Vaccins: comment le Danemark a su profiter des hésitations de la Belgique

Isopix

Plusieurs pays de l’UE, dont la Belgique, auraient pu commander plus de doses de vaccin contre le Covid-19, mais ne l’ont pas fait, principalement pour des raisons budgétaires, peut-on lire ce jeudi dans De Standaard. D’autres pays, le Danemark en tête, ont su profiter de ces atermoiements et sauter sur cette manne inattendue.

À l’instar de l’ensemble des pays de l’Union européenne, le Danemark s’est vu proposé un nombre de doses de vaccin proportionnel à la taille de sa population de 5,8 millions d’habitants. En principe, le pays scandinave aurait donc dû recevoir environ deux fois moins de doses que la Belgique. Pourtant, les Danois en ont déjà reçus près de trois fois plus par habitant que les Belges…

Ce ‘traitement de faveur’, qui n’en est pas un, provient du fait que le Danemark s’est porté acquéreur des doses de vaccin non réclamées par certains pays l’UE, dont la Belgique. Ceux-là n’ont demandé à recevoir qu’une partie des stocks qui leur étaient réservés, principalement pour des raisons budgétaires (coût des vaccins, de leur conservation, etc.), écrit De Standaard. Selon les chiffres de l’Agence fédérale belge des médicaments (AFMPS), notre pays n’a par exemple commandé que la moitié des vaccins Moderna et CureVac négociés par l’Europe auxquels elle pouvait prétendre.

Le choix gagnant du Danemark

En achetant finalement près de deux fois plus de doses que prévu initialement, le Danemark a fait un autre choix.

Résultat, le pays scandinave fait partie des meilleurs élèves de l’UE en matière de vaccination, avec environ 7% de sa population qui a déjà reçu au moins une dose du vaccin. Un chiffre qui devrait augmenter rapidement puisque Copenhague estime que la couverture vaccinale sera achevée d’ici le mois de juillet.

En Belgique, le taux de vaccination est toujours inférieur à 5% de la population, ce qui situe notre pays à la 19e place du classement européen en la matière. Par ailleurs, la campagne de vaccination nationale pourrait finalement devoir être étendue jusqu’en novembre.

Toutefois, la Belgique se distingue plus positivement par le nombre personnes qui ont déjà reçu les deux doses du vaccin (3%). De quoi figurer cette fois à la 4e place européenne.

Lire aussi: