Un banquier de Goldman Sachs fait fortune avec le Dogecoin et décide de tout plaquer

Un cadre supérieur de Goldman Sachs a quitté son emploi après avoir fait fortune en investissant dans le Dogecoin (DOGE).

Pourquoi est-ce important?
Jusqu’à présent, les banques ont généralement critiqué les crypto-monnaies. Il est donc tout à fait qu’un banquier d’une grande banque d’investissement se soit enrichi après un investissement dans le Dogecoin. Nous devons toutefois noter que ces derniers mois, de plus en plus de banques souhaitent, d’une manière ou d’une autre, donner à leurs clients la possibilité d’investir dans des crypto-monnaies, telles que Bitcoin.

Le boom du Dogecoin depuis le début de cette année a sans aucun doute créé plusieurs nouveaux millionnaires. Il semble maintenant que même les banquiers ne soient pas opposés à investir dans les cryptomonnaies. Selon The Guardian, Aziz McMahon, senior manager chez Goldman Sachs, a quitté son emploi à la banque d’investissement après avoir fait fortune en investissant dans le Dogecoin. Une réussite qui a mis un terme à une carrière de plus de quatorze ans.

Augmentation de plus de 1000 pour cent

On ne sait pas exactement combien McMahon a gagné grâce à son investissement crypto, mais diverses sources notent que le banquier a réalisé de bons rendements. Depuis le début de 2021, la valeur de la pièce a augmenté de plus de 1000%. Actuellement, vous payez 0,46 $ pour la pièce née d’une plaisanterie. À son apogée, le Dogecoin valait même 0,72 $. Depuis une apparition à la télévision d’Elon Musk dans Saturday Night Live, le prix est toutefois en baisse. Le fantasque milliardaire ne peut pas tout.

McMahon aurait fait fortune en investissant avec son propre capital. Goldman Sachs n’aurait été impliqué d’aucune façon dans les transactions crypto. McMahon n’a pas encore souhaité faire de commentaire.

Les banques goûtent enfin aux crypto-monnaies

Les banques ont toujours critiqué les crypto-monnaies ces dernières années, mais certains acteurs semblent retourner leur veste. Par exemple, Goldman Sachs a récemment lancé une division de trading pour les dérivés BTC. En proposant ces produits, les banques évitent une exposition directe aux pièces. Mais la chance que les banques proposent un investissement dans une crypto-monnaie telle que le Dogecoin est encore beaucoup plus faible.

Les banques centrales continuent de désapprouver les investissements dans les crypto-monnaies. Par exemple, Andrew Bailey, le gouverneur de la Banque d’Angleterre, a déclaré la semaine dernière que les crypto-monnaies sont des investissements hautement spéculatifs. «Ils n’ont aucune valeur intrinsèque. Cela ne veut pas dire que les gens ne les apprécient pas, car ils peuvent avoir une valeur extrinsèque. Mais ils n’ont aucune valeur propre », a-t-il soutenu. ‘‘Je vais le redire très franchement’, a-t-il ajouté. ‘N’achetez-en que si vous êtes prêt à perdre tout votre argent.’

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés