Disney pèse plus du tiers du box-office américain en 2019, et ce n’est pas fini…

Disney

Avec ses multiples rachats, Disney a gagné son pari. Le géant du divertissement est omnipotent. La preuve en chiffres.

2019 a sacré le règne sans partage de Disney. Avec ses douze grosses productions, Disney détient 40% du box-office américain selon Quartz. Et encore, c’est sans tenir compte des productions de la 20th Century Fox rachetée en mars dernier.

Six de ses films ont décroché le milliard de dollars de recettes. La Reine des Neiges 2 est bien entendu le petit dernier. Rien que lors de son premier week-end de lancement, le film a fait 325 millions d’euros de revenus dans le monde et 127 millions rien qu’aux États-Unis. Et les fêtes de fin d’années doivent encore arriver. Rien qu’en France, 2 millions de personnes ont déjà vu le film, un record pour un lancement.

L’année 2019 a été exceptionnelle pour Disney, notamment grâce à ses remakes en live action. On retrouvait cette année 12 productions: Ralf 2.0 (13 février), Captain Marvel (6 mars), Dumbo (27 mars), Penguins (17 avril), Avengers : Endgame (24 avril), Aladdin (22 mai), Toy Story 4 (26 juin), Spider Man : Far from home (3 juillet), Le Roi Lion (17 juillet), Artemis Fowl (14 août), La Reine des Neiges 2 (20 novembre) et enfin Star Wars : L’Ascension de Skywalker.

2016, le tournant

Disney peut aussi remercier Marvel et Star Wars. Sur le graphique établi par Quartz et relayé par Korii, on voit clairement que l’envol de Disney s’opère avec le rachat des blockbusters. C’était en 2016, lors des sorties de Captain America: Civil War et Rogue One: A Star Wars Story. Depuis lors, Warner Bors, Universal, Sony et Paramount courent tous derrière le géant aux grandes oreilles.

Et concernant l’année 2019, ce n’est pas fini. La Reine des Neiges va se déployer pendant la période de Noël et le dernier épisode de la troisième trilogie Star Wars dépassera certainement à son tour le milliard de recettes.

2019 est l’année Disney, plus que jamais.