Le port spatial écossais espère lancer ses premiers mini-satellites avant la fin de l’année prochaine

En Écosse, le conseil régional de South Ayrshire et la direction de l’aéroport de Glasgow Prestwick ont lancé le processus officiel de construction d’un port spatial pour le lancement de petits satellites – smallsats ou cubesats. On espère qu’un premier lancement pourra avoir lieu dès la fin de l’année prochaine.

Le port spatial de Prestwick deviendrait le premier endroit en Europe où des petits satellites pourraient être mis en orbite par des lancements horizontaux.

Par avion

Le Prestwick Spaceport souhaite déposer prochainement une demande de permis de construire. L’année dernière, un dossier a déjà été soumis, dans lequel l’impact écologique de ce port spatial sur l’environnement a été étudié. Il semblerait que les activités du spatioport de Prestwick n’auraient pas d’effets négatifs importants sur l’environnement.
Le Prestwick Spaceport utilisera des lancements horizontaux : c’est un avion, chargé d’une fusée, qui décollera d’une piste conventionnelle.

Au-dessus de l’océan et à haute altitude – en toute sécurité, loin des zones habitées et au-dessus des couches les plus denses de l’atmosphère – les moteurs de cette fusée qui sera chargée d’une série de petits satellites, seront allumés et l’engin sera détaché de l’avion. La fusée pourra alors placer sa charge utile en orbite.

Les activités au Prestwick Spaceport consisteront principalement à préparer les fusées et leurs charges utiles. Les avions conventionnels transportant ces fusées pourront alors décoller depuis les pistes existantes de l’aéroport.

Une première en Europe

Le port spatial de Prestwick est une première européenne. Le port spatial écossais collaborera avec la société britannique Astraius, spécialisée dans les lancements horizontaux commerciaux.

Il est ainsi possible de lancer des fusées à partir d’avions de transport standard qui ne nécessitent aucune modification, et avec lesquelles de petits satellites peuvent être placés sur différentes orbites autour de la terre.

Ces petits satellites ont un large éventail d’applications, comme la surveillance du changement climatique ou le suivi des chaînes d’approvisionnement alimentaire pour s’assurer que les produits vendus dans les supermarchés sont bien fabriqués de manière durable.

Glasgow est déjà le plus grand centre mondial de conception et de production de petits satellites en dehors des États-Unis.

Le développement du Prestwick Spaceport devrait garantir l’avenir de l’Ayrshire en tant que région à la pointe du domaine des voyages spatiaux au Royaume-Uni.

Les lancements dans la région fourniront également de nombreux emplois indirects. On estime que ces activités créeraient plus de quatre mille emplois dans l’économie locale.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20