Voici comment l’Europe s’apprête à fêter Noël au temps du coronavirus

Isopix

À quatre? Avec un seul invité supplémentaire? Nous ne savons pas encore à quoi ressemblera Noël en Belgique, mais le Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) et le Comité de concertation pourraient s’inspirer de ce qui est prévu dans les autres pays européens.

France

En France, les magasins rouvrent dès ce samedi après une fermeture d’environ un mois. Un couvre-feu est toujours en vigueur et les déplacements restent limités. Du moins jusqu’au 15 décembre, date à laquelle les déplacements de tourisme et de loisirs seront à nouveau possibles, et ce dans le but assumé de permettre aux citoyens de passer les fêtes en famille. Le couvre-feu sera par contre maintenu, à l’exception des soirs des deux Réveillons.

Par ailleurs, il n’y aurait pas de limite quant au nombre de personnes qui pourront se réunir pour Noël et Nouvel An. Le gouvernement a d’ores et déjà prévu de se concerter à nouveau le 20 janvier, afin de poursuivre le déconfinement, mais également d’évaluer si la période des fêtes n’a pas provoqué une nouvelle vague épidémique.

Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, un baromètre en trois phases est en application, et les règles qui s’y rapportent resteront en vigueur jusqu’au 23 décembre. En conséquence, les pubs et les restaurants restent fermés dans la plus grande partie du pays, bien que des restaurants puissent ouvrir dans certaines régions. Toutefois, même dans les villes ou les localités où les cas de corona sont peu nombreux, le nombre maximum de personnes autorisées à se réunir à l’intérieur est fixé à six, sauf bien sûr si un foyer est composé de plus de six personnes.

Mais les règles seront mises en veille entre le 23 et le 27 décembre. Pendant cette période, jusqu’à trois foyers seront autorisés à se réunir. Au Royaume-Uni, Noël est une grande fête, tandis que le Réveillon du Nouvel An est plutôt célébré dans les pubs. Cette dernière célébration ne pourra pas se tenir cette année, c’est pourquoi le gouvernement a assoupli les règles de la bulle avant Noël.

Allemagne

En Allemagne aussi, où un groupe ne peut être composé de plus de cinq personnes, il y aura une détente temporaire. Entre le 23 décembre et le 2 janvier, des réunions pourront être organisées avec un maximum de 10 personnes. Toutefois, le gouvernement a souligné qu’il s’agit d’un nombre maximum qui n’est pas encouragé. Les enfants de moins de 14 ans ne sont pas pris en compte dans le calcul.

Le gouvernement a également demandé que le plus grand nombre possible de personnes se placent en quarantaine durant la période des vacances. L’Allemagne a par ailleurs annoncé que les mesures sanitaires pourraient s’appliquer jusqu’en avril.

Pays-Bas et Luxembourg

Aux Pays-Bas, où le lockdown a été plus limité et où les magasins n’ont pas fermé, aucune décision n’a encore été prise concernant les vacances. Ce sera probablement chose faite lors de la deuxième semaine de décembre. Les experts néerlandais conseillent de célébrer les fêtes avec un maximum de six personnes et de se mettre en quarantaine autant que possible à l’avance. Il est également conseillé de faire la fête avec des personnes de sa propre région.

Au Luxembourg, aucune règle n’a encore été élaborée. Le pays ne s’est placé en confinement que depuis cette semaine, les secteurs de l’horeca, du sport et de la culture étant désormais complètement fermés pour au moins trois semaines.

Espagne et Italie

Dans les pays du Sud, aucune décision n’a encore été prise concernant Noël, nous devons donc nous contenter d’hypothèses. En Italie, les réunions de famille sont autorisées, même si elles doivent se limiter à six ou huit par table. En outre, les heures d’ouverture des magasins pourraient être rallongées afin de ne pas créer d’agitation.

En Espagne, la limite est actuellement fixée à six personnes, et cela pourrait bien rester le cas pendant la période des vacances. Le couvre-feu pourrait être retardé jusqu’à une heure du matin, afin de permettre aux gens de rentrer chez eux après les Réveillons. L’Espagne décide des mesures de lutte contre le coronavirus région par région, ce qui signifie que dans certains endroits, des marchés de Noël peuvent encore être autorisés à se tenir.

Scandinavie

En Suède, des mesures plus strictes n’ont été imposées que récemment. Le pays se limitait auparavant à prendre des mesures préventives comme inciter la population à se laver les mains et maintenir la distanciation sociale. Mais le Premier ministre Stefan Löfven a dû se résoudre à imposer des restrictions dans le secteur de l’Horeca. Il a également demandé à ses concitoyens de limiter le nombre de leurs contacts sociaux à leur propre famille ou à une bulle d’une à deux personnes extérieures au foyer. À partir de cette semaine, la taille maximale d’un groupe en public est limitée à huit personnes. La Suède souhaiterait assouplir ces mesures à la mi-décembre, mais les chiffres ne plaident pas en faveur de cette tendance pour l’instant.

Au Danemark et en Norvège, la situation n’est pas aussi mauvaise, mais là aussi des mesures de confinement s’appliquent jusqu’à la mi-décembre. Au Danemark, dix personnes au maximum sont autorisées à se rassembler. Le gouvernement norvégien demande lui que les contacts sociaux soient ‘réduits au minimum’.

Lire aussi: