Les voyages meilleurs que le sexe? 4 Américains sur 10 ont fait leur choix

Photo by Ethan Robertson on Unsplash

Selon un sondage réalisé par le comparateur d’hôtels sur internet Trivago, 38% des Américains seraient prêts à renoncer au sexe pendant un an pour pouvoir à nouveau voyager.

Après pratiquement une année de restrictions, les Américains (entre autres) ont soif de voyages. En 2020, la plupart d’entre eux ont dû raccourcir, reporter ou annuler un congé qu’ils avaient prévu. Et dans le même temps, la journée de travail moyenne s’est allongée de près d’une heure aux États-Unis, selon une note publiée par le National Bureau of Economic Research et relayée par CNBC.

Début janvier, Trivago a interrogé plus de 2.000 adultes aux États-Unis et au Royaume-Uni afin de savoir ce à quoi ils seraient prêts à renoncer pour pouvoir à nouveau voyager. Voici les principaux enseignements de ce sondage:

  • 48% des personnes interrogées seraient prêtes à renoncer à leur emploi.
  • 38% renonceraient au sexe pendant un an.
  • 1 sur 4 dépenserait toutes ses économies.
  • Et enfin, 1 sur 5 serait même prête à quitter son partenaire pour pouvoir partir en voyage dans un futur proche.

Par ailleurs, ce ne sont pas nécessairement les destinations exotiques qui ont la cote auprès des Américains, puisque la plupart d’entre eux voient surtout le retour des voyages comme une bonne occasion de passer du temps en famille ou entre amis.

Lire aussi: