Les chefs talibans s’inquiètent de l’occidentalisation de leurs hommes: « Nous allons perdre notre système islamique »

Depuis qu’ils ont repris le pouvoir sur l’Afghanistan, à la mi-août, les talibans ont été contraints de changer leur mode de vie. Habitués à un quotidien ultra-rudimentaire fait d’entraînements militaires et de combats, ils ont perdu leurs repères. Si certains s’ennuient, d’autres commencent à prendre goût aux loisirs « occidentaux ». Et ça a le don d’énerver leurs dirigeants.

Vous ne pouvez pas ne pas en avoir vu au moins une. Depuis plus d’un mois, les talibans inondent Internet de photos – dont beaucoup de selfies – où ils s’affichent en train de profiter de la vie. Visite au zoo, tour en auto-tamponneuses, sortie pédalo, tractions en salle de sports (pour les plus sérieux): ils sont de plus en plus nombreux à s’adonner à tout ce qui fait le bonheur des sociétés occidentales.

Dans un premier temps, d’un point de vue extérieur, on aurait pu croire qu’ils publiaient toutes ces images pour montrer au monde qu’ils avaient changé. Qu’ils n’étaient pas aussi sanguinaires que leurs prédécesseurs. C’est peut-être vrai pour ces soldats-là, mais ce n’est pas le cas de leurs dirigeants. Le code pénal qu’ils préparent en est la preuve: peine de mort et châtiments corporels sont au programme.

Le Wall Street Journal ajoute à présent un autre élément révélateur: les chefs talibans commencent à en avoir marre de l’occidentalisation de leurs troupes. Et ils ont commencé à le leur faire savoir. Leur ministre de la Défense, fils du fondateur des talibans, est récemment monté au créneau.

« Tenez-vous en aux tâches qui vous ont été assignées », a déclaré Mawlawi Mohammad Yaqoob. « Vous portez atteinte à notre statut, qui a été créé avec le sang de nos martyrs ».

En plus de leurs activités à l’occidentale, le ministre de la Défense a fustigé le style de certains soldats talibans. Entre baskets montantes blanches, cheveux mi-longs et vêtements élégants, il n’en peut plus. « C’est le comportement des chefs de la guerre et des gangsters du régime fantoche », a-t-il averti, en référence au gouvernement soutenu par les États-Unis que les talibans ont renversé. « Si nous continuons à agir de la sorte, Dieu nous en préserve, nous perdrons notre système islamique ».

Mawlawi Mohammad Yaqoob a également prié les talibans d’arrêter de publier selfies sur selfies. Car selon lui, en plus de montrer une occidentalisation des leurs, cela pourrait compromettre la sécurité des responsables talibans. Lorsque ces photos se retrouvent sur les réseaux sociaux, elles peuvent révéler l’emplacement et les activités des dirigeants du groupe.

D’après le quotidien américain, le ministre de la Défense aurait déjà commencé à sanctionner des soldats pour avoir conduit trop vite et adopté la mode occidental.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20