Voici le plan de déconfinement du Royaume-Uni après un début de vaccination réussi

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a présenté lundi soir son plan de réouverture de l’économie, après des moins de confinement strict. Ce plan est très progressif puisqu’il débutera le 8 mars pour se terminer le 21 juin.

‘Notre plan est très prudent, mais irréversible’, a promis Boris Johnson. Il se montre donc confiant sur la capacité qu’aura son pays de se débarrasser, une bonne fois pour toutes, du virus. Il l’a promis: le troisième confinement sera le dernier.

Le Royaume-Uni a déjà réussi à inoculer une première dose du vaccin à 25% de sa population. Son but est de continuer la vaccination à un rythme élevé pour que chaque Britannique ait reçu au moins une dose au 31 juillet prochain. Et c’est ce qui permet à Boris Johnson d’être si optimiste. Selon les études, une dose protège déjà à plus de 50% contre les formes symptomatiques du virus.

Les étapes du déconfinement

Dans ces conditions, le gouvernement britannique a donc décidé de déconfiner la population selon l’agenda suivant:

  • Le 8 mars: Les écoles rouvriront leurs portes. Les Britanniques pourront se réunir par groupe de deux, en extérieur.
  • Le 29 mars: Les rassemblements en extérieur ne seront plus que limités à 6 personnes ou à deux ménages. Les installations sportives en plein air comme les terrains de foot, de basketball, etc. seront à nouveau accessibles.
  • Le 12 avril: Les commerces non essentiels, les bâtiments publics (comme les bibliothèques) et les coiffeurs pourront rouvrir. Tout comme les piscines, les salles de sports, les zoos, les parcs d’attractions et les campings. Le couvre-feu sera également levé.
  • Le 17 mai: Les rassemblements en plein air pourront contenir jusqu’à 30 personnes. Les cinémas, musées, hôtels, spectacles et événements sportifs pourront rouvrir, mais en respectant la distanciation sociale. Les stades de foot pourront, par exemple, compter jusqu’à 1.000 personnes.
  • Le 21 juin: Une complète réouverture de l’économie et fin des mesures de distanciation sociale.

Chaque étape est espacée de plusieurs semaines, en général 5, afin de permettre de suivre les conséquences de l’assouplissement. Le gouvernement britannique a d’ailleurs annoncé qu’il faudrait que 4 conditions soient remplies pour passer à l’étape suivante. Les dates données ci-dessus sont donc à titre indicatif, elles pourraient bien être repoussées si la situation n’évolue pas dans le sens attendu.

Les 4 conditions:

  • La vaccination suit le programme annoncé : vacciner (une dose) toutes les personnes de plus de 50 ans avant le 15 avril et toute la population avant le 31 juillet.
  • Les chiffres d’hospitalisations et de décès diminuent grâce à la vaccination.
  • Le nombre d’infections n’augmente pas le nombre d’admissions à l’hôpital.
  • Les nouveaux variants ne font pas craindre une nouvelle vague.

À tout moment, le gouvernement peut donc stopper le processus de déconfinement.

Lire aussi : L’annonce du déconfinement britannique provoque une explosion des réservations chez EasyJet

Et en Belgique ?

Si nous comparons avec la situation belge, nous sommes à un stade plus avancé que le Royaume-Uni. En effet, il nous est déjà permis de nous réunir à 4 à l’extérieur et les commerces non essentiels et les coiffeurs ont rouvert. Il est également déjà possible d’aller à la piscine, sur un terrain de sport en plein air ou dans un parc animalier. La situation épidémiologique de notre pays est bien meilleure qu’outre Manche. Bien que certaines règles régulent fortement nos libertés – comme l’interdiction de voyager en dehors de la Belgique – nous sommes dans un confinement assez soft au regard des pays voisins.

Toutefois, il n’est pas encore question d’assouplir plus les règles pour rouvrir la culture ou l’horeca. Le Premier ministre a présenté lundi 4 modèles d’assouplissements et les conséquences qui en résultent. La conclusion était qu’il faudra certainement attendre sans doute début mai pour un déconfinement comme au mois de septembre. A moins qu’un bras de fer politique ne vienne changer la donne.

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20