IKEA, Lenovo et d’autres entreprises ont encore des millions de marchandises bloquées dans le canal de Suez

Des centaines de millions de dollars de marchandises sont encore bloquées dans le canal de Suez, des mois après que l’Ever Given ait bloqué la circulation. Selon la CNN, IKEA et Lenovo, entre autres, attendent leurs livraisons.

L’Ever Given ne bloque plus le canal de Suez, mais le bateau n’a toujours pas quitté l’Egypte. Et les marchandises n’ont donc toujours pas atteint leur destination.

Autorité du Canal de Suez

Après avoir délogé l’Ever Given des rives du canal de Suez, un tribunal égyptien a saisi le bateau et ses 18.300 conteneurs. Le navire est retenu dans le Grand Lac Amer d’Égypte.

L’Autorité du canal de Suez réclame 916 millions de dollars à l’armateur japonais Shoei Kisen Kaisha pour les dommages et les pertes subis lorsque le navire s’est échoué dans le canal, bloquant ainsi la circulation pendant plus d’une semaine.

IKEA et Lenovo sont deux des entreprises dont les produits sont bloqués sur le navire japonais. IKEA a déclaré à CNN Business qu’il avait une variété de produits à bord du navire, mais a refusé de fournir plus de détails sur le dossier. Un porte-parole de Lenovo a déclaré que la société ‘explorait les moyens de récupérer les marchandises’.

Réfrigérateurs professionnels

De plus petites entreprises comme Pearson 1860, un fabricant britannique de vélos, et Snuggy UK, qui fabrique des couvertures, doivent aussi subir le blocage de commandes importantes.

‘Nous n’avons pas beaucoup d’espoir de voir arriver nos approvisionnements cette année et bien qu’ils soient clairement en transit, nous avons fait le pari qu’il faudra attendre des mois, voire des années, avant un règlement’, a déclaré Will Pearson, président de Pearson 1860, à CNN Business. Son entreprise a plus de 100.000 dollars de produits sur l’Ever Given.

Les enjeux sont également élevés pour des entreprises telles que EasyEquipment, une petite entreprise britannique qui n’a pas d’assurance maritime. Des réfrigérateurs professionnels pour une valeur de plus de 100.000 dollars sont bloqués sur le bateau. Ils devaient arriver avant la réouverture des restaurants en mai.

‘Non seulement nous avons perdu tous les bénéfices de cette commande cruciale, mais cela a également un impact sur les entreprises de restauration qui espéraient rouvrir après le verrouillage’, a déclaré le CEO, Michael Shah. ‘Nous sommes pris dans ces limbes et je sais que je devrai payer une facture supplémentaire pour récupérer mon stock.’

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés