise à jour trimestrielle du spécialiste de l’apnée du sommeil, publiée lundi soir. 

L’entreprise de Mont-Saint-Guibert a réalisé un chiffre d’affaires de 935.000 euros, contre 170.000 euros à la même période l’année dernière. Ainsi le chiffre d’affaires semestriel atteint 1.595.000 euros, contre 355.000 euros un an plus tôt.

Le bénéfice brut est passé de 107.000 à  601.000 euros. Sur le plan opérationnel, la perte est passée de 6,3 millions à près de 7,4 millions d’euros. 

En fin de compte, une perte attribuable aux actionnaires de 5,0 millions d’euros, soit 0,193 euro par action, subsiste. Au deuxième trimestre l’année dernière, la perte était encore de 6,7 millions d’euros. 

Les frais de recherche et de développement ont augmenté au deuxième trimestre, passant de 3,4 millions à 3,5 millions d’euros. 

Fin juin, Nyxoah avait encore 75,6 millions d’euros dans les caisses, contre 128 millions fin mars. Le spécialiste de l’apnée du sommeil a consommé environ 2 millions d’euros par mois au premier semestre. 

Nyxoah s'attend à ce que la consommation mensuelle de trésorerie augmente au second semestre 2022, “pour tenir compte du début de l'étude IDE ACCCESS aux États-Unis, et la position de trésorerie actuelle fournit des liquidités suffisantes pour la commercialisation aux États-Unis en 2024”.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 16 août 2022.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

07:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Aedifica investit 16 millions d’euros en Finlande

(ABM FN) Aedifica développe une crèche et une maison de repos en Finlande. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste belge de l’immobilier de santé lundi soir en après-bourse.

Une fois achevée, la crèche qui se situe à Espoo pourra accueillir 42 enfants.

 La maison de repos est, elle, située à Oulu et pourra accueillir 110 résidents.

Les sociétés finlandaises Pilke et Nonna Group opéreront respectivement comme exploitant.

Le montant total de l’investissement est annoncé à 16 millions d’euros par Aedifica, avec un rendement locatif brut moyen d’environ 5,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 débute la semaine en force

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a bien débuté la semaine à l’image du Bel 20 qui a gagné 1 pour cent, de quoi permettre à l’indice vedette de flirter à nouveau avec les 3.800 points.

A Bruxelles, la séance a été marquée par la faiblesse des volumes échangés, comme il en est de bon ton en cette période de l’année, et un calendrier vide du côté des résultats d’entreprise.

La semaine sera d’ailleurs calme en la matière. Parmi les pensionnaires du Bel20, seules les financières Ageas mercredi et KBC jeudi sont attendues au rapport. Vendredi, Lotus Bakeries et UnifiedPost publieront eux aussi leurs résultats.

Le juge de paix de la semaine boursière sera assurément l'inflation américaine qui sera publiée mercredi pour le mois de juillet.

Alors qu’en juin, l’inflation a atteint 9,1 pour cent, le consensus Reuters table sur une baisse de l'inflation à 8,7 pour cent, laquelle aurait toutefois encore accéléré à 6,1 pour cent en excluant les prix de l'énergie et de l’alimentation.

Il va sans dire qu’une nouvelle pression inflationniste donnerait encore plus de latitude à la Fed dans son processus de resserrement monétaire, et ce après que les chiffres insolents des créations d’emplois en juin soient venus renforcer les perspectives d’une hausse de 75 points de base par l'institution monétaire en septembre.

Selon Chris Weston, responsable de la recherche en investissement du courtier australien Pepperstone, "l’inflation devra probablement ressortir sous 8,4 pour cent pour que la perspective d'une hausse de taux de 50 points de base redevienne le scénario privilégié par le marché".

Pour l’heure, le baromètre FedWatch compilé par CME montre que le marché estime à environ 65 pour cent la probabilité d’une hausse de 75 points en septembre.

Du côté des devises, l’euro progressait de 0,3 pour cent à la clôture européenne et renouait au passage avec les 1,02 dollar, après avoir corrigé vendredi suite à l’excellent rapport sur l’emploi américain.

Hausse également de mise pour le baril, à l’image du Brent pour livraison en octobre qui gagnait 1,5 pour cent au-dessus des 96 dollars peu avant 18 heures.

Sur le front obligataire, les rendements des dettes souveraines ont reculé ce lundi. Le dix ans allemand a perdu 7 points de base sous 0,90 pour cent. Repli similaire pour le dix ans belge qui pointait à 1,47 pour cent en début de soirée.

De l’autre côté de l’Atlantique, le dix ans américain était lui aussi en repli, de 6 points de base à 2,77 pour cent.

Actions en hausse et en baisse

La majorité des composants du Bel 20 ont clôturé dans le vert, avec une mention spéciale pour D’Ieteren qui a repris 2 pour cent après sa chute de vendredi. Sofina a signé la plus forte hausse avec un gain de 3,3 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve notament UCB qui a lâché 0,8 pour cent.

Au sein du Bel Mid, Mithra a gagné 11 pour cent au plus fort de l'intérêt pour le titre, pour finalement clôturer dans le rouge. Ce matin, la biotech liégeoise spécialisée dans la santé féminine a annoncé l'approbation de l’anneau contraceptif Haloette (anciennement Myring) par la FDA américaine, et l’obtention d’un nouveau financement de 100 millions d'euros.

Azelis, qui publiera ses résultats semestriels demain matin, a cédé 0,7 pour cent.

A noter le retour sur terre pour Bpost qui a corrigé de 4,5 pour cent après avoir gagné 6,7 pour cent vendredi dans la foulée de ses résultats.

Au sein du BelSmall, plein feu sur Exmar qui s'est envolé de 35,7 pour cent à 7,6 euros, après un plus haut de 7,99 euros en séance. Le marché a salué l’annonce vendredi soir par le groupe anversois de la vente de son usine flottante de gaz naturel liquéfié à l’italien ENI pour un montant compris entre 572 et 694 millions de dollars. Évoquant "une issue très positive pour cette vente", Kepler Cheuvreux et KBC Securities ont sensiblement relevé leurs objectifs de cours.

A noter aussi le bond de 6,7 pour cent du spécialiste de la numérisation des factures Unifiedpost, là où Ballta a chuté de 5,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 16 août 2022.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

10:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 16 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Nvidia avertit sur ses revenus

(ABM FN) Nvidia a émis un avertissement sur résultats en raison des revenus décevants de la division de jeux vidéo. C’est ce qu’a annoncé ce lundi le spécialiste américain des cartes graphiques.

Les chiffres préliminaires de la société font état d’un chiffre d'affaires de 6,7 milliards de dollars au second trimestre. C'est 19 pour cent de moins en glissement trimestriel, et 3 pour cent de plus qu’au trimestre correspondant de 2021.

En mai, Nvidia disait encore table sur des revenus de 8,1 milliards de dollars

La firme côté sur le Nasdaq a également revu à la baisse ses prévisions de marges brutes, désormais attendues à 43,7 pour cent contre 65,1 pour cent précédemment.

Nvidia note que les revenus de sa division de jeux ont chuté de 44 pour cent comparativement au premier trimestre à 2,0 milliards de dollars, et ce en raison de vents contraires macroéconomiques.

Les ventes découlant des centres de données de Nvidia ont enregistré un chiffre d'affaires de 3,8 milliards de dollars, soit une augmentation de 1 pour cent sur trois mois. Les revenus certes records de cette division sont toutefois décevants, Nvidia pointant les perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

Nvidia dit toutefois penser que ses perspectives à long terme sont intactes.

L’action chutait de 7 pour dans les premiers échanges à New York.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street attendu en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse. Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en hausse de 0,5 pour cent, une heure avant l'ouverture de la bourse.

Ainsi, les bourses américaines semblent commencer la nouvelle semaine boursière sur une note positive. La semaine commence aussi tranquillement, mais deviendra chargée plus tard dans la semaine,  des résultats des entreprises et des chiffres macroéconomiques.

“Les marchés sont encore en train de digérer le rapport sur l'emploi de vendredi”, explique Kiran Ganesh, stratégiste chez UBS. Selon certains analystes, la croissance de l'emploi, supérieure aux prévisions, est le signe que l'économie américaine n'est effectivement pas en récession, ce qui est une bonne nouvelle. D'un autre côté, ce serait également une raison pour la Réserve fédérale de relever les taux de manière plus agressive.

Selon Ganesh, les investisseurs semblent néanmoins voir le verre à moitié plein.

Toutefois, les analystes préviennent qu'en raison des vacances d'été, les volumes d'échanges sont faibles, ce qui tend à amplifier les mouvements de cours.

Cette semaine, les investisseurs attendent surtout mercredi, date de la publication du taux d’inflation pour le mois de juillet. Cela devrait donner une direction au marché. Les investisseurs recevront également quelques résultats d’entreprises cette semaine, notamment Disney mercredi.

Le taux de change euro/dollar était de 1,0191. Les prix du pétrole ont diminué d'un pour cent.

Actualités des entreprises

Berkshire Hathaway a enregistré une perte au deuxième trimestre, mais, sur le plan opérationnel, les résultats de la société ont été bien meilleurs que ceux de la même période de l'année dernière. C'est ce qui ressort samedi des résultats de l'entreprise, qui est toujours dirigée par le célèbre investisseur Warren Buffett.

Softbank a affiché sa plus grande perte trimestrielle jamais enregistrée en raison de la baisse des cours des valeurs technologiques.

Les performances de BioNTech ont été inférieures aux attentes au deuxième trimestre. Le fabricant de vaccins contre le coronavirus a affiché un chiffre d'affaires de 3,2 milliards d'euros et un bénéfice par action de 6,45 euros, bien en deçà des 10,77 euros par action affichés à la même période l'an dernier. Les analystes avaient visé respectivement 3,96 milliards et 7,44 euros. L'action devrait ouvrir en baisse de 5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice principal S&P 500 a baissé de 0,2 pour cent vendredi, à 4.145,14 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,2 pour cent à 32.803,47 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 12.657,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est restée dans le vert lundi après-midi. Peu après 14 heures, le Bel20 progressait de 0,8 pour cent pour atteindre 3.794,45 points. 

Dans l'indice principal, D'Ieteren est en tête avec un gain de 2,6 pour cent, suivi de Sofina avec une augmentation de 2,0 pour cent. Colruyt cède 0,6 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel prend la tête avec une augmentation de 4,2 pour cent, là où Bpost perd 2,0 pour cent.

Mithra a annoncé l'approbation de Haloette par la FDA américaine, mais aussi qu'elle a bouclé un nouveau financement de 100 millions d'euros. L'action a perdu à ses gains d'ouverture et est maintenant en baisse de 0,6 pour cent.

Au BelSmall, l'attention se porte sur Exmar, qui a annoncé vendredi la vente du Tango FLNG à Eni. L'action s'envole de 32,9 pour cent. Kepler Cheuvreux et KBC Securities ont sensiblement relevé leurs objectifs de cours. Les analystes parlent de nouvelles très positives.

Unifiedpost progresse également de 8,0 pour cent, mais Onward chute de 4,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Début de semaine positif sur les bourses européennes

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en hausse lundi à la mi-journée.

Peu avant 12h30 lundi, l'indice principal STOXX Europe 600 progressait de 0,6 pour cent à 438,41 points, le DAX allemand de 0,6 pour cent à 13.657,53 points et le CAC 40 français de 0,8 pour cent à 6.524,70 points. Le FTSE 100 britannique était en hausse de 0,5 pour cent à 7.474,45 points.

Les bourses européennes ont ainsi débuté la nouvelle semaine sur une note positive après que les indices américains aient terminé en ordre dispersé vendredi, après le rapport sur l'emploi.

"Les espoirs qui laissaient présager que la Réserve fédérale pourrait assouplir sa politique monétaire ont disparu rapidement après les chiffres sur l'emploi", estime l'analyste Michael Hewson de CMC Market. Le rapport a dépassé les attentes des économistes les plus optimistes, continue l'analyste.

Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade, parle de chiffres étonnants. "Le marché du travail est dynamique, ce qui signifie qu'il n'y a aucun obstacle pour la Fed à mener une politique monétaire encore plus agressive", estime-t-il. Les hausses de taux sont considérées comme nécessaires pour juguler l'inflation excessivement élevée.

Selon les analystes de SEB, le marché estime désormais que la probabilité d'une troisième hausse des taux en septembre, de 75 points de base, est proche de 70 pour cent. "Le penchant pour le risque chez les investisseurs en cette période de vacances est revenu vendredi, après que l'indice principal américain S&P 500 ait enregistré une baisse de plus d'un pour cent", explique SEB. Au final, l'indice a clôturé en baisse de 0,2 pour cent seulement.

En outre, le SEB a noté que la Chine a cessé ses exercices militaires agressifs autour de Taïwan. "Mais les risques géopolitiques dans la région restent élevés".

Mercredi, le taux d'inflation américain pour le mois de juillet sera annoncé. En juin, l'augmentation des prix à la consommation en glissement annuel était encore de 9,1 pour cent. L'inflation aux États-Unis en juin a été stimulée, entre autres, par une flambée des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine, mais ceux-ci ont subi une pression considérable ces dernières semaines.

Le taux de change euro/dollar évoluait autour de 1,0175. Les prix du pétrole ont chuté d'un demi pour cent.

Actualités des entreprises

À Amsterdam, PostNL a réussi à effacer la perte de 3 pour cent. L'action évoluait en hausse de 1,7 pour cent en ce début d'après-midi, malgré une révision à la baisse des perspectives pour les résultats du deuxième trimestre. Degroof Petercam a abaissé l'objectif de cours de 3,20 à 2,75 euros.

L'action Exmar s'envole de 33 pour cent à Bruxelles lundi matin à la reprise de la cotation. Vendredi, la société a annoncé la vente du Tango FLNG à Eni. 

Siemens Energy a vu ses résultats sous pression au cours du dernier trimestre. Bien que le nombre de commandes ait augmenté de 60 pour cent au cours du dernier trimestre, pour atteindre 9,84 milliards d'euros, Siemens a vu son chiffre d'affaires diminuer de 4,7 pour cent, pour atteindre environ 7,3 milliards d'euros. Pour l'ensemble de l'année fiscale, Siemens Energy s'attend à ce que le chiffre d'affaires comparable augmente de 3 pour cent au maximum ou diminue de 2 pour cent. L'action chute de 2,7 pour cent.

Veolia vend les activités de Suez dans le domaine des déchets en Grande-Bretagne à Macquarie Asset Management pour 2,4 milliards d'euros. En procédant ainsi, Veolia espère éliminer les problèmes de concurrence découlant du rachat de Suez par Veolia. L'action Veolia évolue en légère hausse.

Contrats à terme sur Wall Street 

Les bourses américaines ouvriront en légère hausse lundi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en hausse à 0,2 pour cent. Le Nasdaq devrait ouvrir en hausse de 0,3 pour cent.

L'indice principal S&P 500 a reculé de 0,2 pour cent vendredi à 4.145,14 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,2 pour cent à 32.803,47 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 12.657,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Exmar excelle, le Bel20 en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en hausse lundi matin. Vers la fin de la matinée, le Bel20 progressait de 0,6 pour cent pour atteindre 3.785,40 points. 

Il y a eu peu de nouvelles directionnelles ce matin. Les marchés ont légèrement progressé ces dernières semaines, sous l'effet de résultats d'entreprises meilleurs que prévu, estime ING. 

La grande question, selon l'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade, est de savoir si cette reprise est durable. “La raison pour laquelle les investisseurs ne croient pas à la reprise est que presque toutes les entreprises ont mis en garde contre la récession”, estime l'analyste de marché. 

Le chiffre macroéconomique le plus important de ce mois a déjà été publié vendredi dernier, avec le rapport sur l'emploi aux États-Unis pour le mois de juillet. Cependant, une série de chiffres importants sont attendus cette semaine et pourraient faire ou défaire le rallye, prévoit Aslam. L'analyste fait notamment référence au chiffre de l'inflation américaine, dont la publication est prévue mercredi. L'espoir est que l'inflation a passé son pic.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0181. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Sofina est en tête avec un gain de 2,3 pour cent, tandis qu’Umicore perd 0,8 pour cent. 

Au BelMid, les yeux sont tournés sur Mithra. La biotech liégeoise a annoncé l'approbation de Haloette par la FDA américaine, mais aussi qu'elle a bouclé un nouveau financement de 100 millions d'euros. L'action progresse de 3,5 pour cent.

Montea gagne également 2,2 pour cent, tandis que Bpost perd 2,3 pour cent. 

Au BelSmall, l'attention se porte sur Exmar, qui a annoncé vendredi la vente du Tango FLNG à Eni. La FSMA a suspendu le cours de l'action vendredi après-midi, mais a autorisé la reprise ce matin. L'action s’envole de 35,6 pour cent. Kepler Cheuvreux et KBC Securities ont relevé leurs objectifs de cours. Les analystes parlent d’une nouvelle très positive.

En outre, Unifiedpost progresse de 1,6 pour cent et MDxHealth chute de 2,8 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities relève sensiblement l’objectif de cours pour Exmar

(ABM FN) KBC Securities a relevé lundi l’objectif de cours pour Exmar de 5,70 à 13,00 euros, avec une recommandation d'achat. 

Exmar a vendu le Tango FNLG à Eni pour 572 à 694 millions de dollars. Selon KBC, cela se traduit par une plus-value de 300 millions de dollars, par rapport à la valeur nette d'inventaire estimée à 400 millions de dollars. 

Selon KBC Securities, cette opération permet à Exmar d'assainir son bilan, de sorte qu'il y a de la place pour une réduction de la dette et de nouveaux investissements dans les infrastructures. Exmar serait également en mesure de verser un dividende important, selon KBC. 

Lundi matin, l'action Exmar a bondi de 33,2 % pour atteindre 7,37 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux augmente l'objectif de cours pour Exmar

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a relevé lundi l’objectif de cours pour Exmar de 5,85 à 12,80 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Selon les analystes, la vente de Tango FLNG à Eni est la meilleure issue possible de la saga Tango. De cette façon, Exmar élimine la plus grande inquiétude des investisseurs.

Le prix de vente, qui se situe entre 572 et 692 millions de dollars, est supérieur aux prévisions du courtier. 

Le nouvel objectif de cours, qui représente plus du double de l'ancien, offre une réduction de 20 pour cent par rapport à la valeur des actifs GPL. 

L'action Exmar progressait de 32,9 pour cent lundi matin à 7,40 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L'action Exmar ouvre en forte hausse

(ABM FN) L'action Exmar s'est envolée de pas moins de 31,1 pour cent lundi matin, lors de la reprise de cotation. 

Vendredi, la société a annoncé la vente du Tango FLNG à Eni. La FSMA avait suspendu l’action Exmar, dans l’attente de ce communiqué de presse.

La valeur de la transaction pour la vente du Tango FLNG se situe entre 572 millions et 694 millions de dollars, en fonction des performances du Tango pendant les six premiers mois sur place, au large des côtes du Congo.

La livraison du Tango devrait avoir lieu dans la seconde moitié du mois d'août 2022.

Le Tango, une usine flottante de GNL, était initialement loué à la société argentine YPF. Toutefois, le contrat a été annulé par YPF en 2020, alors que les prix du gaz étaient relativement bas. En raison de la résiliation du contrat, Exmar a reçu un paiement substantiel de 150 millions de dollars de YPF. Il peut conserver cette compensation si un nouveau client est trouvé.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté en hausse lundi. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 progressait de 0,8 pour cent pour atteindre 3.790,92 points. 

Dans l'indice principal, il n'y a pas de baisse. Umicore prend la tête avec un gain de 2,0 pour cent, tandis que KBC limite sa progression à 0,5 pour cent.

Cofinimmo a acheté un centre de soins résidentiels en Allemagne. L'action gagne 0,8 pour cent.

Dans le BelMid, les yeux sont rivés sur Mithra. La biotech liégeoise a annoncé l'approbation de Haloette par la FDA américaine, mais aussi qu'elle a bouclé un nouveau financement de 100 millions d'euros. Il n'y a pas encore de cours pour l'action.

Pendant ce temps, Melexis prend la tête avec un gain de 1,4 pour cent. Recticel baisse de 0,5 pour cent.

Dans le BelSmall, l'attention se porte sur Exmar, qui a annoncé vendredi la vente du FLNG Tango à Eni. La FSMA a suspendu la négociation de l'action vendredi après-midi, mais l'a reprise ce matin. L'action s'envole de 31 pour cent.

En outre, Unifiedpost progresse de 1,6 pour cent et Nyxoah chute de 1,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra obtient de nouveaux financements

(ABM FN) Mithra a obtenu 100 millions d’euros de financement de la part d’investisseurs existants et en a profité pour racheté plus de 34 millions d’euros d’obligations convertibles. C’est ce qu’a annoncé la biotech liégeoise lundi matin. 

“Nous sommes ravis de la signature de ce financement qui démontre notre capacité à conclure avec succès une nouvelle opération de financement importante à des conditions favorables malgré la volatilité actuelle des marchés financiers”, commente le directeur financier Christophe Maréchal dans un communiqué. 

Les financements ont été levé via une convention de prêts convertibles avec des fonds gérés par Highbridge Capital Management et par Whitebox Advisors. 

Le nouveau prêt a un durée de 3 ans, et comprend trois tranches. La première tranche est de 50 millions d’euros, et les deux suivantes de 25 millions chacune. L’intérêt est de 7,50 pour cent.

Ce financement permet, entre autres, de racheter pour 34,1 millions d’euros d’anciennes obligations, qui arrivaient à échéance en 2025. 

Mithra estime ainsi renforcer ses moyens financiers afin de pouvoir poursuivre les priorités stratégiques à court terme, à savoir l'obtention d'un partenariat de licence externe pour Donesta. Selon le CFO, ce partenariat devrait être signé pour la fin de cette année, au plus tard. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer la séance de lundi en hausse après la reprise sur Wall Street vendredi soir. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient un gain d'un demi pour cent environ une heure avant l’ouverture du marché.

Vendredi après-midi, les investisseurs ont réagit positivement au rapport sur l'emploi américain. 

La croissance de l'emploi en juillet semble avoir dépassé toutes les attentes et Wall Street a changé de couleur. L’idée que la Réserve fédérale allait ralentir sa politique agressive en matière de taux, en raison des craintes de récession, a été immédiatement écartée. Or c’est justement cette idée qui a soutenu le rally ces dernières semaines. Le rendement des obligations d'État américaines à 10 ans a augmenté de 15 points de base pour atteindre 2,83 pour cent après la publication des chiffres. 

Wall Street a toutefois réussi à neutraliser en grande partie les fortes pertes d'ouverture, et l'indice S&P 500 a limité sa perte à 0,16 pour cent à la clôture. L’indice regroupant les valeurs technologiques, le Nasdaq, sensible au taux, a chuté d'un demi pour cent et le Bel20 a perdu 0,3 pour cent pour atteindre une position de clôture de 3.763 points. 

Les données du département américain du travail ont montré que le nombre d'emplois aux États-Unis a augmenté de 528.000 en juillet, ce qui est considérablement plus que la croissance de 258.000 emplois que le marché attendait. Le taux de chômage est passé de 3,6 à 3,5 pour cent. Le salaire horaire moyen a augmenté de 5,2 pour cent en glissement annuel, tandis que le taux d'emploi s'est établi à 62,1 pour cent.

Naeem Aslam, l’analyste de marché chez AvaTrade, a parlé de chiffres étonnants. “Le marché du travail est robuste et cela signifie qu'il n'y a aucun obstacle pour la Fed à poursuivre une politique monétaire encore plus agressive”, estime-t-il. Les hausses de taux sont considérées comme nécessaires pour juguler l'inflation excessivement élevée. 

Mercredi, le taux d'inflation américain pour juillet sera annoncé. En juin, l'augmentation des prix à la consommation en glissement annuel était encore de 9,1 pour cent. L'inflation aux États-Unis en juin a été stimulée, entre autres, par une forte augmentation des prix de l'énergie due à la guerre en Ukraine, mais ceux-ci ont subi une pression considérable ces dernières semaines.

Les contrats à terme de septembre pour un baril de pétrole brut West Texas Intermediate ont clôturé vendredi à New York proche de l’équilibre, à 88,53 dollars. En juin, ce contrat à terme encore culminé au-dessus des 120 dollars.

Le taux de change euro/dollar était de 1,0185 ce matin. Vendredi, avant le rapport sur l'emploi, la paire de devises s'échangeait encore à 1,0235. 

En Asie, il y a eu peu de mouvement sur les marchés boursiers ce matin, à l'exception de l'indice Hang Seng à Hong Kong qui a perdu 0,75 pour cent. Les géants de la technologie, Alibaba et Tencent, en particulier, en sont responsables, avec des pertes respectives de 4 et 2 pour cent.

Nouvelles des entreprises

Exmar a annoncé vendredi la vente du le FLNG Tango à la société italienne Eni. La valeur de la transaction se situe entre 572 et 694 millions de dollars, en fonction des performances du Tango au cours de ses six premiers mois sur le site. Dans le cadre du projet, Eni et Exmar ont également convenu d'un affrètement de 10 ans pour une unité de stockage flottante, appelée FSU, qui sera basée sur la conversion d'un méthanier.
 
Mithra a reçu l'approbation du régulateur américain FDA pour la demande abrégée de nouveau médicament pour l'anneau contraceptif Haloette, une version générique du Nuvaring.

Cofinimmo a signé un accord pour acquérir un centre de soins résidentiels en Allemagne. Le budget d'investissement est d'environ 18 millions d'euros.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a baissé vendredi de 0,2 pour cent à 4.145,14 points, l'indice Dow Jones a gagné 0,2 pour cent à 32.803,47 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,5 pour cent à 12.657,55 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mithra obtient l'approbation de la FDA pour Haloette

(ABM FN) Mithra a reçu l'approbation du régulateur américain FDA la demande abrégée de nouveau médicament pour l'anneau contraceptif Haloette, une version générique du Nuvaring. C’est ce qu’a annoncé la biotech liégeoise lundi matin.

Mayne Pharma, partenaire de Mithra aux États-Unis, prévoit de mettre l'anneau sur le marché au début de 2023.

Le PDG de Mithra Women's Health, Leon Van Rompay parle d'une étape importante. Pour cela, Mayne verse 6 millions d'euros à Mithra et 1,6 million d'euros supplémentaires suivront le lancement commercial.

Mithra produira le contraceptif Haloette dans son usine en Belgique pour Mayne.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 15 août 2022.

LUNDI 08 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

10:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

La saison des chiffres se poursuit

(ABM FN) La semaine prochaine, la saison des chiffres d'entreprises se poursuivra encore un peu, tandis que l'agenda macroéconomique contient des données influentes sur l'inflation.
 
Mardi, nous commençons par la confiance des petites et moyennes entreprises américaines. Vendredi, on verra la confiance de Joe Sixpack.
 
Mercredi, nous examinerons l'évolution des prix à la consommation en Chine, en Allemagne et aux États-Unis. L'inflation française suivra vendredi.
 
La semaine dernière, les bonnes nouvelles concernant le marché du travail aux États-Unis étaient déjà synonymes de mauvaises nouvelles pour les marchés financiers. Le solide rapport sur l'emploi pourrait conduire à une banque centrale plus stricte. Cette logique pourrait s'appliquer aux chiffres de l'inflation des prochains jours aussi. De conséquence la banque centrale pourrait relever les taux plus rapidement.
 
En outre, la production industrielle dans notre pays et chez nos voisins du nord est prévue pour mercredi. La production britannique et européenne suivra vendredi.
 
Jeudi, les prix du pétrole pourraient bouger à l'occasion de la publication du rapport mensuel de l'OPEP et du rapport de l'Agence internationale de l'énergie.
 
Vendredi, nous terminerons la semaine macro-économique avec, entre autres, la croissance économique et la balance commerciale du Royaume-Uni.
 
Les tensions géopolitiques continuent également d'agiter les marchés. La guerre entre la Russie et l'Ukraine se poursuit et la semaine dernière, Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, s'est rendue à Taïwan, au mécontentement de la Chine qui considère cet État insulaire comme une province. Il n'y a pas eu d'autre escalade pour l'instant.
 
Chiffres des entreprises
 
La saison des chiffres se calme quelque peu.
 
Dans notre pays, nous aurons les résultats d'Azelis mardi, puis d'Ageas mercredi. Jeudi matin, KBC publiera ses chiffres et Jensen-Group suivra après le heures de bourse. Vendredi, nous clôturerons la semaine avec Unifiedpost et Lotus Bakeries.
 
A l'étranger, Siemens Energy, BioNTech et Groupon ouvrent leurs livres lundi. Mardi, les chiffres de HelloFresh suivront.
 
Mercredi, nous examinerons les rapports de E.ON, Baidu et Disney. RWE, Siemens, Telefonica Deutschland et Thyssenkrupp suivront jeudi. Vendredi, l'agenda est vide.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

La semaine en bourse: le Bel20 lesté de 0,9 pour cent

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la semaine écoulée en baisse de 0,9 pour cent à 3.763 points. Une semaine marquée par la chute du pétrole, au plus bas depuis février, la visite de Nancy Pelosi à Taiwan qui n’a pas manqué d’exacerber les tensions géopolitiques, la forte hausse des taux directeurs par la Banque centrale d’Angleterre et enfin, le rapport nettement supérieur aux attentes de l’emploi aux Etats-Unis.

La semaine boursière écoulée, première du mois d'août, a débuté en mode mineur. Comme le fait remarquer Nathan Levy d’ING, l’activité en cette période de vacances est très calme sur les marchés, avec "des volumes considérablement inférieurs à la normale".

En l’absence d’indicateurs économiques et de résultats d’entreprises majeurs, les marchés se sont focalisés et préoccupés mardi de la visite de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants américaine, à Taïwan.

Une visite dénoncée par Pékin, qui a pris dans la foulée des mesures de rétorsion en plaçant une centaine d’entreprises taïwanaises du secteur agro-alimentaire sur une liste noire. 

"Nous n'avions certainement pas besoin de cela maintenant, alors que les signaux d’un ralentissement sérieux de l’économie mondiale s’accumulent comme des pierres qui roulent pour finalement former un mur", a déploré Bernard Keppenne de CBC Banque.

Entre-temps, la Chine a multiplié des exercices militaires autour du détroit de Taïwan, avec des navires et avions de chasse qui ont franchi la ligne médiane du détroit. Le ministre taïwanais de la Défense a dénoncé des exercices militaires "hautement provocateurs".

La menace de récession augmente

Outre les tensions géopolitiques, les signes de contraction de l’économie mondiale s’accumulent, comme l’ont encore montré les indices des directeurs d'achat publiés cette semaine.

L'industrie manufacturière de la zone euro, par exemple, a légèrement reculé en juillet pour atteindre son plus bas niveau en 25 mois.

Selon Chris Williamson, économiste chez Markit, "l'activité industrielle décline rapidement et le risque de récession augmente".

"En dehors des périodes de confinements, les nouvelles commandes n’avaient plus chuté aussi rapidement depuis la crise de la dette en 2012", observe l’analyste, qui s’attend à ce que "le pire soit probablement encore à venir".

En Allemagne, en Italie et en France notamment, la production recule à un "rythme inquiétant", constate Williamson, alors qu’il n’y a qu'aux Pays-Bas où il y a encore de la croissance industrielle.

De ralentissement de la croissance, il en est également question en Amérique, où Williamson note toutefois que l'inflation semble avoir atteint son pic, tandis que la croissance de l'activité du secteur des services a accéléré de manière inattendue en juillet, selon l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management (ISM) publiée mercredi.

En Chine, l’industrie se contracte, tandis que le secteur des services ralentit, selon les chiffres du gouvernement. "Les points d'interrogation sur la croissance de l'économie chinoise restent élevés", estime l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

On notera que la situation du secteur européen des services s'est légèrement améliorée. Le ralentissement de la croissance auquel on s'attendait ne s'est pas avéré trop grave, même si les perspectives se sont assombries, note Williamson.

Le rapport sur l'emploi aux États-Unis révèle un marché du travail robuste

Baromètre important de l’état de l’économie américaine, le rapport sur l’emploi publié vendredi a surpassé les attentes avec la création de 528.000 jobs, contre 258.000 unités attendues.

Les chiffres définitifs pour juin ont été également ajustés à la hausse, de 357.000 à 398.000 créations d'emplois.

Le chômage a par ailleurs été ramené à 3,5 pour cent contre 3,6 pour cent en juin, tandis que les salaires ont augmenté de 5,2 pour cent en glissement annuel, soit plus que les 4,9 pour cent attendus. En juin, cette même croissance était de 5,1 pour cent.

"Les chiffres de l'emploi aux États-Unis sont stupéfiants, peu de gens s'attendaient à des chiffres aussi forts. Le marché du travail américain est robuste, ce qui signifie qu'il n'y a pas d’obstacle pour la Fed à mener une politique monétaire encore plus agressive", a déclaré Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Selon l'analyste, les investisseurs ne doivent pas se laisser guider par les craintes de récession pour le moment.

L'idée qu'un ralentissement économique ou une récession freinerait le resserrement monétaire de la Fed a récemment donné un peu plus d'air aux marchés des actions, même si plusieurs responsables de la Fed ont laissé entendre ces derniers jours que les taux d'intérêt devaient être relevés davantage pour réduire l'inflation.

Le rapport justifie toutefois le ton ferme de ces patrons de la Fed, selon l'analyste de marché Philip Marey de Rabobank. "En particulier, la poursuite de la croissance des salaires constitue un point d'attention particulier pour l'organe de politique monétaire."

Avant la publication du chiffre de l'emploi, quelque 60 pour cent du marché tablaient sur une hausse des taux d'intérêt de 50 points de base en septembre, selon l'outil FedWatch du CME. Cette attente est maintenant tombée à 33 pour cent avec une grande majorité qui compte désormais sur une hausse d'au moins 75 points de base. 

A noter que le rendement à dix ans américain est passé de 2,70 à 2,82 pour cent après le rapport sur l'emploi.

L'euro/dollar, qui s'échangeait à 1,0232 avant le rapport sur l'emploi, est tombé dans la foulée à 1,016, perdant 0,5 pour cent face au billet vert sur une base hebdomadaire.

Forte hausse des taux de la Banque d'Angleterre

Cette semaine, les yeux des investisseurs étaient également tournés outre-manche où la Banque d’Angleterre (BoE) a relevé jeudi son principal taux directeur de 50 points de base pour le porter à 1,75 pour cent, un plus haut depuis 2008. Si la décision était anticipée par les marchés, c’est aussi la plus forte hausse depuis 1995. 

La BoE a également annoncé son intention de vendre des obligations qu’elle détient dans son bilan et qu'elle avait achetées pour stimuler l’économie en faisant baisser les taux, notamment en pleine pandémie.

L'institution a déjà commencé à alléger son stock d’obligations depuis mars, en ne réinvestissant pas les obligations arrivées à maturité, comme le fait d’ailleurs la Réserve fédérale. Dès septembre, elle pourrait vendre directement des obligations souveraines sur le marché secondaire, à hauteur de 10 milliards de livres par trimestre. En agissant de la sorte, la BoE serait la première grande banque centrale à franchir cette étape.

Dans la foulée de cette annonce, le rendement du Gilt à dix ans est passé sous le rendement de son homologue à deux ans, et ce pour la première fois depuis 2019. Une telle inversion de la courbe des taux témoigne généralement des inquiétudes des investisseurs sur l'activité économique.

Commentant cette décision, la BoE a évoqué des pressions inflationnistes significatives depuis sa dernière réunion à la mi-juin, ce qui devrait aggraver la baisse des revenus réels des ménages britanniques.

Les prix à la consommation au Royaume-Uni ont augmenté de 9,4 pour cent en glissement annuel en juin, contre 9,1 pour cent un mois plus tôt. Et la banque centrale s'attend à ce que l'inflation continue d'augmenter, atteignant un peu plus de 13 pour cent au quatrième trimestre 2022 et restant à des niveaux élevés pendant une grande partie de 2023 avant de tomber à l'objectif de 2 pour cent.

La BoE s'attend également à ce que la croissance économique britannique ralentisse avec une récession à partir du quatrième trimestre.

“La situation devient beaucoup plus difficile pour les consommateurs car leurs versements hypothécaires vont augmenter, à un moment où ils sont déjà aux prises avec une inflation élevée et des prix du carburant plus élevés”, a déclaré l'analyste de marché d'AvaTrade, Naeem Aslam, en réaction à la décision.

Sur le marché des changes, la livre sterling a clôturé la semaine en légère baisse face à l’euro.

Sur le front pétrolier, on notera que le Brent à perdu 14 pour cent à 96 dollars le baril pour livraison en octobre.

Actions en hausse et en baisse

L'envolée de la semaine revient à Mithra, le spécialiste de la contraception féminine, dont l’action a bondi de 33 pour cent. La société liégeoise a présenté plusieurs nouvelles positives en début de semaine. En marge d’une mise à jour trimestrielle de son activité en début de semaine, la holding GBL a en revanche signé, avec une perte de 7 pour cent, la plus forte baisse de la place bruxelloise.

Si le gros de la saison des résultats est derrière nous, quelques entreprises étaient au rapport cette semaine. Ce fut le cas de Fagron, Euronav, Xior et Aedifica.

Les résultats de Galapagos ont été bien accueillis, alors que la biotech dit s'attendre à ce que les ventes de son médicament Jyseleca pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de la colite ulcéreuse atteignent entre 75 et 85 millions d'euros cette année, contre 65 à 75 millions d'euros attendus précédemment. La banque d'investissement Jefferies estime que Galapagos a enregistré un trimestre solide avec ce médicament. La biotech, qui va toutefois brûler plus de liquidités que prévu sur l’ensemble de l’année, a gagné 8 pour cent cette semaine.

Spécialiste de l'immobilier de santé, Aedifica a publié des résultats semestriels solides, pour reprendre les termes de Berenberg. Alors que les prévisions de bénéfices EPRA ont augmenté, le pensionnaire du Bel20 les a en réalité revu à la baisse, sachant qu’il y a plus d'actions Aedifica en circulation en raison des nouvelles émissions. L'action a perdu 4,6 pour cent cette semaine. 

