Les marchés:
Markten inladen...

VENDREDI 03 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Un réalisateur d’Hollywood: ‘Les méchants dans les films n’ont pas le droit d’utiliser un iPhone’

Logo Business AM
Lifestyle

27/02/2020 | Ruben Van Lent | 3 min de lecture

Isopix

Dans le prochain thriller que vous regarderez, méfiez-vous de la personne qui n’a pas d’iPhone. Il y a de fortes chances que ce soit lui le meurtrier. Selon le réalisateur Rian Johnson, Apple n’autoriserait en effet pas les méchants à utiliser un smartphone de la marque à la pomme.

Rian Johnson a fait cette étonnante révélation au cours d’une interview accordée au site du magazine Vanity Fair. Apple est en général très enthousiaste à propos de l’utilisation des iPhones dans les films, car il s’agit d’une bonne publicité. Mais n’importe quel personnage n’est pas autorisé à en avoir un. ‘Cela va sans doute me griller pour mon prochain film policier, mais les méchants ne sont pas autorisés à utiliser les iPhones dans les films’, déclare ainsi Rian Johnson.

Il prend l’exemple de son dernier film, ‘Knives Out’. L’histoire est celle d’un écrivain policier qui invite sa famille pour son 85e anniversaire et qui est retrouvé mort le lendemain. Lorsque la police enquête sur l’affaire, il s’avère que tout le monde est suspect.

Si vous voulez toujours voir le film, mieux vaut ne pas continuer à lire la suite de cet article car elle contient des spoilers de ‘Knives Out’.

Jamie Lee Curtis

Rian Johnson évoque une scène avec l’actrice Jamie Lee Curtis (‘A Fish Called Wanda’) et l’acteur Chris Evans, connu pour son rôle de Captain America, de la série de films Marvel du même nom. Ils jouent la mère et le fils. Curtis sort un iPhone de sa poche au cours de la scène, Evans n’utilise aucun produit de la marque Apple durant tout le film… Et à la fin, Evans s’avère être le tueur.

Apple n’a pas encore réagi aux propos de Rian Johnson, mais ce dernier a désormais un problème. ‘Tous les cinéastes qui ont un méchant dans leur film veulent probablement me tuer maintenant’, conclut-il en riant avant d’enchaîner sur un autre sujet.

Lire aussi:

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks