Le chaos aux frontières du Royaume-Uni résumé en une image

Manston Airport -AFP

Un avant-goût de Brexit. La nouvelle souche de Covid-19 apparue au Royaume-Uni a fait office de répétition générale d’un Brexit sans accord. Cette souche a provoqué l’isolement de l’île pour toute forme de transports. Des images circulent depuis plusieurs jours sur le chaos laissé sur place. La dernière en date montre des milliers de semi-remorques stationnés sur une piste d’aéroport.

Au vu de la situation géographique du Royaume-Uni, et sans doute par excès de prudence, les décisions des différents pays de fermer leur accès à tous les moyens de transports britanniques ont provoqué un véritable chaos.

Les scientifiques ont depuis rassuré sur cette nouvelle souche du virus. Il faut dire que plus de 20.000 mutations ont déjà été recensée sans que cela ne provoque autant d’embarras.

Pfizer et Moderna sont en train de tester leur vaccin sur cette nouvelle souche et rassurent: ‘Nous sommes capables de déployer un nouveau vaccin en six semaines’, le cas échéant. La plupart des mutations ne provoquent qu’un changement infime de la structure du virus, c’est pourquoi les scientifiques ont bon espoir que leur vaccin en viendra à bout.

La dernière image impressionnante provient de l’aéroport de Manston et fait le tour des réseaux sociaux. Sous le nom ‘Operation Brock’, le gouvernement britannique a procédé à un déplacement des semi-remorques qui encombraient les autoroutes du sud de l’Angleterre. La piste d’aéroport devrait à terme accueillir 4.000 camions. Un service de repas livré sur place a même été organisé pour l’occasion.

La situation devrait revenir en ordre dans les prochains jours, plusieurs pays, dont la France et la Belgique, ayant décidé de rouvrir leurs frontières au Royaume-Uni. L’Eurostar circule lui aussi à nouveau. Mais ces images donnent certainement un avant-goût de la situation que provoquerait un Brexit sans accord, suite à la fin de la période de transition, ce 31 décembre.