Les vélos sont toujours plus populaires… et les listes d’attente s’allongent

Unsplash

Maintenant que les températures glaciales ont fait place à un temps plus printanier, vous êtes à la recherche d’un VTT ou même d’un simple vélo de ville? Bonne chance…

Lors du premier confinement, tous les magasins étaient fermés, mais depuis les premiers assouplissements, les Belges se sont rués sur les vélos. On croise désormais beaucoup de deux-roues dans les bois et sur les routes, mais dans les magasins de vélos, il faut être plus patient.

Les ventes continuent d’augmenter

Selon Fiets!, une filiale de Colruyt, les ventes ont augmenté de 50% au cours de l’année dernière. Les magasins avaient anticipé ce phénomène, mais ils ont néanmoins du mal à faire face à cette demande croissante. Les fournisseurs sont également à la recherche de pièces détachées.

‘Nous constatons une légère baisse de la demande pour les vélos destinés aux déplacements domicile-travail, comme les vélos en leasing’, explique Wim Teerlynck, de Fiets!. Pourtant, il estime que ce marché aussi devrait se redresser rapidement.

Digitalisation

Les commandes ont également été fortement perturbées lors du second confinement, mais de nombreux vendeurs de vélos en ont tiré les leçons. Il était par exemple très compliqué de faire réparer son deux-roues. Mais dans ce secteur aussi, l’accent a été mis sur la digitalisation. Ce qui a encore favoriser les ventes.

Cela signifie toutefois que le succès du vélo est loin d’être terminé et que ceux qui ont l’œil sur un modèle bien précis qui de devoir se montrer patient. Selon Wim Teerlynck, c’est un problème qui pourrait durer encore longtemps.

Lire aussi: