Les bourses européennes en légère baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes ont évolué  en hausse mercredi dans l'attente de la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt qui sera prise ce soir.  

L'indice large STOXX Europe 600 a enregistré une petite perte à 453,10 points mercredi vers midi. Le DAX allemand a enregistré une baisse de moins de 0,1 pour cent, à 15.123,00 points. Le CAC 40 français a enregistré une baisse de 0,1 pour cent à 7.076,86 points. L'indice britannique FTSE a augmenté d'à peine 0,1 pour cent pour atteindre 7.775,84 points.

Les investisseurs semblent se retenir avant une série de décisions sur les taux d'intérêt. Ce soir, la Fed est susceptible de présenter une hausse des taux d'intérêt de 25 points de base. Jeudi, la banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre opteront toutes deux pour une hausse de 50 points de base, selon les prévisions du marché, prévoit le marché.

"A première vue, la réunion de la Fed de ce soir ne semble pas être trop excitante", prévoit Justin Blekemolen,  spécialiste des investissements chez Lynx. Une augmentation de 25 points de base conduirait à un taux d'intérêt de 4,5 pour cent, le niveau le plus élevé depuis 15 ans.

Sur le plan macroéconomique, l'industrie manufacturière de la zone euro semble s'être moins contractée en janvier. L'indice des directeurs d'achat du secteur manufacturier a atteint 48,8 en janvier, contre 47,8 en décembre, soit le niveau le plus élevé en cinq mois.

Le contexte est beaucoup plus favorable que la situation d'octobre, qui semble avoir été le point bas, a évalué mercredi Chris Williamson, économiste chez S&P. L'une des raisons est que les prix du gaz en Europe ont fortement baissé.

Cela est d'ailleurs dû en partie aux subventions et à un temps relativement chaud.  Mais les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement ont également diminué de manière significative, selon Williamson. Cela a permis d'augmenter considérablement la production manufacturière.

De plus, les prix à la consommation de la zone euro ont également semblé augmenter moins fortement en janvier. Les prix ont augmenté de 8,5 pour cent en glissement annuel le mois dernier. En décembre, l'augmentation était encore de 9,2 pour cent et en novembre, l'inflation était enregistrée à 10,1 pour cent. Les économistes avaient prévu un taux d'inflation de 9,1 pour cent pour janvier.

"Comme prévu, l'inflation a baissé en janvier, mais l'inflation de base est restée inchangée [à 5,2 pour cent]. Il n'y a aucune raison pour que la BCE change de cap", a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING, dans un commentaire. Tant que l'inflation de base reste "obstinément" élevée, la BCE peut continuer à augmenter les taux d'intérêt, a déclaré Brzeski.

L'euro/dollar s'est échangé à 1,0885. À la clôture des bourses américaines mardi, la paire de devises évoluait toujours à 1,0867 et à 1,0867, lors de la clôture des bourses européennes.

 Actualités des entreprises

Novartis a vu son chiffre d'affaires et ses bénéfices sous pression au quatrième trimestre 2022, en raison de la concurrence des médicaments génériques et de la hausse des coûts de restructuration. L'action Novartis a baissé de 2,4 pour cent.

Glaxo-Smith-Kline a enregistré une baisse de son chiffre d'affaires et de son bénéfice par action au quatrième trimestre de l'année dernière. L'action GSK a baissé de 1,3 pour cent.
À Paris et à Francfort, la plupart des principales actions ont évolué autour des cours de clôture de mardi. À Paris, le cours de l'action Teleperformance a fait exception avec une hausse de 2,5 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse mercredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,3 pour cent.

Mardi, le S&P 500 a progressé de 1,5 pour cent à  4.076,60 points, la bourse technologique Nasdaq a grimpé de 1,7 pour cent à 11.584,55 points et l'indice Dow Jones a augmenté de 1,1 pour cent à 34.086,04 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles majoritairement en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue dans le vert ce mercredi matin. L'indice Bel20 augmente de 0,3 pour cent pour atteindre 3.872 points

Les investisseurs attendent la décision de la Réserve fédérale américaine sur les taux d'intérêt ce soir et pourraient réagir aux chiffres de la zone euro.

Ce soir, la Fed est susceptible de présenter une hausse des taux d'intérêt de 25 points de base. Jeudi, la banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre opteront toutes deux pour une hausse de 50 points de base, selon les prévisions du marché.

Sur le plan macroéconomique, l'industrie manufacturière de la zone euro a enregistré une contraction plus faible en janvier. L'indice des directeurs d'achat pour l'industrie manufacturière a atteint 48,8 en janvier, contre 47,8 en décembre, soit le niveau le plus élevé en cinq mois.

Les prix à la consommation de la zone euro ont également semblé augmenter moins fortement en janvier. Les prix ont augmenté de 8,5 pour cent en glissement annuel le mois dernier. En décembre, l'augmentation était encore de 9,2 pour cent et en novembre, l'inflation était enregistrée à 10,1 pour cent. Les économistes avaient prévu un taux d'inflation de 9,1 pour cent pour janvier.

"Comme prévu, l'inflation a baissé en janvier, mais l'inflation de base est restée inchangée [à 5,2 pour cent]. Il n'y a aucune raison pour que la BCE change de cap", a déclaré Carsten Brzeski, économiste chez ING, dans un commentaire. Tant que l'inflation de base reste "obstinément" élevée, la BCE peut continuer à augmenter les taux d'intérêt, a déclaré Brzeski.

L'euro/dollar s'échange à 1,0886.

Actions en hausse et en baisse

Dans le Bel20, le poids lourd de l'indice AB InBev augmente de 1,6 pour cent et Cofinimmo gagne 1,4 pour cent. VGP augmente de 1,1 pour cent.

Les plus fortes baisses sont Umicore et UCB avec des pertes de 1,1 et 1,4 pour cent.

Dans le BelMid, Immobel est en hausse de 6,5 pour cent.

Kinepolis est en hausse de 1,8 pour cent et Mithra est en hausse de 1,9 pour cent.

Une mise à jour trimestrielle de Melexis est récompensée par un gain de 1,6 pour cent. Les résultats trimestriels n'ont pas vraiment surpris, mais les perspectives émises ont été une véritable aubaine. KBC Securities a relevé l'objectif de cours de Melexis à 120 euros.

Fagron chute de 1,6 pour cent après une réduction de l'objectif de cours par ING et EVS et Bois Sauvage perdent 1,6 et 1,8 pour cent.

Smartphoto gagne 2,6 pour cent. La société basée à Wetteren a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires supérieur de 21 pour cent et son flux de trésorerie a doublé.

Belysse devient 1,7 pour cent moins cher

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: KBC relève l'objectif de cours de Melexis

(ABM FN) KBC Securities a relevé mercredi l'objectif de cours pour Melexis de 112,00 euros à 120,00 euros et a maintenu la recommandation d'achat.

KBC a relevé l'objectif de cours après les résultats trimestriels de Melexis. Le chiffre d'affaires a augmenté de 30 pour cent en 2022, malgré les contraintes de livraison. Et le bénéfice net a augmenté de 50 pour cent.

Les résultats n'ont pas été une grande surprise, selon KBC, mais les perspectives pour 2023 l'ont été, ce qui signifie que les analystes vont commencer à relever leurs évaluations.

Melexis s'attend à ce que les recettes augmentent de 11 à 16 pour cent cette année. Le consensus des analystes se situe à seulement 6,8 pour cent de croissance.

L'action de Melexis a augmenté de 1,9 pour cent mercredi, à 99,35 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: ING abaisse l'objectif de cours pour Fagron

(ABM FN) ING a abaissé son objectif de cours pour l'action Fagron de 17,50 euros à 15,50 euros et a maintenu la recommandation Conserver. C'est ce qui ressort d'un rapport d'analyste de la banque publié mercredi.

ING a abaissé les estimations du résultat brut d'exploitation d'environ 6 pour cent, ce qui est l'une des raisons de la baisse de l'objectif de cours. Une deuxième concerne la hausse des taux d'intérêt.

Pour 2022, la banque suppose un résultat brut d'exploitation de 128 millions d'euros, pour 2023 de 142 et pour l'année prochaine de 161 millions d'euros.

Pour donner une recommandation d'achat, ING veut d'abord voir si Fagron a mis en ordre son installation stérile à Wichita aux États-Unis. Après tout, c'est le cœur de l'histoire de la croissance de l'entreprise.

L'action Fagron a augmenté de 0,3 pour cent mercredi, à 13,59 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: bonnes perspectives pour Melexis

(ABM FN) Melexis a de nouveau dépassé les attentes. C'est ce qu'ont annoncé les analystes de Kepler Cheuvreux mercredi.

"Dépasser et élever", selon Kepler, c'est ce que fait Melexis.

Les résultats du quatrième trimestre du fabricant de puces étaient plus ou moins conformes aux attentes, a déclaré la banque, qui a souligné le bon flux de trésorerie disponible.

Mais les perspectives pour le premier trimestre en cours, avec un chiffre d'affaires de  225 à 230 millions d'euros, sont supérieures aux 215 millions d'euros attendus par le consensus des analystes. Et les perspectives pour l'ensemble de l'année 2023 sont également solides. Cela amènera les analystes à relever leurs évaluations, pense Kepler.

La banque a une recommandation d'achat pour Melexis avec un objectif de cours de 98,00 euros. L'action a augmenté de 2,7 pour cent à 100,10 euros mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Melexis surperforme

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté mercredi avec un petit gain, Melexis étant bien récompensé pour ses résultats trimestriels et les perspectives émises.

Le Bel20 a ouvert à 3.863 points, soit près de 3 points de plus que le cours de clôture de mardi.

Dans l'indice principal, Cofinimmo a pris la tête avec un gain de 0,8 pour cent. Solvay a également progressé de 0,8 pour cent. Colruyt a enregistré la plus forte baisse, mais avec une perte modeste de 0,3 pour cent.

Dans le BelMid, Recticel a gagné 4,4 pour cent et Melexis 3,3 pour cent. Titan Cement a été le plus grand perdant avec une perte de 0,8 pour cent.

Smartphoto a augmenté 4,2 pour cent après les résultats provisoires et Belysse a perdu 1,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles s'oriente vers une ouverture en légère hausse mercredi, avant la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt ce soir. Mardi, l'indice principal a déjà clôturé en hausse de 0,2 pour cent à 3.860,53 points.

Les investisseurs peuvent réagir aujourd'hui à certains chiffres macroéconomiques clés de la zone euro et aussi à la décision de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt.

En particulier, le marché voudra scruter la déclaration de la Fed à la recherche de signaux sur la future politique monétaire de la banque centrale américaine. Les investisseurs s'attendent à ce que la Fed augmente les taux d'intérêt de 25 points de base ce soir. Mardi, les chiffres ont encore montré un ralentissement de la croissance des salaires, alimentant l'espoir que l'inflation s'atténue et que la Fed ne relèvera pas davantage ses taux d'intérêt dans les prochains mois.

"Les hausses de taux de la Fed ont bien fonctionné pour refroidir une économie en surchauffe, comme en témoigne la baisse des prix de l'immobilier, des salaires et de la confiance des consommateurs au début de l'année", a déclaré Bill Adams de la Comerica Bank. 

Selon MUFG Bank, les investisseurs sont nerveux face à une éventuelle surprise hawkish des banques centrales cette semaine. En outre, de nombreuses bonnes nouvelles ont déjà été intégrées dans les prix concernant la réouverture de l'économie chinoise.

"Les marchés d'actions se demandent à quel point le langage de la Fed peut être agressif", ont déclaré les analystes de Silicon Valley Bank. "L'année dernière a principalement tourné autour de la Fed et des États-Unis. Cette année, tous les regards sont tournés vers les développements en dehors des Etats-Unis, a déclaré Silicon Valley Bank, en soulignant que la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre devraient relever leurs taux d'intérêt de 50 points de base cette semaine.

Entre-temps, le marché continue de surveiller les résultats des entreprises pour se faire une idée des pressions inflationnistes qui s'exercent sur les entreprises et pour savoir dans quelle mesure la situation économique actuelle affecte les bénéfices.

Le FMI s'attend à ce que le Royaume-Uni soit la seule grande économie à enregistrer une contraction cette année, ce qui lui ferait faire pire que la Russie, actuellement plombée par les sanctions de l'Occident.

"Le sentiment des investisseurs en Europe reste incertain, le FTSE 250 en particulier étant susceptible d'être sous pression après le rapport du FMI", ont déclaré les analystes d'IG.  

Les prix du pétrole ont augmenté mardi. L'OPEP+, qui comprend la Russie, se réunit aujourd'hui. De nombreux analystes ne s'attendent pas à des changements majeurs de politique. Le marché attend également les chiffres hebdomadaires sur les stocks de pétrole américains.

L'euro/dollar s'est échangé à 1,0870. À la clôture des bourses américaines mardi, la paire de devises évoluait toujours à 1,0867 et à 1,0866, lors de la clôture des bourses européennes.

Actualités des entreprises

Melexis a plus ou moins répondu aux attentes au quatrième trimestre, mais est beaucoup plus optimiste que le marché pour l'ensemble de l'année 2023. Le PDG Marc Biron a parlé dans une note d'une année record pour Melexis, avec une croissance des revenus de 30 pour cent. 

Melexis versera un dividende de 3,50 euros par action pour 2022. Sur ce montant, 1,30 euro a déjà été versé dans l'intervalle.

Sequana Medical a obtenu un brevet supplémentaire aux États-Unis pour son programme d'élimination directe du sodium.

Smartphoto a enregistré un chiffre d'affaires beaucoup plus élevé en 2022 qu'en 2021. Smartphoto a enregistré des recettes de 76,3 millions d'euros l'année dernière, soit plus de 21 pour cent de plus qu'en 2021. Le résultat brut d'exploitation a même augmenté de 27,3 pour cent pour atteindre 13,0 millions d'euros.

Les actionnaires d'Ascencio ont accepté tous les points à l'ordre du jour de l'assemblée annuelle, y compris un dividende de 3,95 euros par action pour 2022.

Clôture sur Wall Street

Mardi, le S&P 500 a progressé de 1,5 pour cent à  4.076,60 points, la bourse technologique Nasdaq a grimpé de 1,7 pour cent à 11.584,55 points et l'indice Dow Jones a augmenté de 1,1 pour cent à 34.086,04 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Croissance à deux chiffres des revenus pour Smartphoto

(ABM FN) Smartphoto a affiché des revenus beaucoup plus élevés en 2022 qu'en 2021. C'est ce qu'a annoncé la société basée à Wetteren.

Smartphoto a enregistré un chiffre d'affaires de 76,3 millions d'euros l'année dernière, soit plus de 21 pour cent de plus qu'en 2021. Le résultat brut d'exploitation  a même augmenté de 27,3 pour cent à 13,0 millions d'euros.

Smartphoto a souligné que la division B2B naYan a contribué à cette croissance avec un revenu de 15,5 millions d'euros.

Le flux de trésorerie s'est élevé à 14,2 millions, soit plus du double des 6,4 millions d'euros de 2021.

Entre 2019 et 2022, les revenus ont augmenté en moyenne de 14,0 pour cent par an et le résultat brut d'exploitation de 13,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Sequana obtient un brevet américain

(ABM FN) Sequana Medical a obtenu un brevet supplémentaire aux États-Unis pour son programme d'élimination directe du sodium. C'est ce qu'a annoncé la société de biotechnologie mercredi matin.

Le brevet a été accordé le 24 janvier de cette année et "couvre, entre autres, l'extension de la composition de la matière et de la méthode pour la thérapie DSR de Sequana Medical, y compris des agents oncotiques et osmotiques supplémentaires", a déclaré la société mercredi.

Au total, Sequana Medical a maintenant déposé 14 brevets pour son programme DSR, dont cinq ont été accordés.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Melexis réalise les performances attendues

(ABM FN) Melexis a plus ou moins répondu aux attentes au quatrième trimestre, mais est beaucoup plus optimiste que le marché pour l'ensemble de l'année 2023. C'est ce qui ressort des chiffres du producteur de puces basé à Ypres, mercredi.

Le PDG Marc Biron a parlé d'une année record pour Melexis, avec une croissance des revenus de 30 pour cent. La demande de l'industrie automobile est restée particulièrement forte, a déclaré le PDG.

Melexis a enregistré un chiffre d'affaires trimestriel de 224 millions d'euros, soit 35 pour cent de plus que l'année précédente à la même période, et 2 pour cent de plus qu'au troisième trimestre.

La marge brute est passée de 42,5 pour cent à 44,5 pour cent, en légère baisse par rapport aux 44,7 pour cent du troisième trimestre.

Il en résulte un bénéfice net de 52,2 millions d'euros, en hausse de 57 pour cent. C'est 7 pour cent de plus que les 48,8 millions d'euros du troisième trimestre.

Melexis elle-même tablait sur un chiffre d'affaires de 220 à 225 millions d'euros pour le quatrième trimestre, avec une marge brute d'environ 45 pour cent.

Pour les trois derniers mois de 2022, le consensus des analystes tablait sur un chiffre d'affaires de 225 millions d'euros avec une marge brute de 45,0 pour cent.

Dividende

Melexis versera un dividende de 3,50 euros par action pour 2022. Sur ce montant, 1,30 euro a déjà été versé à titre provisoire.

Outlook

Pour le premier trimestre en cours, Melexis a publié mercredi une prévision de chiffre d'affaires comprise entre 225 et 230 millions d'euros. Et pour toute l'année 2023, le fabricant de puces compte sur une croissance des revenus de 11 à 16 pour cent avec une marge brute d'environ 45 pour cent.

Le consensus des analystes vise 215,3 millions d'euros pour les trois premiers mois, avec une marge de 44,9 pour cent. Pour l'ensemble de cette année, les analystes prévoient un chiffre d'affaires de 889 millions d'euros, soit une augmentation de plus de 6 pour cent, avec une marge de 44,4 pour cent.

En outre, Melexis prévoit d'investir environ 70 millions d'euros cette année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 8 février 2023.

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Avantium nomme deux membres pour son conseil de surveillance

(ABM FN) Avantium a nommé Dirk Van Meirvenne et Peter Williams au sein de son conseil de surveillance. C’est ce qu’a annoncé mardi soir la société spécialisée dans le domaine de la chimie renouvelable.

Le conseil de surveillance proposera les nominations à l'assemblée générale des actionnaires, le 10 mai 2023.

Van Meirvenne travaille chez Lanxess et Williams chez INEOS, deux entreprises spécialisées dans les produits chimiques.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Les actionnaires d'Ascencio avalisent le dividende

(ABM FN) Les actionnaires d'Ascencio ont accepté tous les points de l'ordre du jour de son assemblée annuelle.

Un maximum de 25 pour cent du capital social était représenté lors de l'assemblée de la SIR spécialisée dans l'investissement en surfaces commerciales en périphérie des villes.

Les actionnaires ont approuvé le dividende proposé de 3,95 euros par action, et ont donné décharge à l'administrateur délégué et au commissaire de Deloitte.

Le dividende sera payé le 9 février aux actionnaires qui détiendront l’action le 6 février, date du détachement du dividende.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture en très légère hausse avant la Fed

(ABM FN) L’aversion au risque a dominé les échanges ce mardi à la bourse de Bruxelles, où le Bel20 a glané 0,2 pour cent à 3.861 points. L’indice vedette boucle au passage le mois de janvier dans le vert, sur un gain de 4,2 pour cent.

Les investisseurs privilégient manifestement la prudence avant la réunion de la FED mercredi. Si une hausse de 25 points de base ne fait pas l’ombre d’un doute, ce sont surtout les prévisions dévoilées par l'institution monétaire qui sont attendues de pied ferme.

Et tandis que la BCE devrait pour sa part relever de 50 points de base ses taux ce jeudi, l’inflation est repartie à la hausse dans plusieurs pays européens.

Après l’Espagne hier, l’inflation a ainsi légèrement augmenté en France, de 5,9 pour cent en décembre à 6 pour cent en janvier, selon les données préliminaires publiées par l'Insee ce mardi. En toile de fond notamment, l'accélération des prix de l’alimentation.

De quoi faire dire à Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, que "la tâche de la BCE s’annonce compliquée".

"Il n’est pas question de baisser les bras. La Banque centrale européenne va devoir encore augmenter ses taux, et ce de 50 points de base à deux reprises au moins".

Toujours au rang des indicateurs macroéconomiques, les données publiées par Eurostat ont montré que la zone euro a connu une croissance inattendue au quatrième trimestre, évitant de la sorte une récession, en dépit des prix élevés de l'énergie et de la hausse des taux.

La croissance a atteint 0,1 pour cent en glissement trimestriel et 1,9 pour cent en glissement annuel, contre -0,1 pour cent et 1,8 pour cent anticipés par le consensus Reuters.

A noter que le FMI a réduit ses prévisions de croissance pour le Royaume-Uni. Selon le Fond monétaire, l’économie britannique devrait se contracter de 0,6 pour cent cette année, contre un repli de 0,3 pour cent précédemment anticipé. Ce faisant, la Grande Bretagne est la seule nation à voir ses perspectives dégradées.

Du côté des entreprises, si l’agenda reste désespérément vide en Belgique, à l'exception de Melexis attendu au rapport demain en avant-bourse, les Etats-Unis croulent sous une avalanche de résultats.

Si les bulletins et les prévisions de McDonald’s, GE Healthcare ou de Caterpillar ont été sanctionnées, General Motors prenait en revanche plus de 7 pour cent après l’annonce d’un bénéfice net en forte hausse, tandis que le constructeur se veut plus optimiste que prévu pour 2023.

Exxonmobil, qui a annoncé avoir gagné 55 milliards de dollars l’année passée, gagnait pour sa part 1,5 pour cent.

Du côté des prix de l’énergie justement, léger repli du pétrole qui cédait en début de soirée 0,4 pour cent à 84,5 dollars le baril de Brent. Au même moment, les prix européens du gaz gagnaient 4 pour cent à 57 euros le mégawattheure.

Sur le marché des changes, la stabilité est restée de mise, la monnaie unique se traitant à 1,0866 dollar. Stabilité également de rigueur sur le marché obligataire, où le dix ans allemand pointe est resté inchangé à 2,30 pour cent.

Actions en hausse et en baisse

Fort d’un gain de 1,1 pour cent, D’Ieteren a signé la plus forte hausse du Bel20, talonné par AB InBev.

En bas de tableau, on retrouve Elia qui lâche 2,1 pour cent et Sofina, lesté de 2 pour cent.

Dans l'indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Econocom, le groupe de service informatique franco-belge qui a gagné plus de 3 pour cent.

Après sa hausse de la veille, en marge de l’annonce d’une entente avec Orange Belgium sur les abonnements fixes, Telenet est rentré dans le rang, en baisse de 0,4 pour cent.

A noter que Kinepolis a clôturé à l'équilibre et que Recticel a pris 0,6 pour cent. Ce mardi, ING a relevé ses objectifs de cours sur les deux valeurs, confirmant au passage son conseil d'achat.

Du côté du BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Onward Médical, la medtech qui crée des thérapies innovantes pour restaurer le mouvement, s’est distinguée en prenant 2 pour cent, là où UnifiedPost a chuté de 4,8 pour cent.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices européens, la tendance était à l’optimisme à Wall Street, où le Nasdaq prenait notamment 0,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 8 février 2023.

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

MERCREDI 8 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Analyse boursière: Melexis devrait avoir rempli ses objectifs

(ABM FN) Melexis est attendu au rapport ce mercredi avec ses résultats annuels. Les analystes d’ING porteront une attention particulière sur la capacité du groupe à trouver le juste équilibre entre la forte demande du secteur automobile pour les semi-conducteurs et la baisse de la demande provenant des autres secteurs.

En ligne avec le consensus, ING s’attend à ce que Melexis ait bouclé 2022 sur un chiffre d’affaires de 836 millions d’euros, ce qui représenterait un bond de 29 à 30 pour cent.

Cela implique aussi une marge brute d'environ 45 pour cent et une marge EBIT de 27 pour cent, contre 26,4 pour cent attendu par le consensus.

Alors qu’un dollar fort est un plus pour le bilan financier de Melexis, ING souligne que ces prévisions se fondent sur un taux de change de 1 euro pour 1 dollar, un taux qui s'est légèrement détérioré pour atteindre en moyenne 1,02 dollar sur l’ensemble du second semestre.

Quatrième trimestre

Pour le quatrième trimestre, Melexis table sur un chiffre d'affaires de 220 à 225 millions d'euros, là où le consensus des analystes anticipe 225 millions d'euros, avec une marge brute attendue à 45,0 pour cent.

Pour le premier trimestre en cours, les analystes tablent sur 215,3 millions d'euros de revenus et une marge de 44,9 pour cent.

Prévisions

ING table sur un chiffre d’affaires de 929 millions d’euros en 2023, soit plus que les 889,4 millions du consensus.

Malgré le cycle baissier du secteur des semi-conducteurs, ING s'attend à ce que les activités de Melexis continuent à croître cette année, en raison des accords à long terme, des augmentations de prix et de l'amélioration de l'offre.

Moins optimiste, Degroof Petercam vise lui un chiffre d’affaires de 885 millions d’euros pour 2023, soit un peu moins que le consensus.

Selon Degroof Petercam, la demande de puces diminuant dans d'autres segments, les capacités de production augmentent, ce qui pourrait "stimuler la concurrence et faire pression sur les prix".

ING est à "conserver" sur l’action, avec un objectif de cours 90,00 euros. A la vente sur le dossier, Degroof Petercam vise pour sa part 80,00 euros.

Melexis se traitait en baisse mardi après-midi, à 96 euros par action.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

La production mondiale d'acier en forte baisse

(ABM FN) La production mondiale d'acier a fortement diminué en décembre. C'est ce qui ressort mardi des chiffres de l'organisme industriel World Steel Association.

Au total, les 64 pays producteurs ont fabriqué 140,7 millions de tonnes d'acier le mois dernier, soit une baisse de 10,8 pour cent en glissement annuel. Le mois de novembre a connu une baisse de près de 3 pour cent et la production d'octobre est restée à l'équilibre.

La Chine,  qui est de loin le plus grand producteur d'acier au monde, a vu sa production chuter de 9,8 pour cent pour atteindre 77,9 millions de tonnes.

Aux États-Unis, la production a diminué de 8,3 pour cent en décembre, pour atteindre 6,5 millions de tonnes.

Selon les estimations, la production a baissé de plus de 11 pour cent en Russie et de 13,1 pour cent au Japon.

L'UE a connu une contraction de sa production de 16,7 pour cent, à 9,2 millions de tonnes en décembre. En Allemagne, la production a diminué de 14,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.

pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Vers une ouverture dans le vert à Wall Street

(ABM FN) Wall Street devrait ouvrir en légère hausse ce mardi, après avoir clôturé dans le rouge la première séance de la semaine.

Les contrats à terme sur le S&P 500 suggèrent ainsi un gain de 0,1 pour cent à l’ouverture, dans un environnement en proie à la volatilité.

En toile de fond, les investisseurs attendent de savoir dans quelle ampleur la FED relèvera ses taux mercredi soir, et les prévisions qui seront communiquées pour la suite.

Le marché anticipe très largement une hausse de 25 points de base, après la hausse de 50 points de base décidée par la FED en décembre qui avait porté le taux des fonds fédéraux dans une fourchette de 4,25 à 4,50 pour cent. Cette hausse de 50 points avait également mis fin à une série de hausses de 75 points.

Dans l’attente, les investisseurs ont l’occasion de prendre le pouls d’une salve de résultats d’entreprises, mais aussi d’indicateurs macroéconomiques.

Cet après-midi en avant bourse, Caterpillar, Exxon Mobil, GM et McDonald's entre autres, étaient au rapport. Ce soir, ce sera notamment le cas du réseau social Snap.

Sur le plan macroéconomique, l’attention sera portée sur le marché du logement, sur l'indice des directeurs d'achat pour la région de Chicago et la confiance des consommateurs.

En avant bourse, il a déjà été annoncé que le coût de la main-d'œuvre américaine a augmenté de 1,0 pour cent sur trois mois au quatrième trimestre, là où une hausse de 1,1 pour cent était attendue par le consensus, et après une hausse de 1,2 pour cent au troisième trimestre.

Sur le marché des changes, la monnaie unique se traite en baisse à 1,0859 dollar pour un euro, tandis que le dix ans américain s’affiche sur les écrans à 3,50 pour cent.

Du côté de l’énergie, le pétrole perd un pour cent.

Actualités des entreprises

La hausse des revenus et des bénéfices d’ExxonMobil s’est révélée supérieure aux attentes au quatrième trimestre. Sur une base ajustée, le bénéfice par action a atteint 3,40 dollars, contre 2,05 dollars un an plus tôt et 3,29 dollars anticipés par les analystes sondés par FactSet.

Sur l'ensemble de l'année 2022, la major pétrolière a gagné 55,7 milliards de dollars, soit près de 33 milliards de dollars de plus qu'en 2021. Pas de quoi empêcher l’action d’être signalée en baisse en avant bourse.

Caterpillar a quant à lui loupé les attentes de Wall Street en matière de bénéfices au cours du dernier trimestre, même si la hausse de 20 pour cent du chiffre d'affaires est à noter. L'action est attendue en baisse de 2 pour cent à l’ouverture.

Toujours au titre du quatrième trimestre de 2022, UPS a fait mieux qu’attendu, mais a toutefois mis en garde contre une baisse de ses revenus et de ses marges. Le titre est toutefois signalé en hausse de 2 pour cent dans les échanges électroniques.

Pfizer a lui signé des bénéfices plus élevés que prévu, mais ses perspectives sont inférieures au consensus, alors que l'entreprise pharmaceutique profitera beaucoup moins de ses traitements liés aux coronavirus en 2023. L'action devrait perdre 3 pour cent à l’ouverture.

General Motors, dont les résultats sont ressortis en hausse au quatrième trimestre, et qui se montre optimiste pour 2023, devrait bondir de 4,5 pour cent.

McDonald's a dépassé les attentes au quatrième trimestre. Toutefois, la chaîne d’hamburgers a averti contre la persistance des pressions inflationnistes. Le titre chute de 2 pour cent en avant bourse.

ManpowerGroup a généré quant à lui des revenus et des bénéfices nettement inférieurs sur un an.

Résultats trimestriels en hausse pour NXP Semiconductors, qui fait preuve de prudence pour le premier trimestre en cours. L'action est attendu en légère baisse à l’ouverture.

Dernière clôture à Wall Street

Le S&P 500 a chuté de 1,3 pour cent ce lundi à 4.017,77 points. Le Dow Jones a lui perdu 0,8 pour cent à 33.717,09 points et le Nasdaq 2,0 pour cent à 11.393,81 points. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: le Bel20 dans le rouge, AB Inbev surnage

(ABM FN) Dans l’attente des réunions des banques centrales plus tard dans la semaine, la prudence continue de dominer les échanges. Le Bel20 lâchait ainsi 0,3 pour cent à 3.841 points.

Au sein de l’indice principal, seul AB Inbev tire son épingle du jeu, en hausse de 1,0 pour cent.

Pour le reste, que du rouge au sein du Bel20, avec comme plus fortes pertes, Sofina qui lâche 2,6 pour cent et Umicore, lesté de 2,2 pour cent.

Dans l'indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Econocom, le groupe de service informatique franco-belge qui prend 1,3 pour cent.

Après sa hausse de la veille, en marge de l’annonce d’une entente avec Orange Belgium sur les abonnements fixes, Telenet renoue avec le rouge et cède 1,1 pour cent.

A noter que Kinepolis et Recticel évoluent en légère hausse. Ce mardi, ING a relevé ses objectifs de cours sur les deux valeurs, confirmant au passage son conseil d'achat.

Du côté du BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Onward Médical, la medtech qui crée des thérapies innovantes pour restaurer le mouvement, se distingue en prenant 3,6 pour cent, là où UnifiedPost corrige de 3,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les marchés boursiers européens évoluaient en baisse mardi dans un marché toujours très attentiste.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a enregistré une perte de 0,8 pour cent à 450,60 points mardi vers midi. Le DAX allemand a enregistré une baisse de 0,7 pour cent à 15.025,40 points. Le CAC 40 français a enregistré une perte de 0,6 pour cent à 7.039,29 points. L'indice britannique FTSE a baissé de 0,7 pour cent à 7.727,90 points.

On attend les réunions sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale mercredi, et de la BCE et de la Banque d'Angleterre jeudi, entre autres, a déclaré KBC dans un commentaire ce matin.

Au quatrième trimestre, l'économie française a affiché une croissance trimestrielle légèrement inférieure à celle du trimestre précédent, mais avec 0,1 pour cent, elle est revenue au-dessus de la tendance stable attendue. L'économie de la zone euro a également connu une croissance inattendue de 0,1 pour cent en glissement trimestriel, selon les chiffres préliminaires. Ici, une contraction de 0,1 pour cent avait été prévue.

L'inflation en France pour le mois de décembre a donné un résultat légèrement inférieur aux prévisions. À 6,0 pour cent, l'inflation a augmenté par rapport à novembre, mais les prévisions des économistes étaient de 6,1 pour cent.

Le taux de chômage allemand est resté stable à 5,5 pour cent en janvier. Et en décembre, la baisse des ventes au détail, corrigée de l'inflation, a été de 6,4 pour cent en glissement annuel. Sur une base mensuelle, l'office des statistiques a fait état d'une baisse de 5,3 pour cent.

Le pétrole est devenu moins cher mardi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en mars a baissé de 1,6 pour cent à 76,69 dollars, tandis que le contrat à terme Brent pour livraison en avril a baissé de 1,4 pour cent à  83,31 dollars.

L'euro/dollar s'est échangé à 1,0821. En début de séance, la paire de devises évoluait à 1,0838 et à 1,0849, lors de  la clôture des bourses américaines lundi. 

Actualités des entreprises

Unicredit a publié ses résultats pour le quatrième trimestre de 2022, le meilleur trimestre de son histoire. L'action d'Unicredit a augmenté de 8,1 pour cent.

Son homologue du secteur, UBS, a affiché des bénéfices plus élevés au quatrième trimestre de l'année dernière, malgré une légère pression sur les revenus. L'action UBS a été en baisse de 0,8 pour cent.

Le cours de l'action de KPN a gagné 1,8 pour cent à Amsterdam après des résultats trimestriels bien accueillis. KPN augmente son dividende et va racheter pour 300 millions d'euros de ses propres actions.

À Paris, le cours de l'action ArcelorMittal a baissé de 1,8 pour cent, celui de Saint-Gobain de 2,1 pour cent et celui d'Air Liquide de 2 pour cent. À Francfort, le cours de l'action de Sartorius a baissé de 2,3 pour cent, tandis que celui de Beiersdorf a augmenté de 2,2 pour cent.

Contrat à termes sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 0,5 pour cent.

Le S&P 500 a perdu 1,3 pour cent à 4.017,77 points lundi, l'indice Dow Jones a perdu 0,8 pour cent à 33.717,09 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 2,0 pour cent à 11.393,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Petite croissance dans la zone euro

(ABM FN)  L'économie de la zone euro a connu une légère croissance par rapport aux prévisions au quatrième trimestre. C'est ce qui ressort des chiffres d'Eurostat ce mardi.

Le produit intérieur brut a augmenté de 0,1 pour cent en glissement trimestriel. Les économistes s'attendaient toutefois à une contraction de 0,1 pour cent.

Sur une base annuelle, la croissance a été de 1,9 pour cent. Ici, les économistes tablaient sur 1,7 pour cent.

Au troisième trimestre de 2022, la croissance en glissement trimestriel était encore de 0,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: nouvelle pression sur le cours des actions du Bel20

(ABM FN) La bourse de Bruxelles évolue encore dans le rouge mardi. L'indice Bel20 baisse de 0,7 pour cent à 3.829 points vers 11 heures.

Elle attend encore les réunions sur les taux d'intérêt, entre autres, de la Fed mercredi, et de la BCE et de la Banque d'Angleterre jeudi, a déclaré KBC dans un commentaire ce matin.

L'inflation est au centre de ces préoccupations. Le chiffre de l'inflation espagnole publié lundi a donc été très inquiétant, puisqu'il a augmenté de manière inattendue pour atteindre 5,8 pour cent en janvier, soit bien plus que les estimations des économistes.

En Belgique, l'inflation est passée de 10,35 à 8,05 pour cent en janvier, mais cette baisse est presque exclusivement liée à la diminution des prix de l'énergie et du gaz naturel. L’inflation de base est passée de 7,34 à 8,05 pour cent. Selon KBC, il s'agit d'avertissements clairs selon lesquels les investisseurs, la BCE ou quiconque, ne doivent pas simplement considérer un scénario de baisse de l'inflation comme acquis.

Ce matin, l'inflation en France s'annonce également en légère hausse, passant de 5,9 à 6,0 pour cent. Ce chiffre est toutefois légèrement inférieur aux 6,1 pour cent que les analystes avaient prévus.

FMI

Le Fonds monétaire international a relevé ses perspectives de croissance mondiale, reflétant une résilience plus forte que prévu des économies du monde entier. Le ton du rapport était plus optimiste que celui des rapports de l'année dernière. Le FMI prévoit désormais une croissance mondiale de 2,9 pour cent pour 2023, soit 0,2 point de pourcentage de plus que la précédente prévision publiée en octobre.

"Dans le monde entier, vous pouvez constater que les marchés du travail se sont avérés assez résistants, la consommation des ménages étant plus forte que prévu. Il en va de même pour les investissements des entreprises. Si vous additionnez tout cela, vous obtenez une économie mondiale un peu plus résiliente. Nous nous attendons à ce que l'économie atteigne son niveau le plus bas dans les prochains mois", a déclaré le FMI.
L'euro/dollar s'échange à 1,081.

Actions en hausse et en baisse

Umicore enregistre la plus forte baisse avec une perte de 3,3 pour cent, tandis que Sofina perd 2,5 pour cent. À l'approche de la décision de la BCE sur les taux d'intérêt, certaines actions immobilières sont sous pression. Il s'agit notamment d'Aedifica et de WDP, en baisse de 1,2 et 1,6 pour cent respectivement.

Seul le poids lourd de l'indice, AB InBev, évolue en légère hausse.

Avec une perte de 1,8 pour cent, Telenet ne  profite pas beaucoup de l'accord conclu avec Orange Belgium.

Dans le Bel Mid, Bois Sauvage est en hausse de 0,6 pour cent, tandis qu'Ascencio conserve également un gain de 0,9 pour cent. Montea et Xior perdent respectivement 2,3 et 1,7 pour cent. Mithra perd également 2,5 pour cent.

Parmi les petites actions, Nextensa se distingue avec un gain de 2,4 pour cent.

En revanche, Unifiedpost perd 1,7 pour cent et Texaf 2,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyste boursière: ING relève légèrement l'objectif de cours pour Recticel

(ABM FN) ING a relevé mardi l'objectif de cours pour Recticel de 20,50 à 21,00 euros, et l'analyste Maxime Stranart a maintenu la recommandation d'achat, car il estime que le titre est sous-évalué dans son secteur.

L'augmentation de l'objectif de cours s'explique par le fait que Recticel se traite avec une décote par rapport à son homologue irlandais Kingspan.

En outre, l'entreprise n'est plus qu'à un pas de devenir un pur acteur de l'isolation après la vente d'Engineered Foams, attendue pour le premier trimestre de cette année.

Ce désinvestissement pourrait intervenir prochainement, selon ING, puisque le processus de vente de ses deux sites britanniques a commencé.

Recticel deviendra ainsi une entreprise plus focus et plus rationnelle, avec une position de trésorerie nette de 390 millions d'euros et des coûts d'exploitation plus faibles, ce qui laissera une grande marge de manœuvre pour saisir les opportunités d'acquisition.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: ING relève l'objectif de cours pour Kinepolis

(ABM FN) ING a relevé l'objectif de cours pour Kinepolis de 51,00 euros à 52,00 euros, mais a maintenu la recommandation d'achat. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste David Vagman mardi.

La mise à jour du modèle s'appuie sur la récente opération d'acquisition en France et sur une baisse de la fréquentation au quatrième trimestre 2022, qui, selon Vagman, a été largement compensée par des augmentations de prix et un meilleur mix pays. Une croissance attendue du résultat brut d'exploitation par visiteur en 2023 a également été incluse dans le modèle, alors qu'ING ne prévoyait auparavant aucune amélioration.

La prévision du résultat brut d'exploitation après baux pour 2022 a été abaissée de 2 pour cent, mais celle pour 2023 et 2024 a été relevée de 3 pour cent.

En outre, ING s'attend en 2023 à ce que la fréquentation sur une base comparable atteigne 68 pour cent de son niveau d'avant la crise du coronavirus. Pour 2024 et 2025, ce sera respectivement de 75 et 80 pour cent.

La recommandation d'achat reste en place parce que le rapport risque-rendement reste favorable, et parce que d'autres nouveaux films sont susceptibles de sortir maintenant que l'économie chinoise a redémarré.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: petite baisse à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a ouvert encore dans le rouge mardi.

Le Bel20 baisse de 0,6 pour cent à 3.831 points.

Dans l'indice principal, toutes les actions sont en baisse, à l'exception de Solvay, qui augmente de 0,3 pour cent.

KBC a également ouvert en légère hausse, mais évolue désormais dans le rouge. Aedifica et Sofina enregistrent les plus fortes baisses avec des pertes de 1,9 pour cent.  VGP chute de 1,8 pour cent.

Dans le Bel Mid, Econocom gagne 1,6 pour cent, mais Telenet chute de près de 3 pour cent.

Parmi les petites actions, Nextensa progresse de 2,0 pour cent. Unifiedpost perd 1,7 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 attendue en légère baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait entamer en baisse mardi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte d'environ un demi pour cent environ une heure avant l'ouverture du marché.

Lundi, l'indice principale avait déjà entamé la semaine de négociation dans le rouge avec une baisse limitée de 0,2 pour cent à un niveau de clôture de 3.854 points.

Les investisseurs semblent opter pour la prudence car, plus tard dans la semaine, les entreprises technologiques américaines dont Apple et Amazon publieront leurs chiffres et, mercredi et jeudi, la Réserve fédérale, la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre relèveront très probablement leurs taux d'intérêt.

La Réserve fédérale devrait augmenter de 25 points de base et la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre de 50 points.

La grande question pour les marchés est de savoir quelles seront les perspectives d'avenir des principales banques centrales et, plus important encore, combien de hausses supplémentaires des taux d'intérêt nous pouvons attendre après cette semaine, a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets.

À Wall Street aussi, les investisseurs ne voulaient pas prendre de risques, ce qui a exercé une pression sur les marchés d'actions et fait fuir l'argent vers les marchés obligataires. Le S&P 500, a chuté de 1,3 pour cent, tandis que la bourse des valeurs technologiques, le Nasdaq, a perdu 2 pour cent.

Le pétrole WTI est en outre devenu moins cher de plus de 2 pour cent lundi soir, à un peu moins de 78 dollars le baril. 

Ce matin, les chiffres du gouvernement chinois ont montré que l'économie aurait à nouveau progressé en janvier. L'indice chinois des directeurs d'achat pour l'industrie manufacturière a atteint 50,1 en janvier, contre 47,0 en décembre. En outre, l'indice des directeurs d'achat des services s'est établi à 54,4 en janvier. Elle était de 41,6 un mois plus tôt, en raison de l'impact du coronavirus. Un indice supérieur à 50 indique une croissance, tandis qu'un indice inférieur à 50 signifie une contraction.

Les marchés boursiers asiatiques sont en baisse à l'unisson ce matin, l'indice Hang Seng de Hong Kong étant le plus faible avec une perte de 1,7 pour cent.

Les investisseurs ont un agenda chargé aujourd'hui. Sur le plan macroéconomique, les publications comprennent la croissance économique de la zone euro au cours du dernier trimestre, l'indice Case Shiller des prix des logements aux États-Unis et la confiance des consommateurs américains.

Un flot de personnalités du monde des affaires suivra également, notamment Exxon Mobil, General Motors, McDonald's, Pfizer et AMD.

Nouvelles des entreprises

Il n'y avait pas encore de nouvelles pertinentes sur les sociétés cotées à Bruxelles ce matin.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a perdu 1,3 pour cent à 4 017,77 points lundi, l'indice Dow Jones a perdu 0,8 pour cent à 33.717,09 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 2,0 pour cent à 11.393,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 7 février 2023.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Le Bel20 clôture en légère baisse, soutenu par ses poids lourds

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la première séance de la semaine dans le rouge, la prudence étant de rigueur en marge des prochains jours qui seront chargés, animés par les Banques centrales et les résultats de la big tech.

Le Bel20 a ainsi perdu 0,2 pour cent à 3.854 points.

"La semaine sera rythmée par les Banques centrales qui vont encore resserrer leur taux", résume Bernard Keppenne, économiste de CBC Banque.

Si comme largement anticipé, la FED va relever ses taux de 0,25 pour cent mercredi, l'économiste s’attend à ce que l’institution laisse "clairement la porte ouverte à une nouvelle hausse en mars, dont l’ampleur pourrait être dévoilée lors de la conférence de presse".

Si la FED peut se permettre une hausse modeste de 25 points de base, c’est que l’inflation a clairement entamé sa décrue et que le ralentissement de l’économie devrait contribuer à faire revenir cette même inflation vers l’objectif des 2 pour cent.

Plusieurs récents indicateurs ont témoigné de cette tendance, comme les dépenses des consommateurs américains ou l'inflation de base dite PCE, fait remarquer Bernard Keppenne.

Ce dernier cite également les anticipations publiées vendredi par l’Université de Michigan, qui montrent qu’à un horizon de 12 mois, l’inflation est attendue en recul à 3,9 pour cent, soit un plus bas depuis 21 mois.

Si la FED ouvre le bal mercredi, la Banque d’Angleterre et la BCE suivront le lendemain, "pour procéder toutes les deux à une hausse de 50 points de base", anticipe l'économiste.

"La hausse sera plus sévère car à contrario des Etats-Unis, il n’y a pas de véritable inversion de la tendance inflationniste".

A ce titre, il a été annoncé ce lundi que l’inflation était repartie à la hausse en janvier en Espagne, de même que l’inflation de base en Belgique.

"L’inflation de base monte encore chez nous, ce qui signifie qu’elle s’installe durablement dans l’économie. Cela signifie aussi que la BCE devra encore agir, tandis que l’inflation en France est attendue en hausse demain, ce qui en rajoute une couche".

De quoi sans doute expliquer la hausse des rendements obligataires souverains européens. En début de soirée, le dix ans allemand pointait à 2,3 pour cent, en hausse de six points de base.

A noter que la publication de l'inflation allemande, prévue demain, est reportée pour raison technique. Ce matin, il a par ailleurs été révélé que l’économie de la locomotive européenne s'est légèrement contractée au quatrième trimestre.

Du côté du pétrole, le Brent de la mer du Nord pour livraison en mars se traitait à l’équilibre au-dessus des 86 dollars le baril. Au même moment, les prix européens du gaz perdaient 1 pour cent, sous les 55 euros le mégawattheure.

Sur le marché des changes, l'équilibre était de mise pour la monnaie unique en début de soirée, à 1,086 dollar pour un euro.

Actions en hausse et en baisse

Le Bel20 a pu compter sur ses poids lourds que sont Argenx et AB Inbev pour limiter la casse. Là où la biotech a clôturé à l'équilibre, le premier brasseur mondial a gagné 0,7 pour cent, tandis que KBC a gagné 1 pour cent.

Pour le reste, que du rouge, avec en bas de tableau, VGP et Sofina lestés respectivement de 2,2 et 2,0 pour cent.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Telenet qui s’est apprécié de 1,3 pour cent. L’opérateur a signé avec Orange Belgium un accord conférant aux deux protagonistes l'accès à leur réseau fixe réciproque, et ce pour une période de 15 ans. Orange Belgium a gagné pour sa part 1,2 pour cent.

En revanche, Melexis s’est replié de 2,9 pour cent, sur fond d’une tendance sectorielle également défavorable pour les semi-conducteurs à Amsterdam.

Du côté du BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Roularta a gagné 1,7 pour cent, là où Nextensa a abandonné 2,5 pour cent.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices européens, le rouge était de mise à New York, où le Nasdaq perdait notamment 1,3 pour cent

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 7 février 2023.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 7 FEVRIER 2023
07:45 Lotus Bakeries - Résultats annuels
00:00 Euronav - Décision d'arbitrage d'urgence

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street donnée en nette baisse

(ABM FN) Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse ce lundi. Les investisseurs font preuve de prudence au début d'une semaine riche en décisions sur les taux des banques centrales, et en résultats des grandes entreprises technologiques.

A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 suggèrent ainsi un repli de 0,9 pour cent et de 1,2 pour cent pour le Nasdaq.

"Le marché sort de deux excellentes semaines. Mais à l'approche de la réunion de la Fed, une certaine prudence s'installe", observe Sema Shah de Principal Asset Management, selon qui Powell soulignera probablement que "nous ne sommes pas encore au bout du chemin".

La BCE et la Banque d'Angleterre communiqueront leurs décisions sur les taux d'intérêt jeudi, tandis que la FED les précèdera d'un jour.

Selon le baromètre FedWatch du CME, 99 pour cent des analystes tablent sur un relèvement des taux de la Fed de 25 points de base, là où seulement 1 pour cent table sur un statu quo monétaire.

La grande question pour les marchés est de savoir quelles seront les perspectives des principales banques centrales et, plus important encore, à combien de hausses de taux supplémentaires nous pouvons encoure nous attendre après la semaine prochaine, a commenté l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets.

A noter que l'agenda macro-économique est vide ce lundi aux Etats-Unis.

En Europe, les rendements obligataires souverains  augmentent après la reprise inattendue de l'inflation en Espagne, et ce contre courant de la tendance. L'inflation en Allemagne et en France est attendue demain.

Du côté de l’énergie, les prix du pétrole reculent. Le West Texas Intermediate pour livraison en mars perd 1,7 pour cent à 78,28 dollars, tandis que le Brent à échéance avril perd 1,7 pour cent à 84,98 dollars.

Sur le marché des changes, l’euro/dollar se traite à 1,0897, contre 1,0870 à la clôture de Wall Street vendredi soir.

Actualités des entreprises

Alliance Resource Partner, qui versera 40 pour cent de dividendes en plus, devrait bondir de 8,6 pour cent à l'ouverture.

Vers une ouverture en baisse de 1 pour cent pour Amazon, qui a annoncé qu’il ne livrera gratuitement les produits d'épicerie que si les commandes sont passées pour un montant minimum de 150 dollars.

CN Energy prévoit d'émettre de nouvelles actions. Le titre s'éffondre 53 pour cent en avant-bourse.

GE Healthcare a affiché un bénéfice en baisse au quatrième trimestre, mais compte sur un bénéfice en hausse pour 2023.

Tesla est donné en baisse de 2 pour cent. La forte baisse des prix annoncée par le constructeur a suscité les protestations de clients qui, quelques semaines plus tôt, ont dû payer des milliers de dollars de plus pour leur voiture. Selon le PDG Elon Musk, la demande a fortement augmenté depuis la baisse des prix. Berenberg a relevé sa recommandation pour l'action de "Conserver" à "Acheter", affirmant que les inquiétudes concernant les réductions de prix étaient exagérées. Le titre a bondi de 33 pour cent la semaine passée, après avoir fortement chuté au cours des mois précédents.

Les géants technologiques Apple, Amazon.com, Meta Platforms et Alphabet publieront leurs résultats trimestriels cette semaine. Le producteur de pétrole Exxon Mobil, le géant pharmaceutique Merck, la chaîne de fast-food McDonald's et le fabricant de matériel de construction Caterpillar sont également attendus au rapport.

L'action Alibaba devrait céder 5,5 pour cent, après que les valeurs technologiques chinoises aient enregistré de fortes baisses cette nuit en Asie.

Wall Street

Les marchés boursiers américains ont clôturé en hausse vendredi.

Le S&P 500 a gagné 0,3 pour cent à 4.070,56 points, le Dow Jones 0,1 pour cent à 33.978,08 points et le Nasdaq 1,0 pour cent à 11.621,71 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: la plupart des membres du Bel20 dans le rouge

(ABM FN) L’aversion au risque domine ce lundi à Bruxelles, où vers 14 heures, le Bel 20 lâchait 0,6 pour cent à 3.838 points.

Au sein de l’indice principal, seul KBC fait de la résistance en glanant 0,1 pour cent. Pour le reste, que du rouge, avec en bas de tableau, VGP et Umicore lestés respectivement de 2,9 et 2,3 pour cent.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Telenet qui s’apprécie de 2 pour cent. 
Il a été annoncé ce matin que l’opérateur telecom avait signé avec Orange Belgium un accord conférant aux deux protagonistes l'accès à leur réseau fixe réciproque, et ce pour une période de 15 ans. Orange Belgium gagne pour sa part 1 pour cent.

A noter également le bon comportement d’Exmar, qui prenait 1,6 pour cent à l’heure d’écrire ces lignes. En revanche, Melexis se replie de 3 pour cent, sur fond d’une tendance sectorielle également négative pour les semi-conducteurs à Amsterdam.Du côté du BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Roularta prend 1,7 pour cent, là où Mdxhealth cède 2,5 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Forte baisse de l'inflation en Belgique

(ABM FN) L'inflation belge a fortement baissé en janvier. C'est ce qui ressort des chiffres de Statbel lundi.

L'inflation est passée de 10,35 à 8,05 pour cent.

L'inflation sous-jacente, qui ne tient pas compte de l'évolution des prix des produits énergétiques et des produits alimentaires non transformés, s'établissait à 8,05 pour cent en janvier, contre 7,34 pour cent en décembre. Il s’agit d'une conséquence de la hausse de l’inflation des produits alimentaires transformés et des services.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes évoluent en baisse

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse lundi vers midi, avant les nouveaux résultats des entreprises et une série de décisions sur les taux d'intérêt cette semaine.

L'indice principal STOXX Europe 600 a reculé de 0,6 pour cent à 451,76 points, le DAX allemand de 0,7 pour cent à 15.046,92 points et le CAC 40 français de 0,65 pour cent à 7.051,36 points. L'indice britannique FTSE 100 a baissé de 0,1 pour cent à 7.758,71 points.

"Je suis en réalité assez optimiste sur la façon dont les choses se présentent", a déclaré Dev Kantsaria de Valley Forge Capital. "L'inflation s'améliore partout."

Les investisseurs se préparent aux décisions sur les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne et de la Banque d'Angleterre jeudi prochain. Un jour plus tôt, la Réserve fédérale américaine prendra sa décision sur les taux d'intérêt.

La grande question pour les marchés est de savoir quelles seront les perspectives d'avenir des principales banques centrales et, surtout, combien de hausses supplémentaires des taux d'intérêt seront attendues après la semaine prochaine, a déclaré Hewson.

La confiance des consommateurs de la zone euro s'est améliorée en janvier comme prévu, mais elle est restée fortement négative. L'indice de confiance est passé de -22,1 en décembre à -20,9 ce mois-ci. Ce chiffre est conforme à une estimation antérieure.

Le sentiment économique s'est amélioré, passant de 97,1 à 99,9 points.

L'économie allemande s'est légèrement contractée au quatrième trimestre, de 0,2 pour cent, alors que les économistes tablaient sur une croissance à zéro pour cent.

Les prix du pétrole ont légèrement augmenté. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en janvier a augmenté de 0,1 poiur cent à 79,72 dollars et le Brent a augmenté de 0,2 pour cent à 86,81 dollars.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0909 et à 1,0870, lors de la clôture des bourses américaines vendredi.  

Actualités des entreprises

L'action Philips a augmenté après les résultats. La société va licencier 6 000 autres employés, en plus des 4.000 licenciements annoncés en octobre. L'action a gagné 7,0 pour cent à Amsterdam.

Prosus a perdu 6 pour cent après la chute de l'action Tencent à Hong Kong. Le géant chinois de l'internet détermine en grande partie la valeur de l'investisseur européen du commerce électronique.

Les semi-conducteurs étaient également sous pression. Infineon et ASML ont perdu plus de 3 pour cent.

Pernod Ricard a fait partie des rares actions en hausse, tout comme le géant des logiciels SAP.

Renault a perdu plus de 2 pour cent. 

RTL Group n'est pas autorisé à acquérir Talpa par l'ACM, le régulateur néerlandais de la concurrence. La combinaison gagnerait trop de pouvoir sur le marché.

Contrats à terme sur Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient ouvrir en baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 sont en baisse jusqu'à 0,8 pour cent.

Les marchés boursiers américains ont clôturé dans le vert vendredi, bien que la plupart des gains aient été perdus vers la fin de la journée. Le S&P 500 a gagné 0,3 pour cent à 4.070,56 points vendredi, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 33.978,08 points, tandis que le Nasdaq a clôturé en hausse de 1,0 pour cent à 11.621,71 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: le Bel20 complètement dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a perdu 0,7 pour cent à 3.835 points lundi matin.

"La nouvelle semaine boursière pourrait être difficile", a prévenu Salah Bouhmidi, analyste chez IG.

Trois grandes banques centrales sont très susceptibles de relever leurs taux d'intérêt cette semaine. La Réserve fédérale devrait augmenter le taux d'intérêt avec 25 points de base, la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre avec 50 points de base.

Toutefois, cela semble largement pris en compte, selon l'analyste. Pourtant, les investisseurs ne prendront pas de risques majeurs avant ces décisions sur les taux d'intérêt, pense Bouhmidi.

Sur une base trimestrielle, le produit intérieur brut de la Belgique a augmenté de 0,1 pour cent. Sur une base annuelle, la croissance a été de 1,4 pour cent. En Allemagne, l'économie s'est en fait contractée de 0,2 pour cent sur une base trimestrielle.

La paire de devises euro/dollar s'échangeait à 1,0909.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, toutes les actions ont évolué dans le rouge. Colruyt et KBC ont obtenu les meilleurs résultats, avec des pertes de 0,1 pour cent. Sofina et VGP ont perdu respectivement 2,4 et 2,9 pour cent.

Dans le BelMid, Telenet a pris la tête avec un gain de 1,8 pour cent. Orange Belgium a augmenté de 1,2 pour cent. Telenet et Orange Belgium ont signé un accord donnant aux deux parties l'accès au réseau fixe de l'autre partie pour une période de 15 ans.

Par ailleurs, Exmar a gagné 1,1 pour cent, mais Econocom et Melexis ont perdu 2,6 et 3,1 pour cent. À Amsterdam, les actions des semi-conducteurs ont aussi enregistré les plus fortes baisses.

Biocartis a progressé de 2,0 pour cent, tandis que MDxHealth a perdu 2,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Minime croissance de l'économie belge

(ABM FN) L'économie belge a connu une légère croissance au quatrième trimestre. C'est ce qui ressort lundi des chiffres de la Banque nationale de Belgique.

Sur une base trimestrielle, le produit intérieur brut a augmenté de 0,1 pour cent. En glissement annuel, la croissance a été de 1,4 pour cent.

D’après une première estimation, la valeur ajoutée s’est repliée de 1,0 pour cent, dans l’industrie. Dans les services, l’activité continue à afficher une croissance positive de 0,3 pour cent, similaire au trimestre précédent. Enfin, dans la construction, la croissance de l’activité s’est accélérée pour s’établir à 0,8 pour cent, selon la BNB.

Dans l'année 2022, l'économie belge a connu une croissance de 3,1 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Légère contraction de l'économie allemande

(ABM FN) L'économie allemande s'est légèrement contractée au quatrième trimestre. C'est ce qui ressort lundi des chiffres de Destatis, l'agence allemande de statistiques.

Sur une base trimestrielle, la contraction a été de 0,2 pour cent. En revanche, le produit intérieur brut allemand a augmenté de 1,1 pour cent sur une base annuelle.

Les économistes tablaient sur une croissance trimestrielle à zéro pour cent et une croissance annualisée de 1,3 pour cent.

Il s'agit du premier trimestre de contraction pour l'Allemagne. En particulier, les dépenses de consommation avaient diminué par rapport aux trois premiers trimestres, selon Destatis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Analyse boursière: Kepler Cheuvreux retire WDP de sa liste d'achat

(ABM FN) Kepler Cheuvreux a retiré WDP de sa liste d'achat et a donné une recommandation Conserver à l'action, car l’objectif de prix est proche d'être atteint. L'objectif de cours augmente de 1 euro pour atteindre 31,00 euros.

L'action se traite à une prime par rapport à ses pairs et il y a des raisons claires pour cela, estime Kepler Cheuvreux. Les résultats annuels et la réaffirmation des perspectives à long terme ont montré combien l'entreprise est agile et sait s'adapter à une nouvelle situation.

L'objectif d'une croissance annuelle des bénéfices de 6,3 pour cent jusqu'en 2025 est moins exigeant en termes de capitaux et plus axé sur la croissance organique, selon les analystes. Cela signifie que la dette devrait rester bien maîtrisée même si les valeurs immobilières continuent de baisser.

Kepler Cheuvreux a divisé par deux ses prévisions d'investissements, passant de 500 millions d'euros à 250 millions d'euros par an, et pense désormais que le portefeuille de WDP vaudra 8,0 milliards d'euros au lieu de 8,6 milliards d'euros en 2025. Par conséquent, le coût de la dette sera également inférieur aux estimations précédentes.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles en légère baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la semaine boursière par une perte lundi. 

Le Bel20 baisse de 0,4 pour cent à 3.849 points.

Dans l'indice principal, presque toutes les actions sont en baisse. D'Ieteren est la seule action à perdre plus d'un pour cent. Sofina est en tête avec un gain de 0,9 pour cent.

Dans le Bel Mid, Titan Cement gagne 0,7 pour cent et Kinepolis chute de 2,0 pour cent.

Parmi les petites actions, Quest for Growth progresse de 2,3 pour cent. Belysse perd 4,6 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le résultat de l'arbitrage concernant Euronav aura lieu le 7 février

(ABM FN) L'arbitrage d'urgence demandé par Euronav suite à l'annulation de la fusion par Frontline aura lieu le 7 février. C'est ce qu'a annoncé lundi la compagnie maritime basée à Anvers.

Le magnat norvégien du transport maritime John Fredriksen a récemment renforcé sa position dans Euronav par le biais de Famatown en achetant 4,785 millions d'actions supplémentaires. Il s'agit désormais désormais 50,426 millions d'actions Euronav au total,  soit une participation de 24,99 pour cent. Cela rend la participation de Fredriksen égale à celle de la famille Saverys.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Accords entre Telenet et Orange Belgium sur l'utilisation du reseau

(ABM FN) Telenet et Orange Belgium ont signé un accord donnant aux deux parties l'accès au réseau fixe de l'autre partie pour une période de 15 ans. C'est ce qu'ont annoncé les deux entreprises de télécommunications lundi matin.

L'accord est soumis à la réalisation de l'acquisition de VOO par Orange Belgium, mais restera en vigueur quelle que soit l'évolution du modèle actuel d'accès ouvert réglementé. En outre, les Accords couvrent à la fois la technologie actuelle de réseau hybride fibre coaxial et la future technologie de réseau en fibre optique dans les deux zones de réseau. ont déclaré les deux entreprises de télécommunications.

Telenet a déclaré qu'elle est convaincue que l'accord favorisera la concurrence sur le marché belge des télécommunications et donnera un plus grand choix aux clients concernant leur opérateur et de leurs offres.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bruxelles attendue en légère baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est attendue en baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte de plus d'un 0,5 pour cent environ une heure avant la cloche d'ouverture.

Le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent à 3.863 points vendredi.

"Les craintes d'une récession imminente aux États-Unis et en Europe se sont quelque peu apaisées et les résultats trimestriels meilleurs que prévu redonnent de l'espoir aux investisseurs, ou du moins des raisons de revenir sur les marchés boursiers", a déclaré Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING. Entre autres, la chute du dollar, traditionnellement une valeur refuge, le souligne, selon Wiersma.

L'indicateur PCE a également confirmé vendredi que l'inflation américaine se refroidit encore. Sur une base annuelle, l'inflation de base des prix à la consommation s'est établie à 4,4 pour cent, en baisse par rapport à 4,7 pour cent en novembre. Les économistes avaient également prévu 4,4 pour cent pour le mois de décembre. "Pour la Réserve fédérale, ce rapport ne soulève pas de nouvelles inquiétudes", a estimé l'analyste de marché Philip Marey de Rabobank.

Mercredi, la Réserve fédérale annoncera sa décision sur les taux d'intérêt. et ce sera au tour de la Banque centrale européenne le jeudi. La Fed devrait relever ses taux de 25 points de base, tandis que la BCE, comme la banque centrale britannique, les relèvera de 50 points de base.

En outre, de nombreux géants américains de la technologie, entre autres, publieront des chiffres cette semaine. Alphabet publiera aussi ses résultats aujourd'hui en après-bourse à Wall Street, ainsi que NXP, tandis que plus tard dans la semaine, la société mère de Facebook, Meta Platforms, Amazon et Apple, entre autres, seront à l'ordre du jour. 

Les investisseurs de Wall Street ont fortement anticipé les chiffres positifs de la technologie la semaine dernière, avec un gain hebdomadaire de quatre pour cent pour la bourse de la technologie Nasdaq. Vendredi, les principaux indices ont également trouvé le chemin de la hausse, mais une grande partie des gains a été abandonnée vers la sonnerie de clôture.

À Beursplein 5, l'accent est mis sur le jeudi, avec des résultats de Shell et ING, entre autres.

En Asie, la bourse de Shanghai a rouvert ses portes après une semaine de célébrations du Nouvel An. Les investisseurs qui comptaient sur un rattrapage, en raison du sentiment positif des marchés boursiers mondiaux la semaine dernière, ont été déçus et le Shanghai Composite est resté pratiquement inchangé. La bourse de Hong Kong a même cédé 2,4 pour cent, menée par les actions technologiques et immobilières.

Tokyo et Sydney étaient également presque stables.

Les prix du pétrole sont passés sous la barre des 80 dollars vendredi. Au règlement de 79,68 dollars, le baril de West Texas Intermediate est devenu 1,6 pour cent moins cher. Sur une base hebdomadaire, les prix du pétrole ont baissé d'environ 3 pour cent. En Asie, les contrats à terme s'enfoncent davantage dans le rouge ce matin, d'environ un 0,5 pour cent.

Les investisseurs pétroliers reprennent leur souffle avant la réunion de l'OPEP et de ses alliés mercredi, a déclaré l'analyste pétrolier Stephen Innes de SPI Asset Management. "L'OPEP reste une pièce essentielle du puzzle", a-t-il déclaré.

"En raison de la frustration exprimée à l'égard de la politique énergétique occidentale, notamment le plafonnement du prix du pétrole russe, et du risque que cela crée un précédent, cela limitera certainement la volonté de l'OPEP+ d'augmenter sa production et de jouer le jeu avec l'Occident", a déclaré Innes.

Pendant ce temps, les prix du gaz continuent de baisser, de quelque 35 pour cent depuis le début de l'année. En particulier, le temps exceptionnellement chaud de l'hiver, l'augmentation des niveaux de production et les approvisionnements adéquats font baisser les prix, selon les analystes de Sevens Report Research.

Nouvelles des entreprises

Cofinimmo a annoncé un nouveau désinvestissement d'environ 6 millions d'euros dans le cadre de sa politique de rotation. Bien que modeste, Cofinimmo affirme qu'il s'agit du début d'un processus de désinvestissement majeur, dont l'ampleur sera révélée lors de la publication des résultats annuels à la mi-février.

KBC Ancora a enregistré un bénéfice de 71,3 millions d'euros au premier semestre de l'exercice financier 2022/2023, en baisse par rapport à un bénéfice de 223,9 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. Cette baisse est due à un paiement de dividendes moins important.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a gagné 0,3 pour cent à 4.070,56 points vendredi, l'indice Dow Jones a augmenté de 0,1 pour cent à 33.978,08 points, tandis que le Nasdaq a clôturé en hausse de 1,0 pour cent à 11.621,71 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 6 février 2023.

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

La semaine à venir sera dictée par la Fed et la BCE

(ABM FN) Une semaine chargée attend les investisseurs, avec comme juge de paix, les Banques centrales européenne et américaine qui communiqueront l’ampleur de leur nouvelle hausse de taux. Du côté des résultats d’entreprise, certains poids lourds de l’indice principal hollandais AEX sont attendus, là où l’agenda belge reste muet.

Lundi, Philips publiera ses résultats trimestriels. Le géant néerlandais des dispositifs médicaux devrait annoncer au passage une nouvelle réorganisation, marquée notamment par la suppression d'un millier d'emplois aux Pays-Bas. La société a déjà annoncé une réorganisation à la fin de l'année dernière, avec 4.000 suppressions d'emplois.

L’opérateur télécom KPN est lui attendu au rapport mardi, là où ING et Shell le seront jeudi, de même que le groupe alimentaire Sligro. TomTom clôturera la semaine vendredi.

L’agenda restera au point mort en revanche à Bruxelles, où il y aura bien Melexis et Euronav qui publieront leurs résultats mercredi et jeudi. 

En ce qui concerne le transporteur maritime, le magnat norvégien du secteur n’abandonne pas, et a encore renforcé sa participation dans Euronav au point de détenir désormais 24,99 pour cent des parts, aux coudes à coudes avec la famille belge Saverys.  

Le menu sera nettement plus chargé de l’autre côté de l’Atlantique, avec des journées de mardi [Snap, AMD, UPS, McDonald's ou General Motors] et jeudi [Apple, Starbucks, Qualcomm ou Amazon] à suivre particulièrement.

Meta, la maison mère de Facebook, Instagram et Whatsapp, est elle attendue au rapport mercredi.

En Europe, l'accent sera mis sur les résultats de Sanofi, de Deutsche Bank, d’UBS et d’UniCredit.

A noter la réouverture des marchés boursiers chinois, restés fermés pendant une semaine en raison du Nouvel An chinois.

Du côté des indicateurs macro-économique

Sur le plan de la macro, la semaine à venir sera également chargée, avec dès lundi, la confiance des consommateurs dans la zone euro, tandis que la croissance en France, en Allemagne et pour l'ensemble de la zone euro suivra mardi. 

Mardi, l’attention sera portée sur l'inflation en Allemagne et en France. Aux États-Unis, l'attention se portera sur la confiance des consommateurs pour le mois de janvier.

Mercredi, les investisseurs pourront prendre le pouls de l'état de l'industrie manufacturière européenne et américaine, et surtout, la décision sur les taux d'intérêt de la Réserve fédérale. Une hausse des taux de 25 points de base est attendue. Une augmentation de 50 points de base n’est pas exclue, alors que la Fed pourrait encore s'affirmer verbalement.

Jeudi, ce sera au tour de la banque d’Angleterre de rendre sa décision sur les taux jeudi, tout comme la BCE. Les deux institutions devraient augmenter leurs taux de 50 points de base.

Vendredi, les investisseurs prendront enfin connaissance des chiffres du secteur des services en Europe et aux États-Unis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Une semaine pour rien pour le Bel20, en attendant les résultats

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé la semaine à 3.863 points, à l'équilibre en glissement hebdomadaire.

Commentant la tendance actuelle, Simon Wiersma, gestionnaire en investissement chez ING, observe que les craintes d'une récession imminente aux États-Unis et en Europe se sont quelque peu tassées, tandis que les résultats trimestriels meilleurs que prévu redonnent espoir aux investisseurs, ou du moins, les raisons de revenir sur les marchés action".

L’analyste note que le repli du dollar, traditionnellement une valeur refuge, en atteste. A ce titre, la monnaie unique s'échangeait à 1,086 dollar vendredi soir, à l’équilibre sur la semaine.

Du côté de l’énergie, le pétrole WTI pointait à 80,2 dollars vendredi soir, en baisse de plus de 1 pour cent sur la semaine.

Du côté des indicateurs publiés dans le courant de la semaine, les PMI ont confirmé la bonne tenue de la zone euro en janvier et indiquent une croissance modérée de l'activité du secteur privé, tirée par le secteur des services. Alors que l'indice composite est passé de 49,3 à 50,2, cela conforte l'opinion selon laquelle la zone euro devrait échapper à la récession.

La zone euro est de nouveau “en mode” croissance en ce début de l'année 2023", a commenté, ce qui est aussi un signal que la zone euro pourrait être capable d'éviter une récession, selon l'économiste Chris Williamson de S&P global. Pour autant, ce dernier rappelle que "nous n'en sommes pas encore là. La demande continue de baisser, et si l'inflation recommence à augmenter, cela renforcera de nouvelles hausses des taux d'intérêt.

L'activité économique dans les secteurs des services et de l'industrie manufacturière aux États-Unis s'est elle contractée de manière moins prononcée en janvier. L'indice composite des directeurs d'achat s'est ainsi établi à 46,6, contre 45,0 en décembre.

"L'économie américaine a commencé 2023 sur une note décevante, avec une nouvelle forte contraction de l'activité en janvier. Bien que moins prononcée par rapport à décembre, la baisse reste parmi les plus fortes depuis la crise financière mondiale", a déclaré M. Williamson.

L'inflation américaine se refroidit encore

On retiendra également que l'économie américaine a bien résisté au quatrième trimestre, avec un PIB en hausse de 2,9 pour cent, soit un peu plus que les 2,8 pour cent anticipés, mais moins que les 3,2 pour cent du troisième trimestre.

"S'il existe une quelconque inquiétude quant au fait que l'économie américaine est au bord de la récession, cela ne se reflète certainement pas dans les statistiques économiques, qui semblent encore raisonnablement solides", a déclaré Michael Hewson, analyste de marché chez CMC Markets.

Les économistes de Jefferies soulignent toutefois que la demande intérieure n'a augmenté que de 0,8 pour cent au quatrième trimestre.

Selon Michael Hewson, la croissance donne à la Fed une plus grande marge de manœuvre pour prendre une décision sur les taux d'intérêt la semaine prochaine avec une augmentation de 25 voire de 50 points de base.

"Alors que 25 points de base semble une certitude, il est possible que cela soit accompagné de prévisions agressives", selon l'expert du marché, ce qui réduirait à néant les espoirs croissants d'un revirement de la politique de taux américaine, prévient  Hewson.

Vendredi, les investisseurs avaient rendez-vous avec l’inflation de base dite PCE, à savoir corrigée des prix de l'énergie et de l’alimentation. En ligne avec les attentes, celle-ci a confirmé son reflux à 4,4 pour cent, contre 4,7 pour cent en novembre.

"Pour la Fed, ce rapport ne soulève pas de nouvelles inquiétudes. Il reflète également ce que le marché semblait avoir intégré", a commenté pour sa part Philip Marey de Rabobank.

La Réserve fédérale américaine publiera sa décision sur les taux d'intérêt mercredi, un jour avant la Banque centrale européenne et la Banque d'Angleterre. Une hausse des taux de 50 points de base est attendue dans les deux cas.

La saison des résultats bat son plein

La saison des résultats est un autre facteur important pour les investisseurs. Jusqu'à présent, les résultats se sont révélés mitigés. Si Netflix et Tesla ont surpris très positivement, les grandes entreprises (technologiques) suppriment des milliers d'emplois, notamment Microsoft, Alphabet, IBM, 3M, Dow Inc et SAP.

"La question est de savoir comment les bénéfices des entreprises vont traverser les mois à venir. Les analystes tablent dans l’ensemble sur une hausse des bénéfices en 2023, avec en arrière plan, la résilience économique qui se reflète également dans les bénéfices des entreprises. Mais n'est-ce pas trop optimiste ? De toute façon, nous ne pouvons pas vraiment qualifier le climat économique de 'baissier'", estime l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

"Nous pensons que le premier semestre sera difficile pour les affaires aux Etats-Unis, mais qu'il y aura une amélioration au second semestre. Nous pensons arriver à un gain annualisé d'un peu moins de trois pour cent pour toute l'année 2023", selon l’économiste.

A noter qu’entre autres, Philips, KPN, ING, Shell, Euronav, Melexis, Alphabet, Caterpillar, Meta, Amazon et Apple sont attendus au rapport la semaine prochaine.

Actions en hausse et en baisse

Au sein du Bel20, Sofina, avec un gain de 7,2 pour cent, a signé la plus forte hausse de l’indice cette semaine, suivi par le spécialiste de l’inox Aperam, décidément très en forme en ce début d’année, qui a pris 4,9 pour cent.

En bas de tableau, on retrouve les biotechs Galapagos et Argenx, lestées de 4,1 et 2,5 pour cent.

Au rapport vendredi, les résultats publiés par WDP ont été salués, alors que le spécialiste de l’immobilier logistique, leader du Benelux, gagne 3,1 pour cent sur la semaine.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Melexis qui a bondi de 12,8 pour cent, porté par un vent sectoriel favorable et un relèvement d’objectif de cours du côté d’ING.

Mention spéciale également à Immobel, qui a gagné près de 7 pour cent.

Alors que la bataille autour d’Euronav s'intensifie, le transporteur maritime a cloturé la semaine à l'équilibre.

Dans le BelSmall, plus petit des indices bruxellois, Hyloris, qui donne une nouvelle vie à des médicaments existants en les reformulant ou en les combinant, a gagné 11,2 pour cent, là où Onward Medical, spécialisé dans les thérapies pour les personnes souffrant de lésion de la moelle épinière, a perdu 4,4 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

En vedette: Sofina n’est pas morte

(ABM FN) Sofina a signé l’une des plus fortes hausse de la semaine à la bourse de Bruxelles. Le pensionnaire du Bel20 affiche un gain de 7,2 pour cent, portant à 9,8 pour cent sa hausse depuis le 1er janvier.

Un joli début d’année qui est toutefois à relativiser en regard de la chute de 60 pour cent de l’action en 2022, du jamais vu dans le chef de la société holding de la famille Boël.

Tout au long de l’année écoulée, la valeur a été pénalisée par son exposition aux entreprises de croissance à vocation technologique, à savoir celles qui ont le plus souffert de la remontée des taux en dollar.

Indépendamment d’un contexte moins favorable pour la valorisation de ces acteurs, Sofina s’est vu également acculé par sa plus grosse participation, en l'occurrence Byju's, entreprise indienne à la base d’une application d’apprentissage et de cours en ligne.

Célèbre pour avoir été l’un des tout premiers à avoir alerté de la fraude de la société de paiements allemande Wirecard, Fraser Perring a estimé en mai que la valorisation annoncée de 22 milliards de dollars de Byju's était surévaluée. Certains analystes comme Degroof Petercam estime même la valorisation de cet actif proche de zéro…

Sofina a aussi été plombé par l’effondrement de THG, anciennement baptisé "The Hut Group", ce champion britannique de l'e-commerce spécialisé dans les produits de beauté et de santé.

On pourrait également mentionner Zilingo, basée à Singapour, qui vient de déposer le bilan, ou encore, la descente aux enfers, une de plus, du géant suédois du paiement différé Klarna.

Les analystes visent plus haut

La semaine passée et depuis longtemps, Sofina a toutefois surpris positivement les suiveurs du dossier.

Dans sa newsletter semestrielle à destination des investisseurs, et ce dans un effort de transparence, la holding a fait savoir qu’elle détient depuis 2016 une participation dans "ByteDance", ce conglomérat chinois de nouvelles technologies, mieux connu pour être la maison-mère de TikTok.

De quoi faire dire aux analystes d’ING que Sofina est toujours capable de dénicher de futures "licornes".

Degroof Petercam a lui évoqué une "agréable surprise", soulignant que le mystère entourant la participation de Sofina en Chine et le véhicule "SC China Co-investment" est levé.

"Bien que les actifs chinois ne soient peut-être pas les plus recherchés en ce moment, nous pensons que les investisseurs seront satisfaits de cette révélation".

Degroof ajoute que le bulletin d'information s'est avéré positif à plusieurs égards. Outre davantage d'informations sur certaines participations importantes en Chine, l'analyste salue "un cadre ESG plus élaboré et un portefeuille plus résilient que prévu".

Degroof note que Sofina dispose encore d’une position en cash de 200 millions d’euros. "Avec une facilité de crédit de 900 millions, nous estimons que Sofina dispose de suffisamment de liquidités".

À l'achat sur le dossier, Degroof Petercam vise un cours de 270,00 pour Sofina, qui a clôturé la semaine à 225,8 euros.

Nettement plus optimiste, ING vise 450,00 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Un acompte sur dividende déprime les résultats de KBC Ancora

(ABM FN) KBC Ancora a bouclé le premier semestre de son exercice décalé 2022-23 sur un bénéfice de 71,3 millions d'euros, contre un bénéfice de 223,9 millions un an plus tôt. C’est ce qu’a annoncé vendredi soir la mono holding dont le seul actif est une participation dans KBC.

L’explication de cette chute des bénéfices est somme toute logique.

Conformément à sa politique de dividende, le groupe KBC a versé en novembre 2022 un dividende intérimaire de 1 euro par action KBC pour l'exercice 2022 alors en cours.

L'année précédente, en novembre 2021, KBC Groupe avait versé à la fois un dividende intérimaire de 1 euro par action au titre de l'exercice 2021, ainsi qu'un dividende supplémentaire de 2 euros par action pour l'exercice 2020.

Ce dividende supplémentaire versé à l'époque explique donc pourquoi les bénéfices de KBC Ancora ont si fortement diminué au cours du dernier exercice.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Cofinimmo poursuit sa rotation dans le secteur des soins de santé

(ABM FN) Dans le cadre de la rotation de ses actifs, Cofinimmo a annoncé vendredi soir un nouveau désinvestissement pour environ 6 millions d’euros. Le développeur immobilier indique au passage avoir sécurisé le refinancement de ses lignes de crédit arrivant à échéance en 2023.

Cofinimmo Offices SA, filiale à 100% de Cofinimmo a procédé à la cession d'un site situé dans une zone non stratégique de son portefeuille de bureaux à Zaventem. Montant de la vente : environ six millions d’euros, soit supérieur à la dernière juste valeur au 30 septembre dernier.

Ce désinvestissement répond aussi pleinement à la stratégie de Cofinimmo en matière d’ESG, étant donné qu’il contribue à réduire sensiblement l’intensité énergétique du portefeuille du groupe.

Bien que modeste, il s'agit selon Cofinimmo du début d'un processus de désinvestissement de grande ampleur, dont l’envergure sera actualisée à l’occasion de la publication de nos résultats annuels mi-février.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Le Bel20 clôture en très légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a bouclé la dernière séance de la semaine de peu dans le vert, le Bel20 gagnant 0,1 pour cent à la clôture, à 3.863 points. 

La hausse aurait été plus importante sans le repli des deux poids lourds de l'indice que sont AB InBev et Argenx.

Ce vendredi, les investisseurs avaient rendez-vous avec l’inflation américaine, attendue comme le juge de paix de la séance.

En ligne avec les attentes des économistes, l’inflation PCE (corrigée des prix de l’énergie et de l’alimentation) a confirmé sa lente mais certaine décrue, à 4,4 pour cent en décembre contre 4,7 pour cent en novembre.

L’inflation PCE est pour rappel un baromètre prépondérant dans le processus décisionnel de la FED. A ce titre, l’institution monétaire annoncera mercredi l’ampleur de sa nouvelle hausse de taux.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Bernard Keppenne, économiste en chef de CBC Banque, note que les chiffres publiés aujourd’hui confirment la tendance au reflux de l’inflation.

"Cela confirme aussi que la FED devrait bien augmenter de 25 points de base ses taux directeurs la semaine prochaine, ce qui est plutôt une bonne nouvelle", selon l’analyste.

"Pour la Fed, ce rapport ne soulève pas de nouvelles inquiétudes. Il reflète également ce que le marché semblait avoir intégré", a commenté pour sa part Philip Marey de Rabobank.

A noter que cette statistique conforme aux attentes n’a pas engendré de gros mouvement sur le marché des changes, ni sur le marché obligataire.

A la clôture des indices européens, la monnaie unique s’échangeait à 1,085 dollar pour un euro, en légère baisse, là où le dix ans américain prenait quelques points de base à 3,52 pour cent.

Alors que la saison des résultats bat son plein aux de l’autre côté de l’Atlantique, on signalera la chute de 10 pour cent d’Intel à l’ouverture de Wall Street, sur fond de la faiblesse des résultats publiés par le géant des puces électroniques, conjugué à un profit warning. La semaine prochaine, Apple et Amazon seront notamment suivis de près.

Du côté de l’énergie, le pétrole reculait en début de soirée, sous les 87 dollars le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars. 

Au même moment, les prix européens du gaz évoluaient à l'équilibre, à 55 euros le mégawattheure.

Actions en hausse et en baisse

Au sein de l’indice principal, VGP a signé avec un gain de 3,1 pour cent la plus forte hausse du Bel20.

La valeur a visiblement surfé sur les résultats publiés par son pair du secteur, WDP.

Le leader de l’immobilier logistique au Benelux a fait part ce matin d’une forte croissance de ses bénéfices, le bénéfice EPRA par action ressortant à 1,25 euro, en hausse de 13 pour cent. ING évoque des tendances opérationnelles sous-jacentes "saines", combinées à une "forte croissance des ventes".

En bas de tableau, on retrouve Elia, contraint de céder 1,3 pour cent, tandis que AB InBev et Argenx ont perdu respectivement 1 et 1,2 pour cent. 

Le régulateur américain a annoncé jeudi soir prendre plus de temps pour examiner la demande de licence biologique de la version administrée par voie sous-cutanée du Vyvgart d'Argenx. Le report de trois mois "est ennuyeux mais pas dramatique", a commenté Degroof Petercam.

Dans l’indice intermédiaire BelMid, mention spéciale à Ontex qui a gagné 3,3 pour cent, ce alors que les groupes chinois Guangchang Guo et Fosun International Holdings ont pris une participation de près de 4 pour cent dans le fabricant de couches.

Nouvelle séance de hausse pour Melexis, qui a pris 2,8 pour cent. Jeudi, le spécialiste des semi-conducteurs a déjà pu compter sur un relèvement de son objectif de cours par ING.

En bas de tableau, Kinepolis a perdu 1,8 pour cent.

Du côté des plus petites valorisations référencées dans le BelSmall, CFE a augmenté de 3,8 pour cent.

Les résultats annuels de Quest for Growth, qui ont fait état d'une perte de 25 millions d'euros, ont provoqué un repli de 3,3 pour cent de l’action de la picraf.

Pendant ce temps à Wall Street

A la clôture des indices boursiers européens, Wall Street évoluait sans grande tendance, à l’image du S&P 500, à l’équilibre.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Analyse boursière: menace de scission d'Euronav?

(ABM FN) La lutte pour le pouvoir qui se déroule au sein d'Euronav pourrait bien aboutir à l'éclatement de la compagnie maritime. C'est ce que pensent les analystes Benjamin Wolff et Wim Lewi de KBC Securities.

On connaît la situation: détenant le même nombre d’actions, la famille norvégienne Fredriksen et la famille belge Saverys peuvent bloquer les plans de l'autre pour la compagnie maritime pétrolière.

John Fredriksen, cadre supérieur de Frontline, a récemment acheté 4,8 millions d'actions Euronav supplémentaires et en possède désormais 50,43 millions.

Ainsi, les deux parties possèdent un quart d'Euronav et disposent donc toutes les deux d'une minorité de blocage.

Les analystes Wolff et Levi n'excluent pas que des motifs autres que purement financiers soient également en jeu.

Les chances d'une fusion à part entière entre Euronav et Frontline sont, selon eux, limitées de toute façon.

Les deux analystes envisagent donc le scénario d'une éventuelle scission d'Euronav. La famille d'armateurs norvégiens Frederiksen obtiendrait ainsi une partie de la flotte, ce qui permettrait d'intégrer le reste d'Euronav dans la CMB de la famille Saverys.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au lundi 6 février 2023.

LUNDI 30 JANVIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 31 JANVIER 2023
00:00 Ascencio - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 1 FEVRIER 2023
07:00 Melexis - Résultats annuels

JEUDI 2 FEVRIER 2023
07:00 Euronav - Résultats annuels

VENDREDI 3 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 6 FEVRIER 2023
-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20