‘Les Jeux de Tokyo ne peuvent pas se dérouler en toute sécurité’, affirme un expert japonais

Le professeur Hitoshi Oshitani, l’un des plus éminents virologues du Japon. Photo: Rodrigo Reyes Marin/Zuma Press/Isopix

Un éminent virologue japonais, principal conseiller du gouvernement nippon en matière de coronavirus, affirme qu’il est impossible d’organiser les Jeux olympiques à Tokyo cet été sans risquer une super propagation du virus.

‘Le gouvernement et le comité d’organisation, y compris le CIO (Comité international olympique, ndlr), ne cessent de dire qu’ils organisent des Jeux sûrs’, a déclaré Hiroshi Oshitani (Université de Tohoku), professeur de virologie, au journal britannique The Times. ‘Mais tout le monde sait qu’il y a un risque.’

‘Il est impossible à 100% d’organiser des Jeux olympiques sans risquer de propager l’infection au Japon et dans d’autres pays après l’événement’, a-t-il averti. Et selon lui, cela ne serait pas uniquement valable pour les pays où peu de personnes ont déjà été vaccinées, qui ont peu de cas de covid-19 et où aucun variant n’est encore apparu.

État d’urgence

Fin mai, le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a prolongé l’état d’urgence dans son pays, qui devait expirer le 31 mai, jusqu’au 20 juin, soit cinq semaines avant le début des Jeux olympiques 2020 reportés à cette année. Bien que le pays ait été relativement épargné, une quatrième vague est en cours et la pression sur certains hôpitaux reste élevée. Le Japon a connu jusqu’à présent plus de 760.000 infections par coronavirus et enregistré plus de 13.600 décès.

La campagne de vaccination est également lente à décoller. Selon Reuters, seulement 6,8% de la population japonaise aurait été vaccinée, soit le pourcentage le plus faible des pays les plus riches de la planète. Le gouvernement espère avoir vacciné environ 30% de la population d’ici la fin du mois de juillet.

Réticence des Japonais

Pour pouvoir accueillir les Jeux en toute sécurité, les experts affirment que le nombre d’infections quotidiennes à Tokyo devraient passer sous la barre des 100 personnes. Mardi, la capitale japonaise a compté près de 370 nouvelles infections au coronavirus.

La population japonaise reste divisée sur le maintien des Jeux à Tokyo. Environ 65% des Japonais souhaitent que le méga-événement soit annulé ou reporté une nouvelle fois, selon un récent sondage réalisé par la chaîne de télévision TBS News.

Pour aller plus loin: