Walt Disney au top de sa forme fin 2019 risque de souffrir du coronavirus en 2020

Les résultats de Walt Disney pour la fin 2019 sont meilleurs qu’attendus. Le lancement de la plateforme de streaming Disney+ n’y est pas pour rien. Mais le coronavirus risque de faire baisser ses résultats pour le premier trimestre de l’année.

Walt Disney a déjoué tous les pronostics pour le premier trimestre 2020. La compagnie a annoncé hier un chiffre d’affaires de 20,86 milliards de dollars, contre 20,79 prévu par Refinitiv.

Ce sont les premiers résultats depuis le lancement du site de streaming Disney+ aux États-Unis. Et c’est clairement positif. Le CEO de Disney, Bob Iger, a déclaré que la plateforme ‘avait même dépassé nos plus grandes attentes. Elle compte désormais 26,5 millions d’abonnées. La société prévoyait 60 à 90 millions d’ici la fin 2024.

Aujourd’hui, elle ne revoit cependant pas encore ces prédictions malgré les très bons résultats. Disney+ doit encore être lancé dans de nombreux pays. Elle fera ses débuts en Inde et en France en mars. Chez nous, il faudra encore attendre l’été pour pouvoir accéder au catalogue.

Blockbusters

Le très bon chiffre de Disney n’est pas seulement dû à sa plateforme de streaming. Fin 2019, deux gros films sont sortis: La Reine des neiges 2 et Star Wars 9: L’Ascension de Skywalker. Respectivement 3e et 8e plus gros succès de 2019, ils ont actuellement engrangé à eux deux près de 900 millions de dollars.

L’année 2019 a d’ailleurs été un succès pour Walt Disney avec la fin d’Avengers, les live-action d’Aladdin et du Roi Lion ou encore Toy Story 4. Les franchises Marvel seront encore longuement exploité en 2020 avec 3 nouvelles séries sur Disney+ et de nouveaux film comme Black Widow ou Doctor Strange.

Menace du Coronavirus

On aurait pu s’attendre à ce que l’annonce de ce très bon chiffre d’affaires fasse décoller le cours en bourse. Pourtant, les actions de Disney ont même un peu diminué depuis la fermeture de Wall Street hier soir. En cause, la fermeture de deux parcs suite au Coronavirus. Le CEO, Bob Iger, a effet annoncé que les parcs d’Hong Kong et Shanghai ne seraient plus accessibles aux visiteurs jusqu’à nouvel ordre. ‘Ces fermetures interviennent au moment où les parcs sont d’habitude très fréquentés, grâce au nouvel an chinois’, explique sa directrice financière, Christine McCarthy. Elle a estimé le coût de deux mois de fermeture à 280 millions de dollars. Une annonce qui a clairement refroidit les investisseurs.

Lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés