Airbnb et bateaux de croisière pour remédier à la pénurie de lits aux JO de Tokyo

Le gouvernement japonais soutiendra la construction de 50 hôtels de luxe par le biais d’un programme de prêts et d’incitations économiques. Ils doivent compenser la pénurie de chambres d’hôtel à l’avenir. Seulement, ce plan arrive trop tard pour la pénurie pressante avec les Jeux Olympiques.

Le Japon a accueilli pas moins de 31 millions de touristes internationaux en 2019, une multiplication par cinq par rapport à 2011. L’année prochaine, si possible, les choses iront encore plus vite, car on estime que 40 millions de personnes passeront par là. Les Jeux Olympiques attireront à eux seuls 10 millions de touristes !

Naturellement, des lits sont nécessaires pour tous ces visiteurs. Pendant la période des Jeux Olympiques, du 24 juillet au 9 août, il y aura une pénurie de 14.000 chambres d’hôtel à Tokyo. Et la plupart des hôtels de luxe sont désormais complets.

Les prix oscillent

Les prix dans les hôtels économiques et sur Airbnb se distinguent également. Le prix moyen par nuit sur Airbnb est de plus de 800 dollars. Et les fameux hôtels capsule, qui coûtent normalement 20 dollars la nuit, poussent leur prix jusqu’à 150 dollars pendant les Jeux olympiques.

Bien que le nombre de chambres ait considérablement augmenté au cours des dernières années, le segment du luxe semble être le point le plus douloureux. La plupart des visiteurs sont relativement aisés et veulent un logement décent. Cependant, le pays ne compte que 32 hôtels cinq étoiles, tandis que la Thaïlande et la France, par exemple, font mieux avec 127 et 187 hôtels cinq étoiles. Les États-Unis en ont même 793.

Lire aussi: Le plan à 108 milliards d’euros pour relancer le Japon

Nouveaux hôtels en retard

Et maintenant, le gouvernement japonais prend le train en marche. Un détail frappant : les nouveaux projets d’hôtels sont de toute façon en retard pour les Jeux Olympiques. Par exemple, l’ouverture de Four Seasons à Tokyo était prévue pour juillet, même si elle sera très serrée. Un autre hôtel de luxe a également dû reporter l’ouverture de l’été prochain à ‘quelque part en 2021’.

Mais il y aura des solutions à cette pénurie. Le Comité International Olympique a conclu un partenariat avec Airbnb. La plateforme de location s’engage à trouver des hôtes supplémentaires. Et il y aura un essaim de bateaux de croisière qui viendront au Japon et qui serviront d’hôtels flottants.

Plus
Lire plus...
Marchés