Vers des épreuves à huis clos pendant les Jeux olympiques de Tokyo cet été?

La gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a annoncé ce samedi que les zones de diffusion en direct des épreuves et cérémonies des Jeux olympiques ne seront finalement pas autorisées.

Après avoir reporté d’un an les Jeux olympiques l’année dernière, Tokyo n’a pas le choix de les organiser cet été. Toutefois, les craintes d’une nouvelle épidémie forcent les autorités à prendre des règles de plus en plus strictes. Les spectateurs étrangers ont déjà été interdits – une première pour des Jeux olympiques. Le nombre d’invités et de bénévoles a été fortement réduit. Et aujourd’hui, il est même question d’interdire le public pendant les événements.

Six zones de diffusion

6 lieux de diffusion des épreuves olympiques avaient été prévus dans la capitale japonaise. Ils ne seront finalement pas organisés.

« Nous avons décidé d’annuler ces sites de visionnage en direct qui rassemblent des gens », a déclaré le gouverneur Koike aux journalistes, après avoir rencontré le Premier ministre Yoshihide Suga.

« D’un autre côté, nous utiliserons davantage le Web pour créer des atmosphères passionnantes pour les Jeux et diffuser diverses informations culturelles. »

À huis clos ou pas ?

Le gouverneur et le Premier ministre se préparent à rencontrer lundi des responsables des Jeux olympiques et paralympiques. Il s’agit d’une consultation importante, car il n’a pas encore été décidé si les spectateurs nationaux seront autorisés à accéder aux sites des Jeux.

Les politiciens et les organisateurs font pression pour que certains spectateurs soient autorisés à entrer. Les meilleurs experts japonais en maladies infectieuses préfèreraient cependant voir les Jeux se dérouler à huis clos.

Centres de vaccination

Le Japon a connu une épidémie de virus – relativement – ​​limitée : un peu plus de 14.000 décès sur environ 783.000 cas de Covid-19. Les confinements stricts ont été évités, mais le pays fait actuellement face à une 4e vague.

Le gouvernement a récemment accéléré les efforts de vaccination. Aujourd’hui, un peu plus de 6 % de la population est complètement vaccinée.

Koike a déclaré que sa métropole convertirait certaines installations prévues pour les événements olympiques en centres de vaccination.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés