L’homme qui a payé 10.000 bitcoins pour deux pizzas: ‘N’achetez pas une Tesla avec des bitcoins’

Faut-il effectuer ses achats avec des bitcoins ? Probablement pas. – Patrick Pleul/dpa-Zentralbild/ZB)

Vous pourrez, si Elon Musk ne change pas d’avis d’ici-là, bientôt acheter rapidement une Tesla avec des bitcoins. Mais est-ce une bonne idée ? Laszlo Hanyecz est persuadé que non.

Laszlo Hanyecz est un grand nom du monde de la cryptomonnaie. Et pour cause ! Il a payé 10.000 bitcoins pour deux pizzas lors de sa toute première transaction. Ceux-ci valent aujourd’hui 446 millions de dollars. À l’époque, la cryptomonnaie valait moins d’un centime de dollar. Aujourd’hui, elle vaut 47.000 dollars.

Cette hausse des prix est intervenue après qu’Elon Musk a promis de laisser les clients payer ses voitures Tesla en bitcoin. Et l’investissement de 1,5 milliard de dollars de la marque dans le bitcoin y est pour beaucoup aussi, bien sûr. Mais est-ce une bonne idée d’acheter une voiture avec du bitcoin maintenant ?

‘Le Bitcoin vaut plus’

‘Personnellement, je ne suis pas intéressé par Tesla’, a assuré Hanyecz à Bloomberg. ‘Si vous lui donnez cinq ans, cette pièce de monnaie vaudra plus que la voiture’. Dans tous les cas, la valeur de revente d’une voiture est limitée, alors que le prix du bitcoin est toujours en hausse, bien que cela se passe avec de nombreux bonds tous azimuts.

C’est la grande différence entre le bitcoin et la monnaie fiduciaire. Un euro ne vaudra pas plus demain, ni après-demain. Fin 2017, lors de l’engouement pour le bitcoin – il a atteint pour la première fois la barre des 20 000 dollars – les gens ont acheté une Lamborghini grâce au fruit de leurs investissements. Ensuite, le prix a chuté de 80%. Aujourd’hui, le bitcoin a fameusement remonté la pente et vaut près de 50.000 dollars.

Le bitcoin est donc un investissement risqué plutôt qu’un moyen de faire des économies. Plus le prix est élevé, moins on enregistre de transactions avec la cryptomonnaie. En retour, les volumes d’échanges sont sensiblement plus élevés.

Un risque sur les comptes annuels

Se faire payer en bitcoin constitue donc un risque plus important. Musk a une longue histoire en matière de déclarations et d’investissements risqués. Cela remonte à ses débuts en tant pionnier des paiements en ligne, lorsqu’il a co-fondé Paypal. Entre-temps, Musk est devenu un « finfluencer »: tout ce qu’il tweete est suivi en masse, qu’il s’agisse de conseils boursiers ou de blagues sur le Dogecoin.

Mais pour l’entreprise moyenne, un pari sur le marché de la cryptomonnaie est avant tout un élément volatil et difficile à estimer pour, par exemple, les résultats trimestriels. Il devient également beaucoup plus difficile de faire des prédictions.

‘Il en va de même pour un consommateur ordinaire et pour une voiture’, esyime Hanyecz. ‘C’est une décision financière importante et vous ne voulez pas la combiner avec un autre gros pari financier. J’ai acheté ces pizzas avec du bitcoin, mais il vaut probablement mieux utiliser une carte de crédit’.