Voici les actions chinoises ‘très intéressantes’ et pas chères dans lesquelles investir, selon Goldman Sachs

Ping An Bank – (Isopix)

Les actions chinoises sont actuellement moins chères que leurs équivalents dans d’autres pays. Les analystes de Goldman Sachs estiment que les investisseurs doivent agir dès maintenant pour tirer le meilleur parti des ‘prix réduits’. Dans une note publiée sur le site économique CNBC, ils ont passé en revue un certain nombre d’actions intéressantes…

Il s’agit notamment d’une série d’entreprises actives dans les technologies et les puces électroniques. Goldman Sachs affirme qu’elles disposent de valorisations attractives et, très probablement, d’une croissance solide.

‘Le mois de mai est historiquement un mois difficile pour les actions chinoises, mais nous achèterions plutôt en cas de faiblesse saisonnière’, écrivent les analystes.

Goldman recommande à la fois les valeurs cycliques – dont les prix ont tendance à fluctuer en fonction de l’économie – et les valeurs de croissance, dont les investisseurs espèrent qu’elles surpasseront le marché en général.

Les voici, réparties par catégorie:

Tech

Ces actions figurent toutes sur la liste d’investissement ‘New China’ de Goldman Sachs. Cette ‘Chine nouvelle’ fait référence aux entreprises qui font partie de la nouvelle économie du pays, comme les entreprises technologiques. Elle s’oppose à la ‘Old China’, un terme générique qui englobe les entreprises plus traditionnelles.

La liste comprend les géants de l’internet suivants:

  • Tencent ;
  • Alibaba ;
  • Baidu ;
  • JD.com (société d’e-commerce) ;
  • ArcSoft (société de développement de logiciels) et ;
  • Venustech (société de sécurité des réseaux).

Santé et assurances

Selon une estimation d’UBS, la valeur du secteur de la télésanté en Chine – y compris les assurances – dépassera celle du marché américain d’ici 2023.

Goldman recommande ces compagnies d’assurance:

  • Ping An Insurance ;
  • China Life Insurance.

Ainsi que ces firmes pharmaceutiques:

  • CSPC Pharma ;
  • Tonghua Dongbao Pharma.

Semi-conducteurs

Les semi-conducteurs – composants essentiels d’appareils électroniques tels que les smartphones – font partie d’une industrie en pleine expansion en Chine. Cette croissance est néanmoins quelque peu entravée par la guerre commerciale avec les États-Unis.

Les actions listées par Goldman Sachs sont:

  • Montage Technology, qui fabrique des puces pour le cloud computing ;
  • Huafeng Test & Control, fabricant de systèmes de test automatisés pour les semi-conducteurs ;
  • Maxscend Microelectronics, un fabricant de puces de radio-identification.

Bénéfice par action

Alors que la croissance du bénéfice par action (BPA) des entreprises chinoises a atteint 55% au premier trimestre de l’année, elle devrait se monter à 23% pour l’ensemble de l’année 2021. En 2022, le BPA augmentera de 15%, estiment les analystes de Goldman Sachs.

Investir en Chine depuis la Belgique

Actuellement, les investisseurs internationaux ont accès au marché boursier chinois par le biais des ‘actions A’. Il s’agit d’actions émises par des sociétés basées en Chine continentale. Ils sont cotés en yuan (RMB) sur les bourses de Shanghai (SSE) et de Shenzhen (SZSE).

Belfius dispose d’un fonds d’investissement spécial qui investit en votre nom dans des actions chinoises.

Et via le courtier en ligne DeGiro, les investisseurs belges peuvent opter pour un tracker indiciel axé sur la Chine. Dans la sélection de base, il est possible de choisir entre un ETF qui suit l’indice MSCI China (HSBC: IE00B44T3H88) et l’indice FTSE China 50, qui suit les 50 plus grandes sociétés cotées à la bourse de Hong Kong.

Toutefois, des questions d’ordre éthique se posent toujours concernant les investissements en Chine. Les objections sont à la fois politiques et éthiques: la Chine demeure une dictature, où la population est étroitement surveillée et où les minorités et les dissidents sont réprimés. Sur le plan géopolitique, les ambitions du géant asiatique entrent souvent en contradiction avec les nôtres. Entre la Chine et les pays démocratiques, il existe une ‘asymétrie fondamentale’ qui ne fait que s’accroître.

Pour aller plus loin: