La liste des produits s’allonge: que peut-on acheter avec des écochèques?

Ecochèques sous format papier (Denis Closon / Isopix)

Beaucoup d’employés reçoivent des écochèques de la part de leur employeur. Il s’agit de bons à dépenser pour des achats dits ‘écologiques’. Mais il n’est pas toujours facile de savoir quels produits rentrent dans la case. Voici l’ensemble des produits pour lesquels les écochèques peuvent être utilisés.

En mars dernier, la liste des produits qui sont payables en écochèques a été revue. De nouveaux biens ont été ajoutés. Vous trouverez donc certainement une utilité à ces bons d’achat. Pour rappel, ceux-ci sont valables pendant 24 mois à partir de la date où votre employeur vous les a remis. L’année passée, leur durée de vie avait été prolongée de 6 mois à cause de la crise du coronavirus, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. La date indiquée sur vos écochèques ou en ligne quand ils sont électroniques est donc la bonne date. N’oubliez donc pas de vérifier régulièrement leur validité pour ne pas les gaspiller.

Attention: ce n’est pas parce qu’un produit est sur la liste que le magasin est obligé de prendre les écochèques. Vérifiez toujours avant de faire vos achats si le commerce est partenaire des sociétés émettrices, Sodexo, Edenred ou Monizze.

Les labels bio

Qui dit écologique, dit souvent bio. Une série de labels bio ont donc été repris pour les écochèques. Soyez donc vigilant à ces labels lors de vos courses.

  • Écolabel : le label créé par l’Union européenne et disponible dans tous les pays membres. Il est apposé sur de nombreux produits non-alimentaires.
  • Biogarantie : un label belge qui touche à l’agriculture bio.
  • Le label de production biologique : le label apposé sur tout produit venant d’une industrie qui respecte les conditions de l’UE pour être considérée comme biologique.
  • Ecogarantie : le label le plus strict d’Europe assure la protection de l’environnement, le respect d’une agriculture biologique et l’absence d’OGM.
  • Cosmebio : le label attribué à des produits cosmétiques qui respectent des normes de productions biologiques.
  • GOTS : ce label concerne uniquement les fibres textiles (vêtements et linge de maison). Il assure un mode de production écologique, composé uniquement de fibres naturelles.
  • FSC / PESC : ces labels sont apposés sur le papier et les objets en bois qui ont été produits dans le respect des forêts et de l’environnement.
  • MCS : le label pour la pêche durable. Il a été ajouté récemment à la liste et vous permet d’acheter du poisson et des fruits de mer avec vos écochèques.
  • Recyclage : les produits recyclés et les produits en matière recyclée, compostable ou biodégradable peuvent aussi être achetés avec des écochèques.

Chercher les labels bio peut toutefois être assez contraignant. Pour avoir plus facile, certains magasins sont entièrement labélisés Biogarantie. Tout ce qui se trouve dans ces magasins peut donc être acheté avec des écochèques.

Des appareils électriques

Les écochèques vous invitent aussi à renouveler vos appareils électriques qu’ils soient le moins énergivore possible. Le label énergétique européen a été renouvelé en mars dernier pour donner une meilleure vision de leur consommation. C’est sur ce nouveau label que les écochèques se basent. Ils sont donc utilisables sur les produits suivants :

  • Frigos et congélateurs nouvellement labélisés A, B, C ou D
  • Lave-vaisselles : A, B ou C
  • Lave-linges et séchoirs : A
  • Ecrans et téléviseurs : A, B, C ou D.

L’ancien label peut encore être utilisé jusqu’en novembre prochain. Les écochèques peuvent alors être utilisés pour les machines citées ci-dessus si elles sont labélisées A+++, A++ ou A+.

Seconde main et réutilisation

Acheter en seconde main, c’est s’assurer que des objets en bon état ne soient pas jetés et que de nouveaux objets ne soient pas produits. C’est donner une seconde vie à des vêtements, des meubles, des jouets.

Vous pouvez donc acheter avec des écochèques des produits en seconde main, à deux conditions.

  • S’ils ne sont pas avec un moteur non électrique.
  • Si ce ne sont pas des machines électriques dont le label n’est pas autorisé par les écochèques (voir ci-dessus)

Les écochèques fonctionnent depuis mars pour la location de ce type d’objet. Pas besoin donc d’acheter, vous pouvez louer.

Pour éviter de jeter vos appareils, vous pouvez aussi payer la réparation de vos objets électriques avec des écochèques. Seuls les appareils avec un moteur non électrique ne seront pas repris. De cette manière, vous ne pouvez pas faire réparer votre tondeuse à essence avec des écochèques.

Habitudes écologiques

Si vous ne pensez pas avoir besoin d’objets en particulier, vous pouvez, avec vos écochèques, financer une activité écologique. Vous pouvez par exemple les utiliser pour :

  • Financer un mode de transport écologique : un vélo, un speed pédelec, une trottinette, un hoverboard, un scooter électrique, etc.
  • Payer les transports en commun (à l’exception des abonnements pour aller au travail).
  • S’offrir des cours d’écoconduite pour rouler en voiture en polluant le moins possible.
  • Acheter des accessoires de recharge pour votre voiture électrique
  • S’offrir des outils de jardinage (même électrique)
  • Acheter des plantes et des arbres.
  • Payer un abonnement à un potager collectif.
  • Acheter les matériaux nécessaires pour améliorer l’efficacité énergétique de son habitation ou réduire sa consommation d’eau.

S’offrir des vacances

C’est certainement l’utilité à laquelle on pense le moins quand on parle d’écochèque. Mais il est possible de se payer des vacances en Belgique. Il suffit que les installations possèdent le label Clé verte. Ce label promet que les logements respectent la nature et s’investissent pour diminuer leur impact sur l’environnement. En outre, les propriétaires sensibilisent le public au respect de la nature.

Vous en avez pour tous les goûts : campings, hôtels, centres de vacances centre wellness, gites, maisons de vacances, etc. Ils sont accessibles pour différents budgets et aux quatre coins du pays.

En savoir plus: