Blocage du canal de Suez: des chiffres fous

Un immense cargo est bloqué dans le canal de Suez depuis mardi matin. Le bateau prend toute la largeur du canal qui relie la mer Méditerranée et la mer Rouge. Plus aucun navire ne peut donc le traverser depuis plus de trois jours. Et cela coûte énormément d’argent au commerce mondial.

Le canal de Suez est utilisé par tous les bateaux commerciaux qui souhaitent se rendre d’Europe vers le golfe persique ou l’Asie et inversement. C’est donc un passage primordial pour le commerce mondial. 93 bateaux y passent chaque jour, ce qui représente 12% du commerce mondial quotidien. Depuis mardi, plus de 300 auraient dû donc traverser le canal, mais sont bloqués dans la mer Méditerranée et la mer Rouge.

Selon le média spécialisé dans le transport maritime, Lloyd’s List, ce blocage coûte 9,6 milliards de dollars par jour ou 400 millions de dollars par heure. Depuis mardi, le bateau bloqué a déjà fait plus de 29 milliards de dollars de dégâts à l’économie mondiale. Et la facture risque encore de s’allonger.

Rétablir la circulation

Pour débloquer le canal de Suez, il faut réussir à déloger l’Ever Given, un cargo de 400 m de long de la société Evergreen. La proue (l’avant) s’est coincée dans la rive du canal après avoir subi une tempête de sable qui réduisait la visibilité et des vents allant à plus de 70 km/h.

Il faut donc dégager cette proue. Et pour cela, il va falloir déplacer entre 15.000 et 20.000 m³ de sable. Cela représente environ 8 piscines olympiques, explique la CNN. En outre, il faudrait également décharger le bateau pour l’alléger et le faire à nouveau flotter. Les réservoirs d’huile vont être vidés, tout comme les réserves d’eau et certains conteneurs pourraient être enlevés.

Photo satellite du bateau coincé dans le canal (crédit: Cnes2021, Distribution Airbus DS via AP – Isopix)

Pour chaque jour de blocage, il faudra deux journées entières pour combler le retard. Si l’Ever Given était libéré aujourd’hui, il faudrait donc encore 6 jours pour que la situation revienne à la normale. Et les travailleurs sur place ne sont pas optimistes. Une société travaillant sur le chantier a annoncé qu’il faudrait encore des jours, voire des semaines pour rétablir la circulation.

Certains bateaux qui sont censés prendre le canal de Suez réfléchissent à prendre la plus longue route maritime, qui contourne l’Afrique. Il faut environ 10 jours de plus par cette voie qu’en passant par le fleuve qui traverse l’Égypte. Mais avec les incertitudes sur le temps que prendra le déblocage du bateau, en contournant l’Afrique, les bateaux pourraient bien mieux estimer leur jour d’arrivée à bon port.

D’autres articles sur l’économie mondiale?

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20