La nouvelle invention du plus grand constructeur automobile du monde pour remédier au flop de l’hydrogène

La pile à combustible d’une Toyota Mirai. (Yichuan Cao/Sipa USA/ISOPIX)

Le géant japonais de l’automobile Toyota a annoncé ce vendredi qu’il avait développé un module de production d’électricité fonctionnant grâce à une pile à combustible. L’entreprise entend ainsi étendre l’utilisation et l’accessibilité de la technologie hydrogène.

Le plus grand constructeur automobile du monde avait dévoilé en 2014 la Toyota Mirai, une voiture électrique alimentée grâce à une pile à combustible. Le grand succès n’a toutefois pas été au rendez-vous, cette technologie restant cantonnée à un segment de niche, notamment à cause du manque d’infrastructure de recharge en hydrogène ou encore de la crainte du risque d’explosion.

Toutefois, fort de cette expérience, Toyota a développé un nouveau système de batterie à pile à combustible. Celui-ci se présentera sous la forme d’un module compact, pesant environ 240 à 250 kg, qui pourra être utilisé comme générateur électrique fixe ou embarqué à bord de camions, bus, trains ou bateaux, a déclaré le constructeur japonais.

Vers une société de l’hydrogène

Au niveau performances, Toyota prévoit de proposer des modèles conditionnés horizontalement ou verticalement et dotés d’une puissance de 60 ou 80 kW. Par ailleurs, les modules pourront être combinés pour offrir plus de puissance en fonction des besoins.

Toyota prévoit de commencer à commercialiser son générateur électrique zéro émission à partir du printemps, mais peut-être plus tard. L’entreprise n’a dévoilé ni le prix de son nouveau dispositif ni ses objectifs de vente.

‘Toyota a pris diverses initiatives en vue de la création d’une société de l’hydrogène’, a déclaré Toyota dans un communiqué. ‘Grâce à ces expériences, l’entreprise a appris que de nombreuses entreprises impliquées dans les produits ‘pile à combustible’ dans diverses industries recherchent des systèmes qui peuvent être facilement adaptés à leur propre produit.’

Lire aussi: