MTCH GRP INC ORD

MATCH GROUP ORD - US57667L1070
47,30  USD 
47,30
Clôture précédente
47,30
Cours actuel
0,00
Ouverture
0,00%
Différence
0,00
Plus bas
0,00
Plus haut
Ask
0,00
Bid
0,00
Volume
0
Titres émis
0
Capitalisation boursière
0
Exchange
NASDAQ Global Select Consolidated
Dernière mise à jour
ISIN
US57667L1070
RIC
MTCH.O

Mise à jour boursière: Umicore en hausse, le Bel20 dans le rouge

(ABM FN) La bourse de Bruxelles est restée dans le rouge lundi après-midi. Vers 14 heures, le Bel20 chutait de 0,7 oiyr cebt à 3.398,49 points.

Dans l'indice principal, Umicore est en tête avec un gain de 4,1 pour cent. La société a annoncé les détails de son partenariat avec Volkswagen, qui sont quelque peu décevants, selon la banque d'investissement Jefferies. 

AB InBev chute de 1,3 pour cent, suite à un rapport négatif de Jefferies. 

L'immobilier reste sous pression. WDP et Cofinimmo cèdent respectivement 3,8 et 4,3 pour cent.

Dans le BelMid, Melexis gagne 2,7 pour cent, tandis que Telenet chute de 6,0 pour cent. Telenet a confirmé ses perspectives pour cette année avant une journée des investisseurs à Londres. La société de télécommunications a également augmenté sa participation dans la maison de production Caviar Group de 49 à 70 pour cent. KBC Securities est déçu qu'aucun objectif à long terme n'ait été présenté. 

Parmi les plus petites actions, Sequana Medical gagne 3,8 pour cent. Greenyard perd 5,3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Les bourses européennes réduisent leurs pertes

(ABM FN) Les bourses européennes étaient en baisse lundi à la mi-journée. 

Vers midi, l’indice STOXX Europe 600 chutait de 0,9 pour cent à 386,72 points, le DAX allemand de 0,4 pour cent à 12.231,75 points, le CAC 40 français de 0,5 pour cent à 5.753,60 points. Le FTSE 100 britannique se voyait lesté de 1,0 pour cent à 6.947,20 points. 

“Les investisseurs voient peu de points positifs dans un environnement où les taux ne cessent d’augmenter”, souligne Simon Wiersma, gestionnaire en investissements chez ING. “La volatilité des marchés financiers a dès lors fortement augmenté et devrait rester élevée pendant un certain temps”. 

“Les participants du marché sont principalement préoccupés par la poursuite du développement de l’économie”, continue Salah Bouhmidi, analyste chez IG. “Un tel resserrement des taux est susceptible de conduire à une récession, mais le vilain mot de ‘stagflation’ circule aussi. Les chausseurs de bonnes affaires se sont souvent brûlé les doigts ces derniers temps et restent donc à l’écart de l’action”, ajoute l’analyste. 

Selon Wiersma d’ING, la principale attente concerne les résultats trimestriels, qui devraient donner plus de clarté sur les bénéfices des sociétés cotées en bourse. “L’humeur négative des marchés est-elle justifiée, ou les résultats seront-ils, comme souvent, meilleurs que craint?”, se demande l’analyste. 

Le marché boursier italien a affiché une surperformance par rapport aux autres marchés boursiers européens ce matin. Le FTSE MIB n’est qu’en légère baisse pour cent après que le Fratelli d'Italia, parti de droite dirigé par Giorgia Meloni, ait remporté les élections législatives italiennes le week-end dernier. 

Malgré la hausse des cours sur le marché boursier italien ce matin, les analystes estiment que le résultat des élections ne fait qu’ajouter aux inquiétudes. La dette élevée de l'Italie, combinée à une histoire de faible croissance économique, rend le pays vulnérable à une vague de vente sur les marchés obligataires si les investisseurs perdent confiance dans la politique budgétaire de Rome.

La paire de devises euro/dollar s'échangeait à 0,9635. Toutefois, l'essentiel de l'attention sur le marché des devises est allé à la livre sterling, qui a chuté d'environ quatre pour cent par rapport au dollar américain en un court laps de temps dimanche soir, pour ensuite se redresser partiellement.

Vendredi, le nouveau ministre britannique des finances, Kwasi Kwarteng, a présenté un ensemble controversé de réductions d'impôts, et dimanche, Kwarteng a déclaré à la BBC britannique que d'autres réductions seraient effectuées. Les investisseurs en devises ont pu réagir à ces derniers développements au cours de la nuit.

Le prix du pétrole chute de 0,5 pour cent lundi.  “La menace d'une récession mondiale continue de peser sur les prix du pétrole, le resserrement monétaire généralisé de ces derniers jours alimentant les craintes d'un ralentissement significatif de la croissance”, a déclaré Craig Erlam, analyste de marché chez Oanda.

Cependant, le marché pétrolier reste tendu, a ajouté Erlam, et l'OPEP+ a indiqué sa volonté de réduire davantage l'offre même si elle ne parvient pas à atteindre les quotas de production actuels.

Actualités des entreprises

Unilever chute de 0,9 pour cent à Amsterdam. Il a été annoncé ce matin qu'Unilever doit chercher un nouveau PDG, d’ici fin de 2023. Le titre a également reçu une recommandation d'achat de Berenberg, avec un objectif de cours porté de 46,50 à 55,50 euros. 

Les actions immobilières restent sous pression. WDP, par exemple, cède 3,6 pour cent et les actions immobilières plus petites, comme Wereldhave, chutent encore plus fortement. Unibail-Rodamco parvient néanmoins à limiter sa perte à 0,8 pour cent.

Telenet a confirmé ses perspectives pour cette année. L'entreprise de télécommunications a fait cette déclaration lundi matin, avant une journée des investisseurs qui se tient aujourd'hui à Londres. A Bruxelles, l’action chute de 7,9 pour cent.

À Paris, STMicroelectronics progresse de 1,2 pour cent, tout comme LVMH alors que Veolia perd 3,2 pour cent. À Francfort, Zalando a pu compter sur le soutien des investisseurs avec un gain de 2,6 pour cent. Sartorius gagne 3,2 pour cent. Deutsche Telekom cède 2,2 pour cent.

À Amsterdam, les valeurs technologiques se sont également bien comportées, avec une hausse de 2,4 pour cent pour Prosus et de 2,1 pour cent pour ASML.

Contrat à terme Wall Street

Les marchés boursiers américains devraient aussi ouvrir en baisse lundi.

L'indice S&P 500 était déjà en baisse de 1,7 pour cent vendredi à 3.693,26 points, l'indice Dow Jones a perdu 1,6 pour cent à 29.590,41 points et le Nasdaq était en baisse de 1,8 pour cent à 10.867,93 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: le Bel20 limite ses pertes

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a réussi à quelque peu limiter ses pertes lundi matin. En fin de matinée, le Bel20 chutait de 0,5 pour cent à 3.401,45 points, alors qu’à l’ouverture l'indice principal perdait encore plus de 1 pour cent.

“L'automne a vraiment commencé maintenant et un vent sombre souffle également sur les marchés financiers. Les inquiétudes concernant l'inflation et la récession dominent l'humeur”, explique Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING.

L'euro continue de baisser par rapport au dollar. La paire de devises est maintenant cotée à 0,9687. “Le dollar n'a pas été aussi cher depuis plus de 20 ans et est considéré comme l'une des valeurs refuges par les investisseurs. Un euro faible fait encore augmenter l'inflation chez nous”, explique Wiersma.

Cette baisse, selon Jim Reid, économiste à la Deutsche Bank, est également due au résultat des élections italiennes, qui ont été remportées par la coalition de droite emmenée par Giorgia Meloni.

L'agenda de cette semaine en Europe tourne autour de l'inflation, avec un chiffre préliminaire qui sera publié vendredi, a poursuivi l'économiste de la banque allemande. Les économistes de Deutsche Bank prévoient une inflation record de 9,5 pour cent en septembre, contre 9,1 pour cent en août.

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Umicore est en tête avec un gain de 3,7 pour cent. La société a annoncé les détails d'un partenariat avec Volkswagen, et ceux-ci sont quelque peu décevants, selon Jefferies.

AB InBev chute de 0,8 pour cent, à la suite d'un rapport négatif de Jefferies.

L'immobilier reste sous pression. WDP et Cofinimmo cèdent respectivement 3,5 et 3,9 pour cent.

Dans le BelMid, Melexis gagne 2,4 pour cent, tandis qu'Orange Belgium perd 6,6 pour cent. 

Telenet a confirmé ses perspectives pour cette année avant une journée des investisseurs à Londres. La société de télécommunications a également augmenté sa participation dans la maison de production Caviar Group de 49 à 70 pour cent. KBC Securities est déçu qu'aucun objectif à long terme n'ait été présenté. Le titre chute de 6,5 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Sequana Medical progresse de 3,8 pour cent. Onward Medical perd 4,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Analyse boursière: l'accord d'Umicore avec Volkswagen est décevant

(ABM FN) L'accord d'Umicore avec Volkswagen est encore décevant. C'est ce que disent les analystes de Jefferies après avoir examiné les détails de la coentreprise.

3 milliards d'euros sont investis pour produire 160 GWh d'ici 2030. “Il n'est pas clair si ce montant couvre à la fois les investissements et les fonds de roulement", ont indiqué les analystes.

Il semblerait également que les deux partenaires partageront les coûts, les investissements, les revenus et les bénéfices de manière égale. Et cela est décevant pour Umicore, estime la banque d'investissement. Cela signifie que ce partenariat ne sera pas plus rentable que d'autres projets.

Jefferies a maintenu sa recommandation Sous-performer pour Umicore avec un objectif de cours de 27,00 euros. L'action était en hausse de 2,7 pour cent lundi matin à 29,93 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Mise à jour boursière: Bruxelles ouvre en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a démarré la séance de ce lundi en baisse. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 chutait de 1,0 pour cent à 3.387,18 points.

Dans l'indice principal, Umicore est en tête avec un gain de 0,6 pour cent. La société a annoncé les détails d'un partenariat avec Volkswagen. 

La chute des actions immobilières continue, avec VGP et Cofinimmo en bas du Bel20 avec des pertes respectives de 3,2 et 3,1 pour cent. 

Dans le BelMid, Mithra gagne 1,5 pour cent. Orange Belgium chute de 3,4 pour cent. 

Telenet a confirmé ses perspectives pour 2022 avant la journée des investisseurs et a augmenté sa participation dans Caviar Group de 49 à 70 pour cent. L'action perd 1,1 pour cent. 

Parmi les actions plus petites, Sequana progresse de 1,9 pour cent. CFE cède 4,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Umicore et PowerCo de VW créent une coentreprise de matériaux pour batteries

(ABM FN) Umicore et PowerCo, le fabricant de batterie du groupe Volkswagen, érigent une coentreprise pour la production européenne de matériaux pour batteries. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise belge lundi matin.

À partir de 2025, la coentreprise approvisionnera les usines européennes de cellules de batteries de PowerCo en matériaux clés.

L’entreprise comme investit 3 milliards d’euros, alors que les partenaires ont pour objectif de produire d'ici la fin de la décennie des matériaux cathodiques et leurs précurseurs pour une capacité de 160 GWh de cellules par an, ce qui correspond à une capacité de production annuelle capable d'alimenter environ 2,2 millions de véhicules tout électriques.

“Les matériaux cathodiques actifs sont essentiels à la réussite de la transition des groupes motopropulseurs vers l'e-mobilité, car ils constituent le principal levier technologique pour les performances des batteries, ainsi que le principal facteur contribuant au coût global des batteries”, a déclaré Umicore.

Umicore et PowerCo collaboreront à l'approvisionnement durable et responsable en matières premières.

Enfin, Umicore fournira des services de raffinage à PowerCo et les deux partenaires ont l'intention d'inclure à un stade ultérieur, dans le cadre de la coentreprise, des éléments de raffinage et de recyclage des batteries basés sur la technologie et le savoir-faire d'Umicore.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Biocartis veut échanger des obligations convertibles

(ABM FN) La société de biotechnologie Biocartis a proposé lundi matin aux détenteurs d'obligations d'échanger leurs obligations arrivant à échéance en 2024 dans le cadre d'un plan de recapitalisation annoncé au début du mois.

Les détenteurs d'obligations devraient accepter certaines modifications des obligations convertibles existantes, notamment une conversion partielle en actions égale à 10 pour cent des montants nominaux en circulation. Biocartis a également l'intention de demander une extension de 3,5 ans de la maturité des obligations jusqu'en novembre 2027 et le paiement des coupons restants en nature via la capitalisation des coupons pour économiser de la trésorerie.

Au début du mois, les détenteurs de plus de 65 pour cent des obligations en question s'étaient déjà engagés à voter en faveur de ces changements, et Biocartis affirme avoir reçu depuis un soutien supplémentaire.

Dans le même temps, les détenteurs d'obligations se verront offrir le droit d'échanger les obligations en question contre de nouvelles obligations convertibles garanties de second rang, à condition qu'ils s'engagent à participer au prorata à un investissement entièrement garanti de 25 millions d'euros dans les nouvelles obligations.

"Les nouvelles obligations bénéficieront d'un nantissement d'actifs et d'actions, ainsi que de certaines garanties, et arriveront à échéance en novembre 2026 ; elles paieront un coupon en espèces plus élevé de 4,5 pour cent", a déclaré Biocartis.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par AmedeoG

Telenet maintient ses perspectives pour 2022

(ABM FN) Telenet a confirmé ce lundi matin ses perspectives pour cette année, avant une journée des investisseurs, organisée aujourd'hui à Londres.

“Avec un bilan et un profil de liquidité solides, Telenet est bien positionnée pour faire face à l'environnement macroéconomique turbulent actuel. En effet, malgré des pressions inflationnistes accrues, nous confirmons nos perspectives financières pour l'ensemble de l'année 2022”, a déclaré le PDG John Porter le communiqué. 

Avec cela, Telenet s'attend à ce que les dépenses d'exploitation diminuent de 20 millions d'euros cette année, soit une baisse de 5 pour cent en glissement annuel. 

Lors des résultats semestriels, Telenet avait déclaré que le second semestre sera plus fort en termes de croissance des revenus, suite à l'ajustement des tarifs à la mi-juin 2022. La société de télécommunications avait également confirmé ses prévisions pour cette année. 

Pour 2022, Telenet prévoit donc une croissance organique des revenus et de l'EBITDA ajusté d'environ 1 pour cent. Telenet continuera également à investir dans la croissance pour atteindre un flux de trésorerie disponible ajusté stable d'ici 2021.

Telenet affirme en outre disposer de 1,4 milliard d'euros de liquidités.

Telenet vise également à maintenir le ratio d'endettement autour de 3,5. 

Accord avec Fluvius

“En ce qui concerne la transaction avec Fluvius, nous attendons l'approbation des autorités de la concurrence compétentes et prévoyons que NetCo démarre au début de 2023, comme cela a été communiqué précédemment”, a déclaré Telenet.  

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Le Bel20 devrait commencer la semaine en baisse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait commencer en baisse lundi. Les contrats à terme sur l'indice Euro Stoxx 50 pointaient vers une perte d'un demi pour cent environ une demi-heure avant l’ouverture du marché.

Vendredi, le Bel20 a perdu 2,2 pour cent, mais a réussi à se maintenir au-dessus de 3.400 points.

L'Italie a voté dimanche pour un nouveau parlement et la chef de parti national-conservateur Fratelli d'Italia Giorgia Meloni a revendiqué la victoire tôt ce matin, avec plus d'un quart des voix. Une alliance avec le parti de Matteo Salvini et Forza Italia de Silvio Berlusconi ne semble pas avoir obtenu de majorité.

Face au dollar, l'euro a atteint ce matin un nouveau plancher à 0,9623. Les traders seront très vigilants sur les obligations italiennes aujourd'hui.

En Asie, les marchés boursiers de Tokyo et de Séoul ont perdu jusqu'à trois pour cent ce matin. En revanche, le Hang Seng de Hong Kong a réussi à limiter les dégâts, notamment grâce aux gains importants enregistrés par le poids lourd de la technologie, Tencent, et, dans une moindre mesure, Alibaba.

Sur Wall Street, l’indice principal, le S&P 500, a clôturé en baisse de 1,7 pour cent vendredi, juste au-dessus du plus bas niveau de l'année atteint à la mi-juin. Au début de cette année boursière, l'indice se négociait encore à un niveau record, mais il a depuis enregistré une perte de 22,5 pour cent.

Les contrats à terme sur le pétrole américain sont en baisse d'un demi pour cent ce matin, après avoir chuté de près de six pour cent à 78,74 dollars le baril à New York vendredi soir. À la mi-juin, le contrat à terme dépassait encore la barre des 120 dollars.

"La menace d'une récession mondiale continue de peser sur les prix du pétrole, le resserrement monétaire généralisé de ces derniers jours alimentant les craintes d'un ralentissement significatif de la croissance", a déclaré Craig Erlam, analyste de marché chez Oanda.

Cependant, le marché pétrolier reste tendu, a ajouté Erlam, et l'OPEP+ a indiqué sa volonté de réduire davantage l'offre même si elle ne parvient pas à atteindre les quotas de production actuels.

Les taux planent sur les marchés

La semaine dernière a été dominée par les banques centrales, notamment la Réserve fédérale américaine.

La Fed a relevé ses taux de 75 points de base dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce n'est pas une surprise, mais il n'en va pas de même pour les prévisions de taux d'intérêt présentées par la banque centrale. Selon le "dot plot", les taux directeurs seront portés à 4,4 pour cent avant la fin de l'année.

“Cela signifie qu'une autre augmentation de 75 points de base est à l'horizon pour novembre et une autre de 50 points de base pour décembre. Pour la fin de l'année prochaine, un niveau de 4,6 pour cent est maintenant attendu par les responsables de la Fed”, a déclaré Simon Wiersma d'ING. Ce faisant, la Fed dresse un tableau plus agressif que prévu.
Et cela a créé des vents contraires sur les planchers des marchés boursiers mondiaux.

Les investisseurs seront attentifs à la publication de l'indice allemand Ifo dans la matinée. En outre, cet après-midi, l'indice de la Fed de Chicago est à l'ordre du jour.

Actualités des entreprises

Telenet a confirmé ses perspectives pour cette année avant une journée des investisseurs à Londres. Et a porté sa participation dans la maison de production Caviar Group à 70 pour cent.

Mithra Pharmaceuticals convertit des prêts d'une valeur de 1,8 million d'euros en nouvelles actions. Les 319.160 nouvelles actions seront émises à 5,61 euros chacune à des fonds gérés par Highbridge Capital Management et Whitebox Advisors.

Aedifica a acheté 2 maisons de repos en construction et une toute nouvelle maison de repos au Royaume-Uni. Il s'agit d’un investissement de 45,5 millions de livres sterling. Aedifica table sur un rendement locatif net initial d'environ 5 pour cent.

Clôture sur Wall Street

L'indice S&P 500 a chuté de 1,7 pour cent à 3.693,26 points vendredi, l'indice Dow Jones a perdu 1,6 pour cent à 29.590,41 points et le Nasdaq était en baisse de 1,8 pour cent à 10.867,93 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Telenet relève sa participation dans Caviar Group

(ABM FN) Telenet a relevé sa participation dans la maison de production Caviar Group. C'est ce qu'a annoncé l'entreprise de télécommunications lundi matin. 

La participation est ainsi passée de 49 à 70 pour cent. En conséquence, les résultats de Caviar Group seront également consolidés dans ceux de Telenet à partir du 1er octobre. 

"Nous sommes impressionnés par leurs résultats au cours des 18 derniers mois et par les projets qu'ils ont en réserve. C'est pourquoi nous avons décidé de porter notre participation dans la société à 70 pour cent", a expliqué le PDG John Porter. 

Caviar Group continue à fonctionner comme un studio de contenu indépendant. 

Les autres actions resteront entre les mains des actionnaires actuels, dont le PDG Bart Hamelinck. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Lire plus...
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20