Bpost a clairement fait mieux que prévu au second trimestre tandis que la direction se montre plus optimiste pour l’ensemble de l’année. Les analystes retiennent globalement que les mesures prises par le groupe portent leurs fruits, tant en termes de réduction des coûts, de hausse des prix que d’efforts commerciaux. Degroof Petercam considère notamment la valorisation de l'action Bpost attractive. L'action de l'opérateur postale et logisticien d’e-commerce a gagné 9,4 pour cent cette semaine.

Fagron, en revanche, a été lourdement sanctionné jeudi après sa mise à jour trimestrielle, sur fond notamment d’un EBITDA semestriel inférieur aux attentes. Le fournisseur de préparations pharmaceutiques a toutefois relevé ses perspectives annuelles. Selon Kepler Cheuvreux, la baisse de l’action est injustifiée. Le courtier a d’ailleurs légèrement relevé son objectif de cours sur l’action qui a perdu 6,2 pour cent cette semaine. 

Le transporteur maritime Euronav a vu son chiffre d'affaires augmenter au deuxième trimestre et sa perte nette se réduire quelque peu. Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours, sur fond d’un endettement plus élevé et d’un flux de trésorerie plus faible. Le courtier s’en est toutefois tenu à sa recommandation d’achat, compte tenu de la reprise du marché. L'action a gagné 7,7 pour cent cette semaine.

Le groupe immobilier Xior a lui connu un second trimestre marqué par une forte demande pour les chambres pour étudiants, ce qui a découlé sur une location à haute vitesse et des revenus locatifs plus élevés. Alors que les résultats sont largement conformes aux attentes, Berenberg a évoqué “des résultats solides” de la part de la SIR. En outre, l'acquisition de Basecamp se déroule comme prévu et Xior a confirmé ses perspectives. De quoi permettre à l’action de boucler la semaine dans le vert sur une hausse de 1,5 pour cent.

Intervest a présenté de bons résultats pour le premier semestre, comme attendu par Degroof Petercam. L'action a dû renoncer à 4 pour cent cette semaine.

MDxHealth rachètera à Exact Sciences les activités d'Oncotype DX GPS relatives au cancer de la prostate. Le prix d'achat s'élève à 100 millions de dollars, dont 25 millions ont déjà été payés en espèces et 5 millions seront payés par l'émission de 691.171 "American Depositary Shares" au prix de 7,23 dollars chacun. La société de diagnostic a également relevé ses perspectives pour cette année, en marge de chiffres préliminaires positifs. L'action a bondi de 17 pour cent cette semaine. 

Celyad a vu ses pertes diminuer quelque peu au premier semestre, mais sa trésorerie se vide également. Sur la base de la consommation de cash au sortir des six premiers mois de 2022, la trésorerie de Celyad sera vide avant la fin de l'année. L'action a bondi de 30 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

En vedette: Bpost un peu plus optimiste pour 2022

(ABM FN) Bpost voit les risques qui pèsent sur ses activités diminuer cette année, après avoir réalisé une prestation bien meilleure que prévue au deuxième trimestre.

Analystes et investisseurs ont applaudi la mise à jour trimestrielle publiée jeudi soir par l'opérateur postal et logisticien d'e-commerce, au vu du bond de 6,8 pour cent de l'action vendredi.

Sur l’ensemble de la semaine, l’action du groupe semi-publique affiche un gain de 9,4 pour cent à 6,69 euros.

Prévisions

Bpost dit viser pour 2022 un EBIT ajusté compris entre 280 et 310 millions d’euros. Lors de la publication des résultats du premier trimestre, le postier avait averti d’un possible impact négatif de maximum 40 millions d’euros, impact qui a été revu à la baisse à maximum 25 millions jeudi.

Il s'agit d'un signal qualifié de "fort" par Degroof Petercam et qui montre l’impact des mesures mises en place par Bpost. L’analyste fait référence aux augmentations de prix décidées par Bpost, les efforts commerciaux et les économies de coûts. KBC Securities est d’avis que ces mesures continueront de se faire sentir au deuxième semestre.

Ce sont d’ailleurs ces mêmes mesures qui ont permis à l'ancien monopole postal de réaliser un meilleur second trimestre que prévu, note Degroof Petercam. "Un deuxième trimestre étonnamment fort", commente l’analyste.

Kepler Cheuvreux va dans le même sens que KBC Securities et évoque des "des résultats solides".

Résultats trimestriels

Bpost a clôturé le second trimestre sur un bénéfice opérationnel de 1,04 milliard d'euros et un EBIT ajusté de 82,6 millions d'euros, soit une baisse de 22 pour cent sur base annuelle, observe Kepler Cheuvreux, qui note que le résultat est néanmoins ressorti 17 pour cent supérieur aux attentes.

Les analystes tablaient sur un chiffre d’affaires de 1,02 milliard d’euros et un EBIT de 70,4 millions d'euros.

Ces résultats ont été soutenus par une solide prestation de la division "colis" aux États-Unis, fait remarquer ING. En Amérique du Nord, Bpost a ainsi vu ses revenus augmenter de 8,2 pour cent à taux de change constant.

À la traîne en revanche sur son territoire domestique, Bpost a vu les volumes de colis en Belgique diminuer de 12,9 pour cent et les recettes totales sur le marché national de 8,7 pour cent.

Les analystes remarquent que l’impact de l’indexation salariale belge a été plus fort que prévu, mais qu’il a été plus que compensé par la solide prestation au dernier trimestre.

Sur la base des chiffres trimestriels, Degroof Petercam prévoit d'augmenter ses estimations pour l'EBIT ajusté et table désormais sur 270 à 275 millions d'euros pour cette année.

L'analyste de Degroof estime par ailleurs que la valorisation de l'action est "tout simplement trop faible". C’est également l’avis de KBC Securities, qui cite un bilan solide et souligne la bonne dynamique aux États-Unis.

"Bien que 2022 verra inévitablement le bénéfice baisser par rapport à 2021, nous prévoyons une croissance structurelle des bénéfices dès 2023", souligne l’analyste de Degroof.

La croissance des divisions "colis" devrait alors être assez solide pour compenser la chute inévitable de la division "courrier" en Belgique.

"Il y a suffisamment de marge de manœuvre pour rendre Bpost un opérateur plus efficace", ajoute encore Degroof Petercam.

Degroof Petercam et Kepler Cheuvreux ont maintenu leur recommandation d’achat pour l’action, avec des objectifs de cours respectifs de 8,00 et 8,50 euros. ING pour sa part détient une recommandation Conserver avec un objectif de cours de 7,00 euros.

KBC Securities également s’en tient à sa recommandation "Conserver" avec un objectif de cours de 8,60 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Cofinimmo va acquérir une maison de repos et de soins en Allemagne

(ABM FN) Cofinimmo a signé une convention en vue d’acquérir, sous certaines conditions, une maison de repos et de soins en Allemagne. C’est ce qu’a annoncé le développeur immobilier vendredi soir.

L’investissement, comprenant le prix d’achat et les travaux de réaménagement, est estimé à 18 millions d’euros.

D’une superficie totale d’environ 6.400 mètres carrés et d’une capacité de 80 lits, la maison de repos et de soins est située à Jülich en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

Le bien est actuellement opérationnel et géré par Schönes Leben Gruppe, un opérateur de premier plan en Allemagne, selon Cofinimmo.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Exmar trouve un repreneur pour Tango FLNG

(ABM FN) Exmar a annoncé vendredi la vente de son unité flottante de liquéfaction de gaz Tango FLNG à l'italien Eni.

"Nous sommes ravis de travailler avec Eni pour les aider à augmenter leurs approvisionnements en GNL de manière accélérée", a déclaré le président exécutif d'Exmar, Nicolas Saverys, dans un communiqué.

La valeur de la transaction pour la vente se situe entre 572 millions et 694 millions de dollars, selon les performances signées par la plateforme au cours de ses six premiers mois sur place.

La livraison de l’unité flottante devrait avoir lieu dans la seconde quinzaine du moins d'août. Eni la déploiera au large des côtes du Congo, dans le bloc Marine XII contrôlé par Eni.

Dans le cadre du projet, Eni et Exmar ont également convenu d'une charte de 10 ans pour une unité de stockage flottante, un FSU, qui sera basée sur la conversion d'un méthanier.

En outre, Exmar fournira des services d'exploitation et de maintenance pour le Tango FLNG et le FSU, ainsi que des services d'ingénierie pour le projet, pour lesquels des contrats séparés seront conclus.

Histoire

Après la location du FSRU S188 pour cinq ans à la Nederlandse Gasunie, les investisseurs attendaient de voir si Exmar réussirait également à trouver un client pour le Tango FLNG.

Le Tango, une usine flottante de GNL, a été initialement louée à l’Argentin YPF. Cependant, le contrat a été annulé par YPF en 2020, alors que les prix du gaz étaient relativement bas. 

En raison de la résiliation du contrat, Exmar a reçu une lourde compensation de 150 millions de dollars de YPF. Ces frais peuvent également être retenus si un nouveau client est trouvé.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la dernière séance de la semaine dans le rouge, le Bel20 ayant lâché 0,3 pour cent à 3.763 points.

Encore positive en début d’après-midi, la tendance boursière s’est inversée après la publication d’un solide rapport sur les créations d'emplois aux Etats-Unis, qui ont explosé les attentes à 528.000 unités, soit plus du double que prévu.

Signe du dynamisme de l’emploi américain, avec un taux de chômage de 3,5 pour cent qui a renoué avec son niveau pré-pandémie, l’annonce a paradoxalement entraîné les marchés et singulièrement les indices américains dans le rouge. Et ce pour une raison évidente, les investisseurs redoutant que la FED ne relève plus fortement que prévu ses taux.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Nicolas Deltour de Belfius souligne que le solide rapport sur l’emploi est en soi une bonne nouvelle, mais qu’il donne aussi toute la latitude nécessaire à la Banque centrale américaine dans son processus de resserrement monétaire.

Avant la publication du rapport sur l'emploi, l'outil FedWatch du CME qui compile les attentes des analystes en la matière misait à 60 pour cent sur une hausse de 50 points de base en septembre. Cette même attente a été réduite dans la foulée à 39 pour cent, de sorte qu'une majorité des intervenants table désormais sur une augmentation d'au moins 75 points de base.

Nicolas Deltour rappelle que les créations d’emplois ne sont jamais qu’un indicateur parmi d’autres pris en compte par la Fed dans le cadre de ses décisions de politique monétaire, avec bien sûr, l’inflation qui sera communiquée le 10 août prochain pour le mois de juillet. 

Si les données publiées à ce moment-là montrent que l’inflation a atteint un pic en juillet ou a diminué, les prévisions de hausse des taux seront logiquement revues à la baisse par le marché, note Deltour.

Pour autant, l’économiste rappelle qu’aux Etats-Unis, la pression salariale est un élément prépondérant et l’une des premières forces d’inflation, contrairement à l’Europe. Et les fortes créations d’emplois en juillet plaident logiquement pour une pression sur les salaires...

Du côté des devises, l’euro a décroché dans la foulée du rapport sur l’emploi, de 0,80 pour cent à 1,016 dollar, tandis que les taux américains ont bondi, avec une inversion de la courbe entre le deux ans et le dix ans américain qui s’est accentuée.

Sur le front pétrolier, le Brent gagnait près de 2 pour cent à la clôture des bourses européennes autour des 96 dollars le baril.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l'indice principal, Galapagos a gagné 3 pour cent après avoir pris jusqu'à 8 pour cent en séance. Au rapport ce matin, la biotech a dit s'attendre à ce que les ventes de son médicament Jyseleca pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de la colite ulcéreuse atteignent entre 75 et 85 millions d'euros cette année, contre 65 à 75 millions attendus précédemment. Jefferies a évoqué un "trimestre solide" avec ce médicament qui lui permet de revoir à la hausse les prévisions de revenus. Toutefois, Galapagos s'attend à consommer plus de liquidités en 2022 que prévu.

Chute de 2,5 pour cent pour le spécialiste de l'immobilier de santé Aedifica, qui a publié des résultats semestriels solides, pour reprendre les termes de Berenberg. Alors que les prévisions de bénéfices EPRA ont augmenté, le pensionnaire du Bel20 les a en réalité légèrement abaissé sachant qu’il y a désormais plus d'actions Aedifica en circulation en raison des nouvelles émissions.

Aperam a gagné pour sa part 1,2 pour cent à 31,1 euros, alors que Jefferies a relevé son objectif de cours de 27,00 à 30,00 euros, mais a maintenu sa recommandation à "conserver" après les résultats du deuxième trimestre.

En bas de tableau, Sofina et D'Ieteren ont perdu 4,3 pour cent.

Dans le BelMid, Mithra et Bpost étaient à la fête ce vendredi, avec des gains respectifs de 7,6 et 6,8 pour cent.

La société postale et de logistique d’e-commerce a clairement fait mieux que prévu au second trimestre tandis que la direction se montre plus optimiste pour l’ensemble de l’année. Les analystes retiennent globalement que les mesures prises par le groupe portent leurs fruits, tant en termes de réduction des coûts, de hausse des prix que d’efforts commerciaux. Degroof Petercam a dit considérer la valorisation de l'action Bpost comme "attractive".

Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours d'Euronav de 16,40 à 15,40 euros. Compte tenu de la reprise du marché, Kepler a décidé de maintenir sa recommandation d'achat pour Euronav, mais un endettement plus élevé et un flux de trésorerie plus faible impliquent un objectif de cours légèrement inférieur. L’action du transporteur maritime de produits pétroliers a gagné 1,8 pour cent à 14,4 euros.

Kepler Cheuvreux a en revanche augmenté l'objectif de cours pour Fagron de 21,00 à 22,00 euros tout en maintenant la recommandation d'achat. La chute de 7 pour cent jeudi, après la mise à jour trimestrielle du fournisseur de préparation pharmaceutique, est injustifiée selon le courtier. L'action a pris 0,4 pour cent à 14 euros.

De l’avis de Berenberg, Xior a de nouveau affiché des résultats solides et largement conformes aux attentes. En outre, l'acquisition de Basecamp s'est déroulée comme prévu, et Xior a confirmé ses perspectives. L'action a gagné 3,8 pour cent.

Intervest a présenté de bons résultats pour le premier semestre, comme prévu par Degroof Petercam. L'action a perdu 3,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, mention spéciale à UnifiedPost qui a gagné 3,8 pour cent tandis que Hyloris a cédé 4,9 pour cent.

Clôture à l'équilibre pour Ekopak qui a annoncé la signature d'un contrat de long terme avec TotalEnergies dans le cadre de la purification des eaux usées domestiques sur les sites anversois du géant français.

La FSMA a suspendu le cours de l'action Exmar dans l'attente d'un communiqué de presse. L'action était alors en hausse de 3,2 pour cent.

Celyad a vu ses pertes diminuer quelque peu au cours du premier semestre de cette année, mais sa trésorerie se vide également. Sur base de la consommation de trésorerie au cours des six premiers mois, la trésorerie de Celyad sera vide avant la fin de l'année. L’action a pris 3,1 pour cent.

Wall Street

A clôture européenne, le rouge était également de rigueur à New York, où le Nasdaq cédait notamment 1,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 15 août 2022.

LUNDI 08 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 09 AOÛT 2022

07:00 Azelis - Résultats semestriels

MERCREDI 10 AOÛT 2022

10:00 Ageas - Résultats semestriels

JEUDI 11 AOÛT 2022

07:00 KBC - Résultats semestriels
18:00 Jensen-Group - Résultats semestriels

VENDREDI 12 AOÛT 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats semestriels
18:00 Lotus Bakeries - Résultats semestriels

LUNDI 15 AOÛT 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street donnée en nette baisse après les chiffres de l’emploi

(ABM FN) Wall Street devrait ouvrir en nette baisse vendredi, après que le rapport sur l'emploi américain pour le mois de juillet soit ressorti nettement supérieur aux attentes.

À une demi-heure de l'ouverture, les contrats à terme sur le S&P 500 reculaient de 1 pour cent.

En juillet, les Etats-Unis ont créé 528.000 nouveaux emplois, contre 258.000 unités attendues.

Les chiffres pour juin ont par ailleurs été révisés à la hausse, de 357.000 à 398.000 unités.

Le chômage a baissé de 3,5 à 3, 6 pour cent, tandis que les salaires ont augmenté de 5,2 pour cent en glissement annuel, soit plus que les 4,9 pour cent prévus. En juin, la croissance des salaires était encore de 5,1 pour cent.

"Les chiffres de l'emploi aux États-Unis sont stupéfiants, peu de gens s'attendaient à des chiffres aussi solides. Le marché du travail américain est dynamique, ce qui signifie qu'il n'y a aucun obstacle pour la Fed à mener une politique monétaire encore plus agressive", a déclaré Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

"En termes de réaction du marché, nous voyons le dollar se renforcer. Quant au marché des actions, nous constatons une certaine hésitation chez les opérateurs qui redoutent que la Fed ne relève les taux d'intérêt de beaucoup plus que 50 points de base".

Selon Aslam, les investisseurs ne doivent pas se laisser influencer par les craintes de récession pour le moment.

Avant le rapport sur l'emploi, environ 60 pour cent du marché s'attendait à ce que la Fed relève ses taux de 50 points de base en septembre, selon l'outil FedWatch du CME.

Cette attente est désormais réduite à 39 pour cent, de sorte qu'une majorité compte à nouveau sur une augmentation d'au moins 75 points de base.

Plusieurs responsables de la Fed ont déjà indiqué ces derniers jours que les taux d'intérêt devront encore augmenter afin de réduire l'inflation.

Sur le plan macroéconomique, seul le crédit à la consommation américain du mois de juin sera publié ce soir.

Du côté des devises et du pétrole, l'euro corrigeait de 0,8 pour cent dans la foulée du rapport sur l’emploi, sous les 1,02 dollar, tandis que le pétrole progresse légèrement à 89 dollars le baril de WTI.

A noter encore que les rendements des bons du trésor américains à 2 et 10 ans prennent respectivement 17 et 10 points de base.

Actualités des entreprises

Amazon va racheter iRobot pour 1,7 milliard de dollars, dette comprise. Le géant du e-commerce et du cloud va payer 61 dollars par action iRobot, ce qui représente une prime par rapport au cours de clôture de jeudi de 49,99 dollars. La transaction est soumise à l'approbation des actionnaires et des régulateurs d'iRobot. Si Amazon est attendu en baisse de 1,2 pour cent, iRobot devrait bondir de 19 pour cent.

Alors que les investisseurs vont pouvoir réagir aux résultats publiés jeudi soir après la clôture du marché, la journée de vendredi s’annonce calme en matière de résultats.

Lyft, comme son concurrent Uber, a réussi à surpasser les attentes du marché, en signant son résultat brut d'exploitation ajusté le plus élevé de son histoire et en constatant également une reprise du côté des chauffeurs, a indiqué l'application de taxi. L'action devrait ouvrir en hausse de 8,5 pour cent ce vendredi.

Le trimestre a été difficile pour Beyond Meat, qui a souffert de la baisse du pouvoir d'achat aux États-Unis. Alors que les pertes se sont accrues, le producteur de substituts de viande à partir de plantes va licencier 4 pour cent de ses effectifs afin de réaliser des économies. L'action limite toutefois les dégâts en avant-bourse, avec une perte d’un pour cent.

L'entreprise de livraison de repas DoorDash semble être moins touchée par le ralentissement économique, et ce alors que l'entreprise se montre optimiste pour l’avenir. Au cours d’un solide deuxième trimestre les recettes ont été supérieures aux attentes. L'action est attendue en hausse de 12 pour cent.

AMC Entertainment a vu son chiffre d’affaires augmenté sur base annuelle, grâce notamment à des blockbusters tels que "Top Gun: Maverick" et "Jurassic World: Dominion". En outre, le résultat ajusté a été positif et la perte nette a diminué. L'action de la chaîne de cinéma devrait toutefois chuter de 8 pour cent à l’ouverture, après que la chaîne de cinémas ait également annoncé son intention de verser un dividende spécial sous la forme d'actions privilégiées. Cela permettra à AMC d'émettre davantage d'actions, ce que l’entreprise n'avait pas réussi à faire approuver par les actionnaires qui craignaient une dilution.

Résultats mitigés pour GoPro au deuxième trimestre, même si le nombre d'abonnements a augmenté. L'action devrait ouvrir en légère hausse.

Clôture à Wall Street

Les indices boursiers américains ont terminé en ordre dispersé jeudi. Le S&P 500 a reculé de 0,1 pour cent à 4.151 points, l'indice Dow Jones de 0,3 pour cent à 32.726 points et le Nasdaq a clôturé en hausse de 0,4 pour cent à 12.720 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Ekopak va purifier de l'eau pour TotalEnergies

(ABM FN) Ekopak va purifier les eaux usées domestiques en eau de process pour les sites anversois de TotalEnergies via la joint-venture Hydropower. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste belge de l’épuration vendredi après-midi. 

Ekopak dit avoir signé aujourd'hui un accord de long terme. Les détails financiers n’ont pas été communiqués. 

Le contrat avec TotalEnergies vise à produire et fournir environ 20 milliards de litres d'eau de process circulaire par an dans le port d'Anvers à partir de 2025.

Cet accord fait de TotalEnergies le plus gros client pour l'eau de process circulaire. Cela concerne annuellement 9 milliards de litres, soit l'équivalent de la consommation d'eau de 280.000 habitants.

L’action Ekopak gagnait 0,5 pour cent vendredi vers 14 heures.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: le Bel20 en légère hausse

(ABM FN) Séance atone ce vendredi à la bourse de Bruxelles, à l’image d’un Bel 20 qui gagnait 0,2 pour cent vers 14 heures à 3.784 points, alors que les investisseurs attendent le rapport américain sur l'emploi.

Au sein de l'indice principal, Galapagos bondit de 6,7 pour cent. Au rapport ce matin, la société de biotechnologie a dit s'attendre à ce que les ventes de son médicament Jyseleca pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de la colite ulcéreuse atteignent entre 75 et 85 millions d'euros cette année, contre 65 à 75 millions d'euros attendus précédemment. La banque d'investissement Jefferies évoque un "trimestre solide" avec ce médicament qui lui permet de revoir à la hausse les prévisions de revenus. Toutefois, Galapagos s'attend à consommer plus de liquidités en 2022 que prévu.

Spécialiste de l'immobilier de santé, Aedifica a publié des résultats semestriels solides, pour reprendre les termes de Berenberg. Alors que les prévisions de bénéfices EPRA ont augmenté, le pensionnaire du Bel20 les a en réalité légèrement abaissé sachant qu’il y a désormais plus d'actions Aedifica en circulation en raison des nouvelles émissions. L'action perdait 1 pour cent en début d’après midi.

Aperam évolue pour sa part à l’équilibre autour des 30,50 euros, alors que Jefferies a relevé son objectif de cours de 27,00 à 30,00 euros, mais a maintenu sa recommandation à "conserver" après les résultats du deuxième trimestre.

En bas de tableau, on retrouve Umicore et D’Ieteren, lesté de 1,6 pour cent.

Dans le BelMid, Mithra et Bpost sont à la fête, avec des gains respectifs de 9 et 7 pour cent.

La société postale a rassuré en ayant fait mieux que prévu au second trimestre. "Un deuxième trimestre étonnamment fort, dans lequel l'impact des mesures prises pour limiter les risques est visible", a déclaré Degroof Petercam. Bien que Bpost ait réitéré ses prévisions pour l'ensemble de l'année, l'entreprise continue également à signaler des vents contraires. Toutefois, selon la banque d'affaires, ces risques de baisse sont plus faibles qu'estimé précédemment. Degroof Petercam dit considérer la valorisation de l'action Bpost comme "attractive".

Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours d'Euronav de 16,40 à 15,40 euros. Compte tenu de la reprise du marché, Kepler a décidé de maintenir sa recommandation d'achat pour Euronav, mais un endettement plus élevé et un flux de trésorerie plus faible impliquent un objectif de cours légèrement inférieur. L’action du transporteur maritime de produits pétroliers recule de 1,3 pour cent à 13,90 euros.

Kepler Cheuvreux a en revanche augmenté l'objectif de cours pour Fagron de 21,00 à 22,00 euros tout en maintenant la recommandation d'achat. La chute de 7 pour cent jeudi, après la mise à jour trimestrielle du fournisseur de préparation pharmaceutique, est injustifiée selon le courtier. L'action gagnait 1 pour cent vers 14 heures.

De l’avis de Berenberg, Xior a de nouveau affiché des résultats solides et largement conformes aux attentes. En outre, l'acquisition de Basecamp s'est déroulée comme prévu, et Xior a confirmé ses perspectives. L'action gagne plus de 3 pour cent.

Intervest a présenté de bons résultats pour le premier semestre, comme prévu par Degroof Petercam. L'action perd 2,4 pour cent.

Parmi les plus petites actions, UnifiedPost gagne près de 5 pour cent tandis que Oxurion lâche 2,9 pour cent.

La FSMA a suspendu le cours de l'action Exmar dans l'attente d'un communiqué de presse. L'action était alors en hausse de 3,2 pour cent.

Celyad a vu ses pertes diminuer quelque peu au cours du premier semestre de cette année, mais sa trésorerie se vide également. Sur base de la consommation de trésorerie au cours des six premiers mois, la trésorerie de Celyad sera vide avant la fin de l'année. L’action augmente de 2,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.

pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les bourses européennes en légère baisse vers midi

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en légère baisse vendredi dans l'attente du rapport sur l'emploi américain pour le mois de juillet.

Peu après 12h15, l'indice principal STOXX Europe 600 chutait de 0,3 pour cent, à 437,77 points, le DAX allemand de 0,2 pour cent à 13.632,76 points et le CAC 40 français de 0,5 pour cent à 6.477,99 points. L'indice britannique FTSE perdait 0,1 pour cent, à 7.434,50 points. En Belgique, le Bel20 évolue contre la tendance, et progressant d'environ 0,3 pour cent.

La croissance de l'emploi aux États-Unis en juillet devrait être de 258.000 contre 372.000 un mois plus tôt, sur la base d'un taux de chômage identique de 3,6 pour cent et d'une croissance des salaires de 4,9 pour cent en rythme annuel contre 5,1 pour cent en juin.

Plus le chiffre est élevé, plus la Réserve fédérale augmentera les taux de manière agressive, prévoit Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets. Un chiffre faible pourrait effectivement rendre la Fed plus prudente, "mais il faudrait que ce soit un chiffre étonnamment bas, voire négatif", affirme encore Hewson.

La production industrielle allemande a été légèrement plus élevée que prévu sur une base mensuelle en juin. La baisse en glissement annuel est encore moins importante qu'en mai sur une base annuelle.

La production manufacturière française a augmenté de façon inattendue d'un mois sur l'autre et a été solide à 1,2 pour cent. La prévision était d'une baisse de 0,2 pour cent. En outre, la production en mai sur une base mensuelle a été révisée à la hausse, dans ce cas de 0,2 pour cent, après des rapports antérieurs faisant d'un pourcentage à l'équilibre.

Le pétrole est reparti légèrement à la baisse vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate de septembre chutait de 0,1 pour cent à 88,42 dollars, tandis que le contrat à terme Brent d'octobre coûtait 94,03 dollars, soit une baisse de 0,1 pour cent.

Le taux de change euro/dollar était de 1,0228. Au début de la journée boursière, la paire de devises évoluait à 1,0228 et à 1,0233, lors de la clôture des bourses américaines vendredi.

Actualités des entreprises

Deutsche Post DHL a de nouveau enregistré une croissance à deux chiffres au deuxième trimestre et les perspectives pour l'ensemble de cette année sont peut-être trop prudentes. L'action augmente de 5,3 pour cent .

Allianz a vu ses bénéfices chuter fortement au deuxième trimestre, en raison des moins bonnes performances de son activité de gestion d'actifs, mais le bénéfice d'exploitation s'est redressé. L'action Allianz baisse de 2,1 pour cent et l'entreprise du même secteur, Aegon, perd 2,6 pour cent à Amsterdam.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir proche de l'équilibre vendredi.

Le S&P 500 a perdu 0,2 pour cent jeudi, à 4.147,02 points, l'indice Dow Jones 0,4 pour cent à 32.693,29 points, alors que le Nasdaq a progressé de 0,1 pour cent, à 12.685,11 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Galapagos maintient Bel20 dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a réussi à retrouver le chemin de la hausse vendredi matin, en partie grâce à la progression des cours de Galapagos et de Bpost après leurs résultats trimestriels. 

Vers la fin de la matinée, le Bel20 augmentait de 0,3 pour cent pour atteindre 3.784,94 points. 

Les investisseurs attendent maintenant le rapport sur l'emploi américain, qui sera publié aujourd'hui à 14h30. 

Les économistes s'attendent, selon Dow Jones, à ce que 258.000 emplois aient été créés en juillet, contre 372.000 en juin. Le taux de chômage devrait rester stable à 3,6 pour cent. “Le chiffre le plus faible de cette année”, estime l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. 

Plus le chiffre est élevé, plus la Réserve fédérale augmentera les taux de manière agressive, prévoit l'analyste du marché. En revanche, un chiffre faible pourrait rendre la Fed plus prudente, "mais il faudrait que ce soit un chiffre étonnamment bas, voire négatif", estime Hewson. 

En outre, il est apparu que la production manufacturière française a augmenté de manière inattendue en juin, alors que les économistes s'attendaient à une baisse. En Allemagne, la croissance de la production a également été plus forte que prévu. 

L'euro/dollar se négocie à 1,0225. Le pétrole devient environ 0,5 pour cent plus cher. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Galapagos est en tête avec un gain de 3,4 pour cent. La banque d'investissement Jefferies estime que la biotech a connu un trimestre solide avec Jyseleca, ce qui a également permis de relever les prévisions de revenus pour le traitement. Toutefois, Galapagos s'attend à consommer plus de liquidités en 2022 que prévu. 

Aedifica a présenté des résultats semestriels solides, selon Berenberg. Alors que les prévisions de bénéfices EPRA ont augmenté, la société a en fait légèrement abaissé ses prévisions de bénéfices par action, car davantage d'actions d'Aedifica sont en circulation en raison des nouvelles émissions. Le titre baisse de 1,1 pour cent.  

Jefferies a relevé l’objectif de cours pour Aperam de 27,00 à 30,00 euros, mais a maintenu la recommandation Conserver, après les résultats du deuxième trimestre. L’action chute de 0,3 pour cent. 

Umicore se trouve en bas du tableau avec une perte de 1,8 pour cent. 

Dans le BelMid, Mithra et Bpost sont en tête, avec des augmentations respectives de 6,2 et 6,3 pour cent.

La société postale a manifestement connu un deuxième trimestre meilleur que prévu. "Un deuxième trimestre étonnamment fort, dans lequel l'impact des mesures d'atténuation des risques est visible", estime Degroof Petercam. Bien que Bpost ait réitéré ses prévisions pour l'ensemble de l'année, l'entreprise continue également à signaler des risques de baisse. Toutefois, selon la banque d'affaires, les prévisions pour ces risques ont été revues à la baisse. L'analyste estime également que la valorisation de l'action Bpost est attractive. 

Kepler Cheuvreux a abaissé l'objectif de cours d'Euronav de 16,40 à 15,40 euros. Compte tenu de la reprise du marché, Kepler a décidé de maintenir sa recommandation d'achat pour Euronav, mais une dette plus élevée et un flux de trésorerie plus faible impliquent un objectif de cours légèrement inférieur. Néanmoins, l’action gagne 0,4 pour cent.

Kepler Cheuvreux a augmenté l'objectif de cours pour Fagron de 21,00 à 22,00 euros tout en maintenant la recommandation d'achat. La chute de 7 pour cent jeudi, après la mise à jour trimestrielle de la société, est injustifiée selon le courtier. L'action progresse de 1,7 pour cent vendredi matin.

Xior a de nouveau affiché des résultats solides, selon Berenberg. Les résultats sont largement conformes aux attentes, a noté l'analyste. En outre, l'acquisition de Basecamp s'est déroulée comme prévu, et Xior a confirmé les perspectives. L'action gagne 3,9 pour cent. 

Intervest a présenté de bons résultats pour le premier semestre, comme prévu par Degroof Petercam. L'action perd 2,6 pour cent. 

Parmi les plus petites actions, Van de Velde s’adjuge 3,2 pour cent, tandis que Nyxoah chute de 3,0 pour cent.

Celyad a vu ses pertes diminuer quelque peu au cours du premier semestre de cette année, mais sa trésorerie se vide également. Sur base de la consommation de trésorerie au cours des six premiers mois, la trésorerie de Celyad sera vide avant la fin de l'année. L’action augmente de 5,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux abaisse l’objectif de cours pour Euronav

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a abaissé vendredi l’objectif de cours pour Euronav de 16,40 à 15,40 euros avec une recommandation d'achat inchangée. 

Le troisième trimestre a commencé un peu moins bien que ce que les analystes avaient prévu. Néanmoins, le marché semble se redresser. 

Euronav a profité de la faiblesse des marchés pour mettre sa flotte à quai de manière anticipée. "Cela peut s'avérer être une sage décision maintenant que les taux augmentent", ont déclaré les analystes. 

Kepler s'attend à ce que Frontline fasse une offre pour les actions Euronav au cours du quatrième trimestre. La banque reste positive quant à cette fusion.

Compte tenu de la reprise du marché, Kepler a décidé de maintenir sa recommandation d'achat pour Euronav, mais une dette plus élevée et un flux de trésorerie plus faible impliquent un objectif de cours légèrement inférieur.

L'action progressait de 0,9 pour cent vendredi matin à 14,23 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: pas de grandes surprises chez Intervest

(ABM FN) Intervest a, comme prévu, enregistré de bons résultats au cours du premier semestre. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Degroof Petercam vendredi.

"Dans l'ensemble, pas de grandes surprises". La banque a toutefois jugé positif le fait que le portefeuille soit optimisé et que le bilan soit renforcé, même sans émission de nouvelles actions. On ignore quand Intervest procédera à d'autres désinvestissements et quel impact cela aura sur la rentabilité en 2022.

Degroof considère que le taux d'endettement de 50,5 pour cent est élevé, mais qu'il se situera probablement dans la fourchette de 47 à 49 pour cent au cours du second semestre.

Degroof Petercam a une recommandation d'achat sur Intervest avec un objectif de cours de 32,00 euros. L'action était en baisse de 2,0 pour cent vendredi, à 26,95 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: un trimestre plus fort que prévu pour Bpost

(ABM FN) Bpost a clairement connu un deuxième trimestre meilleur que prévu. C'est ce qu'a déclaré l'analyste Frank Claassen de Degroof Petercam vendredi en réaction à la mise à jour trimestrielle du postier. 

“Un deuxième trimestre étonnamment fort, dans lequel l'impact des mesures d'atténuation des risques est visible”, déclare Claassen. L'analyste fait ainsi référence aux économies de coûts, mais aussi aux augmentations de prix que Bpost a mises en œuvre. 

La baisse du volume de la division des colis a été ramenée de 8 à 3 pour cent sur une base trimestrielle. “Cela montre le succès des efforts commerciaux supplémentaires pour gagner de nouveaux contrats”, estime l'analyste. 

En outre, Radial continue de se distinguer positivement avec une croissance organique des revenus de 15 pour cent, ajoute Claassen. 

Bien que Bpost ait réitéré ses prévisions pour l'ensemble de l'année, l'entreprise continue également à signaler les risques de baisse. Ces risques diminuent toutefois, selon Claassen. Les risques semblent maintenant avoir un impact négatif pouvant atteindre 25 millions d'euros, contre 40 millions d'euros à la fin du premier trimestre. "Un signal fort", estime l'analyste. 

Sur la base des chiffres trimestriels, Degroof Petercam prévoit d'augmenter ses estimations pour l'EBIT ajusté et table désormais sur 270 à 275 millions d'euros d'EBIT pour cette année. 

L'analyste estime que la valorisation de l'action est attractive et maintient donc sa recommandation d'achat avec un objectif de cours de 8,00 euros. Le prix de l'action a bondi de 8,5 pour cent vendredi matin pour atteindre 6,80 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Beursblik: sterker dan verwacht kwartaal Bpost

(ABM FN) Bpost heeft duidelijk een beter dan verwacht tweede kwartaal achter de rug. Dit stelde analist Frank Claassen van Degroof Petercam vrijdag in een reactie op de kwartaalupdate van het postbedrijf. 

“Een verrassend sterk tweede kwartaal, waarin de impact van de risicobeperkende maatregelen zichtbaar is”, aldus Claassen. Daarmee verwijst de analist naar de kostenbesparingen, maar ook naar de prijsverhogingen die Bpost doorgevoerd heeft. 

De volumedaling van de pakketdivisie werd op kwartaalbasis teruggedrongen van 8 tot 3 procent. “Dit toont het succes van de extra commerciële inspanningen om nieuwe contracten binnen te halen”, meent de analist. 

Verder blijft Radial zich positief onderscheiden met een autonome omzetgroei van 15 procent, merkte Claassen op. 

Hoewel Bpost de jaarverwachtingen herhaalde, blijft het bedrijf ook op neerwaarts risico’s wijzen. Deze neerwaartse risico's nemen echter wel af, aldus Claassen. De risico’s zullen nu een negatieve impact tot 25 miljoen euro hebben, tegenover 40 miljoen euro aan het einde van het eerste kwartaal. “Een sterk signaal”, meent de analist. 

Op basis van de kwartaalcijfers verwacht Degroof Petercam zijn taxaties voor de aangepaste EBIT te verhogen, en rekent nu op 270 tot 275 miljoen euro aan EBIT voor dit jaar. 

De analist is van mening dat de waardering van het aandeel aantrekkelijk is, en handhaafde daarom ook het koopadvies met een koersdoel van 8,00 euro. Het aandeel spoot vrijdagochtend liefst 8,5 procent omhoog tot 6,80 euro. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20