Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 05 DéC

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Coronavirus en Israël, le scénario que la Belgique doit espérer

Logo Business AM
Crise du coronavirus

19/10/2020 | Emmanuel Vanbrussel | 4 min de lecture

Un homme à Tel-Aviv souffle sur le Chophar, une corne de bélier rituelle, le 20 septembre - EPA

Israël dispose d’environ un mois d’avance sur la Belgique en termes d’infections au coronavirus. Le pays est entré dans une phase de lockdown strict il y a une trentaine de jours, une mesure qui a été assouplie le week-end dernier après des chiffres encourageants. C’est un scénario pour lequel le gouvernement belge signerait volontiers des deux mains.

À la mi-septembre, Israël était confronté aux mêmes problèmes que la Belgique aujourd’hui: des infections en forte hausse qui, sans intervention, risquaient de surcharger les hôpitaux.

Le 18 septembre, il y a donc un peu plus d’un mois, le gouvernement Netanyahu a annoncé un lockdown strict. La décision a fait d’Israël le premier pays au monde à se placer une nouvelle fois en confinement après la grande première du printemps. La mesure la plus frappante était que les Israéliens devaient rester à moins d’un kilomètre de leur domicile. Les plans de base prévoyaient même un périmètre d’à peine 500 mètres. Les écoles et les garderies ont par ailleurs été fermées.

Les Israéliens ont été soumis à rude épreuve. À peine une semaine plus tard, le lockdown a été encore renforcé, car les hôpitaux étaient sous forte pression.

Mais ces mesures strictes semblent désormais porter leurs fruits. Depuis l’introduction du lockdown, le nombre d’infections en regard de la population totale va clairement dans la bonne direction. Alors qu’en Belgique la courbe des infections enregistrées grimpe en flèche (en raison également de tests massifs, souligne Sciensano), Israël revient progressivement aux niveaux de l’été.

Les liens de causalité exacts sont à l’étude par les scientifiques. Mais quoi qu’il en soit, la baisse est impressionnante. Au plus fort de la seconde vague en Israël, fin septembre, 8.000 à 9.000 nouveaux cas d’infection étaient encore détectés chaque jour. La semaine dernières, ces chiffres pouvaient être divisés par quatre et tournaient donc aux alentours des 2.000 cas quotidiens.

Réouverture progressive

Israël semble être une étape plus loin que la Belgique. Alors que des règles plus strictes en matière de lutte contre le coronavirus sont entrées en vigueur ce lundi en Belgique, l’État hébreux vient d’annoncer dimanche un assouplissement des mesures de confinement les plus strictes. Les citoyens seront à nouveau autorisés à se déplacer à plus d’un kilomètre de leur domicile. Ils sont également autorisés à se rendre dans les parcs ou sur les plages. Les jardins d’enfants et les crèches vont également rouvrir.

Le gouvernement Netanyahu souligne que la réouverture se fera de manière progressive et que des mesures restrictives peuvent être réinstaurées immédiatement si les chiffres se détériorent à nouveau. La première phase d’assouplissement des restrictions s’étend en effet jusqu’en février 2021, une période relativement longue de plus de quatre mois.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    64.520.350
  • Nombre
    de décès
    1.493.624
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    587.439
  • Nombre
    de décès
    17.142
Logo Business AM

Business AM | Stocks