SpaceX cherche à lever 1,7 milliard de dollars lors d’un nouveau tour de table

SpaceX, la société spatiale d’Elon Musk, veut lever 1,7 milliard de dollars lors d’un nouvel appel aux investisseurs. Cela porterait la valorisation de l’entreprise à 127 milliards de dollars.

Selon un e-mail que CNBC a pu consulter, SpaceX est à la recherche de 1,7 milliard de dollars de capitaux frais. Les investisseurs intéressés peuvent apporter des fonds à la société spatiale au prix de 70 dollars par action. Le site d’information américain note qu’une action a été vendue en février pour 56 dollars, après une division du titre par 10. La nouvelle évaluation implique donc une augmentation des prix de 25 %.

Ventes sur le marché secondaire

SpaceX organise également une vente d’actions ordinaires aux initiés et aux actionnaires existants sur le marché secondaire pour un montant pouvant atteindre 750 millions de dollars. L’entreprise de Musk fait cela régulièrement ; ainsi, les actionnaires présents depuis longtemps dans l’entreprise peuvent vendre une partie de leur participation. Il ne faut pas oublier que SpaceX n’est pas une société cotée en bourse. Par conséquent, ses titres ne peuvent pas être librement négociés sur le marché boursier.

Le New York Post a précédemment rapporté que SpaceX souhaitait lever plus de capitaux et a noté, citant des sources anonymes, que l’augmentation de capital n’a pas été accueillie avec beaucoup d’enthousiasme jusqu’à présent.

Starship et Starlink

La valorisation de l’entreprise a fortement augmenté ces dernières années après que SpaceX a levé des milliards pour financer deux projets nécessitant un capital conséquent : la fusée de nouvelle génération Starship et le réseau mondial d’Internet par satellite Starlink. Selon les analystes, l’entreprise spatiale est la start-up à la valeur la plus élevée aux États-Unis.

Le tour de table de la société intervient à un moment où Musk a été accusé de harcèlement sexuel. En 2016, il aurait commis des attouchements envers une hôtesse de l’air de SpaceX. La femme aurait signalé l’incident au conseil d’administration de SpaceX à l’époque. L’entreprise de Musk aurait versé à cette personne environ 250.000 dollars en 2018 dans le cadre d’un accord sur son licenciement. Selon le milliardaire, il s’agit là d’une accusation de nature politique.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20