Qui sont les talibans, le mouvement islamique violent qui a repris le pouvoir en Afghanistan, et d’où viennent-ils ?

Les talibans sont entrés dans la capitale afghane, Kaboul, dimanche. Il s’agissait de la dernière portion de territoire détenue par le gouvernement afghan après une semaine de victoires territoriales ultra-rapides du groupe militant islamique.

Voici quelques éléments essentiels concernant les talibans :

Taliban, le pluriel de talib, signifie « étudiants » en pachtoune (l’une des deux langues officielles de l’Afghanistan). Il s’agit d’un mouvement islamique qui est apparu en 1994 autour de la ville de Kandahar, dans le sud de l’Afghanistan.

À l’époque, il s’agissait de l’un des nombreux groupes militants qui menaient une guerre civile pour le contrôle du pays après le retrait de l’Union soviétique et l’effondrement du gouvernement qui a suivi.

Moudjahidines

À l’origine, les membres de ce mouvement sont issus des combattants dits moudjahidines qui, avec le soutien des États-Unis, ont combattu les troupes soviétiques dans les années 1980.

En deux ans, les talibans ont pris le contrôle de la majeure partie du pays. En 1996, le groupe a proclamé un émirat islamique avec une interprétation stricte de la loi islamique.

Al-Qaïda

Après les attentats du 11 septembre 2001 perpétrés par Al-Qaïda, les États-Unis et les forces alliées sont entrés dans Kaboul sous le couvert de lourdes frappes aériennes américaines.

Les talibans, associés à Al-Qaïda, se sont repliés dans des régions reculées, où ils ont entamé une insurrection de 20 ans contre le gouvernement afghan et ses alliés occidentaux.

Scénario d’apocalypse

Seuls quatre pays, dont le Pakistan voisin, ont reconnu le gouvernement taliban par le passé, lorsqu’il était au pouvoir.

La grande majorité des autres pays et les Nations unies ont au contraire reconnu un groupe qui contrôlait les provinces du nord de Kaboul comme le gouvernement légitime en place jusqu’à récemment.

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré au début du mois que l’Afghanistan risquait de devenir un État paria si les talibans prenaient le pouvoir et commettaient des atrocités. Ce scénario apocalyptique semble maintenant se réaliser.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés
BEL20