Les talibans promettent: « il n’y aura pas de système démocratique du tout » en Afghanistan  

Le sort réservé aux femmes et aux filles afghanes, ainsi qu’à leurs droits durement gagnés au cours des 20 dernières années, est l’une des grandes questions qui fait suite à la prise du pouvoir par les talibans.

Le porte-parole des talibans, Waheedullah Hashimi, n’a laissé aucun doute sur le sort réservé au pays. Sous le joug du mouvement fondamentaliste islamiste, l’Afghanistan ne sera pas une démocratie, comme on pouvait évidemment sans douter.

Le pays sera très certainement gouverné par un conseil taliban au pouvoir.  Le chef suprême du mouvement militant islamiste, Haibatullah Akhundzada, devrait également être à la tête du pouvoir en place, occupant ainsi une place semblable à celui de président.

Les premières lignes de la structure du pouvoir qui serait désormais mise en place en Afghanistan ressemblaient assez fort à la manière dont les talibans exerçaient leur pouvoir lorsqu’ils étaient au pouvoir entre 1996 et 2001.

Les détails concernant la direction des talibans, mais aussi le système de gouvernance, devraient être définis plus tard cette semaine. Une chose est sûre, un système démocratique n’est pas au programme.

« Il n’y aura pas de système démocratique du tout, car il n’a aucune base dans notre pays » pour cela, a déclaré le porte-parole des talibans dans une interview accordée à l’agence Reuters. « Nous ne discuterons pas du type de système politique que nous devrions appliquer en Afghanistan parce que c’est clair. C’est la charia et c’est tout ».

Une déclaration qui, bien que les talibans aient affirmé qu’ils respecteraient les droits des femmes en accord avec l’islam, suggère que les libertés de ces dernières seront restreintes. De nombreuses questions les concernant sont pour l’instant toujours en suspens. « Nos ulémas [savants] décideront si les filles sont autorisées à aller à l’école ou non », a déclaré le porte-parole. « Ils décideront s’ils doivent porter le hijab, la burqa, ou seulement [un] voile plus abaya ou quelque chose, ou non. Cela dépend d’eux. »

À lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés