BEL20

4.185,96  EUR  7.61  (0.18%)
4.178,35
Clôture précédente
4.185,96
Cours actuel
4.183,94
Ouverture
0,18%
Différence
4.175,76
Plus bas
4.190,67
Plus haut
Ask
0,00
Bid
0,00
Volume
1,273,423
Titres émis
0
Capitalisation boursière
0
Exchange
Dernière mise à jour
ISIN
RIC
Dernière mise à jour:

Les bourses européennes sans changements vers midi

(ABM FN) Les marchés boursiers européens ont évolué mardi à des niveaux proches de ceux de la clôture de lundi, dans un marché attentiste qui se prépare à la saison des résultats, qui débute cette semaine.  

L'indice principal STOXX Europe 600 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 466,20 points à la mi-journée mardi. Le DAX allemand a gagné moins de 0,1 pour cent à 15.480,20 points. Le CAC 40 français est resté inchangé à 6.673,39 points. L'indice britannique FTSE est resté sans inchangé mardi à 7.205,76 points.

Aux États-Unis, seuls les chiffres de la construction de logements et des permis de construire pour le mois de septembre suivront cet après-midi. Parmi les orateurs de mardi figurent les gouverneurs de la Banque centrale européenne, Fabio Panetto et Philip Lane. Du côté de la Réserve fédérale, le président de la Fed d'Atlanta, Raphael Bostic, prendra la parole, suivi de Christopher Waller, administrateur de la Fed.

Le pétrole s'est négocié à la hausse mardi. Le contrat West Texas Intermediate à terme de décembre était en hausse de 1,2 pour cent à 82,67 dollars, tandis que le contrat Brent à terme de novembre était à 85,00 dollars, soit une hausse de 0,8 pour cent.

Le taux de change euro/dollar était de 1,1660. Au début de la séance boursière, la paire de devises évoluait à 1,1648 et à la clôture des marchés boursiers américains lundi, un chiffre de 1,1612 était enregistré.
 
Actualités des entreprises

Ericsson a dépassé les prévisions de bénéfices au troisième trimestre de cette année, grâce aux fortes ventes d'équipements 5G en Amérique du Nord, en Europe et en Amérique latine, qui ont permis de compenser quelque peu une forte baisse des ventes en Chine. L'action a toutefois baissé de 0,4 pour cent à Stockholm.

Danone a enregistré une hausse de ses ventes au troisième trimestre 2021 et a maintenu ses perspectives pour cette année. L'action a baissé de 2,1 pour cent.

Delivery Hero a pris une participation minoritaire dans le service de livraison allemand Gorillas. L'action a augmenté de 1,6 pour cent.

À Paris, le cours de l'action Danone a été le seul à attirer l'attention avec sa perte parmi les principales actions, à Francfort, c'est l'action Deutsche Post qui a augmenté de 2,2 pour cent.

Contrats à terme Wall Street 

Les bourses américaines devraient ouvrir en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 0,3 pour cent.

Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent lundi pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a diminué de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a augmenté de 0,8 pour cent pour clôturer à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Mise à jour boursière: Hyloris excelle sur une bourse en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a connu une hausse prudente mardi matin. Vers la fin de la matinée, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.180,87 points. 

Selon Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, l'espoir de résultats trimestriels meilleurs que prévu donne du courage aux investisseurs. 

Toutefois, des inquiétudes et des doutes subsistent quant à la croissance économique, à l'inflation et aux ajustements des politiques des banques centrales. ING estime que cela entraînera une volatilité accrue et plus forte sur les marchés financiers dans les semaines et les mois à venir. 

Par conséquent, les investisseurs doivent également s'en tenir à leur objectif à long terme, conseille Wiersma. 

L'analyste de marché Naeem Aslam d'AvaTrade estime que l'inflation sera le principal moteur du marché, mais aussi de l'économie, à l'avenir. Par conséquent, les investisseurs sont très sensibles aux variations des taux d'intérêt, souligne l'observateur de marché.

Lundi a été calme en termes de résultats trimestriels, mais plus tard dans la semaine, l'activité est plus intense. Entre autres, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Intel et Tesla présentent leurs résultats. En Belgique, les choses s'accélèrent également, avec Barco et WDP, entre autres, à l'ordre du jour mercredi matin.

"De nombreuses entreprises font état d'une forte demande et nous pouvons vivre avec une situation où la demande reste forte et où les problèmes de chaîne d'approvisionnement persistent, car ces problèmes finiront par être résolus", a déclaré Christopher Harvey, stratège de Wells Fargo Securities. "Nous essayons maintenant d'évaluer si les plus gros problèmes sont derrière nous et donc si le plus gros coup a été porté."

Les investisseurs devraient examiner de près les bénéfices des entreprises pour voir l'impact de la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières sur les marges, pense Alsam d'AvaTrade. 

Sur le plan macro-économique, la matinée a été calme.

L'euro/dollar s'échangeait à 1,1659. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l'indice principal, Ageas a pris la tête avec une augmentation de 1,1 pour cent, suivi par Solvay avec un gain de 1,0 pour cent. 

Umicore a encore chuté de 1,6 pour cent. Lundi, l'action a perdu près de 4 pour cent de sa valeur après que la société ait tempéré ses attentes pour 2021. Berenberg, Deutsche Bank et Jefferies ont quant à eux décidé d'abaisser leurs objectifs de cours pour Umicore. 

Melexis, qui est cotée sans dividende, a perdu 0,5 pour cent. Corrigée pour cela, le titre a progressé de 1,0 pour cent. 

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. L'action a chuté de 0,3 pour cent.

Dans la deuxième ligne, Sipef a gagné 2,9 pour cent et Unifiedpost a baissé de 2,1 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 6,5 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation pour le Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Nyrstar, en revanche, a perdu 3,9 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: une reprise attendue chez Barco

(ABM FN) Barco aura montré une reprise au troisième trimestre, mais n'a pas encore totalement digéré la crise du coronavirus. C'est ce que prévoient les analystes qui ont contribué au consensus de l'entreprise. 

Les commandes du troisième trimestre auront augmenté en glissement annuel de 157,6 millions à 237,4 millions d'euros, selon le consensus. Ainsi, Barco a enregistré une forte reprise, mais n'a pas encore pu laisser complètement derrière elle la crise du coronavirus. Au troisième trimestre 2019, Barco avait encore reçu 275,6 millions d'euros de commandes. 

Le chiffre d'affaires consolidé du troisième trimestre s'élève selon le consensus à 200,4 millions d'euros, dont 74,2 millions pour la division Entertainment, 58,8 millions pour Enterprise et 67,4 millions pour Healthcare. 

Berenberg prévoit une augmentation du chiffre d'affaires de 19 pour cent, à 200 millions d'euros. ING est un brin plus optimiste avec un chiffre d’affaires de 202 millions d'euros et 262 millions d'euros de commandes.

La période estivale est restée morose avec des départs en vacances et pas encore un retour massif au bureau, souligne Degroof Petercam. En septembre, cela a déjà dû être un peu mieux, avec plus de visites au cinéma, de travail de bureau et d'attention aux soins standards dans les hôpitaux, selon l'analyste Kris Kippers de Degroof Petercam.  Selon l'analyste, les pénuries ont encore gêné Barco au troisième trimestre.

En outre, l'analyste de Degroof pense que la journée des investisseurs début novembre sera cruciale.

Kippers a également souligné que les investisseurs ne devaient pas oublier que Barco disposait d'un buffer de 263 millions d'euros à la fin du mois de juin, qui peut être utilisé pour des acquisitions.

L'analyste Trion Reid de Berenberg est également impatient d'entendre ce que les nouveaux co-PDG, An Steegen et Charles Beaudouin, ont à dire en novembre. D'ici là, Reid s'attend à une certaine pression sur le cours.

Dans la mise à jour, Reid sera également attentif à ce que Barco a à dire sur le marché des projecteurs de cinéma, mais aussi sur la corrélation entre les ventes de Clickshare et la progression de l'activité bureautique.

Marc Hesselink, analyste chez ING, pense également que Clickshare sera un "facteur décisif" dans la mise à jour trimestrielle. Au cours des trimestres précédents, le lien entre le retour au bureau et les ventes de Clickshare était clair, mais les chiffres restent toutefois bien en deçà des niveaux d’avant la crise.

En outre, l'analyste d'ING estime que les commandes dans les divisions Entertainment, Control Rooms et Healthcare devraient être relativement bonnes, étant donné que les marchés dans lesquels Barco opère se redressent. De plus, l'analyste pense que les clients ne voudront pas attendre la dernière minute pour passer leurs commandes, compte tenu des récents développements. 

Toutefois, Hesselink prévoit un problème de conversion des commandes en ventes. “Jusqu'à présent, Barco n'a pas été affecté par des contraintes majeures de la chaîne d'approvisionnement”, a noté l'analyste. Toutefois, il pense que l'impact sera plus visible au troisième trimestre, comme pour d'autres entreprises de fabrication industrielle et technologique.

Outlook 

Pour le quatrième trimestre, le consensus prévoit 242,9 millions d'euros de commandes et 249,1 millions d'euros de chiffre d'affaires. Au cours des trois derniers mois de 2020, ils étaient respectivement de 189,7 millions d'euros et de 195,4 millions d'euros. 

Pour l'ensemble de l'année fiscale, le consensus est que Barco recevra 947 millions d'euros de commandes, et réalisera 817,1 millions d'euros de ventes avec un résultat brut d’exploitation de 74,3 millions et un résultat opérationnel de 31,2 millions d'euros. Cela signifierait une marge du résultat opérationnel de 3,8 pour cent, bien supérieure aux 1,3 pour cent réalisé en 2020.

Barco elle-même n'a pas fourni de perspectives qualitatives lors des résultats semestriels, mais l'entreprise table sur un chiffre d'affaires annuel plus élevé qu'en 2020, ainsi que sur une meilleure marge du résultat brut d’exploitation qu'au premier semestre. À l'époque, la marge était de 7,5 pour cent.

ING estime que la croissance des revenus pour l'ensemble de l'année sera de 5 à 10 pour cent.

Barco présentera ses résultats mercredi matin. 

L’action Barco était en hausse de 0,4 pour cent mardi matin à 18,42 euros.

Update: pour ajouter des informations supplémentaires

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: Bruxelles démarre en légère hausse

(ABM FN) La bourse de Bruxelles a débuté la journée de mardi en légère hausse. Peu après le gong d'ouverture, le Bel20 a augmenté de 0,1 pour cent pour atteindre 4.182,96 points. 

Dans l'indice principal, Argen-X a pris la tête avec une augmentation de 1,6 pour cent, tandis que UCB a perdu 0,8 pour cent.

Berenberg, Jefferies et Deutsche Bank ont abaissé leurs objectifs de cours pour Umicore après que la société ait émis un avertissement sur ses bénéfices lundi matin. L'action a encore baissé de 0,7 pour cent ce matin. 

Sur la deuxième ligne, Sipef a gagné 1,3 pour cent, et EVS a baissé de 1,7 pour cent.

Parmi les plus petites actions, Hyloris a gagné 3,3 pour cent. La société pharmaceutique a reçu l'approbation au Royaume-Uni et en Irlande pour l'analgésique Maxigesic IV. 

Celyad Oncology a chuté de 1,7 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Une ouverture en hausse attendue à Bruxelles

(ABM FN) La bourse de Bruxelles devrait ouvrir en légère hausse mardi. Lundi, l'indice principal a terminé en baisse de 0,6 pour cent à 4.178,35 points.

Les bourses européennes devraient commencer la journée sur une note positive, après une clôture en hausse prédominante à Wall Street lundi soir et des gains en Asie ce matin.

“Ce n'était pas exactement un bon début de semaine pour les marchés boursiers européens, mais après plusieurs jours de forte hausse en fin de semaine dernière, un retour en arrière n'était pas une surprise”, a déclaré l'analyste de marché Michael Hewson de CMC Markets. “Les chiffres décevants de la croissance en Chine ont été l'excuse parfaite pour vendre quelques actions. Mais les chiffres n'ont pas été une grande surprise pour tous ceux qui ont suivi l'évolution de l'économie chinoise ces dernières semaines.”

“La question est maintenant de savoir si les marchés boursiers vont rester dans la fourchette dans laquelle nous sommes depuis juillet ou si la dynamique positive de ces dernières semaines va se poursuivre”, a déclaré Hewson.

L'indice S&P 500 et le Nasdaq ont progressé lundi, aidés par l'enthousiasme des investisseurs pour le début de la saison des résultats, au cours de laquelle le marché espère obtenir une image de la manière dont les entreprises font face à l'inflation et aux problèmes de chaîne d'approvisionnement. L'indice Dow Jones, quant à lui, a légèrement baissé.

Le bon démarrage de la saison des résultats aux États-Unis a permis de dissiper une partie de la nervosité des investisseurs. Environ 81 pour cent des sociétés du S&P 500 qui ont déjà publié leurs résultats ont dépassé les attentes en matière de bénéfice par action, selon les chiffres de FactSet.

La séance boursière de lundi a été calme en termes de chiffres trimestriels, mais plus tard dans la semaine, l'activité est plus intense. Entre autres, Johnson & Johnson, Netflix, IBM, Intel et Tesla présentent leurs résultats. 

“De nombreuses entreprises font état d'une forte demande et nous pouvons vivre avec une situation où la demande reste forte et où les problèmes de chaîne d'approvisionnement persistent, car ces problèmes finiront par être résolus”, a déclaré Christopher Harvey, stratège de Wells Fargo Securities. “Nous essayons maintenant d'évaluer si les plus gros problèmes sont derrière nous et donc si le plus gros coup a été porté.”

“Les bonnes données à propos des entreprises continueront de soutenir les cours des actions dans les semaines à venir. Cela s'explique par le fait que les attentes sont relativement faibles, de sorte que les chances de gains sont plus grandes que les revers”, a déclaré l'économiste Luc Aben de Van Lanschot Kempen.

Pour le S&P 500, les analystes s'attendent à ce que les bénéfices du troisième trimestre augmentent d'environ 28 pour cent par rapport au troisième trimestre de 2020.

“C'est important, mais pas aussi fort que les chiffres du deuxième trimestre, conformément à la vitesse plus faible à laquelle la reprise économique est passée”, a ajouté l'économiste de Van Lanschot Kempen.

Le prix du pétrole a encore augmenté lundi. Sur un règlement de 82,44 dollars, le baril de West Texas Intermediate est devenu 0,2 pour cent plus cher. “Il devient évident que les prix élevés de l'énergie provoquent déjà un ralentissement économique dans des pays comme la Chine. Je pense donc que nous devrions nous méfier des signes indiquant que la demande est sous pression, surtout si les prix continuent à augmenter autant”, a déclaré l'analyste Phil Flynn de Price Futures Group. Dans les échanges asiatiques ce matin, les prix du pétrole ont encore augmenté de 0,4 pour cent.

L'euro/dollar s’échangeait à 1,1647 mardi matin, contre 1,1612 à la clôture des marchés boursiers américains lundi.

Actualités des entreprises

Berenberg a abaissé l’objectif de cours pour Umicore de 62,00 à 60,00 euros, avec une recommandation d'achat inchangée. Deutsche Bank a abaissé l’objectif de cours de 54,00 à 52,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée pour Umicore. Jefferies a également réitéré sa recommandation Conserver pour Umicore mais a abaissé l’objectif de cours de 48,00 à 46,00 euros.

Melexis pourrait subir une certaine pression mardi, car l'action est cotée ex-dividende.

Cofinimmo a acheté deux centres de soins résidentiels aux Pays-Bas pour environ 23 millions d'euros. 

Hyloris a reçu l'approbation du Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé.

Clôture sur Wall Street

Le S&P 500 a augmenté de 0,3 pour cent lundi pour clôturer à 4.486,46 points, l'indice Dow Jones a baissé de 0,1 pour cent à 35.258,61 points et le Nasdaq a gagné 0,8 pour cent pour terminer à 15.021,81 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Deutsche Bank abaisse l’objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Deutsche Bank a abaissé l’objectif de cours pour Umicore de 54,00 à 52,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport de l'analyste Tim Jones publié mardi.

Umicore a légèrement revu à la baisse ses prévisions pour 2021, lundi. Le résultat opérationnel ajusté sera proche d’un milliard d'euros, alors que les prévisions antérieures étaient légèrement supérieures à un milliard d'euros. 

Jones attribue cette révision à la baisse aux récentes baisses de prix du palladium, entre autres, et à la pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Selon l'analyste, les nouvelles prévisions sont basées sur les prix actuels des métaux, ce qui signifie qu'Umicore ne s'attend pas à ce que la situation se détériore davantage. 

L'action Umicore a chuté d'un peu moins de 4 pour cent lundi à 50,76 euros. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Berenberg abaisse l’objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Berenberg a revu l’objectif de cours pour Umicore à la baisse, de 62,00 à 60,00 euros, avec une recommandation d’achat inchangée. C’est ce qui ressort mardi d’un rapport de l’analyste Sebastian Bray.

L’analyste a revu à la baisse ses prévisions pour le bénéfice par action entre 2021 et 2023 en moyenne d’environ 10 pour cent.

Selon Bray, l’avertissement sur bénéfice réalisé par Umicore lundi matin n’est ni surprenant ni de nature à revoir entièrement le modèle. 

Les attentes du consensus étaient tout simplement trop élevées pour 2021, après la chute des prix du palladium et surtout du rhodium, a déclaré l'analyste. 

Par ailleurs, l’impact de la pénurie de semi-conducteurs sur la production automobile et le segment Catalysis d’Umicore tombent également dans la catégorie prévisible, estime Bray. 

De même le retard d’environ six mois pour la nouvelle usine d’Umicore en Pologne, en raison desdites pénuries, n’est pas existentiel, souligne encore l’analyste. 

“Nous restons acheteurs”, conclut l’analyste, ajoutant que les seules raisons importantes de ne pas être optimiste à l'égard d'Umicore résident dans les préoccupations relatives à la part de marché des cathodes LFP par rapport aux cathodes NMC.  Néanmoins, l'analyste est confiant dans l'avenir à cet égard également.

L’action Umicore a clôturé en baisse de près de 4 pour cent lundi à 50,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Analyse boursière: Jefferies abaisse l'objectif de cours pour Umicore

(ABM FN) Jefferies a abaissé l'objectif de cours pour Umicore de 48,00 à 46,00 euros avec une recommandation Conserver inchangée. C'est ce qui ressort d'un rapport d'analyste publié lundi soir. 

La réduction de l'objectif de cours fait suite à l'avertissement sur les bénéfices émis par le spécialiste du recyclage des métaux lundi matin.

Sur cette base, Jefferies a abaissé de 6 pour cent son estimation du résultat opérationnel pour 2022. Les prévisions de bénéfices pour 2021 sont restées inchangées.

En particulier pour la division des matériaux pour batteries rechargeables, Jefferies est devenu plus négatif et a abaissé de 15 pour cent son estimation des bénéfices pour 2022. En 2023, les analystes s'attendent largement à une reprise pour cette division.

L'action Umicore a clôturé en baisse de près de 4 pour cent lundi à 50,76 euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Feu vert pour Hyloris au Royaume-Uni et en Irlande

(ABM FN) Hyloris a reçu l'approbation du Maxigesic IV au Royaume-Uni et en Irlande. C'est ce qu'a annoncé Hyloris mardi avant les heures de bourse.

Cela porte à 27 le nombre de pays dans lesquels Maxigesic peut être commercialisé. 

Maxigesic est un analgésique à base de paracétamol et d'ibuprofène qui peut être utilisé pour les douleurs après une opération. 

Le marché britannique et irlandais est estimé à plus de 122 millions de dollars d'ici 2028. Cela se traduit par une croissance annuelle composée de 13,2 pour cent entre 2017 et 2028.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mardi 26 octobre 2021.

MARDI 19 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

MERCREDI 20 OCTOBRE 2021

07:00 Barco - Résultats troisième trimestre
07:00 WDP - Résultats troisième trimestre
17:45 Wereldhave Belgium - Résultats troisième trimestre
00:00 TINC - Réunion annuelle

JEUDI 21 OCTOBRE 2021

07:00 Orange Belgium - Résultats troisième trimestre
07:00 Sipef - Résultats troisième trimestre
17:45 Econocom - Résultats troisième trimestre
00:00 MDxHealth - Résultats troisième trimestre

VENDREDI 22 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

LUNDI 25 OCTOBRE 2021

17:40 Vastned Retail Belgium - Résultats troisième trimestre

MARDI 26 OCTOBRE 2021

- Pas de points à l’agenda.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Lire plus...
Marchés
BEL20