ALPHABET INC A

ALPHABET CL A ORD - US02079K3059
98,64  USD 
98,64
Clôture précédente
98,64
Cours actuel
0,00
Ouverture
0,00%
Différence
0,00
Plus bas
0,00
Plus haut
Ask
0,00
Bid
0,00
Volume
0
Titres émis
0
Capitalisation boursière
0
Exchange
NASDAQ Global Select Consolidated
Dernière mise à jour
ISIN
US02079K3059
RIC
GOOGL.O

Le Bel20 clôture en très forte hausse

(ABM FN) Le Bel20 a clôturé la séance de ce mardi en hausse de 3,1 pour cent à 3.479 points.

En arrière-plan de ce regain d'optimisme, le marché table sur une attitude plus accommodante des banques centrales. Annoncée cet après-midi, la baisse de 1,1 million des offres d’emplois vacants aux États-Unis en août a contribué à la tendance, au même titre que la hausse moins importante que prévu de son taux de référence par la Banque centrale australienne.

Profitant de l'élan impulsé par Wall Street hier soir, c’est toute l’Europe boursière qui a clôturé en forte hausse.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Vincent Juvyns de JP Morgan Asset Management évoque plusieurs raisons à la remontée des indices boursiers.

L’économiste pointe notamment une probable "correction des excès à la baisse" observés la semaine passée sur les actions, et donc des achats à bon compte.

Il ajoute que les investisseurs ont été rassurés par la marche arrière opérée par le gouvernement britannique sur son plan de réforme fiscale, de même que par les prix gaziers qui continuent de refluer.

Le TTF néerlandais, la référence du gaz naturel en Europe, perdait encore 3 pour cent ce mardi à 164 euros le mégawattheure (MWh).

Rappelant que le gaz a atteint un sommet de 346 euros en août, Juvyns note que le reflux traduit certainement le succès de l’approvisionnement par les pays européens, et sans doute aussi l'anticipation d’une baisse de la demande.

"Ça se détend aussi sur les rendements obligataires" poursuit l’économiste de JP Morgan AM, le dix ans allemand étant retombé à 1,80 pour cent, contre un plus haut de 2,25 pour cent la semaine passée, soit un écart en l’espace de quelques jours relativement inédit pour le Bund.

En toile de fond, les indicateurs décevants publiés ces dernières heures sur l’état du secteur manufacturier américain et européen, lesquels renforcent les thèses récessionnistes.

"Cela permet en ce sens de réduire les attentes d'inflation, et les marchés spéculent dès lors sur des Banques centrales plus accommodantes dans leur processus de hausse de taux".

Enfin, sur le front militaire, après les propos très durs de Vladimir Poutine la semaine passée, l’économiste observe que la situation ne se détériore pas ces derniers jours.

Sur le marché des changes, l’euro a nettement progressé face au dollar, de 1,5 pour cent à 0,996 dollar pour un euro en fin de séance.

A noter encore la nette hausse du pétrole et du Brent qui prenait 3,5 pour cent au-dessus des 92 dollars le baril. L’or noir continue manifestement de surfer sur une potentielle réduction de sa production par le cartel de l’OPEP+, qui se réunit ce mercredi à Genève. Une réduction de plus d’un million de barils par jour serait sur la table.

Actions en hausse et en baisse

Dans l’indice principal, Sofina a signé la plus forte hausse de la séance, avec un gain de 7,2 pour cent, suivi par Solvay qui s'est adjugé 5,6 pour cent.

Après avoir ouvert en nette hausse, VGP n’a pas profité de l’enthousiasme ambiant, le spécialiste de l’immobilier logistique perdant près de 6 pour cent à 74,9 euros. Si l’agence Fitch a maintenu sa notation de crédit sur VGP à "BBB-", Degroof Petercam a sensiblement abaissé son objectif de cours de 220,00 à 115,00 euros. La recommandation d’achat a toutefois été maintenue par la banque d’affaires.

Cofinimmo Offices, qui a réalisé deux transactions à Bruxelles, à savoir la vente de l'immeuble de bureaux Omega Court et l'achat de Loi 89, a clôturé en légère hausse.

Dans le BelMid, mention spéciale à IBA qui s’est envolé de 10,5 pour cent. L’entreprise fait ses premiers pas en Géorgie, à la suite de la signature d’un contrat avec Novatec International et ElsMed Healthcare Solutions pour l'installation d'un centre de production radiopharmaceutique à Tbilissi.

KBC Securities a abaissé l’objectif de cours pour Barco, de 28,50 à 26,00 euros, tout en conservant sa recommandation "Accumuler". L’analyste a marginalement ajusté ses estimations de 2023 à 2025. Pas de quoi empêcher l’action de gagner 1 pour cent à 22,3 euros

Bpost a nommé Jos Donvil comme PDG de Bpost Belgium. L’action a gagné 1,6 pour cent.

Xior a annoncé la vente pour 60 millions d’euros d’actions via un placement privé. L’action gagnait 1 pour cent avant sa suspension par la FSMA.

Home Invest Belgium a signé une convention d'achat avec le promoteur de quartier Matexi pour le gros œuvre 'Block D' dans le nouveau quartier Bleu à Hasselt, mettant ainsi pour la première fois le pied dans le Limbourg. L'investissement total sera de 10,5 millions d'euros. L’action a chuté de 8 pour cent.

Parmi les plus petites actions du BelSmall, Biocartis s’est envolé de 18,3 pour cent, là où MDxHealth a cédé plus de 6 pour cent.

Wall Street

A la clôture européenne, les indices américains évoluaient eux aussi en forte hausse, à l'image du Nasdaq qui prenait plus de 3 pour cent.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Xior place des actions à hauteur de 60 millions d’euros

(ABM FN) Les fonds ST Holding Sàrl et ESHF 2 Holdings Sàrl veulent vendre des actions Xior pour 60 millions d'euros par le biais d'un placement privé. C’est ce qu’a annoncé le spécialiste de l’immobilier estudiantin ce mardi, alors que la FSMA avait suspendu l'action plus tôt dans la journée.

Les actions seront vendues à des investisseurs institutionnels.

Aloxe NV, actionnaire de référence de Xior, a indiqué participer en tant qu'acheteur à ce placement privé pour un montant total de cinq millions d'euros.

Les parties vendeuses, ST Holding Sàrl et ESHF 2 Holdings Sàrl, avaient reçu des actions Xior lors de l'acquisition de Basecamp.

Au total, Xior avait placé 6,74 millions d'actions au prix de 44 euros chacune, pour près de 297 millions d'euros.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Programme boursier

(ABM FN) Voici les points principaux de l'agenda financier belge jusqu'au mercredi 12 octobre 2022.

MERCREDI 05 OCTOBRE 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

JEUDI 06 OCTOBRE 2022

10:00 Colruyt - Assemblée extraordinaire

VENDREDI 07 OCTOBRE 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

LUNDI 10 OCTOBRE 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MARDI 11 OCTOBRE 2022

-  Aucun point à l’ordre du jour.

MERCREDI 12 OCTOBRE 2022

00:00 Befimmo - Journée des investisseurs

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Wall Street donnée en forte hausse

(ABM FN) Les marchés boursiers américains se dirigent vers une ouverture en forte hausse ce mardi. A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l’indice S&P 500 gagnaient ainsi 1,6 pour cent.

Wall Street semble donc en passe de continuer son rallye entamé lundi. La première séance du mois d’octobre s’est soldée par des fortes hausses, en marge de la baisse des rendements sur le marché obligataire. Mardi après-midi, les rendements américains à 10 ans reculaient encore de six points de base à 3,58 pour cent.

"Les traders et les investisseurs sont à la chasse aux bonnes affaires", estime Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Pour l'instant, le marché semble donc faire abstraction des inquiétudes concernant la Réserve fédérale, qui augmente agressivement ses taux pour lutter contre l’inflation, et la manière dont cela affectera la croissance américaine, continue Aslam.

Selon Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque, le retournement des marchés boursiers s'explique par les données macroéconomiques américaines, qui laissent entrevoir un ralentissement de l'économie “et donc une moindre pression sur les prix”. Par ailleurs, l’amélioration dans les chaînes d’approvisionnement contribue aussi à l’apaisement des prix, estime Keppenne.

“C’est exactement ce que recherche la Réserve fédérale et la hausse des taux devrait toucher doucement à sa fin”, pense Keppenne, citant la décision de la Banque centrale d’Australie de relever ses taux de 25 points de base, après avoir relevé les taux d'intérêt de 50 points de base à quatre reprises.

« Il faudra toutefois plus qu’un indicateur pour persuader la Fed que l’inflation est en recul”, avertit l’économiste.

Sur le plan macroéconomique, l’agenda américain est assez calme ce mardi, avec seulement le nombre d’emplois vacants au mois d'août et les commandes d'usines pour le même mois.

"L'élément clé de l'agenda macroéconomique de cette semaine est le rapport sur le marché du travail américain pour le mois de septembre", a rappelé Lub Aben, économiste chez Van Lanschot Kempen.

"La nouvelle baisse du nombre de demandes de chômage laisse supposer que le marché du travail reste sous pression et que la croissance de l'emploi reste solide", a déclaré Aben. Mercredi, nous verrons le rapport sur l'emploi du  processeur de fiches de paie ADP et vendredi, le rapport officiel du gouvernement américain. 

Sur le marché des changes, l’euro/dollar s’échange en nette hausse à 0,9916. Le pétrole WTI est lui un pour cent plus cher que lundi, alors que les prix du pétrole avaient déjà fortement augmenté en raison d'une réduction attendue de la production de l'OPEP+. La réunion de l'OPEP et de ses alliés aura lieu mercredi à Vienne.

Actualités des entreprises

La société d'éclairage Acuity Brands a enregistré un bénéfice supérieur aux attentes au quatrième trimestre de son exercice financier. Le chiffre d'affaires a également été supérieur aux attentes. L'action devrait ouvrir en hausse de 5 pour cent.

L'action Rivian Automotive s'échange pour sa part en hausse d'environ 8 pour cent en avant-bourse, après que le fabricant américain de pick-ups et de SUV électriques ait confirmé ses perspectives annuelles hier soir en après-bourse. Rivian a produit 7.368 véhicules au troisième trimestre et en a livré 6.584. Les attentes du marché étaient d'environ 7.100 unités, selon RBC Capital. Le constructeur a également réitéré lundi ses perspectives pour l'ensemble de cette année et prévoit toujours de produire 25.000 véhicules d'ici 2022.

Nvidia quitte la Russie, a annoncé le fabricant de puces lundi en après-bourse. Auparavant, la société avait suspendu ses activités en raison des sanctions occidentales contre la Russie en réponse à l'invasion de l'Ukraine. L'action est en hausse d'environ 3 pour cent, en avant-bourse.

Les producteurs de puces sont de toute façon confrontés à une ouverture positive mardi. Selon le Wall Street Journal, les États-Unis veulent restreindre davantage les exportations de puces mémoire vers la Chine. Advanced Micro Devices est en hausse de 3 pour cent en avant-bourse et Broadcom de 2 pour cent.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont terminé en forte hausse lundi. Le S&P 500 a progressé de 2,6 pour cent à 3.678,43 points, l'indice Dow Jones de 2,7 pour cent à 29.490,89 points et le Nasdaq de 2,3 pour cent à 10.815,43 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Wall Street donnée en forte hausse

(ABM FN) Les marchés boursiers américains se dirigent vers une ouverture en forte hausse ce mardi. A une demi-heure de l’ouverture, les contrats à terme sur l’indice S&P 500 gagnaient ainsi 1,6 pour cent.

Wall Street semble donc en passe de continuer son rallye entamé lundi. La première séance du mois d’octobre s’est soldée par des fortes hausses, en marge de la baisse des rendements sur le marché obligataire. Mardi après-midi, les rendements américains à 10 ans reculaient encore de six points de base à 3,58 pour cent.

"Les traders et les investisseurs sont à la chasse aux bonnes affaires", estime Naeem Aslam, analyste de marché chez AvaTrade.

Pour l'instant, le marché semble donc faire abstraction des inquiétudes concernant la Réserve fédérale, qui augmente agressivement ses taux pour lutter contre l’inflation, et la manière dont cela affectera la croissance américaine, continue Aslam.

Selon Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque, le retournement des marchés boursiers s'explique par les données macroéconomiques américaines, qui laissent entrevoir un ralentissement de l'économie "et donc une moindre pression sur les prix". Par ailleurs, l’amélioration dans les chaînes d’approvisionnement contribue aussi à l’apaisement des prix, estime Keppenne.

"C’est exactement ce que recherche la Réserve fédérale et la hausse des taux devrait toucher doucement à sa fin", pense Keppenne, citant la décision de la Banque centrale d’Australie de relever ses taux de 25 points de base, après avoir relevé les taux d'intérêt de 50 points de base à quatre reprises.

"Il faudra toutefois plus qu’un indicateur pour persuader la Fed que l’inflation est en recul", avertit l’économiste.

Sur le plan macroéconomique, l’agenda américain est assez calme ce mardi, avec seulement le nombre d’emplois vacants au mois d'août et les commandes d'usines pour le même mois.

"L'élément clé de l'agenda macroéconomique de cette semaine est le rapport sur le marché du travail américain pour le mois de septembre", a rappelé Lub Aben, économiste chez Van Lanschot Kempen.

"La nouvelle baisse du nombre de demandes de chômage laisse supposer que le marché du travail reste sous pression et que la croissance de l'emploi reste solide", a déclaré Aben. Mercredi, nous verrons le rapport sur l'emploi du  processeur de fiches de paie ADP et vendredi, le rapport officiel du gouvernement américain.

Sur le marché des changes, l’euro/dollar s’échange en nette hausse à 0,9916. Le pétrole WTI est lui un pour cent plus cher que lundi, alors que les prix du pétrole avaient déjà fortement augmenté en raison d'une réduction attendue de la production de l'OPEP+. La réunion de l'OPEP et de ses alliés aura lieu mercredi à Vienne.

Actualités des entreprises

La société d'éclairage Acuity Brands a enregistré un bénéfice supérieur aux attentes au quatrième trimestre de son exercice financier. Le chiffre d'affaires a également été supérieur aux attentes. L'action devrait ouvrir en hausse de 5 pour cent.

L'action Rivian Automotive s'échange pour sa part en hausse d'environ 8 pour cent en avant-bourse, après que le fabricant américain de pick-ups et de SUV électriques ait confirmé ses perspectives annuelles hier soir en après-bourse. Rivian a produit 7.368 véhicules au troisième trimestre et en a livré 6.584. Les attentes du marché étaient d'environ 7.100 unités, selon RBC Capital. Le constructeur a également réitéré lundi ses perspectives pour l'ensemble de cette année et prévoit toujours de produire 25.000 véhicules d'ici 2022

Nvidia quitte la Russie, a annoncé le fabricant de puces lundi en après-bourse. Auparavant, la société avait suspendu ses activités en raison des sanctions occidentales contre la Russie en réponse à l'invasion de l'Ukraine. L'action est en hausse d'environ 3 pour cent, en avant-bourse.

Les producteurs de puces sont de toute façon confrontés à une ouverture positive mardi. Selon le Wall Street Journal, les États-Unis veulent restreindre davantage les exportations de puces mémoire vers la Chine. Advanced Micro Devices est en hausse de 3 pour cent en avant-bourse et Broadcom de 2 pour cent.

Clôture sur Wall Street

Les bourses américaines ont terminé en forte hausse lundi. Le S&P 500 a progressé de 2,6 pour cent à 3.678,43 points, l'indice Dow Jones de 2,7 pour cent à 29.490,89 points et le Nasdaq de 2,3 pour cent à 10.815,43 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par Matthieu Hellin

Mise à jour boursière: la reprise du Bel20 s’accélère

(ABM FN) Le rebond de la bourse de Bruxelles s’est accéléré mardi après-midi. Peu après 14 heures, le Bel20 progressait de 2,8 pour cent à 3.469,91 points. 

Dans l’indice principal, Sofina s’adjuge la plus forte hausse, avec un gain de 6,4 pour cent, suivi de Solvay et D’Ieteren avec hausses respectives de 4,3 et 4,1 pour cent. 

Le rebond a été de courte durée pour VGP. Alors que l’action a ouvert en forte hausse, tous les gains ont été perdu, et l’action se voyait lestée de 2,8 pour cent en fin de matinée à 77,40 euros. VFP se retrouve ainsi en bas du Bel20. Là où Fitch a maintenu la note de crédit pour VGP à BBB-, Degroof Petercam a sensiblement baissé l’objectif de cours de 120 à 106 euros. La recommandation d’achat a toutefois été maintenue par la banque d’affaires. 

Cofinimmo Offices a réalisé deux transactions à Bruxelles, à savoir la vente de l'immeuble de bureaux Omega Court et l'achat de Loi 89. L’action progresse de 1,5 pour cent.

Dans le BelMid, IBA est en tête avec une hausse de 8,6 pour cent. L’entreprise fait ses premiers pas en Géorgie, en signant un contrat avec Novatec International et ElsMed Healthcare Solutions pour l'installation d'un centre de production radiopharmaceutique à Tbilissi.

KBC Securities a abaissé l’objectif de cours pour Barco, de 28,50 à 26,00 euros, tout en gardant la recommandation Accumuler. L’analyste a marginalement ajusté ses estimations de 2023 à 2025. L’action progresse néanmoins de 1,2 pour cent. 

Bpost a nommé Jos Donvil comme PDG de Bpost Belgium. L’action gagne 0,7 pour cent.

Home Invest Belgium a signé une convention d'achat avec le promoteur de quartier Matexi pour le gros œuvre 'Block D' dans le nouveau quartier Bleu à Hasselt, mettant ainsi le pied dans le Limbourg pour la première fois. L'investissement total sera de 10,5 millions d'euros. L’action chute de 6,0 pour cent. 

Parmi les plus petites actions du BelSmall, Biocartis s’envole de 14,9 pour cent, là où MDxHealth cède 5,4 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

L'action Rivian en hausse

(ABM FN) L'action Rivian Automotive évoluait en hausse de près de 9 pour cent mardi en avant-bourse, après que le fabricant américain de pick-ups et de SUV électriques ait confirmé ses perspectives pour l'ensemble de l'année lundi en après-bourse.

Rivian a produit 7.368 véhicules au troisième trimestre et en a livré 6.584. Les attentes du marché étaient d'environ 7.100 unités, selon RBC Capital.

Le constructeur a également réitéré lundi ses perspectives pour l'ensemble de cette année et prévoit donc de produire 25.000 véhicules cette année.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Les bourses européennes en hausse à la mi-journée

(ABM FN) Les bourses européennes ont continué sur leur lancée mardi matin, engrangeant de solides gains, après un démarrage pourtant difficile de la semaine.

Peu avant 13 heures mardi, l'indice principal STOXX Europe 600 enregistrait une hausse de 2,6 pour cent, à 400,96 points, le DAX allemand de 3,2 pour cent à 12.598,57 points et le CAC 40 français de 3,5 pour cent à 5.998,54 points. L'indice britannique FTSE progressait de 2,1 pour cent, pour atteindre 7.053,26 points.

Simon Wiersma, gestionnaire d'investissement chez ING, souligne la forte baisse des taux. “Le mouvement sur le marché obligataire a été amplifié lundi par des données macroéconomiques décevantes en provenance des États-Unis”, continue Wiersma, faisant ainsi référence au ralentissement plus important que prévu de la production de l'industrie manufacturière américaine le mois dernier.

Selon Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque, le retournement des marchés boursiers s'explique donc par ces données macroéconomiques américains, qui laissent entrevoir un ralentissement de l'économie “et donc une moindre pression sur les prix”. Par ailleurs, l’amélioration dans les chaînes d’approvisionnement contribue aussi à l’apaisement des prix, estime Keppenne.

“C’est exactement ce que recherche la Réserve fédérale et la hausse des taux devrait toucher doucement à sa fin”, pense Keppenne, citant ainsi la décision de la Banque centrale d’Australie de relever ses taux de 25 points de base, après avoir relevé les taux d'intérêt de 50 points de base à quatre reprises.

Toutefois, “il faudra plus qu’un indicateur pour persuader la Fed que l’inflation est en recul”, avertit l’économiste.

En ces premiers jours d'octobre, l’attention du marché commence à ce concentrer sur les résultats du troisième trimestre, que les entreprises publieront dans les semaines à venir.

Au niveau macroéconomique, on a appris ce matin qu’en août, les prix à la production européens ont augmenté de 43,3 pour cent en glissement annuel, soit un peu plus que les 43,2 pour cent attendus, et beaucoup plus que la hausse de 38 pour cent enregistrée en juillet.

Aux États-Unis, deux chiffres macroéconomiques sont à l’agenda, à savoir le nombre d’emplois vacants en août et les commandes d'usines pour le même mois.

En outre, les ministres des finances de l'Union européenne se réunissent aujourd'hui dans le cadre de l'ECOFIN. Parmi les intervenants aujourd’hui, citons plusieurs participant au forum de la Freedman Bank: John Williams, président de la Réserve fédérale de New York, Mary Daly, présidente de la Fed de San Francisco, Janet Yellen, secrétaire au Trésor américain. Christine Lagarde, présidente de la Banque centrale européenne, à Chypre, et Kwasi Kwarteng, ministre britannique des finances, seront également à suivre. 

Le pétrole évoluait à la hausse mardi. Le contrat à terme West Texas Intermediate pour livraison en novembre s'échangeait en hausse de 0,7 pour cent à 84,22 dollars, tandis que le contrat à terme Brent de décembre coûtait 89,65 dollars, soit une hausse de 0,9 pour cent.

L'euro/dollar était coté à 0,9896. En début de journée, la paire de devises évoluait à 0,9864 et à 0,9825, lors de la clôture des bourses américaines lundi.

Actualités des entreprises

Ryanair a transporté plus de passagers en septembre qu'au cours du même mois de l'année précédente, alors que le trafic aérien souffrait encore des restrictions dues au coronavirus. L'action augmente de plus de 4 pour cent.

La tendance est nettement positive tant à Paris qu’à Francfort. On ne dénombre qu’une seule action en baisse à Paris, Thalis, qui chute de 0,2 pour cent. Au sein de l’indice allemand, aucune action n’est en baisse. 

Le secteur technologique semble bien profiter de la tendance, avec un gain de 4,6 pour cent pour Infineon et de 4,9 pour cent pour STMicrolectronics. 

À Paris, Kering est en tête avec une hausse de 6,2 pour cent, suivi de Capgemini avec un plus de 5,4 pour cent. À Francfort, Zalando mène la danse avec un gain de 6,1 pour cent. 

Contrats à terme Wall Street

Les bourses américaines semblent se diriger vers une ouverture en hausse mardi. Les contrats à terme sur l'indice S&P 500 étaient en hausse de 1,8 pour cent.

Le S&P 500 a progressé de 2,6 pour cent lundi, à 3.678,43 points, l'indice Dow Jones a gagné 2,7 pour cent à 29.490,89 points et le Nasdaq a clôturé sur une hausse de 2,3 pour cent à 10.815,43 points.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News Redactie

Obligataire: stabilité de mise pour les obligations VGP

(ABM FN) Alors que l’action VGP dégringole en bourse depuis quelques jours, la tendance était davantage à la stabilité sur le marché secondaire, où s’échangent les obligations émises par le spécialiste belge de l’immobilier logistique.

En séance, l’action a perdu environ 20 pour cent lundi, les investisseurs réagissant au communiqué de publié vendredi soir par le groupe, qui signifiait avoir gelé sa quatrième co-entreprise avec Allianz Real Estate en raison des conditions de marché incertaines.

Dans un entretien accordé à ABM Financial News, Raphael Goldwasser, administrateur de la Société de Bourse Goldwasser Exchange, constate que le cours des obligations VGP n’ont pratiquement pas bougé par rapport au cours de clôture de vendredi.

Il cite en exemple l’obligation que la société s’engage à rembourser en 2030, et dont le cours est resté relativement inchangé à 67 pour cent du nominal, avec un rendement annuel à l’échéance avoisinant les 8 pour cent.

Pour le spécialiste du marché, la décote de l’obligation s’explique surtout par l’évolution du marché ces derniers mois, et par la remontée des taux d’intérêts imprimée par la Banque centrale européenne, plutôt que par un risque de crédit spécifique lié à VGP.

“L’obligation semble à première vue avoir été impactée par la hausse des taux, plutôt que par une situation spécifique à VGP”, explique-t-il.

Il observe par ailleurs que les investisseurs ne semblent pas trop inquiets quant aux prochaines échéances de remboursement, dont la prochaine prévue en avril 2023 avec un emprunt obligataire de 150 millions. 

“Ici aussi, le cours n’a pratiquement pas bougé lundi, alors même que l’action VGP perdait plus de 30 pour cent en séance”.

Pour le spécialiste du trading obligataire, le marché ne semble donc pas trop s’inquiéter quant à la capacité de refinancement de la société, même s’il reconnaît que les rendements prennent de l’ampleur.

À ce titre, il constate que le marché des obligations de type "investment grade", catégorie à laquelle appartient VGP compte tenu de son rating BBB- chez Fitch Ratings, affiche entre 15 et 20 pour cent de baisse cette année. 

“Les obligations VGP ont corrigé davantage, le secteur de l'immobilier logistique souffrant plus que d'autres de la conjoncture actuelle”, conclut-il.

