Malgré les critiques, l’iPhone attire toujours plus d’utilisateurs au détriment d’Android

De plus en plus d’utilisateurs lâchent Android pour se tourner vers son ennemi juré iOS. Une tendance qui pourrait s’accélérer avec le développement d’une gamme « abordable » de produits Apple. C’est en tout cas ce qu’affirmait la banque américaine JP Morgan, il y a un moment.

La semaine dernière, la firme à la pomme a fait part de ses résultats trimestriels. Une annonce très attendue par les investisseurs, qui n’ont pas été déçus. Les revenus d’Apple ont en effet dépassé les estimations au cours du deuxième trimestre 2022, mais avec tout de même quelques signes de ralentissement. Cela n’a pas empêché le PDG d’Apple, Tim Cook, de se montrer optimiste et de souligner les scores de son produit phare, l’iPhone.

« Nous établissons un record pour le trimestre de juin, à la fois pour le chiffre d’affaires et pour le nombre de convertisseurs à l’iPhone », a-t-il indiqué, « avec une forte croissance à deux chiffres d’une année sur l’autre », a rajouté Luca Maestri, directeur financier d’Apple. Des propos qui viennent corroborer le rapport de StockApp sorti début d’année qui indiquait qu’Android perdait de plus en plus d’utilisateurs.

Migration importante

Ce n’est pas un secret, le marché des smartphones est scindé en deux grandes familles ; iOS et Android, soit le système d’exploitation exclusif à Apple et celui de Google que bon nombre de constructions d’appareils mobiles exploitent. Or, il semblerait que le camp iOS continue de grappiller des parts de marché, au détriment d’Android.

En seulement 4 ans, le système d’exploitation de Google est passé de 77,32% de parts de marché à 69,74%, selon les données de StockApp. Une perte de 7,58% qui a évidemment profité à Apple puisqu’ils ne sont plus que deux à se partager le marché.

D’ailleurs, malgré des ventes de smartphones en baisse depuis le début de l’année, Apple a enregistré une jolie croissance de 3% sur le marché, faisant passer sa part de 15 à 18%. Autre preuve que de plus en plus de consommateurs se rangent du côté iOS de la force.

L’iPhone toujours critiqué, jamais égalé ?

Comment expliquer cela, alors que l’iPhone et Apple en général font régulièrement l’objet de critiques – et pas seulement de la part du clan Android. Le prix des produits de la marque est souvent pointé du doigt par ses détracteurs, de même que la fermeture de son écosystème et la batterie de ses téléphones.

Le fait est que ses utilisateurs sont particulièrement fidèles à la marque pour plusieurs raisons, notamment pour son écosystème très bien pensé, l’optimisation entre les logiciels et le matériel, mais aussi par le prestige que renvoient la marque et ses produits.

Apple renvoie en effet une certaine image, à la fois moderne et technologiquement avancée, dont profitent ses utilisateurs. Les appareils Apple offrent en effet un certain standing, notamment de richesse. Ils sont plus que des produits de consommation. La preuve en est qu’on ne dit pas « où est mon téléphone », mais « où est mon iPhone ».

Quel avenir pour Android ?

Si Apple parvient à grappiller toujours plus de parts de marché, il est assez difficile d’imaginer que la firme de Cupertino puisse renverser la tendance. La grande force d’Android est qu’il est accessible à tous les constructeurs – il existe d’ailleurs une version de base open source – qui appliquent simplement une surcouche sur l’OS.

Or, étant donné que de nouveaux acteurs font sans cesse leur apparition sur le marché et que lancer son propre système d’exploitation exclusif relève plus du fantasme, Android est voué à conserver une place majeure sur le marché des appareils connectés.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20