‘L’hydrogène vert est à l’aube d’une croissance gigantesque’

Isopix

Le gestionnaire d’actifs Schroders prévoit que la demande d’hydrogène produit de manière écologique sera 800 fois supérieure en 2050 à ce qu’elle est aujourd’hui.

L’hydrogène est une source d’énergie potentielle pour de nombreux secteurs, comme la chimie, l’industrie lourde ou encore l’aviation. Le constructeur auto Toyota croit également toujours à la voiture à hydrogène, malgré son succès limité pour l’instant. Le marché de l’hydrogène – et en particulier de l’hydrogène vert – devrait connaître une croissance significative au cours des prochaines décennies, affirme le gestionnaire d’actifs Schroders dans une récente analyse.

Qu’est-ce que l’hydrogène vert? Lorsque de l’hydrogène (H2) est produit à partir d’électricité par électrolyse, aucun CO2 n’est libéré. À première vue, cela semble donc être une source d’énergie verte. Mais l’hydrogène produit ne peut être qualifié de véritablement vert que si l’électricité utilisée lors de l’électrolyse est également obtenue de manière écologique. C’est notamment le cas de l’électricité produite par des parcs éoliens offshore, par exemple.

Quels sont les obstacles? Tout d’abord, il est indispensable qu’il y ait suffisamment d’énergie renouvelable disponible sur le marché. Sinon, la production d’hydrogène souffrira d’un coût trop élevé en matière d’approvisionnement en électricité. Un autre point crucial est l’efficacité du processus dans son ensemble. Si la conversion de l’électricité verte en hydrogène entraîne une grande perte d’énergie et qu’une déperdition est également constatée lorsque l’hydrogène est à son tour converti en électricité, l’exercice n’a évidemment pas beaucoup de sens.

Quand le point de basculement sera-t-il atteint? Selon l’analyse de Schroders, l’hydrogène vert sera suffisamment mature pour remplacer complètement l’hydrogène issu des combustibles fossiles d’ici 10 ans. Le coût de l’approvisionnement en électricité verte devrait être sensiblement inférieur d’ici là, et l’efficacité des centrales à hydrogène aura considérablement augmenté. Enfin, un développement à plus grande échelle permettra également de réduire les coûts.

Quel est le potentiel? Le marché de l’hydrogène vert pourrait être 800 fois plus important d’ici 2050, a calculé Simon Webber, gestionnaire d’actifs chez Schroders. Son raisonnement est le suivant. L’hydrogène vert ne représente actuellement que 1% du marché de l’hydrogène, mais il a le potentiel pour passer à 100%. Et ce marché de l’hydrogène lui-même devrait connaître une croissance 8 fois supérieure à son niveau d’aujourd’hui. La combinaison de ces deux facteurs se traduit par une croissance impressionnante de plus de 800 fois au cours des 30 prochaines années.

Où sont les possibilités d’investissement? Simon Webber s’attend à ce que de nombreuses possibilités d’investissement découlent de la transition vers l’hydrogène. Il s’intéresse particulièrement aux entreprises qui fournissent l’équipement nécessaire à la production d’hydrogène vert. ‘La vente d’équipements d’électrolyse est actuellement un marché très restreint, avec un potentiel de croissance énorme, et seulement une poignée d’acteurs de premier plan. De plus, la technologie est complexe, ce qui rend l’entrée (sur le marché) difficile et offre aux opérateurs historiques des économies d’échelle pour réduire les coûts’.