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News

Mise à jour boursière: le Bel20 au rebond

(ABM FN) La bourse de Bruxelles était en hausse mardi matin. En fin de matinée, le Bel20 progressait de 2,2 pour cent à 3.449,74 points. 

Ailleurs en Europe, les indices boursiers sont également en hausse, et suivent ainsi le pas de Wall Street. 

Le revirement des marchés boursiers s’explique, selon Bernard Keppenne, économiste en chef chez CBC Banque, par les données macroéconomiques américaines publiés lundi, qui attestent d’un ralentissement de l’économie “et par conséquent moins de pression sur les prix”. Par ailleurs, l’amélioration dans les chaînes d’approvisionnement contribue aussi à l’apaisement des prix. 

“C’est exactement ce que recherche la Réserve fédérale et la hausse des taux devrait toucher doucement à sa fin”, pense Keppenne, citant ainsi la décision de la Banque centrale d’Australie de relever ses taux de 25 points de base, après quatre hausse consécutives de 50 points de base. 

Toutefois, “il faudra plus qu’un indicateur pour persuader la Fed que l’inflation est en recul”, avertit l’économiste.

Alors que la nouvelle saison des résultats va débuter dans les semaines à venir, les investisseurs vont surtout s’intéresser aux mouvements sur le marché obligataire, explique Justin Blekemolen, spécialiste en investissement chez Lynx. Pour l’instant, les rendements sur les emprunts d’État sont en baisse, ce qui est positif pour les marchés d’actions, ajoute le spécialiste.

Référence du marché européen, le rendement du dix ans allemand pointe à 1,818 pour cent. Le dix ans américain est à 2,587 pour cent. 

Sur le marché des changes, l’euro reprend un peu de poile de la bête, et s’échange à 0,9872 dollar.  Le pétrole devient encore un peu plus cher, mais le prix d’un baril reste sous les 90 dollars. 

Actions en hausse et en baisse

Dans l’indice principal, Sofina s’adjuge la plus forte hausse, avec un gain de 5,5 pour cent, suivi de Umicore et Solvay avec hausses respectives de 4,1 et 3,7 pour cent. 

Le rebond a été de courte durée pour VGP. Alors que l’action a ouvert en forte hausse, tous les gains ont été perdu, et l’action se voyait lestée de 1,9 pour cent en fin de matinée à 78,10 euros. VFP se retrouve ainsi en bas du Bel20. Là où Fitch a maintenu la note de crédit pour VGP à BBB-, Degroof Petercam a sensiblement baissé l’objectif de cours de 120 à 106 euros. La recommandation d’achat a toutefois été maintenue par la banque d’affaires. 

Cofinimmo Offices a réalisé deux transactions à Bruxelles, à savoir la vente de l'immeuble de bureaux Omega Court et l'achat de Loi 89. L’action progresse de 0,9 pour cent.

Dans le BelMid, Brederode est en tête avec une hausse de 6,5 pour cent.

IBA fait ses premiers pas en Géorgie, en signant un contrat avec Novatec International et ElsMed Healthcare Solutions pour l'installation d'un centre de production radiopharmaceutique à Tbilissi. L’action gagne 5,2 pour cent.

KBC Securities a abaissé l’objectif de cours pour Barco, de 28,50 à 26,00 euros, tout en gardant la recommandation Accumuler. L’analyste a marginalement ajusté ses estimations de 2023 à 2025. L’action progresse de 0,5 pour cent. 

Bpost a nommé Jos Donvil comme PDG de Bpost Belgium. L’action gagne aussi 0,5 pour cent.

Home Invest Belgium a signé une convention d'achat avec le promoteur de quartier Matexi pour le gros œuvre 'Block D' dans le nouveau quartier Bleu à Hasselt, mettant ainsi le pied dans le Limbourg pour la première fois. L'investissement total sera de 10,5 millions d'euros. L’action chute de 5,4 pour cent. 

Parmi les plus petites actions du BelSmall, Biocartis gagne 4,4 pour cent, là où CFE cède 1,5 pour cent. 

Door: ABM Financial News.
pers@abmfn.be
Redactie: +32(0)78 486 481

© Copyright ABM Financial News B.V. All rights reserved. Any redistribution, duplication or archiving prohibited. ABM Financial News B.V. and the provider of this website/application do not warrant the accuracy of any News Content provided and shall not be liable for any errors, inaccuracies or delays in the content, or for any actions taken in reliance thereon.

par ABM Financial News
Lire plus...
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20