Les marchés:
Markten inladen...

JEUDI 06 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Vous ne verrez pas un Boeing 737 Max voler avant un long moment

Logo Business AM
Business

09/07/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Des Boeing 737 Max cloués au sol, à Seattle. - EPA

L’avionneur Boeing commence à voir la fin des problèmes avec son modèle 737 Max. Les premiers tests ont commencé la semaine dernière. Une fois la Federal Aviation Administration satisfaite, elle pourra donner l’autorisation de voler. Mais il faudra sûrement attendre la fin de l’année pour voir des vols commerciaux à bord de 737 Max. Explications.

Même si Boeing recevait rapidement l’autorisation de la FAA, le 737 Max ne pourrait voler qu’au-dessus du territoire américain. La compagnie devra encore faire une demande auprès des régulateurs étrangers pour pouvoir circuler dans le monde entier. Selon CNN, il s’agit d’une étape cruciale pour l’avionneur, car la plupart de ses engins appartiennent à des compagnies étrangères.

Réparation et formation

Il faudra ensuite réparer tous les modèles qui sont aux mains des compagnies et plus de 400 avions construits qui attendent d’être livrés. En tout, ce sont près de 800 engins qui doivent être révisés. Tous les dispositifs de sécurité, qui ont provoqué les deux crashs mortels en octobre 2018 et mars 2019, doivent être remplacés. Des problèmes dans le système de câblage ont aussi été détectés. Il devra donc être modifié. Boeing a déjà commencé les réparations sur les avions présents dans leurs entrepôts.

Les pilotes vont devoir aussi être formés au nouveau système de sécurité. Lors des deux enquêtes sur les accidents, la formation des pilotes a été remise en cause. Boeing doit donc prévoir une explication sur la marche à suivre si le système de sécurité se déclenche.

Crise du coronavirus

L’aviation connait l’une des pires crises de son histoire à cause du coronavirus. Les compagnies font face à des milliards d’euros de perte. Et cela impacte directement les avionneurs. Boeing a annoncé l’annulation de 312 commandes, uniquement pour le Max. Faute de rentrées financières, l’entreprise américaine a dû arrêter sa production en janvier dernier et ne l’a repris que fin mai. La société envisage aussi la suppression de 10% des emplois, soit près de 16.000 postes.

Il faudra aussi voir si les compagnies accepteront à nouveau de faire voler des 737 Max au vu de leur mauvaise réputation. Les passagers seront certainement moins enclins à monter dans ce modèle d’avion et pourraient privilégier d’autres modèles.

La compagnie américaine Southwest Airlines a toutefois affirmé qu’elle voudrait faire voler des 737 Max le plus rapidement possible. Son CEO explique qu’ils sont moins gourmands en carburant que leurs prédécesseurs et que leur mise en service permettrait d’éviter des frais de maintenance sur de vieux appareils.

Le retour des Boeing 737 Max dans le ciel dépendra donc de la politique des compagnies aériennes.

Source: CNN


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks