Macron, Biden, Poutine, Merkel, Xi, Trudeau, Johnson, Modi: qui est le leader mondial le plus apprécié des Occidentaux ?

Désireux de connaître l’opinion des Occidentaux au sujet des leaders des pays les plus puissants de ce monde, le Guardian révèle les résultats d’un sondage organisé sur deux continents: l’Europe et l’Amérique du Nord.

C’est le – la, en l’occurrence – leader mondial en place depuis le plus longtemps qui a décroché ce titre purement symbolique: Angela Merkel. Chancelière allemande depuis 2005, elle cèdera sa place cet automne.

A la question « Avez-vous une opinion favorable ou défavorable sur ce leader ? », c’est Mme Merkel qui a obtenu le meilleur score de la part des Américains, Français, Allemands, Britanniques, Italiens et Espagnols sondés. Elle a notamment joui d’une superbe cote de popularité en Espagne (+60) et en France (+49). Résultats honorables dans son pays (+30) et en Italie (+23), un peu moins élevées chez les anglophones: +17 aux USA, +15 au Royaume-Uni.

Mme Merkel a été appréciée pour, dans l’ordre: sa gestion économique, la réputation qu’elle a conférée à l’Allemagne à l’étranger et son impact sur la société allemande. Ses manœuvres autour du Brexit, de la crise de la dette grecque et de la crise des réfugiés de 2015 sont, en revanche, restées en travers de la gorge des sondés.

Qui pour la suivre sur le podium ?

Le deuxième leader européen le plus affectionné par les Occidentaux est Joe Biden. Comme le note le Guardian, il bénéficie également du fait qu’il a succédé au très peu apprécié Donald Trump… et du fait que le sondage a été clôturé le 10 août, soit juste avant le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan, permis par le retrait des troupes américaines.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau complète le podium. Seuls Merkel, Biden et lui obtiennent un score global positif.

Derrière, on retrouve Emmanuel Macron. Le président français obtient un score positif dans deux pays seulement: l’Allemagne et l’Espagne.

Xi Jinping dernier

Loin derrière ce quatuor, on retrouve des leaders mondiaux qui ont tous reçu une évaluation négative dans chacun des six payés sondés.

Celui qui s’en sort le moins mal est Boris Johnson. Particulièrement peu apprécié en Allemagne (-53), en Espagne (-48) et en Italie (-40), il ne fait pas beaucoup mieux en France (-24) et dans son pays (-22). Sans trop de surprise, le Premier ministre britannique, conservateur, limite la casse aux États-Unis, où il s’en sort avec un -2.

Le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre indien Narendra Modi font encore moins bien.

C’est Xi Jinping qui occupe la lanterne rouge. Le président chinois affiche un score moyen de… -55.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés