‘Les négociateurs du Brexit sont arrivés à un accord’

Fumée blanche pour un deal – Isopix

Il y aurait un accord sur les relations post-Brexit entre le Royaume-Uni et l’Europe. C’est en tout cas ce qu’indiquent plusieurs sources à l’agence de presse financière Bloomberg. Les détails ne sont pas encore connus, mais une annonce est attendue prochainement.

Un peu moins de trois ans et demi après que les Britanniques aient voté pour quitter l’Union européenne, il y aurait enfin un accord sur cette séparation. Il tombe tout juste dans les temps, étant donné que la période de transition s’achève officiellement le 31 décembre.

Ces dernières semaines, les parties discutaient mais ne trouvaient pas d’accord, notamment en matière des droits de pêche. L’UE souhaitait que les bateaux de pêche européens continuent à avoir un large accès aux eaux britanniques, n’acceptant qu’une maigre diminution de leurs quotas. Le gouvernement britannique voulait, lui, rappeler que le Royaume-Uni devenait un État côtier indépendant qui contrôlait ses propres eaux. Visiblement, un compromis a été trouvé.

Les bourses réagissent déjà avec enthousiasme à cette nouvelle. La bourse de Londres a immédiatement bondi. La livre a également augmenté. Depuis 16 heures, lorsque les premières rumeurs sur un accord ont circulé, la livre a augmenté de 1 % par rapport au dollar et de 0,2 % par rapport à l’euro.

Mutation du Covid-19

Ces derniers jours, les Britanniques ont eu un aperçu de ce à quoi aurait pu ressembler un Brexit dur.

En raison d’une mutation du coronavirus circulant au Royaume-Uni – qui serait 70% plus contagieuse – de nombreux pays ont temporairement fermé leurs frontières aux voyageurs britanniques. Cela a entraîné de longs embouteillages aux abords du port de Douvres, où des milliers de camions acheminent chaque jour des marchandises en provenance et à destination du Royaume-Uni. Le genre de scènes auxquelles on s’attendait au cas où les négociations débouchaient sur un no deal.