‘Le bitcoin est une pyramide de Ponzi’, estime un statisticien de renommée mondiale

Nassim Nicholas Taleb, auteur du livre à succès The Black Swan, a qualifié le bitcoin de ‘gadget’ dans une interview accordée à CNBC. Il pense que le taux de change de la crypto-monnaie est trop volatil pour être une monnaie efficace et qu’il ne s’agit pas d’un levier sûr contre l’inflation.

‘En principe, il n’y a pas de relation entre l’inflation et le bitcoin. Rien. Vous pouvez avoir une hyperinflation et le bitcoin va à zéro. Il n’y a aucun lien entre les deux’, a déclaré Taleb.

‘C’est un système cryptographique magnifiquement conçu. C’est bien fait, mais il n’y a absolument aucune raison de le lier à quoi que ce soit d’économique’, a ajouté Taleb.

Il a déclaré que le bitcoin avait les caractéristiques de ce qu’il appelle ‘la fraude ouverte et nue à Ponzi’.

La pyramide de Ponzi est une forme de fraude dans laquelle des escrocs volent de l’argent aux investisseurs et masquent le vol en détournant les fonds apportés par les nouveaux investisseurs vers d’autres clients. Bernie Madoff, en est l’illustration la plus symbolique: récemment décédé, il restera dans l’histoire comme l’un des plus grands escrocs de l’histoire de Wall Street lors de la crise financière de 2008-2009.

‘Pure spéculation’

Taleb était autrefois positif à propos du bitcoin, qui a été créé en 2009 et qui est la plus grande cryptomonnaie au monde en termes de valeur marchande. Cependant, il s’est dit ‘dupé’ parce qu’il pensait que cela pourrait évoluer vers une monnaie utilisée dans les transactions.

‘Quelque chose qui bouge de 5% par jour, 20% en un mois – à la hausse ou à la baisse – ne peut pas être une devise. C’est un autre business’, a déclaré Taleb, qui est un ancien négociant en produits dérivés et travaille maintenant en tant que conseiller scientifique pour le fonds Universa Investments.

‘J’en ai acheté … non pas pour réaliser une plus-value, mais pour avoir une alternative à la monnaie fiduciaire émise par les banques centrales: une monnaie sans gouvernement’, a déclaré Taleb. ‘J’ai réalisé que ce n’était pas une monnaie sans gouvernement. C’était juste de la pure spéculation. C’est comme un jeu… Je veux dire, vous pouvez créer un autre jeu et l’appeler une monnaie si vous voulez.’

Toutefois, certaines entreprises acceptent le bitcoin comme moyen de paiement pour des biens et des services, y compris Tesla. Certains membres de la communauté cryptographique voient cette évolution comme une sorte de garantie et de sécurité. En outre, le Bitcoin, dont le stock est plafonné à 21 millions de pièces, est souvent décrit comme ‘l’or numérique’.

Un gadget à 1 million de dollars

Le prix du bitcoin a en effet augmenté ces derniers mois, passant de moins de 12.000 dollars en octobre 2020 à un sommet historique de près de 65.000 dollars la semaine dernière. Une acceptation institutionnelle accrue est citée comme un facteur de l’augmentation de 300% en 6 mois.

Boursorama

Conformément à sa propension à des fluctuations de prix féroces, le bitcoin a chuté dans les jours qui ont suivi, pour finalement passer en dessous de 50000 dollars vendredi. C’est une baisse de 23% en un peu plus d’une semaine.

Le bitcoin a obtenu des objectifs de prix à long terme entre 400.000 $ et 600.000 $ par jeton de la part de certains grands investisseurs, y compris Scott Minerd de Guggenheim Partners; d’autres ont prédit encore plus haut que cela.

Taleb a suggéré que le prix du bitcoin ne détermine pas son opinion, affirmant que ‘le bitcoin pourrait aller à 1 million de dollars’ que cela ne changerait pas son argumentation. ‘Ce sont des gadgets. Vous avez des bitcoins aujourd’hui. Vous pourriez en avoir un autre demain. Ils vont et viennent, et il n’y a pas de lien systématique entre les gadgets et les allégations qu’on leur prétend’, a-t-il ajouté.

Propriété

Les investisseurs préoccupés par l’inflation feraient mieux d’acheter de l’immobilier que d’investir dans le bitcoin, a déclaré Taleb. ‘Si vous voulez vous protéger contre l’inflation, achetez un terrain. Faites pousser des olives dessus, par exemple. Ensuite, vous avez de l’huile d’olive. Lorsque le prix s’effondre, vous avez quelque chose.’

‘Mais le Bitcoin, il n’y a rien de concret à ce sujet. La meilleure stratégie pour les investisseurs est de posséder des choses qui rapporteront des rendements à l’avenir. En d’autres termes, vous pouvez vous rabattre sur des dollars réels’, a-t-il déclaré.

Taleb est connu pour ses sorties tapageuses. Il qualifie la plupart des journalistes ‘d’intellectuels idiots’. Il s’en est pris à Elon Musk l’année dernière pour avoir minimisé ‘l’hystérie autour du corona’ et s’engage régulièrement dans des conflits avec ses opposants sur Twitter. L’un de ses meilleurs amis est le psychologue évolutionniste haut en couleur Gad Saad.

Dans son best-seller de 2007 The Black Swan, Taleb a exploré des événements hautement improbables et leur potentiel à causer des conséquences désastreuses. Il en est ressorti un exercice qui tente de prédire les 10 réalisations les plus improbables de l’année.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20