Netflix s’acoquine avec Nickelodeon pour mieux contrer Disney+

Nickelodeon

Netflix veut contrer Disney+ pour toucher les familles avec enfants.

Dans le monde du business, rien n’arrive par hasard. Au lendemain du lancement de Disney+, pour lequel la plateforme revendique déjà 10 millions d’abonnés, Netflix et Nickelodeon ont décidé d’entremêler leur destin.

En ressort un contrat pluriannuel pour la production de séries animées et de films originaux basés sur les personnage emblématiques de la chaîne de télévision pour enfants et ados.

Le but de l’opération pour Netflix? Entamer un virage pour la jeunesse et contrer son grand concurrent dans ce domaine: Disney+. Une opération qui peut paraitre toutefois étonnante, car Nickelodeon appartient à Viacom, qui dispose de son propre service de diffusion et qui est sur le point de fusionner avec CBS, l’une des chaines phares outre-Atlantique.

La guerre du streaming en action

Cette opération fait dire à certains spécialistes que la plupart des coûts de ces nouvelles productions seront supportés par Netflix, lit-on sur TechCrunch. L’opération n’est toutefois pas sans intérêt pour Nickelodeon qui pourra, via Netflix, étendre la visibilité de ses personnages favoris.

De son côté Netflix doit prendre les devants. D’après un récent sondage aux Etats-Unis, 33% des nouveaux abonnés Disney+ comptent supprimer leur compte Netflix. Principalement des familles avec enfants. On comprend donc très bien la démarche de la plateforme SVOD qui peut toutefois se targuer d’avoir amassé 7 millions de nouveaux abonnés au 2e trimestre.

La guerre du streaming a déjà commencé: quand un ménage français qui bénéficie déjà d’un abonnement est prête à dépenser 18,41 euros par mois, un nouvel arrivant sur le marché ne dépenserait lui plus que 6,26 euros par mois. Bref, il n’y aura pas de la place pour tout le monde.