La semaine en bourse: le Bel20 marque le pas

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a à nouveau connu une semaine volatile. En fin de compte, le Bel20 a terminé la semaine à 3.923 points, soit proche de son niveau de la semaine dernière. Plus tôt dans la semaine, l’indice principal avait néanmoins réussi à renouer avec les 4.000 points, mais la crainte d’une récession a de nouveau baissé les prix.

Il y a encore beaucoup d'incertitude parmi les investisseurs, à propos de l'inflation élevée et de la politique monétaire des banques centrales en réponse à celle-ci, mais aussi à propos de la guerre en Ukraine et de la politique zéro-covid en Chine.

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré lors d'un débat cette semaine qu'il croyait qu’un atterrissage "plus ou moins" en douceur de l'économie américaine serait possible, au lieu d’une chute brutale dans la récession. Cela ne signifie pas pour autant que le resserrement de la politique monétaire sera totalement indolore, a-t-il ajouté. 

Le président a également déclaré que la Fed n'hésiterait pas à laisser les taux remonter à des niveaux neutres jusqu'à ce qu'il y ait un signal clair que l'inflation est sous contrôle.

Tout cela conduit les investisseurs à s'inquiéter d'un éventuel accélération du relèvement des taux, explique l’analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets.

Selon Hewson, les marchés s'attendaient déjà à une augmentation de 50 points de base en mai et juin. “Mais maintenant, il est également question d'une augmentation similaire en juillet”, a déclaré Hewson.  

Fort ralentissement en Chine

Sur le plan macro-économique, il a été annoncé cette semaine que les ventes au détail en Chine ont fortement diminué en avril. Il en a été de même pour la production industrielle au cours du même mois. Les ventes de voitures ont également été faibles.

“Ces chiffres indiquent un fort ralentissement de la croissance de la deuxième plus grande économie du monde”, a déclaré Simon Wiersma, un responsable des investissements d'ING. Il a souligné un point positif pour les Chinois, à savoir que Shanghai va prudemment sortir d’un confinement imposé depuis des semaines.

“Et c'est bien nécessaire, car l'économie chinoise a considérablement ralenti le mois dernier", estime Wiersma, qui estime que les craintes de récession sont encore exagérées.

Vendredi, la banque centrale chinoise a réduit plus fortement qu’attendu son taux de référence pour les prêts hypothécaires, a fait remarquer Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque. 

Cette décision suscite pour l’économiste plusieurs réflexions. En n’agissant que sur le taux à 5 ans, les autorités chinoises stimule surtout le marché immobilier, mais en laissant son taux à un an inchangé, la banque indique qu’elle n’est pas dans une logique d’un large assouplissement monétaire, souligne Keppenne. “Ce n’est donc pas un premier pas”, estime l’économiste.

De plus, cette décision démontre selon Keppenne que la situation économique est préoccupante. Tant que la politique stricte en matière de coronavirus restera en place, l’économie chinoise souffrira, estime l’économiste. 

La faiblesse des ventes au détail américaines alimente les craintes de récession.

Les inquiétudes concernant une récession ont également été soulignées par les chiffres des ventes au détail américaines cette semaine. Les ventes au détail, qui sont importantes pour le marché car elles donnent un aperçu de l'évolution de l'économie américaine, ont augmenté légèrement moins que prévu en avril. 

En outre, Walmart a revu ses perspectives à la baisse, tandis que le grand magasin Kohl's a émis un avertissement sur ses bénéfices. Target a perdu un quart de sa capitalisation boursière après des chiffres trimestriels décevants et une révision à la baisse de ses perspectives.

“On suppose que les magasins d'alimentation primaire sont ‘défensives’: relativement résistants aux ralentissements économiques. Ils devraient également être en mesure de répercuter l'inflation sur les clients, et le fait que cela n'ait fonctionné qu'en partie est un revers”, explique Wiersma d'ING.

La BCE prépare le marché à une hausse des taux.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,0560 vendredi, soit un demi pour cent de hausse sur une base hebdomadaire.

Le président de la banque centrale néerlandaise, Klaas Knot, estime qu'il est "réaliste" de penser que la Banque centrale européenne augmentera son taux directeur lors de la réunion de politique générale du 21 juillet. C'est ce qu'il a déclaré cette semaine dans un fragment de l'émission télévisée College Tour, qui sera diffusée le 22 mai, avec la présidente de la BCE, Christine Lagarde, comme invitée principale.

“Ma préférence, sur la base des connaissances actuelles, serait de relever effectivement les taux d'un quart de point de pourcentage à ce moment-là, à moins que nous ne recevions, dans les mois à venir, de nouvelles informations indiquant que l'inflation se généralise ou augmente davantage”, a déclaré Knot.
“Si tel est le cas, il ne faut pas non plus exclure des hausses plus importantes”, a ajouté le banquier central, reconnaissant qu'il pourrait s'agir d'une augmentation d'un demi-point de pourcentage.

Réagissant aux propos de Knot dans College Tour, la présidente Lagarde a déclaré dans le même extrait être sur la même longueur d’onde que Knot, à savoir que tous les instruments disponibles doivent être utilisés pour faire baisser l'inflation. "Et nous avons déjà entamé ce processus", a-t-elle ajouté.

Les minutes de la BCE publiées cette semaine semblent préparer davantage le marché à une prochaine hausse des taux. Les responsables politiques ont fait valoir que la banque centrale devait accorder autant de valeur à une inflation élevée qu'à une inflation faible dans le passé.

Après tout, la banque centrale s'est engagée à assurer la symétrie de la politique monétaire, ont déclaré ces responsables, et si la BCE attend maintenant trop longtemps pour relever les taux d'intérêt, la politique monétaire risque de prendre du retard.

Le prix du pétrole était coté autour de 110 dollars vendredi et était donc pratiquement stable sur une base hebdomadaire.

Actions en hausse et en baisse

Cette semaine était la dernière de la saison des résultats, avec entre autres les chiffres d’Ackermans & van Haaren et CFE, qui ont, tout deux, déçu les investisseurs. 

Le holding Ackermans & van Haaren a annoncé qu'il comptait à nouveau sur des bénéfices records pour 2022, aidé par les plus-values réalisées sur les ventes d'Anima et de Manuchar. L'action a chuté de 3,4 pour cent.

CFE a émis un double avertissement sur les bénéfices, un pour DEME et un pour les activités qui restent dans CFE, a fait remarquer ING. Les deux entreprises sont touchées par la hausse des coûts due à la guerre en Ukraine. Degroof Petercam a retiré l'action de sa liste d'achat. CFE a fortement chuté et a perdu 11,4 pour cent cette semaine.

DEME sera cotée séparément à la bourse dès la fin du mois de juin, a également annoncé CFE. 

IBA a enregistré un excellent premier trimestre, selon Kepler Cheuvreux. Les entrées de commandes ont augmenté, mais aucun chiffre n'a été avancé à ce sujet. IBA est sur la bonne voie, selon M. Kepler, même s'il aimerait que cela soit étayé par des chiffres. L'action a augmenté de 2,9 pour cent cette semaine.

UCB a reçu une série de dégradations cette semaine. Les analystes pensent que le lancement du Bimekizumab aux États-Unis sera retardé d'un an, car la FDA a rejeté la demande d'UCB la semaine dernière. 

L’action Sofina a perdu 6,6 pour cent cette semaine. Le prix a subi une pression parce que Viceroy Research a pris une position courte. Selon Viceroy, la valorisation de Byju's, dans laquelle Sofina détient une participation, était exagérée.  

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

EVS confirme ses prévisions de chiffre d'affaires

(ABM FN) EVS Broadcast Equipment a vu ses ventes augmenter au premier trimestre et a réitéré ses prévisions de ventes pour le reste de l'année. C'est ce qu'a annoncé la société de médias vendredi soir.

"2021 a été une année record pour EVS et, sur la base du fort afflux de commandes au premier trimestre, nous sommes également prudemment optimistes pour 2022", a déclaré le PDG Serge Van Herck.

EVS a obtenu un chiffre d'affaires pour 2022, hors location de grands événements, de 81,8 millions d'euros, soit une augmentation de 51,2 pour cent par rapport à l'année précédente. Un montant supplémentaire de 9,2 millions d'euros a été ajouté pour les grands événements.

À la fin du trimestre, le carnet de commandes pour 2023 et au-delà était rempli avec 15,5 millions d'euros de commandes, hors commandes de location de grands événements. Cela représente une croissance de 5,4 pour cent.

EVS a confirmé vendredi sa prévision de ventes de 125 à 140 millions d'euros pour cette année.

Pour éviter les pénuries de composants électroniques, EVS a également prolongé ses délais de livraison. L'objectif reste de disposer de stocks suffisants.

Les coûts d'exploitation augmenteront de 5 à 10 pour cent cette année, comme indiqué précédemment. En raison de l'inflation élevée, le SVE prévoit de se situer dans la partie supérieure de cette fourchette. Selon EVS, la marge brute évolue conformément aux attentes.

"La direction a indiqué précédemment qu'elle voyait une pression croissante de ce côté", a déclaré Michael Roeg, analyste chez Degroof Petercam dans une perspective adressée à ABM Financial News en début de semaine.

En outre, la société d'imagerie a déclaré qu'elle répercuterait les augmentations de prix qu'elle constate actuellement sur ses clients.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

KBC Ancora lance un rachat d'actions

(ABM FN) KBC Ancora commence le 10 juin par le rachat de ses propres actions, pour un montant total de 50 millions d'euros. C'est ce qu'a annoncé la société basée à Louvain vendredi après la clôture de la bourse.

L'objectif du programme de rachat est de réduire le nombre d'actions en circulation ayant droit à un dividende.

Les actions rachetées seront initialement détenues comme actions propres, selon KBC Ancora.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Bel20 clôture la semaine en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a clôturé dans le vert vendredi, même si l'indice principal est resté dans le rouge sur une base hebdomadaire après plusieurs jours de baisse.

Le Bel20 a gagné 0,8 pour cent sur 3.923 points aujourd'hui. La semaine dernière, l'indice a clôturé à 3.944 points.

"Il est encore trop tôt pour parler d'un renversement de tendance, mais nous restons dans l'idée qu'il y a peut-être beaucoup d'incertitudes, mais que la plupart des entreprises prouvent que leur activité continue à bien fonctionner", a déclaré Stefaan Casteleyn, gestionnaire d'actifs chez 1Vermogensbeheer dans une interview avec ABM Financial News.

"De plus, dans l'ensemble, rares sont les entreprises qui ont fait des déclarations négatives sur le trimestre passé et l'avenir. En ce sens, on pourrait penser que les prix ont trop corrigé dans un grand nombre de sociétés cycliques", poursuit Casteleyn.

Et ces corrections ont été clairement visibles sur les marchés financiers ces derniers jours. "Hier et ces derniers jours, les craintes de récession ont fait surface dans le sentiment du marché", déclare Philippe Gijsels, stratégiste de marché chez BNP Paribas Fortis. "Le raisonnement est devenu que la hausse des taux d'intérêt finira par saper la croissance économique et poussera les États-Unis et, par extension, l'économie mondiale, à la récession. Cela signifie qu'une baisse du marché boursier ces derniers jours n'est pas allée de pair avec une hausse des taux d'intérêt", explique Gijsels.

Cependant, cela crée des opportunités poursuit Casteleyn. "Il suffit de regarder le fonds de pension norvégien qui a récemment pris une participation dans Bekaert. Le marché a lourdement sanctionné les entreprises industrielles et il y a là des opportunités. Ou Aperam, qui est actif dans l'acier inoxydable, ils ont déjà indiqué qu'ils s'attendent à de meilleurs chiffres au deuxième trimestre qu'au premier", dit Casteleyn.

Néanmoins, il y a encore beaucoup de pessimisme. "Il suffit de regarder les deux dernières semaines dans le secteur des matières premières. Là, les gens ont pris des bénéfices, comme dans les mines d'or. Mais si vous regardez les grandes enquêtes menées auprès des gestionnaires d'actifs sur leurs niveaux de trésorerie, vous constatez qu'ils n'ont jamais été aussi élevés. À un moment donné, ces liquidités devront se déplacer vers les marchés boursiers", a estimé Casteleyn.

Sur le plan macro-économique, la journée a été plutôt calme. Il s'avère que la confiance des consommateurs de la zone euro a légèrement augmenté en mai.

Le prix du baril de pétrole Brent a augmenté de 1 pour cent à 112 dollars. Le taux euro/dollar s'échange à 1,0552.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Sofina a pris la tête avec un gain de 2,7 pour cent, suivi de WDP avec une augmentation de 2,5 pour cent.

Ageas a acheté une participation majoritaire dans une coentreprise indienne pour près de EUR 70 millions. L'action a perdu 0,1 pour cent.

Le nombre d'actions a été limité dans le Bel20. UCB a connu la plus forte baisse avec une perte de 1,9 pour cent.

Dans le BelMid, Agfa-Gevaert a gagné 7 pour cent. La société a mis en vente sa plus grande division, les plaques d'impression, selon De Tijd. KBC Securities a relevé l'objectif de cours à 4,90 euros avec une Renforcer inchangée. Kepler Cheuvreux considère la vente de cette division comme un important facteur de prix.

L'action Orange Belgium a cédé 2,3 pour cent.

Parmi les plus petites actions, MDxHealth a augmenté de 7,7 pour cent. SelectMDx est couvert par Medicare aux États-Unis. C'est une très bonne nouvelle, selon KBC Securities, même si ce n'est pas une grande surprise.

Une petite majorité d'actionnaires a approuvé l'acquisition d'Acacia Pharma par Eagle Pharmaceuticals. L'action a augmenté de 6,4 pour cent.

Nyxoah a perdu 5,8 pour cent.

Wall Street

A la clôture des bourses européennes, les principaux indices américains étaient dans le rouge.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au maandag 30 mai 2022.

LUNDI 23 MAI 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats premier trimestre

MARDI 24 MAI 2022

11:00 Accentis - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 25 MAI 2022

10:00 MDxHealth - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Balta - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Campine - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Care Property Invest - Réunion annuelle des actionnaires

JEUDI 26 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 27 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 30 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Update: la vente de la division offset un catalyseur important pour Agfa

(ABM FN) La vente de la division plaques d’impression est un important catalyseur pour l’action Agfa-Gevaert. C’est ce qu’écrit Kepler Cheuvreux vendredi matin. 

Selon De Tijd, Agfa-Gevaert est déjà dans la deuxième phase de son désinvestissement, c’est-à-dire que des offres ont déjà été reçues. “C’est très prometteur”, estime Kepler. 

En prenant le plus pessimiste des scénarios, Kepler valorise ce segment à -265 millions d’euros, soit -1,70 euros par action. “Toute plus-value sera donc considérée comme très positif”, ajoute le courtier. 

Kepler Cheuvreux détient une recommandation d’achat pour Agfa avec un objectif de cours de 4,70 euros. L’action progressait de 6,7 pour cent à 3,96 euros. 

Update: pour ajouter le prix de l'action et pour indiquer que la valorisation est négative.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Redactie ABM Financial News

Wall Street attendue en hausse

(ABM FN) Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse vendredi.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en hausse de 1,1 pour cent, moins d'une heure avant l'ouverture. Le Nasdaq devrait ouvrir en hausse de près de 1,5 pour cent.

Les bourses ont été mises sous pression cette semaine en raison des inquiétudes concernant la croissance mondiale. Les investisseurs se posent des questions sur l'agressivité avec laquelle la Réserve fédérale allait réagir à l'inflation élevée et aux confinements dus au coronavirus en Chine, qui ont limité l'activité économique et perturbé les chaînes d'approvisionnement.

Les rapports trimestriels décevants des chaînes de supermarchés telles que Walmart et Target ont également exercé une pression sur les marchés des actions. Les chiffres trimestriels et les réductions des perspectives par les détaillants alimentent les craintes que les consommateurs américains réduisent leurs dépenses.

Le vent semble toutefois tourner un peu vendredi. L'optimisme est alimenté par l'Asie maintenant que la banque centrale chinoise a réduit le taux qui sert de référence pour les prêts hypothécaires. Il s'agit d'une mesure qui devrait soutenir le marché du logement du pays. 

"Ce matin, le sentiment a donc été favorisé par l'action de la Chine", a déclaré Arun Sai, stratégiste chez Pictet Asset Management.

Le pétrole est devenu légèrement plus cher vendredi. Le taux de change euro/dollar s'échange à 1,0574.

Actualités des entreprises

Applied Materials a enregistré des bénéfices inférieurs aux prévisions au cours du deuxième trimestre de son exercice fiscal actuel, en partie en raison des problèmes persistants de la chaîne d'approvisionnement. L'action devrait perder 0,7 pour cent à l'ouverture.

Deere a encore une fois revu ses perspectives à la hausse après avoir enregistré des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre de son exercice fiscal actuel. Toutefois l'action semble ouvrir en baisse de 6 pour cent. 

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a reculé de 0,6 pour cent jeudi, à 3.900,79 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,8 pour cent à 31.253,13 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,3 pour cent à 11.388,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière Bruxelles en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a poursuivi sa hausse vendredi après-midi. Vers deux heures et demie, le Bel20 était en hausse de 1,4 pour cent pour atteindre 3.948,17 points.

Sofina est en tête de l'indice principal avec une hausse de 6,6 pour cent, suivie de D'Ieteren avec une augmentation de 3,8 pour cent.

Ageas a acheté une participation majoritaire dans une coentreprise indienne pour près de 70 millions d'euros. L'action gagne 1,4 pour cent.

Le nombre d'actions en baisse est limité dans le Bel20. UCB est la lanterne rouge avec une perte de 1,3 pour cent.

Dans le BelMid, Agfa-Gevaert progresse de 6,3 pour cent. La société a mis en vente sa plus grande division, les plaques d'impression, selon De Tijd. KBC Securities a relevé le prix cible à 4,90 euros avec un avis Accumuler inchangé. Kepler Cheuvreux considère la vente de cette division comme un important facteur de prix.

L'action Orange Belgium cède 2,6 pour cent.

Parmi les plus petites actions, MDxHealth est en hausse de 13,3 pour cent. SelectMDx est couvert par Medicare aux États-Unis. C'est une très bonne nouvelle, selon KBC Securities, même si ce n'est pas une grande surprise. 

Une petite majorité d'actionnaires a approuvé l'acquisition d'Acacia Pharma par Eagle Pharmaceuticals. Cette part augmente de 4,2 pour cent.

Nyxoah perd 8,8 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes sont en hausse vendredi et tentent de se remettre des lourdes ces derniers jours.

À la mi-journée vendredi,l'indice principal STOXX Europe 600 affichait un gain de 1,4 pour cent, à 434,01 points. Le DAX allemand progressait de 1,8 pour cent à 14.127,68 points et le CAC 40 français de 1,2 pour cent à 6.344,88 points. L'indice britannique FTSE augmentait de 1,8 pour cent à 7.435,00 points.

La vague de vente de ces derniers jours n'a pas continuée ce matin, observe Kevin Verstraete, spécialiste en investissements chez Lynx, qui estime que certains chasseurs de bonnes affaires sont actifs.

Selon Verstraete, l'enthousiasme des investisseurs a été alimenté ce matin par la banque centrale chinoise, qui a abaissé le taux à 5 ans de 15 points de base. "Il semble que la Chine veuille donner un peu de répit au marché du logement. La demande de prêts a fortement chuté récemment, ce qui témoigne d'un manque de confiance des entreprises et des consommateurs", a déclaré Verstraete.

Simon Wiersma, directeur des investissements d'ING, pense que la baisse des taux est un important coup de pouce à l'économie chinoise. "Et si les confinements dans un certain nombre de villes [chinoises] étaient également assouplis? Ce serait un signal positif fort pour les marchés boursiers", explique Wiersma. "Cela permettrait également d'apaiser les craintes d'une récession, qui nous semblent exagérées".

Les prix à la production en Allemagne ont augmenté encore plus rapidement en avril qu'en mars. Sur base annuelle, les prix ont augmenté de 33,5 pour cent le mois dernier. Ce chiffre est supérieur à celui de 30,9 pour cent enregistré en mars.

Les Britanniques ont fait état d'une augmentation inattendue des ventes au détail en avril, de 1,4 pour cent en glissement mensuel, alors qu'une baisse de 0,3 pour cent était attendue. La baisse de 4,9 pour cent en glissement annuel a été une aubaine par rapport au moins attendu de 7,2 pour cent.

Pour aujourd'hui, on attend la confiance des consommateurs de la zone euro pour le mois de mai.

Le pétrole est devenu moins cher vendredi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en juillet était en baisse de 0,4 pour cent à 109,50 dollars, tandis que le contrat à terme Brent  pour livraison de juillet coûtait 111,78 dollars, soit une baisse de 0,2 pour cent.

L'euro/dollar s'échange à 1,0583. Au début de la journée boursière, la paire de devises évoluait à 1,0569 et à 1,0586 à la clôture des bourses américaines jeudi.
 
Actualités des entreprises

Air France-KLM est en discussion avec Apollo Global Management pour une injection de capital de 500 millions d'euros. L'action augmente de 1,2 pour cent.

Contrats à terme sur Wall Street

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse vendredi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 1,0 pour cent.

L'indice S&P 500 a diminué de 0,6 pour cent jeudi, à 3.900,79 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,8 pour cent à 31.253,13 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,3 opour cent à 11.388,50 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les consommateurs belges sont légèrement plus confiants

(ABM FN) Les consommateurs belges sont devenus légèrement plus confiants en mai qu'au mois précédent, mais l'indice reste toujours en territoire négatif. C'est ce qu'ont montré vendredi les chiffres de la Banque nationale de Belgique. 

L'indice est passé de moins 14 en avril à moins 13 ce mois-ci. 

“Après une forte baisse en mars, la reprise de la confiance des consommateurs s'est poursuivie ce mois-ci, bien que légèrement”, souligne la banque nationale. 

Toutes les composantes de l'indicateur se sont améliorées, à l'exception des intentions d'épargne, ajoute la BNB. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: le Bel20 repart à la hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est repartie à la hausse vendredi matin, tout comme les places boursières avoisinantes. En fin de matinée, le Bel20 était en hausse de 1,3 pour cent à 3.942,35 points. 

Les bourses européennes ont ainsi emboîté le pas aux marchés asiatiques où l’optimisme a été soutenu ce matin par l’annonce d’une baisse des taux par la banque centrale chinoise. 

La banque centrale de China a réduit plus fortement qu’attendu son taux de référence pour les prêts hypothécaires, fait remarquer Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque. 

Cette décision suscite pour l’économiste plusieurs réflexions. En n’agissant que sur le taux à 5 ans, les autorités chinoises stimule surtout le marché immobilier, mais en laissant son taux à un an inchangé, la banque indique qu’elle n’est pas dans une logique d’un large assouplissement monétaire, souligne Keppenne. “Ce n’est donc pas un premier pas”, estime l’économiste

De plus, cette décision démontre selon Keppenne que la situation économique est préoccupante. Tant que la politique stricte en matière de coronavirus restera en place, l’économie chinoise souffrira, estime l’économiste. 

L’agenda macroéconomique était relativement vide ce matin. Les investisseurs attendent les chiffres provisoires de la confiance des consommateurs dans la zone euro, qui seront publiés cet après-midi. 

L’euro/dollar s’échangeait à 1,0576. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, D’Ieteren est en tête avec un gain de 3,6 pour cent. Ackermans & van Haaren progresse de 3,3 pour cent. Jeudi l’action avait chuté de 8 pour cent, après la mise à jour trimestrielle. 

Ageas a acheté une participation majoritaire dans une coentreprise indienne pour près de 70 millions d'euros. L'action progresse de 2,3 pour cent.

Le nombre de baisses est limité dans le Bel20. UCB est, avec une perte de 1,4 pour cent, la lanterne rouge. 

Dans le BelMid, CFE se remet, avec un gain de 7,1 pour cent, de la forte baisse de jeudi après que l’entreprise ait émis deux avertissement sur béénéfice 

Agfa-Gevaert gagne également 5,5 pour cent. La société a mis sa plus grande division, à savoir les plaques d’impression, en vente, selon De Tijd. KBC Securities a augmenté légèrement l’objectif de cours à 4,90 euro avec une recommandation Renforcer inchangée. Pour Kepler Cheuvreux, la vente de cette division est un catalyseur important pour l’entreprise. 

Orange Belgium cède 1,9 pour cent.

Parmi les plus petites actions, MDxHealth s'envole de 13,6 pour cent. Le SelectMDx est couvert par Medicare aux États-Unis. Une très bonne nouvelle, estime KBC Securities, quoi que peu surprenante. 

Une petite majorité d'actionnaires a approuvé l'acquisition d'Acacia Pharma par Eagle Pharmaceuticals. L'action gagne 4,0 pour cent.

Balta lâche 4,8 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Credit Suisse relève l’objectif de cours pour Ontex

(ABM FN) Credit Suisse a relevé vendredi l’objectif de cours pour Ontex de 6,80 à 7,80 euros avec une recommandation Neutre inchangée. 

Les résultats du premier trimestre ont montré une image mitigée selon les analystes. Bien que le chiffre d’affaires ait été meilleur que prévu, l'EBITDA est arrive sous les attentes en raison de la hausse des coûts et de la baisse des volumes. 

Les analystes ont relevé de 7,5 pour cent leurs estimations de chiffre d'affaires pour 2022 et de 4pour cent pour 2023, mais les attentes en matière d'EBITDA ont en revanche légèrement baissé. 

Credit Suisse pense qu'Ontex devra revoir à la baisse son objectif d'une marge EBITDA comprise entre 12,5 et 13,5 pour cent en 2023. La banque d’affaires elle-même compte sur une marge de 10,5 pour cent. 

L'objectif de cours a été relevé pour tenir compte de l'acquisition éventuelle par AIP.

L'action progressait de 1,3 pour cent vendredi matin pour atteindre 7,42 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Inclusio présente de bons résultats

(ABM FN) Inclusio a enregistré de bons résultats au premier trimestre. C'est ce qu'a déclaré Kepler Cheuvreux vendredi matin en réaction à la mise à jour trimestrielle de l'investisseur en immobilier social. 

Selon les analystes, la mise à jour a montré qu'Inclusio est capable d'augmenter les loyers grâce aux indexations. 

La valeur du portefeuille a augmenté de 1,6 pour cent pour atteindre 223,5 millions d'euros, contre plus de 218 millions d'euros à la fin de 2021. Cela montre néanmoins un début d'année lent, estime Kepler, notamment en termes de croissance externe. 

Pour l'instant, l'action se négocie avec une décote de plus de 30 pour cent par rapport à sa valeur d'inventaire nette de 22,90 euros par action. 

Kepler pense que cela est dû, d'une part, aux attentes des investisseurs en matière de croissance du résultat et du portefeuille et, d'autre part, à la crainte générale des coûts de développement des nouveaux projets. Le courtier souligne également la liquidité limitée de l'action.

Kepler Cheuvreux maintient une recommandation Conserver pour Inclusio avec un objectif de cours de 21,50 euros. L'action était en hausse de 1,3 pour cent vendredi matin à 15,70 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: la vente de la division offset un catalyseur important pour Agfa

(ABM FN) La vente de la division plaques d’impression est un important catalyseur pour l’action Agfa-Gevaert. C’est ce qu’écrit Kepler Cheuvreux vendredi matin. 

Selon De Tijd, Agfa-Gevaert est déjà dans la deuxième phase de son désinvestissement, c’est-à-dire que des offres ont déjà été reçues. “C’est très prometteur”, estime Kepler. 

En prenant le plus pessimiste des scénarios, Kepler valorise ce segment à 265 millions d’euros, soit 1,70 euros par action. “Toute plus-value sera donc considérée comme très positif”, ajoute le courtier. 

Kepler Cheuvreux détient une recommandation d’achat pour Agfa avec un objectif de cours de 4,70 euros. L’action progressait de 4,6 pour cent vendredi matin à 3,88 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities relève l’objectif de cours pour Agfa Gevaert

(ABM FN) KBC Securities a relevé vendredi l’objectif de cours pour Agfa Gevaert de 4,40 à 4,90 euros avec une recommandation Renforcer inchangée.

Agfa travaillerait à la cession de sa division plaques d'impression, ce qui n'est pas une grande surprise selon KBC, puisque ces activités ont déjà été transférées à une entité distincte l'année dernière.

“Agfa a exprimé son intention d'organiser l'activité Offset Solutions en une structure d'entreprise et une organisation indépendantes au sein du groupe Agfa-Gevaert. La mise en œuvre de ce projet se déroule comme prévu”, a fait savoir l’entreprise le 10 mai dans sa dernière mise à jour trimestrielle.

KBC estime le chiffre d'affaires de la division plaques d'impression pour 2022 à 774 millions d'euros. Cela se traduirait par un REBIT de près de 12 millions d'euros. Pour KBC, cela conduit à une valorisation de 114 millions d'euros.

Vendredi, l’action Agfa Gevaert était en hausse de 5,0 pour cent pour atteindre 3,90 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a commencé la séance de vendredi comme prévu en hausse. Peu après l'ouverture du marché, le Bel20 était en hausse de 1,1 pour cent pour atteindre 3.933,45 points. 

Dans l'indice principal, Ackermans & van Haaren est en tête avec un gain de 2,7 pour cent. Seul Colruyt lâche 0,5 pour cent.

Ageas a acheté une participation majoritaire dans une coentreprise indienne pour près de 70 millions d'euros. L'action progresse de 1,3 pour cent.

Dans le BelMid, CFE se remet, avec un gain de 7,1 pour cent, de la forte baisse de jeudi. Agfa-Gevaert gagne également 3,5 pour cent. La société a mis sa plus grande division en vente, selon De Tijd. 

Mithra cède 0,9 pour cent.

Parmi les plus petites actions, MDxHealth s'envole de 14,8 pour cent. Le SelectMDx est couvert par Medicare aux États-Unis. 

Une petite majorité d'actionnaires a approuvé l'acquisition d'Acacia Pharma par Eagle Pharmaceuticals. L'action gagne 3,9 pour cent.

Balta lâche 3,5 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L’acquisition d'Acacia par Eagle Pharmaceuticals approuvée

(ABM FN) Les actionnaires d'Acacia Pharma ont approuvé le rachat par Eagle Pharmaceuticals avec une courte majorité jeudi. C'est ce qu'a annoncé vendredi matin la biotech britannique cotée en bourse à Bruxelles. 

Près de 53 pour cent des personnes habilitées à voter ont approuvé le plan de rachat, ce qui lui permet d'aller de l'avant, a déclaré Acacia. 

Dans le cadre de l'offre, les actionnaires d'Acacia Pharma recevront 0,68 euros par action en espèces et 0,0049 action de New Eagle. La transaction valorise Acacia Pharma à 94,7 millions d'euros. 

Les analystes de Degroof Petercam ont qualifié cette offre de "très décevante". Selon la banque, Acacia a eu des difficultés avec le financement et il y avait peu d'options, malgré le fait que l'entreprise a certainement plus de valeur à long terme.

L'action Acacia est actuellement cotée à 0,78 euro.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 devrait ouvrir dans le vert

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait démarrer la séance de ce vendredi en hausse, embrayant ainsi le pas aux marchés asiatiques ce matin, alors que Wall Street a encore perdu du terrain jeudi soir après une séance volatile. Près d’une heure avant l’ouverture des marchés, les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 sont en hausse d'environ un pour cent. 

L'indice Bel20 a perdu 1,9 pour cent jeudi clôturant sous les 3.900 points, après la chute des cours à Wall Street mercredi soir en raison de la déception suscitée par les résultats de la grande distribution.

Ce sont principalement les valeurs alimentaires "défensives", telles que AB InBev, qui ont subi une forte pression à Bruxelles jeudi, après que les chiffres des chaînes de supermarchés et de détaillants américaines ont montré qu'elles avaient du mal à répercuter la hausse des coûts. 

Avec une inflation élevée, il est important de savoir dans quelle mesure une entreprise peut répercuter l'inflation sur le client. La vente au détail est un marché de combat et les entreprises n'y ont souvent pas de pouvoir sur les prix, estime Fred van Deijck, gestionnaire d’actifs chez Bustelberg Effectenkantoor. “Ils vendent tous le même produit et le consommateur choisit en fonction du prix”. Pour ces entreprises, il faut un certain temps pour rattraper les augmentations de prix et cela déprime le résultat, ajoute Van Deijck.

Les investisseurs déduisent également des chiffres décevants publiés ces derniers jours par , entre autres, Walmart et Target,  que l'inflation élevée frappe également durement les consommateurs américains. “Les raisons de la baisse des marchés d'actions sont nombreuses, mais la cause immédiate de la récente accélération de la baisse est la crainte de la diminution du pouvoir d'achat du consommateur américain”, souligne l'analyste Bill Stone de Glenview Trust.

Wall Street a zigzagué entre le rouge et le vert jeudi, pour finalement terminer en baisse lors de la clôture. L’indice S&P500 a perdu plus d'un demi pour cent portant la perte hebdomadaire à 3 pour cent. L'indice et donc en passe de clôturer en baisse pour la septième semaine consécutive. La dernière fois que cela s'est produit, c'était peu après le tournant du millénaire, au moment de l'éclatement de la bulle Internet. 

Certains analystes soulignent toutefois que les valorisations sont devenues attrayantes. Ainsi, l'indice des 50 plus grandes sociétés européennes cotées en bourse, l'indice Euro Stoxx 50, est aujourd'hui coté à un ratio cours/bénéfices d'un peu moins de 13, sur la base des bénéfices prévus en 2022. Les paramètres indiquent également qu'un montant relativement important d'argent reste sur la touche, ce qui pourrait entraîner une pression d'achat future. 

En Asie, ce matin, les investisseurs ont décidé de laisser les inquiétudes derrière eux. Hong Kong et Séoul ont grimpé d'environ 2 pour cent, tandis que les autres principales bourses ont gagné plus de 1 pour cent.

Les marchés ont été stimulés, entre autres, par la décision de la Banque populaire de Chine de réduire le taux d'intérêt interbancaire de 15 points de base. “Il s'agit d'une mesure attendue depuis longtemps, provoquée par les perturbations dues au coronavirus, et la réduction est plus importante que ce que le marché attendait”, souligne Chaoping Zhu, analyste chez JPMorgan.

Au Japon, le taux d'inflation en glissement annuel pour le mois d'avril est également ressorti à 2,5 pour cent, un rythme que le pays n'a pas connu depuis 13 ans. 

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont en baisse de plus d'un pour cent à 110,85 dollars le baril, après avoir augmenté de près de 3 pour cent jeudi soir à New York. Sur le plan monétaire, l'euro s'est également légèrement apprécié par rapport au dollar ces derniers jours. Ce matin, la paire de devises était cotée à 1,0586.

Actualités des entreprises

Ageas a acquis la participation de 25 pour cent d'IDBI BANK et obtient ainsi une participation de 74 pour cent dans la coentreprise indienne d'assurance-vie Ageas Federal Life. Les 26 pour cent restants sont entre les mains de la Banque fédérale. Ageas versera à IDBI Bank une contrepartie totale de 5,8 milliards de roupies indiennes ou 69 millions d'euros en espèces. 

Offices & Warehouses a prolongé ses contrats de location avec Galapagos et Borealis à Malines.

Le test SelectMDx de MDxHealth pour la détection du cancer de la prostate a reçu ce que l'on appelle un Local Coverage Determination (LCD) aux États-Unis.

Agfa-Gevaert veut mettre sa plus grande division en vitrine. C'est ce qu'écrit De Tijd vendredi sur la base de sources.  Selon le journal, les acheteurs potentiels, un groupe de fonds d'investissement, ont déjà soumis leur proposition de rachat de la division des circuits imprimés.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a baissé de 0,6 pour cent jeudi à 3.900,79 points, l'indice Dow Jones a perdu 0,8 pour cent à 31.253,13 points et le Nasdaq a clôturé en baisse de 0,3 pour cent à 11.388,50 points.a

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le dividende de Xior approuvé

(ABM FN) Les actionnaires de Xior ont approuvé le dividende pour 2021. C’est ce qu’a fait savoir le gestionnaire de kots vendredi matin.

Le dividende de 1,44 euro par action peut être versé soit en espèces, soit en actions. Les investisseurs ont jusqu'au 1er juin pour faire connaître leur choix. Le dividende sera payé le 9 juin. 

Les autres points de l'assemblée annuelle ont également été approuvés. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Ageas acquiert une participation majoritaire dans la société indienne Ageas Federal Life.

(ABM FN) Ageas a acquis une participation majoritaire dans la coentreprise indienne d'assurance-vie Ageas Federal Life. C'est ce qu'a annoncé l'assureur belge vendredi matin.

Ageas acquiert la participation de 25 pour cent d'IDBI BANK et obtient ainsi une participation de 74 pour cent dans Ageas Federal Life. Les 26 pour cent restants sont entre les mains de la Banque fédérale.

Ageas versera à IDBI Bank une contrepartie totale de 5,8 milliards de roupies indiennes ou 69 millions d'euros en espèces. 

La transaction devrait être conclue au cours du second semestre de cette année.

"Cet investissement offre à Ageas une occasion unique de prendre le contrôle de l'une de ses entités opérationnelles en Asie", a déclaré le PDG Hans De Cuyper à propos de cette opération. 

"Nous avons l'ambition de poursuivre cette histoire à succès avec notre partenaire de confiance, la Federal Bank, et de continuer à développer l'activité dans l'une des économies les plus importantes et à la croissance la plus rapide du monde, avec un marché qui présente un grand potentiel à long terme", ajoute le PDG. 

Ageas, IDBI Bank et Federal Bank ont créé la coentreprise d'assurance-vie IDBI Federal Life Insurance Company Ltd à la fin de 2006. Depuis lors, le revenu brut des primes n'a cessé de croître pour atteindre 247 millions d'euros en 2021. En six ans, l'entreprise est devenue rentable, ce qu'elle est encore aujourd'hui. Elle a enregistré un bénéfice net de 9 millions d'euros en 2021.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Agfa veut vendre sa division plaques d'impression - médias

(ABM FN) Agfa-Gevaert veut mettre sa plus grande division en vente. C'est ce qu'écrit De Tijd vendredi sur la base de sources. 

Selon le journal, les acheteurs potentiels, un groupe de fonds d'investissement, ont déjà soumis leur proposition de rachat de la division plaques d'impression. 

BNP Paribas Fortis assistera Agfa pendant le processus de vente, selon De Tijd. 

La division des plaques d'impression représente près de la moitié du chiffre d'affaires du groupe et a déjà été placée dans une entité juridique distincte, souvent en prélude à une vente ultérieure.

“Agfa a exprimé son intention d'organiser les activités de Offset Solutions en une structure d'entreprise et une organisation indépendantes au sein du groupe Agfa-Gevaert. Ce projet est en bonne voie”, a fait savoir l’entreprise dans un communiqué le 10 mai. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

SelectMDx de MDxHealth couvert par Medicare

(ABM FN) Le test SelectMDx de MDxHealth, qui permet de détecter le cancer de la prostate, a obtenu une décision de couverture locale (LCD) aux États-Unis. C'est ce qu'a annoncé la biotech jeudi soir. 

Une détermination locale de la couverture (LCD) est déterminée par un entrepreneur administratif de Medicare (MAC), dans ce cas Palmetto GBA, et indique que cette technologie de diagnostic est nécessaire et donc couverte par Medicare, un programme d'assurance sociale du gouvernement fédéral américain.

Le LCD est effectif à partir du 3 juillet 2022, ce qui "devrait permettre la couverture de notre test pour les patients Medicare qualifiés aux États-Unis", a déclaré MDxHealth.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 27 mai 2022.

VENDREDI 20 MAI 2022

15:00 Resulix - Réunion annuelle des actionnaires
17:45 EVS - Résultats premier trimestre

LUNDI 23 MAI 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats premier trimestre

MARDI 24 MAI 2022

11:00 Accentis - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 25 MAI 2022

10:00 MDxHealth - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Balta - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Campine - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Care Property Invest - Réunion annuelle des actionnaires

JEUDI 26 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 27 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Un début d'année solide pour Cenergy

(ABM FN) Cenergy a bien débuté l'année 2022, avec une augmentation des recettes et des bénéfices. C'est ce qui ressort d'un communiqué de presse du fabricant de câbles et de tuyaux en acier, jeudi soir.

"Un début encourageant", a déclaré le PDG Alexios Alexiou. Toutes les lignes de production ont montré une amélioration, a déclaré le PDG. Il est positif pour le reste de l'année en raison des commandes récemment attribuées et compte sur une amélioration des performances en 2022.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 31 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 300 millions d'euros.

Le résultat brut d'exploitation ajusté a atteint 22,6 millions d'euros, soit une augmentation de 25 pour cent. L'activité câble s'est particulièrement bien comportée, selon Cenergy.

Le bénéfice net est passé de 4,6 millions d'euros à 9,6 millions d'euros.

Le carnet de commandes est resté stable à 1 milliard d'euros.

Cenergy a déclaré que les discussions avec Ørsted au sujet d'une usine à construire aux États-Unis sont en cours.

L'action de Cenergy a clôturé en hausse de près de 7 pour cent jeudi, à 3,32 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Intervest prolonge ses contrats de location avec Galapagos et Borealis

(ABM FN) Intervest Offices & Warehouses a prolongé les contrats de location avec Galapagos et Borealis à Malines.C'est ce qu'a annoncé Intervest, jeudi soir.

Selon Intervest, les conditions de location de ces renouvellements sont "entièrement conformes aux conventions existantes et représentent environ 6 pour cent des revenus locatifs totaux d’Intervest fin avril 2022.".

Dans les années à venir, Intervest rénovera par étapes les différents sites de Malines-Noord "afin de créer un cluster de bureaux durable".

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Augmentation substantielle des revenus locatifs pour Inclusio

(ABM FN) Inclusio a enregistré une augmentation substantielle de ses revenus locatifs au premier trimestre. C'est ce qui ressort des résultats de la société immobilière à vocation sociale publiés jeudi soir.

Les revenus ont augmenté de 64 pour cent par rapport à l'année précédente pour atteindre 2,3 millions d'euros.

La juste valeur des immeubles de placement a augmenté de 3,2 millions d'euros, soit 1,5 pour cent sur une base constante.

Inclusio a qualifié de limité le taux d'endettement de 24,1 pour cent à la fin du mois de mars de cette année. Selon la société immobilière sociale, sa capacité d'investissement est de 120 millions d'euros.

La valeur nette d'inventaire par action à la fin du mois de mars était de 22,90 euros, contre 22,59 euros trois mois plus tôt.

Perspectives

Inclusio a confirmé ses projets de dividendes. La société cotée souhaite verser 0,60 euro par action au titre de l'année 2022. Cela augmenterait le dividende de 20 pour cent par rapport à la distribution de 0,50 euro par action pour 2021, laquelle sera effectuée à la fin du mois de mai.

Selon Inclusio, l'indexation des loyers est plus importante que prévu, "ce qui entraînera des revenus locatifs plus élevés que ceux budgétés".

"Dans une moindre mesure, la hausse de l'inflation entraîne également une augmentation des coûts immobiliers et des frais généraux de la société".

L'action Inclusio a clôturé en baisse de 1,0 pour cent jeudi, à 15,50 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Le Bel20 clôture à nouveau en forte baisse

(ABM FN) Nouvelle séance compliquée ce jeudi à la bourse de Bruxelles, où le Bel20 a perdu 1,9 pour cent sous les 3.900 points, dans la foulée de la chute de Wall Street mercredi soir.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Vincent Juvyns de JP Morgan Asset Management estime que le marché plie clairement sous le poids des craintes de récession.

"En arrière-plan, la baisse de la consommation de la classe moyenne aux Etats-Unis, faisant craindre aux marchés que ce problème de pouvoir d’achat ne devienne un réel problème économique", explique-t-il.

En début de semaine, Target et Walmart ont averti sur leurs résultats. Ce jeudi, kohl's, un autre géant US de la distribution, a lui aussi revu à la baisse ses prévisions.

Vincent Juvyns ajoute qu’on observe clairement un mouvement de 'derisking' au sein des portefeuilles d’investissement, qui se manifeste par la vente d’actions et une fuite en avant vers les obligations.

A ce titre, le bond du trésor américain à dix ans a vu son rendement reculer de dix points de base à 2,80 pour cent. Baisse également de rigueur pour le Bund allemand, repassé sous le pour cent.

Pour autant, le stratège en investissement ne se veut pas alarmiste par rapport à la tendance actuelle. "Il se peut que les mouvements baissiers soient exagérés, d’autant qu’on est finalement confronté à un phénomène qui était attendu et annoncé", observe-t-il.

Au menu des indicateurs macro économiques du jour, l'indice mesurant l'activité manufacturière de la région de Philadelphie est tombé à un plus bas de deux ans en mai, tandis que les inscriptions au chômage aux Etats-Unis la semaine passée se sont révélées supérieures aux attentes.

Sur le marché des changes, l’euro a progressé assez nettement, en hausse de 1,2 pour cent à 1,059 dollar.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Argenx a signé la plus forte hausse. En hausse de 2,1 pour cent, la biotech présentera aujourd'hui les résultats d'une étude lors d'un congrès.

En bas de tableau, la mise à jour trimestrielle d'Ackermans & van Haaren n'a pas été bien accueillie par les investisseurs, même si la direction a annoncé la perspective de résultats record pour 2022. L’action de la holding a chuté de 8 pour cent, tandis que KBC Securities a relevé son objectif de cours. 

De son côté, Solvay a perdu 4,6 pour cent. En arrière-plan, Jefferies a mis l'action sur sa liste de valeurs à vendre.

Dans le BelMid, Euronav a progressé de 1,5 pour cent. Réunis en assemblée générale aujourd’hui, ses actionnaires ont rejeté la proposition de CMB concernant les administrateurs non indépendants. Euronav estime que le vote de l’assemblée constitue un "signal clair" en faveur de la poursuite des projets de fusion avec Frontline.

IBA a clôturé à l’équilibre après sa mise à jour trimestrielle. "Un bon début d'année", a commenté Kepler Cheuvreux. 

Gimv, qui a présenté ses résultats annuels, a gagné 0,5 pour cent, même si Degroof Petercam a abaissé l’objectif de cours. 

Atenor et Home Invest, qui étaient également au rapport avec leurs chiffres trimestriels, ont perdu 2,9 et 1,2 pour cent. 

Claque boursière pour CFE qui a émis deux avertissements sur bénéfices ce matin, l'un pour DEME et l'autre pour les activités qui resteront après la scission dans CFE. Degroof Petercam a retiré l'action de sa liste d'achat. L’action a chuté de 18,8 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Texaf a gagné 4,6 pour cent. Oxurion a cédé 5,6 pour cent.

Greenyard a conclu un accord avec un investisseur immobilier sur la location et la cession-bail d'une installation de Greenyard Prepared à Bree. L’action a reculé de 1,6 pour cent.

Wall Street

A la clôture européenne, le Dow Jones perdait 0,2 pour cent, tandis que le Nasdaq, tenant un rebond, gagnait 1,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Update: les actionnaires d’Euronav recalent les administrateurs de CMB

(ABM FN) L'actionnaire principal qu’est CMB n'a pas réussi à convaincre les actionnaires d'Euronav de son projet. C’est ce qui ressort de l’assemblée générale de la compagnie maritime.

CMB, qui s'oppose à une fusion entre Euronav et Frontline, avait proposé trois nouveaux administrateurs de surveillance, mais les actionnaires ont voté contre la nomination de Ludovic Saverys, Patrick De Brabandere et Bjarte Boe.

Euronav estime que le vote de l'assemblée des actionnaires constitue un "signal clair" en faveur de la poursuite des projets de fusion avec Frontline. 

"Les résultats de l'élection du conseil de surveillance et sa composition indiquent clairement qu'une majorité d'actionnaires soutiennent la stratégie définie par le conseil de surveillance et le directoire d'Euronav, y compris la fusion proposée avec Frontline", a-t-il déclaré.

Tous les points de l'ordre du jour proposés par Euronav ont été approuvés, dont le renouvellement du mandat de Grace Skaugen et d'Anne-Hélène Monsellato en tant qu'administrateurs indépendants pour un mandat de deux ans.

C’est aussi le cas de la distribution d’un dividende de 0,06 dollar par action, au titre du quatrième trimestre 2021 et du premier trimestre 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au vendredi 27 mai 2022.

VENDREDI 20 MAI 2022

15:00 Resulix - Réunion annuelle des actionnaires
17:45 EVS - Résultats premier trimestre

LUNDI 23 MAI 2022

07:00 Unifiedpost - Résultats premier trimestre

MARDI 24 MAI 2022

11:00 Accentis - Réunion annuelle des actionnaires

MERCREDI 25 MAI 2022

10:00 MDxHealth - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Balta - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Campine - Réunion annuelle des actionnaires
11:00 Care Property Invest - Réunion annuelle des actionnaires

JEUDI 26 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

VENDREDI 27 MAI 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les actionnaires d’Euronav recalent les administrateurs de CMB

(ABM FN) Réunis en assemblée générale, les actionnaires d’Euronav ont approuvé les comptes annuels et le dividende. C’est ce qu’a annoncé le transporteur maritime ce jeudi dans un communiqué.

L’assemblée générale a également approuvé le renouvellement du mandat de Grace Skaugen et d'Anne-Hélène Monsellato en tant qu'administrateurs indépendants pour un mandat de deux ans.

En revanche, la nomination de trois administrateurs non-indépendants proposés par CMB, à savoir Bjarte Bae, Ludovic Saverys et Patrick De Brabander, a été rejetée par les actionnaires.

L’assemblée a par ailleurs approuvé la distribution d’un dividende de 6 cents par action, au titre du quatrième trimestre 2021 et du premier trimestre 2022.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Une ouverture rouge attendue à Wall Street

(ABM FN) Les bourses américaines vont continuer leur chute jeudi, après avoir enregistré de fortes baisses mercredi.

Les contrats à terme sur l'indice principal S&P 500 étaient en baisse de plus d'un pour cent, une demi-heure avant la cloche d'ouverture.

“Je pense que les craintes de récession sont le principal déclencheur. Ce n’est pas le taux cette fois-ci, car il a même un peu baissé”, analyse Philippe Gijsels, stratège chez BNP Paribas Fortis.

Les investisseurs pensent que les résultats décevants de Walmart et Target ces derniers jours sont la preuve que l'inflation élevée frappe les consommateurs américains.

"Le sentiment du marché est très négatif", estime Naeem Aslam, analyste chez AvaTrade.

"Les traders pensent que si de grandes entreprises comme Walmart ont déjà du mal à digérer une inflation plus élevée, la situation doit être tout à fait difficile pour les moyennes et petites entreprises", continue Aslam.

Le fait que les consommateurs contractent davantage de crédits pour continuer à financer leurs besoins quotidiens n'est pas un bon signe, ajoute l'analyste du marché. "Une dette plus élevée à un moment de récession imminente est le cocktail parfait pour une catastrophe majeure", avertit Aslam.

Les demandes hebdomadaires de chômage semblent avoir fortement augmenté la semaine dernière, tandis que l'indice dit Philly-fed a baissé beaucoup plus fortement que prévu.

Le pétrole a baissé d'environ 2 pour cent jeudi.

L'euro/dollar s'échange à 1,0541. Au début de la journée boursière, la paire de devises évoluait à 1,0480 et à 1,0484 à la clôture des bourses américains mercredi.

Actualités des entreprises

Kohl's s'est mis en avant jeudi et a en même temps émis un avertissement relatif à ses bénéfices. La croissance du chiffre d'affaires cette année sera plus faible que prévu et les bénéfices seront inférieurs aux estimations précédentes. C'est maintenant à Goldman Sachs de trouver un acheteur pour la chaîne américaine de grands magasins. L'action devrait ouvrir en baisse de près de 5 pour cent.

Cisco a enregistré un chiffre d'affaires décevant au cours du dernier trimestre, ce qui a entraîné une révision à la baisse des prévisions de revenus pour l'ensemble de l'exercice fiscal. Cisco s'attend à ce que le chiffre d'affaires annuel augmente de 2 à 3 pour cent par an, alors que précédemment, une croissance de 5,5 à 6,5 pour cent était prise en compte. L'action devrait ouvrir en baisse de 10 pour cent.

L'action Tesla a été retirée de l'indice ESG S&P500. Le PDG Elon Musk n'a pas apprécié et a critiqué l'ESG sur Twitter. L'action Tesla va probablement ouvrir en baisse de 1,5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice Dow Jones a perdu 3,6 pour cent mercredi, à 31.490,07 points. L'indice S&P500 a reculé de 4,0 pour cent, à 3.923,68 points. La bourse technologique Nasdaq a cédé 4,7 pour cent et a clôturé à 11.418,15 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est restée dans le rouge jeudi après-midi. Vers 14 heures, l'indice Bel20 a chutait de 1,7 pour cent à 3.897,24 points. 

Dans l'indice principal, seuls Colruyt et Elia ont réussi à trouver le chemin de la hausse, avec des gains respectifs de 2,1 et 0,5 pour cent. 

La mise à jour trimestrielle d'Ackermans & van Haaren n'a pas été bien accueillie par les investisseurs. L'action chute de 7,2 pour cent. KBC Securities a néanmoins relevé l'objectif de cours de l'action. 

Solvay perd 3,9 pour cent après que Jefferies a mis l'action sur la liste des valeurs à vendre. 

Dans le BelMid, Euronav progresse de 1,8 pour cent. Selon De Tijd et L'Echo, les actionnaires ont rejeté la proposition de CMB concernant les administrateurs non indépendants, laissant la porte ouverte à une fusion avec Frontline. 

IBA progresse de 0,9 pour cent après une mise à jour trimestrielle positive. "Un bon début d'année", déclare Kepler Cheuvreux. 

Gimv, qui a présenté ses résultats annuels, augmente de 0,7 pour cent. Degroof Petercam a abaissé l’objectif de cours à 56,00 euros. 

Atenor et Home Invest, qui ont également publié des chiffres, perdent 1,1 et 0,4 pour cent. 

CFE a émis deux avertissements sur bénéfices ce matin, l'un pour DEME et l'autre pour les activités qui restent après la scission dans CFE, a fait remarquer l'analyste Tijs Hollestelle d'ING. Degroof Petercam a retiré l'action de sa liste d'achat. CFE chute de 12,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Texaf gagne 2,9 pour cent. Balta cède 4,6 pour cent.

Greenyard a conclu un accord avec un investisseur immobilier sur la location et la cession-bail d'une installation de Greenyard Prepared à Bree. L'action perd 2,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes en forte baisse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en forte baisse jeudi, après que Wall Street ait connue sa pire journée depuis longtemps.   

À la mi-journée jeudi, l'indice principal STOXX Europe 600 perdait de 2,1 pour cent jeudi, à 424,71 points. Le DAX allemand chutait de 2,1 pour cent à 13.719,45 points et le CAC 40 français de 2,2 pour cent à 6.214,87 points. L'indice britannique FTSE cédait 2,6 pour cent jeudi, à 7.246,61 points.

"Le sentiment positif au début de la semaine s'est complètement inversée", notent les analystes d'IG. "Les préoccupations concernant l'inflation et la croissance économique dominent."

Jeudi, le marché attend principalement le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne et le discours du vice-président de la banque centrale, Luis de Guindos, mais aussi les demandes hebdomadaires de chômage aux États-Unis, qui sont estimées à 200.000 contre 203.000 la semaine précédente.

Par ailleurs, aux États-Unis, l'attention est portée sur l'indice d'activité de Philadelphie pour le mois de mai et sur les ventes de logements existants en avril.

Le pétrole était en baisse jeudi. Le contrat West Texas Intermediate pour livraison en juillet était en baisse de 1,8 pour cent à 105,17 dollars, tandis que le contrat Brent pour livraison en juillet coûtait 107,66 dollars, soit une perte de 1,3 pour cent.

L'euro/dollar s'échange à 1,0496. Au début de la journée, la paire de devises s'échangeait à 1,0480 et à 1,0484 à la clôture des bourses américaines mercredi.
 
Actualités des entreprises

EasyJet a vu ses pertes diminuer au cours du premier semestre de son exercice brisé 2022, mais a prévenu qu'il y aurait des coûts supplémentaires au second semestre en raison de la hausse des prix du carburant et d'effets de change défavorables. L'action Easyjet baisse de 2,9 pour cent.

Contrat à termes sur Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en baisse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en baisse de 1,3 pour cent.

L'indice Dow Jones a perdu 3,6 pour cent mercredi, à 31.490,07 points. L'indice S&P500 a reculé de 4,0 pour cent, à 3.923,68 points. La bourse technologique Nasdaq a cédé 4,7 pour cent et a clôturé à 11.418,15 points. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Bruxelles chute lourdement

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a embrayé le pas sur Wall Street et chutait lourdement jeudi matin. En fin de matinée, le Bel20 cédait 2,4 pour cent à 3.874,05 points. 

“Je pense que les craintes de récession sont le principal déclencheur. Ce n’est pas le taux d'intérêt cette fois-ci, car il a même un peu baissé”, analyse Philippe Gijsels, stratège chez BNP Paribas Fortis.

“Le déclin a commencé dans le commerce de détail”, remarque Gijsels, qui souligne les mauvais résultats pour Walmart et Target présentés plus tôt dans la semaine. “Ainsi la peur s’est répandue”. 

“Les marchés ont lu dans ces mauvais chiffres du commerce de détail que les consommateurs dépensent moins en raison d'une inflation très élevée. Nous verrons comment cela se passe, une récession est possible, bien que ce ne soit pas encore notre scénario de base”, continue le stratège. “D'autre part, il y a aussi un certain changement dans les dépenses, des biens aux services, après la crise sanitaire, ce qui est un autre élément positif. En outre, le marché du logement, par exemple, reste solide pour l'instant. Les consommateurs ont encore beaucoup de liquidités”, explique l'économiste.

“Mais nous avons peu de vue sur le pic d'inflation et sur l'éventualité d'une récession. Il en résulte logiquement des marchés volatils. Au cours des 15 derniers marchés baissiers, au cours desquels le S&P500 a chuté d'au moins 20 pour cent, seuls deux n'ont pas débouché sur une récession”, ajoute Gijsels.

Les banques centrales doivent intervenir pour freiner l'inflation, et la Réserve fédérale américaine, en particulier, le fait déjà.

“La Fed voudra resserrer au maximum avant la conférence de Jackson Hole en août, afin de pouvoir peut-être dire que l'inflation est sous contrôle et que la normalisation peut se faire plus calmement. Mais eux aussi n'ont qu'une vue d'un demi-mètre bien sûr", a déclaré M. Gijsels.

Plus tard dans la journée, les investisseurs suivront la publication du procès-verbal de la dernière décision sur les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne, les demandes de soutien hebdomadaires aux États-Unis et les ventes de logements existants aux États-Unis en avril.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,0488, tandis que les prix du pétrole étaient stables ou en légère baisse.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice vedette, Colruyt se rétablit de la chute de mercredi, causée par la crainte liée aux ventes au détail aux États-Unis. L'action progresse de 1,8 pour cent.

Ackermans & van Haaren prévoit d'afficher un bénéfice record à l'issue du premier trimestre de cette année. Selon la holding, les plans pour la cotation en bourse séparée de DEME progressent bien, avec une première cotation à la fin du mois de juin de cette année. KBC Securities a relevé son objectif de cours pour Ackermans. CFE toutefois a émis deux avertissements sur les bénéfices ce matin, l'un pour DEME et l'autre pour les activités qui subsistent après la scission de la drague en CFE, remarque l'analyste Tijs Hollestelle d'ING. Le titre Ackermans chute de X pour 7,4 cent. L’action CFE se voit lestée de 12,2 pour cent.

Jefferies a abaissé l'objectif de cours pour Solvay et a mis l'action sur la liste des ventes. Solvay baisse de 4,4 pour cent.

Aedifica a acheté un centre de soins résidentiels en Irlande pour 11 millions d'euros. L'action chute de 1,1 pour cent.

UCB a reçu un objectif de cours légèrement inférieur de Berenberg. Morgan Stanley a retiré l'action de la liste d'achat. La semaine dernière, la société pharmaceutique a reçu une demande d'informations concernant son médicament contre le psoriasis de la part de la FDA, l'organisme américain de surveillance de la santé.  L’action UCB cède 2,1 pour cent.

Dans le BelMid, seul Melexis progresse de 0,1 pour cent.

GIMV a réalisé un rendement de plus de 20 pour cent sur son portefeuille au cours de l'exercice qui s'est terminé le 31 mars de cette année et a augmenté le dividende. Degroof Petercam a abaissé l’objectif de cours. L’action chute de 0,2 pour cent.

IBA a réalisé de bonnes performances au premier trimestre et bénéficie d'un carnet de commandes bien rempli. C'est ce que montrent les chiffres du spécialiste de la protonthérapie, jeudi matin. Le PDG Olivier Legrain a vu la bonne tendance de l'année dernière se poursuivre au cours du trimestre. Selon Kepler Cheuvreux, IBA a commencé l'année en force. L’action perd toutefois 0,1 pour cent. 

Atenor a déclaré avoir bien commencé la nouvelle année. Atenor ne donnera pas de perspectives pour 2022 avant les résultats semestriels. L'action perd 1,1 pour cent.

Les revenus locatifs nets de Home Invest Belgium ont augmenté d'une année sur l'autre, passant de 6,53 à 7,47 millions au premier trimestre de l'année. Le résultat EPRA a augmenté de 13,2 pour cent pour atteindre 2,68 millions au cours des trois premiers mois de 2022, contre 2,37 millions un an plus tôt. L'action a chuté de 0,4 pour cent.

Greenyard a conclu un accord avec un investisseur immobilier pour la location et la cession-bail d'une installation de Greenyard Prepared à Bree. La transaction générera, après impôts, des revenus d'environ 90 millions. Le produit net sera entièrement utilisé pour rembourser les dettes bancaires. Greenyard perd 2,2 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Degroof Petercam abaisse l'objectif de cours pour Gimv

(ABM FN) Degroof Petercam a abaissé jeudi l'objectif de cours pour Gimv de 60,00 à 56,00 euros suite aux résultats annuels, tout en maintenant la recommandation Conserver. 

Degroof estime que l'exercice financier s'est bien déroulé, mais que cela se reflète déjà dans le cours de l'action. En outre, la banque est encouragée par le fait que, en ce qui concerne Gimv, aucun ajustement n'est nécessaire pour le moment alors que la position de liquidité est solide.

Au cours de l'année, le résultat du portefeuille s'est élevé à 251,3 millions d'euros, soit un rendement de 20,4 pour cent. Le résultat net est de 174,3 millions d'euros, soit 6,60 euros par action. 

Gimv constate que les carnets de commande sont encore bien remplis et qu'une nouvelle augmentation du chiffre d'affaires est plus réaliste qu'une nouvelle augmentation des marges bénéficiaires.

L'action Gimv était en hausse de 0,6 pour cent jeudi à 55,30 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Degroof Petercam retire CFE de la liste d'achat

(ABM FN) Degroof Petercam a abaissé la recommandation pour CFE d’Acheter à Conserver et l'objectif de cours à 145,00 euros. C’est ce qui ressort jeudi d’un rapport de l’analyste Luuk van Beek. 

Les résultats de CFE au premier trimestre étaient proches des attentes des analystes, mais l'avertissement sur les bénéfices émis est une mauvaise surprise, estime Van Beek. 

“Comme d'autres entreprises de construction et promoteurs immobiliers, CFE souffre de l'augmentation rapide des difficultés de la chaîne d'approvisionnement et de la hausse des prix des intrants”, continue l'analyste. 

Chez DEME également, CFE est devenu légèrement plus prudent pour le reste de l'année.

En conséquence, l'analyste a revu à la baisse les évaluations pour 2022, conformément aux nouvelles perspectives de CFE. Les prévisions pour 2023 ont également été légèrement revues à la baisse. 

L’action CFE a enregistré de très bonnes performances l'année dernière, explique Van Beek, mais le momentum semble s'essouffler en raison de l'incertitude croissante. Raison pour laquelle l'analyste a décidé de retirer l'action de la liste d'achat. 

L'action CFE chutait de 10,9 pour cent jeudi matin à 110,80 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: KBC Securities relève l'objectif de cours pour Ackermans & van Haaren

(ABM FN) KBC Securities a relevé jeudi l’objectif de cours pour Ackermans & van Haaren de 184,00 à 195,00 euros, avec une recommandation Conserver inchangée.

Les analystes sont particulièrement impressionnés par la division Private Banking, dont les actifs sous gestion n'ont pas beaucoup diminué malgré la forte baisse des marchés boursiers mondiaux. 

KBC Securities ne voit pas à court terme d’éléments en soutien à l'action, raison pour laquelle la recommandation Conserver reste en vigueur. 

L'action Ackermans & van Haaren était en baisse de 6,3 pour cent  jeudi matin à 158,90 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: bon début d'année pour IBA

(ABM FN) IBA a vu un bon début d'année, même si des chiffres plus concrets seraient intéressants. C'est ce qu'ont déclaré les analystes de Kepler Cheuvreux jeudi après la mise à jour trimestrielle du spécialiste de la protonthérapie.

Selon les analystes, la mise à jour trimestrielle a été qualitative pour toutes les divisions. Les entrées de commandes ont augmenté, mais aucun chiffre concret n'a été avancé à ce sujet. L'entreprise est sur la bonne voie, même si des données plus quantitatives seraient les bienvenues.

La position de trésorerie a légèrement diminué, ce qui, selon Kepler, est dû à l'accumulation de stocks à cause des perturbations des chaînes d'approvisionnement.

Kepler Cheuvreux ne voit pas de changements majeurs dans le consensus des analystes suite au rapport trimestriel qui vient d'être publié.

Kepler a réitéré sa recommandation Conserver avec un objectif de cours de 18,50 euros pour IBA. L'action était stable à 15,72 euros jeudi. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Analyse boursière: deux avertissements sur bénéfices chez CFE

(ABM FN)  CFE a émis deux avertissements sur bénéfices ce matin, l'un pour DEME et l'autre pour les activités qui subsistent après la scission de l'entreprise de dragage dans CFE. C'est ce qu'a déclaré l'analyste Tijs Hollestelle d'ING en réaction à la mise à jour trimestrielle de la société. 

En raison de l'impact de la guerre en Ukraine, CFE est devenu légèrement plus pessimiste pour cette année. 

Par conséquent, le bénéfice net des activités restantes en 2022 sera inférieur à celui de 2021, a averti la CFE.  Auparavant, la CFE comptait encore sur un résultat stable.

Le bénéfice net de DEME cette année devrait également être légèrement inférieur à celui de 2021, en raison de la stabilité des recettes.  CFE avait précédemment prévu des revenus et un EBITDA plus élevés pour DEME.

Les revenus des deux divisions ont augmenté au premier trimestre, mais il s'agit d'un chiffre très volatil, a souligné Hollestelle. 

L'analyste attache plus de valeur à la hausse de la dette nette, d'autant plus que CFE n'a pas fait le point sur les performances opérationnelles. 

Et le fait que CFE ait choisi d'organiser une journée des investisseurs le premier juin qui ne peut être suivie qu'en ligne, est une occasion manquée selon Hollestelle. "Cela aurait pu être une excellente occasion pour les investisseurs de rencontrer l'équipe de direction de DEME en personne", estime l'analyste. 

ING a maintenu la recommandation d'achat pour CFE avec un objectif de cours de 120,00 euros. L'action chutait de 7,7 pour cent jeudi matin à 114,80 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Morgan Stanley retire UCB de la liste d'achat

(ABM FN) Morgan Stanley a abaissé la recommandation pour UCB de Surpondérer à Pondération en ligne et l'objectif de cours est passé de 120,00 à 110,00 euros. C'est ce qui ressort d'un rapport publié jeudi par la banque d'investissement américaine.

La raison de ces déclassements est le retard pris par UCB aux États-Unis dans la lancement du bimekizumab. Récemment, le superviseur américain FDA a décidé de ne pas accepter une demande dite BLA pour le médicament. Tout d'abord, la société pharmaceutique bruxelloise doit apporter plus de clarté sur certains points.

L'analyste de Morgan Stanley pense que ce contretemps entraînera un retard d'un an.

L'action UCB chutait de 2,1 pour cent jeudi matin à 87,88 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Berenberg abaisse légèrement l'objectif de cours d'UCB

(ABM FN) Berenberg a abaissé l'objectif de cours d'UCB de 122,00 euros à 120,00 euros avec une recommandation d'achat inchangée.

UCB reste une action très intéressante, malgré le retard pris en Amérique pour Bimekizumab, un médicament contre le psoriasis, ont déclaré les analystes. L'autorité américaine de réglementation du secteur pharmaceutique, la FDA, n'a pas accepté la demande d'UCB. Des informations supplémentaires doivent d'abord être soumises. Cependant, selon Berenberg, les problèmes mis en évidence par la FDA, notamment ceux liés à la production, sont faciles à résoudre.

Depuis le revers américain, UCB a chuté d'environ 13 pour cent en bourse, pour se retrouver bien en dessous de l'objectif de cours de la maison de courtage. Ils voient donc beaucoup de potentiel et considèrent UCB comme l'une des moyennes entreprises pharmaceutiques les plus intéressantes d'Europe.

L'action UCB a baissé de 1,8 pour cent à 88,18 euros au début de la journée boursière de jeudi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté en nette baisse jeudi. Peu après la cloche du marché, le Bel20 était en baisse de 1,1 pour cent à 3.922,13 points. 

Dans l'indice principal, seul Colruyt était dans le vert avec un gain de 1,7 pour cent. Solvay chute de 3,0 pour cent après que Jefferies a placé l'action sur la liste des valeurs à vendre. 

Ackermans & van Haaren, qui a publié ses chiffres, perd 1,1 pour cent.

Dans le BelMid, IBA progresse de 5,0 pour cent, après chiffres, tandis que CFE cède 5,8 pour cent, également après chiffres. 

Parmi les plus petites actions, Celyad gagne 8,5 pour cent. Acacia baisse de 3,0 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les essais sur le terrain confirment la puissance d’Evoca de Biotalys

(ABM FN) Evoca de Biotalys a montré une meilleure efficacité qu'un agent chimique de premier plan. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise jeudi matin.

“Avec plus de 600 essais réalisés, dont 150 en 2021, le programme mondial d'essais sur le terrain de Biotalys continue de prouver la force et l'efficacité d'Evoca”, a déclaré la société. 

Biotalys attend l'approbation de l'EPA plus tard cette année, après quoi Evoca sera disponible pour le marché américain.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies donne une recommandation Vendre pour Solvay

(ABM FN) Jefferies a abaissé la recommandation pour Solvay de Conserver à Sous-performer, et revu l'objectif de cours de 97,00 à 81,00 euros. C'est ce qui ressort jeudi d'un rapport de la banque d'affaires. 

L'analyste a pris cette décision en raison des risques financiers, tels que l'endettement de Solvay et la diminution de ses liquidités.

À court terme, Jefferies met en garde contre une combinaison d'augmentation des fonds de roulement et de diminution de la demande.

Compte tenu de la possibilité d'une récession en Europe, Jefferies s'attend à ce que le ratio d'endettement de Solvay augmente à 3,4.

En outre, Jefferies n'exclut pas qu'une partie des investisseurs se retirent en attendant que la scission d'Essentials et Specialty en deux sociétés cotées séparément soit achevée. 

Jefferies prévient également que l'actionnaire restant de Solvac dans les deux sociétés pourrait réduire davantage les liquidités.

L'action Solvay a clôturé à 92,28 euros mercredi.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Aedifica achète un centre de soins résidentiels en Irlande

(ABM FN) Aedifica a acheté une maison de repos en Irlande pour 11 millions d'euros. C'est ce qu'a révélé un communiqué de presse du groupe immobilier jeudi matin.

Le complexe nouvellement acquis à Naas peut accueillir 89 résidents et offrira un rendement locatif net initial de 5,5 pour cent. L'exploitant est Virtue, une filiale du groupe Emera.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

DEME entre en bourse à la fin du mois de juin

(ABM FN)  La scission de CFE et DEME sera une réalité à la fin du mois de juin et DEME sera cotée séparément en bourse à partir du 30 juin. C'est c faite par les entreprises jeudi, lors de la mise à jour trimestrielle de CFE. 

La participation de CFE dans DEME sera entièrement transférée à une nouvelle société, sous le nom de DEME Group. Tous les actionnaires de CFE recevront une action de la nouvelle société pour chaque action CFE détenue. 

Le 1er juin, les investisseurs recevront de plus amples informations sur l'avenir de DEME lors d'une présentation, a également annoncé CFE. 

Premier trimestre

Au premier trimestre, DEME a enregistré une croissance de 28,6 pour cent de son chiffre d'affaires, qui a atteint 616,7 millions d'euros. Les autres activités de CFE ont généré un revenu de 272,8 millions d'euros, soit une augmentation de 3,9 pour cent. 

Le chiffre d'affaires du groupe a augmenté de 19,9 pour cent pour atteindre 889,5 millions d'euros. 

Le carnet de commandes de DEME a diminué de 1,3 pour cent au premier trimestre pour atteindre 5,8 milliards d'euros. Chez CFE, le carnet de commandes s'élève à près de 1,7 milliard d'euros, en hausse de 4 pour cent par rapport à l'année précédente. 

La dette nette de DEME a augmenté de 41,1 pour cent pour atteindre 554,2 millions d'euros. Chez CFE, la dette nette a diminué de 35,4 pour cent pour atteindre 73 millions d'euros. 

Outlook 

CFE s'attend à ce que les résultats de ses autres activités soient mis sous pression en raison de la guerre en Ukraine. En conséquence, le bénéfice net en 2022 sera inférieur à celui de 2021, a averti le CFE. Le rendement des capitaux propres dépassera toutefois l'objectif à long terme de 15 pour cent.

Le bénéfice net de DEME devrait être légèrement plus faible cette année qu'en 2021. Les recettes resteront plus ou moins inchangées, prévoit CFE. 

Selon CFE, la situation géopolitique actuelle a entraîné une augmentation des appels d'offres pour de nouveaux projets énergétiques offshore, ce qui profitera à DEME à moyen terme.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 attendu en baisse sur fond de craintes de récession à Wall Street

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en baisse jeudi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 indiquaient une perte d'un peu moins d’un pour cent une heure avant l'ouverture du marché. À Wall Street, l'indice S&P 500 a perdu 4 pour cent mercredi soir. 

Après des gains en début de semaine, le Bel20 a essayé de poursuivre sa progression mercredi, mais une ouverture rouge à Wall Street notamment a jeté un pavé dans la mare et l'indice principal a finalement clôturé en baisse de plus d’un pour cent à 3.967,23 points. 

Le sentiment sur Wall Street a surtout été mis sous pression mercredi par les chiffres des chaînes de distribution Target et Lowe's Companies, chaîne d'ameublement et de bricolage. 

Les deux entreprises ont indiqué que leurs bénéfices étaient sous pression en raison de la hausse des coûts, de la faiblesse des ventes et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Target a perdu 25 pour cent après des résultats trimestriels décevants. Dollar Tree, Dollar General et Costco Wholesale ont également subi leurs pires pertes de cours depuis des années. Lowe's a limité les dégâts à 5 pour cent.

La plus grande chaîne de supermarchés du monde, Walmart, qui a publié mardi une mise à jour trimestrielle décevante et a vu ensuite disparaître 17 pour cent de sa valeur boursière, a encore perdu près de 7 pour cent mercredi. Le groupe de supermarchés a mis en garde contre une pression sur les marges et a abaissé ses perspectives. 

Les signaux émis par le secteur américain de la vente au détail alimentent considérablement les craintes des investisseurs de voir l'économie mondiale plonger dans une récession. Cependant, le débat est loin d'être clos, et les marchés boursiers ont subi une pression considérable ces dernières semaines. Les investisseurs s'inquiètent de l'inflation élevée, du resserrement de la politique des banques centrales et de la guerre en Ukraine. 

En Asie, le Shanghai Composite n'est que légèrement dans le rouge ce matin, les investisseurs recevant, entre autres, des signaux encourageants sur l’allègement des confinements.

L'élément négatif est le marché boursier de Hong Kong, qui a perdu 2,5 pour cent, sous l'impulsion de Tencent. Au cours du trimestre écoulé, le géant chinois de la technologie a enregistré sa plus forte baisse de bénéfices depuis son entrée en bourse en 2004, pour un chiffre d'affaires inchangé. 

Tencent, qui est actif dans le domaine des médias sociaux et des jeux vidéo, souffre des mesures gouvernementales qui mettent sous pression les recettes publicitaires, tandis que les mesures de couronnement ont également laissé des traces. Le cours de l'action était en baisse de près de 7 pour cent ce matin. 

L’Australie a annoncé que le chômage est tombé à 3,9 pour cent de la population active en avril. Il s'agit du niveau le plus bas depuis août 1974.

Le conrtat à termes pétrolier américain est dans le vert ce matin, après que l'or noir ait clôturé en baisse de 2,5 pour cent mercredi soir à New York, à 109,59 dollars le baril.

Aujourd'hui, les investisseurs attendent la publication du procès-verbal de la dernière décision sur les taux d'intérêt de la Banque centrale européenne, les demandes de soutien hebdomadaires aux États-Unis et les ventes de logements existants aux États-Unis en avril.

Actualités des entreprises

Ackermans & van Haaren prévoit d'afficher un bénéfice record à l'issue du premier trimestre de cette année. Selon la holding, les plans pour la cotation en bourse séparée de DEME progressent bien avec une première cotation à la fin du mois de juin de cette année. 

Jefferies a abaissé l’objectif de cours pour Solvay et a mis l'action sur la liste des ventes. Berenberg a abaissé l’objectif de cours pour UCB de 2 euros à 120 euros.

GIMV a réalisé un rendement de plus de 20 pour cent sur son portefeuille au cours de l'exercice se terminant le 31 mars de cette année et a augmenté son dividende.

IBA a réalisé de bonnes performances au premier trimestre et bénéficie d'un carnet de commandes bien rempli. Cela s'est reflété dans les chiffres du spécialiste de la protonthérapie jeudi matin. Le PDG Olivier Legrain a vu la bonne tendance de l'année dernière se poursuivre au cours du trimestre.

Atenor a déclaré avoir bien commencé la nouvelle année. Atenor ne donnera pas de perspectives pour 2022 avant les résultats semestriels.

Les revenus locatifs nets de Home Invest Belgium ont augmenté d'une année sur l'autre, passant de 6,53 à 7,47 millions au premier trimestre de l'année. Le bénéfice EPRA a augmenté de 13,2 pour cent pour atteindre 2,68 millions d'euros au cours des trois premiers mois de 2022, contre 2,37 millions d'euros un an plus tôt. 
 
Greenyard a conclu un accord avec un investisseur immobilier pour la location et la cession-bail d'une installation de Greenyard Prepared à Bree. La transaction générera, après impôts, des revenus d'environ 90 millions. Le produit net sera utilisé en totalité pour rembourser les dettes bancaires.

Clôture sur Wall Street

L'indice Dow Jones a perdu 1.164 points mercredi et a clôturé en baisse de 3,6 pour cent à 31.490,07 points. L'indice S&P500 a chuté de 4,0 pour cent à 3.923,68 points. L’indice Nasdaq a perdu 4,7 pour cent et a clôturé à 11.418,15.     

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Greenyard réduit ses dettes en vendant ses installations à Bree

(ABM FN) Greenyard a conclu un accord avec un investisseur immobilier sur une lease-and-lease-back d'une installation de Greenyard Prepared à Bree. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise de Sint-Katelijne-Waver jeudi matin.

La transaction générera, après impôts, des revenus d'environ 90 millions.

L'opération n'a aucun impact sur les opérations ou le fonctionnement de la division Prepared, a déclaré Greenyard.

Le produit net sera utilisé en totalité pour rembourser les dettes bancaires. En plus de ce remboursement, Greenyard travaille également au refinancement de sa dette avec une maturité plus longue.

"Non seulement un refinancement renforcera davantage la stabilité financière future de Greenyard, mais il créera également une marge de manœuvre supplémentaire pour la poursuite de la croissance et la réalisation de ses plans stratégiques", a déclaré la société.  

Greenyard a confirmé jeudi ses attentes pour l'année complète, à savoir un EBITDA ajusté d'environ 165 millions d'euros et un ratio d'endettement inférieur à 2,5.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par thomas

Une croissance solide chez GIMV

(ABM FN) GIMV a réalisé un rendement de plus de 20 pour cent sur son portefeuille au cours de l'exercice s’étant terminé le 31 mars de cette année et a augmenté le dividende. C'est ce qu'ont révélé jeudi les résultats annuels du holding coté en bourse.

Au cours de l'année, le portefeuille a enregistré un résultat de 251,3 millions d'euros, ce qui correspond à un rendement de 20,4 pour cent. Le résultat net était de 174,3 millions d'euros, soit 6,60 euros par action.

Le portefeuille d'investissement a augmenté de 17,5 pour cent pour atteindre près de 1,5 milliard d'euros. GIMV investit dans 59 entreprises. 

Les fonds propres s'élèvent à 1,4 milliard d'euros, soit 53,00 euros par action.

Dividende

Jeudi, la société a proposé un dividende optionnel de 2,60 euros par action brut et de 1,82 euros par action net. L'année précédente, ces montants étaient respectivement de 2,50 euros et 1,75 euros par action.

La proposition sera soumise à l'approbation des actionnaires lors de la réunion du 29 juin de cette année.

Outlook

Gimv a souligné jeudi la forte hausse des prix de l'énergie et la persistance des prix élevés des matières premières et des consommables. L'entreprise constate toutefois que les carnets de commande sont encore bien remplis et qu'une nouvelle augmentation du chiffre d'affaires est plus réaliste qu'une nouvelle augmentation des marges bénéficiaires.

Cependant, la société a exprimé un certain optimisme quant à la période à venir: “Alors que l'année dernière, les problèmes de la chaîne d'approvisionnement et la hausse des prix des matières premières étaient encore principalement attribués à la forte reprise économique après la pandémie et étaient donc estimés plutôt temporaires, nous sommes maintenant confrontés à une nouvelle réalité, qui fera très probablement en sorte que l'inflation et la pression sur les marges qui en résulte dureront plus longtemps que prévu”, faisant référence à la guerre en Ukraine, qui provoque également une économie mondiale instable, a déclaré Gimv dans un commentaire sur les perspectives.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Ackermans & van Haaren prévoit des bénéfices records

(ABM FN) Ackermans & van Haaren prévoit d'afficher un bénéfice record à l'issue du premier trimestre de cette année. C'est ce qui ressort jeudi de la mise à jour trimestrielle de la holding. 

Si la société holding elle-même ressent peu l'impact de la guerre en Ukraine, certaines de ses filiales sont affectées négativement. 

Sur la base des estimations actuelles, Ackermans & van Haaren table sur une contribution quasi stable des secteurs clés aux résultats cette année. Toutefois, grâce à la plus-value que la holding a réalisée sur les ventes de ses participations dans Manuchar et Anima, AvH table sur un bénéfice record pour 2022, et la capacité financière sera renforcée d'environ 440 millions d'euros.

Marine Engineering & Contracting

Selon la société holding, les plans pour la cotation en bourse séparée de DEME progressent bien avec une première cotation à la fin du mois de juin de cette année. Au premier trimestre, DEME a vu son chiffre d'affaires augmenter fortement, passant de 480 à 617 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires de CFE au premier trimestre s'élève à 273 millions d'euros, soit une légère augmentation de 3,9 pour cent par rapport au premier trimestre 2021. 

La perception du dividende de DEME en mars 2022 a contribué à une réduction significative de la dette financière nette. 

Le carnet de commandes de CFE se maintient à un niveau élevé, à 1,7 milliard d'euros, contre 1,6 milliard d'euros à la fin de 2021. Cela représente une augmentation de 10,8 pour cent sur 12 mois.

Private banking

Delen Private Bank et la Banque Van Breda ont souffert des "turbulences des marchés financiers" au premier trimestre. En conséquence, le total des actifs sous gestion a légèrement diminué, passant de 63,9 milliards d'euros à la fin de 2021 à 62 milliards d'euros à la fin de mars. 

"Malgré cette baisse, les résultats du premier trimestre 2022 sont nettement supérieurs à ceux du premier trimestre de l'année précédente, car les volumes gérés au premier trimestre étaient nettement supérieurs à ceux de l'année précédente", précise la holding. 

Nextensa a réalisé un résultat net de 21,8 millions d'euros au premier trimestre 2022. Une comparaison d'une année sur l'autre est difficile ici, car Leasinvest et Extensa étaient encore des entités distinctes à cette époque. 

Fin mars, Ackermans disposait de 62,7 millions d'euros de liquidités, contre 77,7 millions d'euros à la fin de 2021.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Marchés
My following
Marchés
BEL20