Xi obtient ce qu’il veut: les entreprises chinoises font don d’une partie de leurs bénéfices

La société de commerce électronique Pinduoduo va faire don de 1,5 milliard de dollars de bénéfices pour soutenir les agriculteurs chinois. Auparavant, le géant de la technologie Tencent avait reversé une part importante de ses bénéfices à des programmes sociaux gouvernementaux. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du nouveau paradigme de « prospérité commune » du président chinois Xi Jinping.

Pourquoi est-ce important ?

La diminution de la richesse des entreprises les plus puissantes de Chine ces dernières semaines s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle politique économique menée par les autorités chinoises. Le parti communiste prévoit de s'attaquer à la répartition inégale des richesses dans le pays en prélevant une part importante des profits des entreprises chinoises.. Les plus grandes ont maintenant commencé spontanément à faire don de leurs bénéfices.

Pinduoduo, une société de commerce électronique qui s’est fait connaître en accordant des remises importantes aux clients qui achètent des produits ensemble, va reverser une partie de ses bénéfices à des programmes gérés par le gouvernement chinois. L’entreprise donnera son argent à des organisations qui visent à améliorer la vie des agriculteurs chinois et des citoyens des zones rurales.

La société prévoit de donner au moins 10 milliards de yuans, soit 1,3 milliard d’euros, de son bénéfice net. « La promotion de l’agriculture est au cœur de notre activité depuis le début. Nous voulons travailler avec davantage d’agriculteurs et améliorer leur vie et leur prospérité », a déclaré le PDG Chen Lei. Notons toutefois que c’est la première fois depuis la cotation de l’entreprise aux États-Unis en 2018 que Pinduoduo va donner de l’argent aux agriculteurs.

Pinduoduo n’est pas la seule entreprise qui souhaite soudainement faire don de ses gains à la société chinoise. Plusieurs firmes et personnalités fortunées font subitement des dons depuis l’avertissement lancé par le président Xi Jinping, qui a indiqué qu’une « prospérité commune » sera bientôt instaurée dans le pays.

Tencent, géant du jeu vidéo, concepteur de WeChat et l’une des entreprises les plus précieuses de Chine, a déclaré la semaine dernière qu’elle allait doubler ses dons aux programmes sociaux. Elle prévoit de donner un total de 12,7 milliards d’euros.

Retombées bénéfiques à la bourse

Pinduoduo n’est pas sanctionné à la Bourse de New York pour les dons. Les investisseurs semblent apprécier le fait que l’entreprise d’e-commerce coopère avec le gouvernement chinois et ne soit donc pas dans le collimateur de la prochaine réglementation. Le cours de son action a augmenté de pas moins de 22,5% sur le NASDAQ mardi. La société a également annoncé un bénéfice trimestriel important lors d’une conférence téléphonique sur ses résultats.

« La décision de l’entreprise montre qu’elle est prête à assumer sa responsabilité sociale, même si les marges bénéficiaires seront en partie comprimées par ces investissements », a déclaré dans une note un analyste boursier de China International Capital.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pinduoduo n’a donc d’autre choix que d’investir dans le progrès social de la Chine. Toute personne qui ne joue pas le jeu du parti communiste est traitée sans pitié.

Il suffit de penser à l’opposition à l’introduction en bourse de Ant Group de Jack Ma ou, récemment, à la réglementation musclée subie par les milieux de la technologie et de l’éducation privée. Les entreprises de ce dernier secteur ont même été contraintes par les régulateurs chinois de se convertir en organisations à but non lucratif.

Pinduoduo fait preuve d’intelligence en investissant dans l’éradication de la pauvreté dans les zones rurales de Chine. Ce problème est l’une des priorités absolues de la politique de Xi Jinping.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés