L’EMA donne son feu vert au vaccin de Pfizer: quelles sont les prochaines étapes ?

FrankHoemann/Sven Simon/Picture Alliance

L’Agence européenne des médicaments a approuvé le candidat vaccin de Pfizer/BioNTech. La Commission européenne devrait publier l’autorisation officielle dans les prochaines heures avant de lancer la distribution.

Lors d’une conférence de presse à Amsterdam, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé que le vaccin avait rempli les conditions de sécurité et d’efficacité nécessaires pour recevoir une autorisation conditionnelle.

‘Les preuves montrent de manière convaincante que les bénéfices sont supérieurs aux risques’, a déclaré Emer Cooke, directrice exécutive de l’EMA, au sujet du vaccin. ‘Ce n’est pas la solution miracle qui nous débarrassera immédiatement du virus, mais c’est une excellente première étape.’

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a très rapidement réagi sur les réseaux sociaux à l’annonce de cet avis positif. ‘C’est un moment décisif dans nos efforts pour fournir des vaccins sûrs et efficaces aux Européens!’, affirme-t-elle sur Twitter. Elle espère que la Commission donnera l’autorisation officielle de distribuer le vaccin ce lundi soir, afin d’entamer la vaccination sur le Vieux Continent.

Rassurer la population

Lors de cette conférence de presse, accessible à tout le monde, les membres de l’EMA ont voulu rassurer la population sur ce vaccin. Ainsi, le président du comité des médicaments à usage humain, Harald Enzmann, indique que la vérification pour le produit de Pfizer est ‘l’une des plus importantes que nous ayons jamais effectuées pour un vaccin’.

Sabine Straus, présidente du comité pour l’évaluation des risques en matière de pharmacovigilance, ajoute que l’évaluation du vaccin sera continue et que les ‘obligations de reporting‘ seront renforcées. Elle assure également que la surveillance des résultats de la vaccination va s’intensifier pour le vaccin de Pfizer ainsi que pour tous les produits contre le Covid-19.

L’EMA a donné un avis positif pour une vaccination des personnes de plus de 16 ans. En effet, le produit n’a pas été testés sur les plus jeunes. Les effets qu’il pourrait avoir sur cette tranche de la population sont donc encore inconnus.

En outre, l’agence européenne n’a pas déconseillé formellement le vaccin aux femmes enceintes, bien que les effets sur le foetus sont encore peu connus. Ce sera au médecin de décider s’il vaccine ou non la future maman, en sachant que les effets du Covid-19 sur les femmes enceintes ne sont également pas connus.

En Belgique?

L’autorisation officielle de la Commission européenne donnera le feu vert à la distribution des vaccins au sein de l’Union européenne. Les doses achetées par l’institution seront distribuées au prorata de la population.

La Belgique devrait recevoir 10.000 doses cette semaine, sur les 5 millions qui lui sont dédiées. L’UE souhaiterait en effet que la vaccination commence dans tous les pays européens le même jour, soit le 27 décembre.

Les maisons de repos et le personnel de soin de santé sont prioritaires pour la vaccination dans notre pays.

La conférence de presse était diffusée sur YouTube ce lundi.