La pression monte sur von der Leyen pour qu’elle rompe ses liens avec l’Allemagne et ses patrons

Alexander De Croo (Open vld) s'est montré très déterminé à faire entendre raison l'Allemagne, qui a mis sur la table 200 milliards d'euros pour venir en aide aux familles et aux entreprises allemandes. Le tout sans aucune concertation européenne, ce qui met ses partenaires européens dans l'embarras. Reste à voir si les propos du Premier ministre belge feront une grande impression à Berlin.

Mais la Belgique n'est pas seule : 15 pays ont entre-temps signé la lettre préconisant un

Cet article est uniquement disponible pour nos abonnés Premium
Accédez à trois articles gratuits par mois !
Business AM est le média belge qui vulgarise l’économie. Rejoignez notre communauté de plusieurs millions de lecteurs chaque mois.
Oui, je veux avoir accès à 3 articles Premium
Vous préférez vous abonner tout de suite ? Cliquez ici
Déjà abonné? Connectez-vous et recevez l’accès à tous nos articles Premium.
Plus d'articles Premium
Jennifer Mertens et Baptiste Lambert
Plus