Les Wallons vont pouvoir bénéficier d’une prime pour l’achat d’un vélo

Annoncée en juin dernier, la prime pour l’achat d’un vélo vient d’être approuvée par le gouvernement wallon. Cela rentre dans la politique pour booster l’utilisation du vélo dans la région. Les Wallons pourront recevoir une prime pour l’achat d’un vélo, qu’il soit électrique ou non, d’occasion ou non.

L’initiative vient du ministre de la Mobilité, Philippe Henry (Ecolo). Le but est de pousser de plus en plus de Wallons vers le vélo pour leurs déplacements quotidiens.

Dans la région, la population est encore très réticente à sortir son vélo. En 2019, seuls 25% des Wallons se sont déplacé à vélo, contre 69% des Flamands. En cause, l’insécurité routière. Pour cela, le gouvernement wallon a prévu une enveloppe de 300 millions d’euros, qui iront principalement à l’infrastructure routière. Mais il faut aussi donner l’occasion financière aux Wallons d’acheter un vélo.

Voici les primes prévues :

  • 50 € pour l’achat d’un vélo d’occasion ;
  • 100 € pour l’achat d’un vélo électrique d’occasion ;
  • 150 € pour l’achat d’un vélo neuf ;
  • 200 € pour l’achat d’un vélo électrique neuf ;
  • 200 € pour l’achat et l’installation d’un kit permettant de transformer son vélo mécanique en un vélo à assistance électrique ;
  • 400 € par vélo cargo.

Pour recevoir cette prime, il faut toutefois respecter quelques conditions :

  • Avoir acheté un vélo entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2022. La prime est donc rétroactive si vous avez acheté un vélo récemment.
  • La prime correspond à maximum 20% du prix du vélo (TVA comprise).
  • L’acheteur doit déclarer sur l’honneur qu’il utilisera régulièrement le vélo pour les navettes entre son domicile et son boulot. La Wallonie considère que ‘régulièrement’ représente en moyenne 40% du temps de trajet effectué en vélo.
  • Une aide pourra toutefois être apportée aux demandeurs d’emploi et aux personnes à faible revenu.

Ces primes devraient coûter 3 millions d’euros à la Wallonie.

Lire aussi: