Les sports d’hiver au Moyen-Orient se sont mieux repris qu’en Europe: nouvelle tendance ?

Il y en a pour tous les goûts : les montagnes du Liban, le cousin festif de monde arabe, l’aventure au Pakistan ou les pistes indoor au beau milieu du désert à Dubaï ou en Arabie Saoudite – le Moyen-Orient ne manque pas d’occasions de pratiquer ski et snowboard.

De la neige dans le désert, sous le soleil tapant. Absurde, décadent, climaticide, fusent les critiques. Mais toujours est-il que la piste dubaïote attire plus de monde tous les ans, depuis sa création en 2005. Au cœur du plus grand centre commercial de la ville, elle fait 400 mètres de long et affiche -4 degrés Celsius sur le thermomètre. Depuis six ans, elle est élue meilleurs piste de ski indoor du monde.

La piste n’est pas la plus longue du monde. Amnéville en France et Bottrop en Allemagne se disputent la première place, avec 620 et 640 kilomètres (selon les critères). Mais autour du Golfe, c’est souvent le concours de « qui a la plus grande (tour, île artificielle, équipe de foot, etc.) ». Ainsi l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis et le Qatar, ainsi que leurs trois princes héritiers emblématiques, essaient toujours de se surpasser entre eux. L’Arabie Saoudite veut donc construire le plus grand domaine indoor dédié à la neige, avec la plus grande piste de ski, sur un ensemble de 40.000 mètres carrés, dans un centre commercial toujours, rapporte CNBC.

Plutôt après-ski au Liban?

Ces frigos géants et leur neige artificielle polluent à tout va. La quantité d’énergie utilisée pour les garder au frais est astronomique. Plus au nord cependant, un pays s’est spécialisé dans le ski sur de la vraie neige dans de vraies montagnes : le Liban. « Les beach parties l’été et le ski l’hiver », est un slogan quelque peu attribué au pays, encore connu dans tout le monde arabe pour ses discothèques, et souvent qualifié comme le cousin festif. Il est sûr que la nightlife fait également partie des vacances d’hiver ; et l’après-ski est également une coutume au Liban. Un liban aux deux visages qui n’est pas celui de l’instabilité politique.

Le plus grand domaine du pays est Mzaar (104 kilomètres de pistes). Après une année 2021 fortement perturbée par le covid, cet hiver, les stations ont pu ouvrir avec un protocole avec masques et distanciation. En plus, des neiges abondantes sont récemment tombées sur le pays. Voici pour quelques images des pistes :

Plutôt aventure au Pakistan?

Plus à l’est, le Pakistan ne manque pas non plus de montagnes, ni de neige, même si ce n’est sans doute pas le premier pays qui vient à l’esprit quand on pense aux vacances d’hiver. Le domaine de Naltar est notamment le plus connu, et accueille des compétitions de sports d’hiver tous les ans. Il compte également le télésiège le plus haut du pays.

Une autre destination au Moyen-Orient serait encore la Turquie, avec son mont Erciyes qui surplombe un domaine de 153 kilomètres de pistes. En cas d’hiver avec moins de neige, 80% du terrain peuvent être recouverts de neige artificielle. De larges plaines plates sont également présentes, où l’on peut pratiquer le ski avec cerf-volant.

Reprise rapide

Avant la pandémie, le secteur du tourisme apportait 270 milliards de dollars au PIB des pays du Moyen-Orient, selon le World Travel and Tourism Council. Pour la fin 2021, les chiffres du tourisme au Moyen-Orient reprennent même plus rapidement que ceux d’Amérique Latine et d’Europe, avec 36 milliards en plus qu’un an auparavant.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20