« Les petits réacteurs nucléaires modulaires pourraient donner un nouvel objectif aux centrales au charbon »

La société américaine Holtec, qui fabrique des composants pour les réacteurs nucléaires, a récemment annoncé une « percée technique ». Une innovation de ses mini-réacteurs nucléaires (SMR) permettrait de conserver les équipements des centrales à charbon mises hors service.

Pourquoi est-ce important ?

Face aux préoccupations croissantes concernant ses effets pernicieux sur l'environnement, les producteurs d'électricité envisagent de fermer et de mettre hors service prématurément des milliers de centrales au charbon. Toutefois, cela représenterait une grave perturbation de l'infrastructure énergétique mondiale : après tout, le charbon fournit encore plus de la moitié des besoins énergétiques de la planète. Une telle perturbation ne peut être résolue par la seule production fluctuante d'énergie solaire et éolienne.

Dans l'actualité : Holtec International affirme que "la plupart des actifs physiques" des centrales électriques au charbon peuvent être préservés en remplaçant leurs chaudières au charbon par la vapeur "propre" du petit réacteur modulaire SMR-160. Le message a été repris par le site industriel World Nuclear News.

  • L'innovation consiste à utiliser des compresseurs à plusieurs étages capables de porter la vapeur relativement faible du SMR-160 à haute pression et à la surchauf
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20