Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 20 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Les hôpitaux saturent: les admissions atteignent les niveaux du début du confinement

Logo Business AM
Crise du coronavirus

14/10/2020 | Kathy De Schrijver | 9 min de lecture

Hôpital MontLégia près de Liège (EPA-EFE/JULIEN WARNAND)

Les hôpitaux du pays passent ce mercredi en phase 1A, c’est-à-dire que 25% des lits en unités de soins intensifs sont réservés pour des patients Covid-19. Ce ne sont plus seulement les hôpitaux de la capitale qui sont touchés par l’épidémie. Les admissions dans les hôpitaux sont en hausse dans tout le pays.

En moyenne, il y a 152 hospitalisations par jour entre le 4 et le 10 octobre. Mardi, les hôpitaux ont annoncé 211 admissions. Un tel niveau n’avait plus été atteint depuis le 24 avril. C’est aussi le même niveau qu’au 19 mars, au tout début de l’épidémie en Belgique, et nous avons tous vu ce que cela a donné par la suite. À cette date, le confinement généralisé venait d’être déclaré sur tout le pays.

La Belgique prend-elle la même direction que lors de la première vague ? C’est un risque, oui, si on ne freine pas très rapidement le nombre de nouvelles hospitalisations. Toutefois, il faut préciser que la nouvelle vague est, pour le moment, plus lente que la première. En effet, en mars, il n’a fallu que 4 jours pour que le nombre d’admissions quotidiennes passe de 90 à 210. Pour ce mois-ci, nous avons pratiquement atteint les 90 nouvelles entrées à l’hôpital le 5 octobre. Il a donc fallu près de 10 jours pour qu’on passe à 211.

On peut donc se rassurer en se disant qu’on ne sera certainement pas à près de 630 hospitalisations par jour dans 10 jours, comme ce fut le cas en mars. Mais il est clair que la courbe ne semble toujours pas s’aplanir, et que donc les hospitalisations vont encore augmenter dans les prochains jours.

Il faut également se rappeler qu’il y a un certain temps entre la contamination et l’entrée à l’hôpital. On ne verra donc pas tout de suite les résultats – si jamais il y en a – de la restriction des mesures annoncées la semaine dernière.

Bruxelles et la Wallonie

En Wallonie, ces dernières semaines, de nombreuses personnes dans la population ont atténué la reprise, précisant que le virus était surtout présent à Bruxelles. Ce n’est pas faux, l’incidence y était la plus forte du pays. Mais la semaine dernière, Liège a dépassé la région bruxelloise avec 540 cas par 100.000 habitants. Juste après, le brabant wallon et Bruxelles étaient au même niveau avec 511 cas pour 100.000 habitants.

Sciensano

Dans les hôpitaux, Bruxelles reste la région la plus touchée avec 216 hospitalisations entre le 5 et le 11 octobre. Liège en compte 151. La situation de la province est d’ailleurs très inquiétante : les hôpitaux ont déjà atteint la moitié de la capacité maximale atteinte en mars. Même si ce n’est pas encore prévu dans le plan de gestion des hôpitaux, les centres liégeois doivent déjà reporter des interventions non urgentes pour laisser la place aux patients Covid-19. Au MontLegia, sur les 12 lits des soins intensifs, 11 sont déjà occupés par des personnes atteintes du coronavirus, explique la RTBF.

Phase 1A et 1B

Ce mercredi, tous les hôpitaux du pays passent d’ailleurs à la phase 1A du plan hospitalier du SPF Santé publique. Cela signifie que 25% des lits dans les unités de soins intensifs sont réservés pour les personnes positives au Covid-19. Dans les services ‘normaux’, 4 fois plus de lits sont réservés.

Les hôpitaux bruxellois doivent quant à eux passer en phase 1B d’ici 48 heures. Cela signifie que 50% des lits en unités de soins intensifs doivent être réservés pour des patients positifs au Covid-19.

Pour certains centres hospitaliers, le problème n’est pas de réserver les lits, selon RTLinfo, mais de dégager des soignants pour gérer ces cas particuliers, qui demandent plus de personnel. C’est ce qui pousse certains hôpitaux à déprogrammer une partie de leurs interventions habituelles plus rapidement que prévu, explique Stéphane Dubois, directeur de l’hôpital Reine Astrid à Huy.

Mardi, le journal flamand De Standaard présentait un autre problème auquel font face les hôpitaux les plus sollicités : les transferts de patients ne sont pas toujours acceptés. Le plan national de gestion de la crise prévoit une redistribution des malades vers des hôpitaux qui ne comptent que peu de cas. 14 hôpitaux auraient refusé de prendre en charge des patients. Le SPF Santé publique a remarqué un manque de solidarité entre les établissements. Ce week-end, ‘un certain nombre d’hôpitaux en phase 0 ont déclaré qu’ils sont saturés ou menacent de l’être et refusent des patients. Sachant que leurs collègues sont déjà en phase 1B, c’est inacceptable’, indique une lettre du comité Hospital &Transport Surge Capacity.

Taux de positivité

Mercredi, 7.360 nouveaux tests sont revenus positifs des laboratoires belges. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus ne cesse de croitre depuis le 1er septembre. Et contrairement à ce que croient de nombreuses personnes dans la population, ce n’est pas dû à une augmentation des tests.

Les tests sont en effet en hausse. Notre pays en a réalisé en moyenne 42.100 par jour la semaine dernière. Cela représente une augmentation de 18% par rapport à la période précédente. En comparaison, la moyenne sur 7 jours du nombre de cas positifs a grimpé de 93% par rapport à la période précédente.

Le taux de positivité est aujourd’hui de 13,2%. Cela signifie que plus d’une personne sur 10 qui se fait tester est positive. Il y a deux semaines, ce taux n’était que de 9,16%. Certaines régions comme Bruxelles et Liège ont aujourd’hui un taux de positivité de 20%, c’est-à-dire qu’un test sur 5 est positif. Les autres provinces wallonnes se situent entre 13 et 17%.

Or la courbe du taux de positivité suit presque parfaitement le nombre d’hospitalisations. Il s’agit donc d’un indicateur déterminant, comme le sont les admissions à l’hôpital ou en soins intensifs, et les décès.

S’il y a un mois, les personnes asymptomatiques représentaient une grande partie des tests effectués en Belgique. Aujourd’hui, au vu du nombre de personnes qui demandent d’être testées, certains centres n’acceptent plus les personnes sans symptômes.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    40.388.802
  • Nombre
    de décès
    1.118.083
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    230.480
  • Nombre
    de décès
    10.443
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour