Le fondateur de Spotify va injecter 1 milliard d’euros dans les start-up européennes

Daniel Ek, le CEO de Spotify. (Isopix)

Daniel Ek, le fondateur de la plateforme de streaming musical Spotify, s’est engagé à investir un milliard d’euros dans les start-up européennes. ‘L’Europe doit se dépêcher de combler l’écart avec la Silicon Valley’, a déclaré le milliardaire suédois de 37 ans lors d’un événement en ligne organisé par la plateforme entrepreneuriale Slush.

Spotify est l’une des rares entreprises européennes à pouvoir tenir tête aux géants technologiques américains de la Silicon Valley. Selon Ek, l’esprit d’entreprise ne manque pas chez les jeunes Européens, seul l’écosystème des investisseurs, des chercheurs et des entrepreneurs est moins développé qu’aux États-Unis.

‘Nous savons tous que l’accès au capital est l’un des plus grands défis. C’est pourquoi je vais dépenser un milliard d’euros de mes ressources personnelles pour rendre possible un écosystème de bâtisseurs du monde de demain’, a notamment déclaré Daniel Ek. L’entrepreneur à succès doit vouloir ‘viser la lune’, avec des entreprises ambitieuses dotée d’une ‘technologie de pointe’ et qui ambitionnent de changer le monde, tout en collaborant avec d’autres investisseurs, des scientifiques et les autorités.

20 ans de retard

Selon Daniel Ek, l’Europe a environ deux décennies de retard sur les centres technologiques américains comme la Silicon Valley ou Seattle.

‘En Europe, il y a plus de personnes que jamais qui s’essayent à l’entrepreneuriat, ce qui est fantastique. On ne vous voit plus comme un fou, comme je l’ai vécu à mes débuts. Mais nous devons faire plus pour lancer l’effet boule de neige. Nous avons besoin de plus de super entreprises européennes qui soient une source d’inspiration et qui fassent passer l’écosystème au niveau supérieur.’

Lire aussi: