Suez-Veolia : ‘Cette tentative de passage en force est incompréhensible’

Bertrand Camus (Suez). – Isopix

La direction de Suez a appelé Veolia à rechercher « une troisième voie » afin de sortir « par le haut » du conflit dans lequel le projet d’offre de rachat mené par son concurrent a plongé les deux groupes.

« Cette tentative de passage en force hier (dimanche) soir, avec l’annonce du dépôt d’une offre (de rachat hostile, NDLR), est incompréhensible alors que des discussions avaient commencé à s’engager. Est-ce la traduction d’une forme de fébrilité? « , a commenté devant la presse le directeur général de Suez, Bertrand Camus.

Selon lui, « la façon d’en sortir est de trouver une troisième voie: chacun vient avec sa vision des choses, mais une négociation c’est forcément des compromis. A partir du moment où on est convaincu que c’est bien pour le pays d’arriver à une solution, cela suppose de trouver une troisième voie », a-t-il dit.

‘Deux groupes industriels forts’

Reprises vendredi après 120 jours d’interruption, « les discussions se sont arrêtées après une première réunion de cadrage », consacrée à l’organisation du dialogue. « On va essayer de les faire repartir sur un bon pied », a-t-il ajouté. Selon lui, « la commande générale est d’avoir deux groupes industriels forts, pouvant être concurrents et se développer. Donc les questions de périmètre seront importantes. Et Veolia étant le concurrent numéro un, sa participation dans le concurrent principal n’est pas quelque chose de pérenne. Donc voilà les éléments de l’équation: sortir avec deux groupes et chacun de son côté ». Mais Veolia a répété qu’il ne céderait pas ses 29,9% de Suez, acquis en octobre auprès d’Engie.

La justice, saisie en référé par Suez, a ordonné lundi à Veolia de suspendre le dépôt de son OPA, mais le groupe indique l’avoir déposée à 07H, avant d’avoir l’ordonnance.

Pour Philippe Varin, président de Suez, « l’ordonnance a été rendue à 06H00, notifiée à 7H23, et quand il y a dépôt d’offre à l’AMF (Autorité des marchés financiers), ce doit être une version papier remise à l’ouverture à 9H00. Donc il n’y a pour nous aucune ambiguïté sur l’ordre des facteurs ».