Le plan à 108 milliards d’euros pour relancer le Japon

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe lance un nouveau plan de relance budgétaire pour conjurer le spectre de la récession. 13.200 milliards de yens, rien que ça.

Les ‘abenomics’ sont de retour au Japon! Shinzo Abe a annoncé jeudi son nouveau plan de relance, 3 ans après le dernier. Un plan chiffré à 13.200 milliards de yens, soit 109 milliards d’euro. Les investissements et les avantages fiscaux devraient, entre autres, permettre de réparer les dommages causés par le typhon Hagibis, de moderniser les infrastructures et de stimuler l’innovation technologique.

Il le décrit lui-même comme un ‘budget pour 15 mois’. Il s’agit du plus important plan de relance depuis la crise financière de 2008-2009.

3 axes majeurs

Malgré sept années de croissance sous la gouverne de Abe, l’économie japonaise demeure vulnérable. Le vieillissement de la population reste le katana de Damoclès au-dessus de la troisième plus grande économie de la planète.

L’île souffre d’une pénurie de main-d’oeuvre, due en partie à sa population vieillissante. En résulte une difficulté de conduire les programmes de travaux publics prévus dans les précédents plans de relance.

Ce vaste plan se divise en trois piliers.

  • la reconstruction et la protection contre les catastrophes naturelles, et plus particulièrement le typhon Hagibis qui a dévasté le pays en octobre;
  • un soutien à l’économie pour prévenir le ralentissement et stimuler la consommation;
  • un investissement massif pour prévenir l’essoufflement d’après les jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Selon les médias locaux, ce dernier point implique un fort engagement dans la recherche et le développement de nouvelles technologies. Il s’agit, par exemple, d’examiner les innovations dans l’infrastructure télécoms au delà de la 5G, qui sera déjà mise en oeuvre à grande échelle au Japon en 2020. Les sciences biomédicales figurent également au coeur du plan d’investissement, via la mise en place de projets pilotes.

Abenomics is back

Cette annonce marque le retour de l’Abenomics. Le terme est utilisé pour décrire la politique économique du Premier ministre Abe durant son deuxième mandat. Elle se caractérise par l’augmentation des dépenses gouvernementales, l’amélioration de la compétitivité de l’économie et l’impression de l’argent.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20