Cet archipel est le premier pays à accueillir les voyageurs vaccinés

Seychellen. Foto: Sabrina Hentschel/dpa

Les Seychelles sont devenues la semaine dernière le premier pays à accueillir sans condition les voyageurs vaccinés. Toutefois, les touristes, même vaccinés, ont peut-être intérêt à repousser leur visite.

Le 14 janvier, les Seychelles ont annoncé qu’elles ouvraient leurs frontières aux voyageurs vaccinés du monde entier. Cela signifie que les personnes vaccinés n’ont pas à se mettre en quarantaine ni à passer un test Covid à leur arrivée.

Contamination en hausse

Les Seychelles sont restées relativement épargnées par la pandémie l’année passée. À l’exception d’un petit pic en juin, le pays n’enregistrait pas de nouveaux cas la plupart du temps.

Mais à partir du 28 décembre dernier, les chiffres de l’épidémie ont grimpé en flèche. À ce jour, les Seychelles ont enregistré 1.033 cas de coronavirus et 3 décès dus au Covid-19.

Ce sont des chiffres assez bons pour un pays de près de 100.000 habitants. Mais plus de la moitié de ces cas – soit plus de 500 – ont été détectés au cours des deux dernières semaines. Le 22 janvier, 106 cas quotidiens étaient annoncés. Un record pour ce pays.

L’année passée, le virus circulait principalement parmi les marins et les voyageurs étrangers. Mais aujourd’hui, la population locale est également touchée. De nouvelles restrictions ont été imposées, mais l’épidémie continue de progresser.

Programme de vaccination

Malgré cette vague de contamination, le gouvernement a annoncé qu’à partir de la mi-mars, toute personne – même non vaccinée – avec un test Covid négatif pourra venir visiter l’archipel. Le gouvernement espère que d’ici là, ils auront vacciné près de 75% de la population adulte.

Les Seychelles ont commencé à vacciner ce mois-ci le personnel de santé, les personnalités des médias et les politiciens, y compris le président Wavel Ramkalawan. Le pays veut être le premier au monde à obtenir l’immunité collective grâce à la vaccination.

Lire aussi: